Les portes du vieux monde

Forum de role play dans l'univers fantastique de Warhammer JDR 2nde édition de Games workshop (marque déposée). Ce forum n'est ni officiel, ni approuvé par Games Workshop.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Santhaëra Ecume-Argent

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Première scéne du troisième scénario « … Fuite en avant !!! » , de « la Campagne des 5 Reliques !!! » , produite et masterisé par notre illustre Jon .
Cette première scène de ce scénario nous a ainsi emmené Alentar, Grand Bec, Gurlizek, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) à revenir sur nos premiers pas en Arabie, à savoir le vaste port maritime du Nord de l’Arabie : Kamam Sala … tandis qu’ Heinrich et Salrakaï semblent bel et bien ne plus être de ce monde depuis l’attaque du Palais … vu qu’on est toujours sans nouvelles d’eux !!!

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



Pour rappel, à cette époque là, mon Bâton de Sorcier magique bénéficiait de quelques bonus inhérent aux évènements qui avaient précédés notre départ précipité !!!
=> BF aux dégâts + Agi (+10%) + Magie (+1)


Avant de partir, donc, on avait discuté avec Djamilla, la fille de l’épicier Isram nar 'ahrmouik, afin de connaître tout ce dont nous avions besoin pour rejoindre « Kamam Sala ».
Nous étions déjà pourvu d’un cheval (ou d’une mule pour les plus petits d’entre nous ^^). Ceux-ci attendaient patiemment dans l’entrepôt où nous étions, scellés et harnachés comme il se doit pour un long voyage … à savoir, avec des sacoches de selle bourrées de vivres !!!
Bref, nous étions relativement prêt à partir, puisque tel était la décision du plus grand nombre d’entre nous. Cependant, plusieurs détails nous vinrent à l’esprit avant de quitter notre hôtesse et cette belle capitale arabe qu’était « Zandri » …

Tout d’abord, il fallait que l’on s’oriente afin de connaître la route à suivre jusqu’au fameux port arabe. L’orientation n’étant pas l’un de nos points forts, nous avons donc demandé à Djamilla comment faire pour l’atteindre sans trop nous perdre dans leur désert hostile ou parmi leurs plaines arides … la réponse fut donc de suivre le delta du fleuve, à l’Est, en partant depuis Zandri jusqu'à la mer, puis de longer la côte jusqu'à Kamam Sala … bref, cela semblait plutôt facile !!!
Question prédictions météorologiques par contre (le climat arabe étant plutôt désertique ^^), hé bien … tout devait dépendre du temps, justement !!! … Ben voyons, à question idiote … réponse idiote ^^
Le meilleur moyen pour y parvenir était donc de voyager durant 15 jours (si tout allait bien ^^) … et de suivre une caravane si l'on en rencontrait une !!!

Les préparatifs étant déjà fait, nous avions donc laissé un message à la jeune fille, afin qu’elle le donne à son père dans l’espoir que Salrakaï et Heinrich donnent de leurs nouvelles. Message que notre ami à crête rouge Gurlizek retranscrivit dans sa langue natale, en Kazalid, pour plus de sûreté car celui-ci devait leur indiquer nos intentions de rejoindre l'Empire via Kamam Sala (même si l’on apprit plus tard que nos pauvres compères n’avaient pas pu le lire faute de connaissances en la matière … entendez par là que le Tueur nain ne savait pas lire et écrire, et que le scribe humain le savait … mais pas dans cette langue ^^) … et comme nos ennemis semblaient être sur nos traces, mieux valait être prudent !!!

Sur ce, n’ayant plus rien à demander ni rien à faire en attendant que le jour se lève pour partir sans éveiller les soupçons, nous avions ainsi attendu que Djamilla revienne nous prévenir de l’heure du départ. Environ 2 heures plus tard, elle revint avec une carte détaillée du Sultanat d'Arabie ... Carte que je mis dans mon étui à parchemins
=> + 1 carte d'Arabie = Sultanat d'Arabie

... et elle nous annonça qu'un ami de son père partait justement pour Kamam Sala sous peu ... une aubaine !!!

En sortant de la capitale arabe, on pu ainsi rejoindre tranquillement un petit groupe de bâtiments, en dehors de la ville, où se trouvaient pas mal de personnes qui se préparaient à former une caravane. Il y avait là des chevaux, des mules ... et même des dromadaires, le tout accompagné d’un bon nombre de marchandises en tout genre …
Djamilla sembla marchander avec un homme
heu ... Tien !!??? Elle marchande du genre … marchand d'esclaves ^^ ... J'espère pas !!!

... Finalement, Djamilla nous annonça qu'on devrait s'acquitter de 20 Dinars pour qu'il accepte de nous intégrer à la caravane durant le voyage
=> soit 7 Dinars chacun, ce qui amena mon petit pécule arabe à 22 Dinars, 9 Dirhams et 10 Rials ^^

Bref, le temps que la caravane se mette en marche, j’avais décidé de suivre l’exemple du nain, à savoir me reposer un peu depuis les évènements des jours précédents. Je m’étais ainsi dirigée vers nos chevaux … quand j'ai malheureusement marché dans une crotte de dromadaire !!!!
GRRRRRRRRRRRRR !!! Je suis bonne pour perdre du temps à nettoyer mes bottes et à les changer avec celles que j'ai dans mon sac à dos ^^

… Le voyage se passa sans encombres ... durant 15 jours de traversée le long de la côte !!!
=> Récupération des points de vie / fortune ... MAIS plus de vivres !!!

Ensuite, on est rentré dans Kamam Sala sans encombres également, les contrôles étant fait uniquement pour les gens qui sortent de la ville ... du moins sauf pour Gurlizek et Alentar qui se sont encore fait remarquer en enlevant leurs djellabas ^^
Car en prenant l'allée principale, des gardes se dirigèrent vers nous ... voyant cela, j’avais préféré garder mes distances avec ces 2 gugus … mais ceux-ci ne semblèrent pas avoir eu de problèmes avec les gardes ...
En me rapprochant, on a ainsi apprit que les Funduks étaient en quarantaine (dans les 2 sens) depuis le meurtre d'un Imam, il y a environ 1 mois ...
Ben tien !!! Evidemment, puisque c’est celui auquel on a été mêlé à notre insu ^^

Bref, la meilleure solution que j’envisageai était de reprendre le même chemin qu'à l'aller (à savoir revenir dans les Funduks par le chemin des égouts et de l'entrepôt de poissons ...), puis d'attendre peut être une semaine environ, afin de rendre un bague ornée d'une rose comme preuve de la culpabilité d'une organisation secrète d'assassins concernant le meurtre de l'Imam ^^
L’idée sembla plaire aux autres et nous repartîmes donc, re-déguisés sous nos djellabas. Plus loin, nous avons retrouvé la petite maisonnette où nous avions été pris en charge par un groupe de femmes arabe, la fois où nous avions décidé de quitter la cité portuaire …
Celle-ci était ouverte ... et des voix de femmes se firent entendre à travers la lourde porte en bois. Donnant un peu du poing pour nous annoncer, un homme s’était pointé et avait commencé à me parler en arabe …
Aïe !!! J'évite l'homme en appelant :
« Yasmina ??? » ... et celle-ci était arrivé et nous fit vite rentrer ... suivit par l'homme qui referma discrètement la porte derrière nous (tout ce petit monde semblait nous avoir reconnu … Ouf ^^)
On se restaurant un peu, je lui avait demandé si l'on pouvait refaire le chemin inverse de la première fois qu'on s'était vu ... bref, vers l'entrepôt de poissons ...
Tant bien que mal, celle-ci avait compris nos intentions, dans l’absolu, et nous demanda quand nous souhaitions y aller.
Mais … tout de suite si c’est possible !!!

Ayant accepté de nous aider, nous arrivâmes assez rapidement en bas des barreaux de l'échelle menant aux égouts de la ville … et ceux-ci empestaient encore plus fort que dans mes souvenirs de la première fois, il y avait de cela un mois maintenant.

Soudain, quelques mètres plus loin alors que nous avions à peine commencé à nous diriger vers le bon chemin en suivant Gurlizek , celui-ci avait sortit sa hache magique qui luisait d'une lueur rougeâtre inquiétante ...
- Des Skavens !!! Annonça le nain, une soudaine lueur démente dans le regard ^^

Le nain fonça ainsi dans le tas (comme à son habitude face à ce genre de bestioles ^^), tandis que nous autres, nous nous étions simplement préparés au combat. Le pauvre Alentar semblait ne rien voir du danger imminent qui s’approchait de nous à travers le ruisseau d’eau sale et puante qui faisait office d’égout. Moi, j’apprêtais mon arc pendant que Grand Bec couvrait nos arrières …
Je m’étais mise à viser le Skaven le plus proche ... que je toucha et blessa au bras gauche !!!
Le coup d'après je l’ai malheureusement loupé dans le tumulte du combat ... puis, le voyant s’approcher trop rapidement pour pouvoir le finir d’un trait de flèche, j’avais ainsi rangé mon arc et dégainé mon épée ... A ce moment là de l’histoire, il faut avouer que le temps m’avais semblé ralentir tout au long de ce combat qui n’avait duré en réalité que quelques secondes … Mais ces quelques secondes ont bien failli être mes dernières en ce bas monde !!!
En effet, j’étais arrivée à le toucher avec mon épée mais celui-ci avait miraculeusement riposté, rapidement, en me donnant un violent coup d'épée (certainement rouillée ^^) ... en plein torse !!!
Aïe !!! Mais c’est que ça fait mal cette bestiole !!! … Ouin !!! Ma Robe !!! Il va falloir que je la rafistole encore une fois ^^
=> Je suis donc passée de 11 à 5 PV !!! Ouille !!!

Le combat avait continué sur sa lancée et je l'ais encore touché 2 fois sans être touché à mon tour ^^ ... sans grands succès notoires malheureusement.
Ayant décidé que cette lutte à mort avait trop duré, je l’avais tout bonnement décapité magistralement d'un coup féroce (comme quoi, regarder Gurlizek se battre peut aider dès fois ^^)
Mais => Perte de 1 PV !!!

Suite à ce combat fatiguant, on est enfin ressortit des égouts … Mais je me sentais de plus en plus mal, suite au terrible coup que m’avait porté la créature.
=> Perte de 1 PV !!! ... plus que 3 PV sur 11 !!!
Puis, finalement, on est sortit de l'entrepôt de poissons, et on est allé jusqu'à l'Iln Ahimbra.
Une fois arrivé à l'échoppe, Yasser était tranquillement derrière son comptoir et sembla assez surpris de nous voir ...
Là-bas, j’en ai profité pour mettre en application les quelques techniques de relaxation qu’on m’a enseigné à la Tour Blanche afin de calmer mes douleurs et contrôler ma perte de sang. Heureusement, la famille de Yasser ma également soigné … sans quoi, j’y serais probablement passée (comme la dernière fois où on est tombé dans une embuscade non loin de cette échoppe d’ailleurs ^^)
« Vous auriez pu quand même m'aider quand j'ai été en mauvaise posture face à ce Skaven répugnant !!! » Avais-je rétorqué au groupe, voyant que ceux-ci s’en étaient mieux tirés que moi !!!




Voilà !!! … Dans cette première partie de ce troisième scénario de cette vaste campagne, il ne s’est pas passé grand-chose … Le voyage jusqu’à Kamam Sala s’est bien passé.
Je retire donc 7 Dinars ainsi que les vivres du voyage de mon petit pécule arabe, ce qui me laisse 29 Dinars, 9 Dirhams et 10 Rials , que je note sur ma feuille de Perso ^^
Je note également l’acquisition (provisoire) d’un cheval de monte arabe, scellé et harnaché avec des sacoches de selle , et laissé (pour l’instant) au bon soin de nos amis arabes (Yasmina et ses semblables ^^) jusqu’à ce que la situation se tasse et que je puisse retourner le récupérer avant de repartir pour Marienburg !!!

Durant ce voyage, nos Points de Vie et de Fortune sont remontés à bloc !!! … Jusqu’au fameux combat contre ce Skaven de malheur … qui m’a donc fait baissé mon score de Points de Vie. Me reste donc plus que 3 PV seulement !!!
NB : En plus, j’ai oublié de focaliser mon Bâton de Sorcier lors du combat !!! ^^

… Affaire à suivre !!!

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voici une petite suite du scénario « … Une simple histoire de vol !!! » , de « la Campagne des 5 Reliques !!! » , produite et masterisé par notre illustre Jon .
Cette cinquième scène du scénario nous a ainsi emmené Alentar, Grand Bec, Gurlizek, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans une course effrénée visant à récupérer un objet pyramidal situé dans la Tour d’Astronomie du palais d’un défunt savant arabe, en pleine capitale de l’Arabie : Zandri … tandis qu’ Heinrich et Salrakaï n’avaient pas donné signe de vie depuis l’attaque du palais !!!

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



L’humeur était plutôt morose en cette fin de nuit fraîche. Heinrich et Salrakaï n’avaient toujours pas montrer le bout de leurs nez depuis l’attaque précédent notre fuite du palais. Personne (à part moi ^^) ne semblait vouloir en parler, car le fait que 2 d’entre nous n’étaient pas à la fête avait fini par mettre notre moral à zéro, malgré le fait que notre mission (la récupération de la carte menant à un objet d’Aekold le Miraculeux) avait finalement réussi !!! cheers

Bref, aux vues de la situation, j’en avais appelé à la ténacité et la loyauté du peuple nain (pour Gurlizek ^^), à la bravoure des humains (pour Alentar ^^) et à la promesse faite à Armand (c'est-à-dire me suivre pour Grand Bec ) … afin que l’on retourne à cette fameuse Tour d’Astronomie pour récupérer ce fichu objet !!!
… Et avec de la chance, on pouvait peut être savoir ce qu’il était advenu d’ Heinrich et Salrakaï … voire les libérer s’ils avaient été fait prisonniers … sunny

Dans le cas (fort probable) où certains de mes compagnons seraient réticents à cette idée … j’avais, à tout hasard, annoncé ceci :

Les bestioles que nous avons vu tout à l’heure sont l’œuvre d’une unique et seule personne, à savoir un démoniste qu’il suffit d’arriver à neutraliser rapidement … dans le cas où cela mettrait du temps, les démons qui pourraient être invoqués devraient retourner rapidement là d’où ils viennent, une fois le démoniste hors d’état de nuire !!! » fight
… une fois cette information enregistrée, j’avais ainsi demandé à Grand Bec de bien vouloir me remettre l’étui avec la fameuse carte tant convoitée … histoire d’avoir un œil dessus plus facilement.

« Surtout, n’affrontez pas le démoniste tous seuls s’il est encore là-bas !!! Vous devrez appeler l’un de nous à l’aide avant !!! » Avais-je ajouté en conclusion.

L’Halfeling m’avait donc remit la dite carte avec son étui à parchemins sans problèmes … tandis que la fille d’Isram nous avait indiqué qu’elle retournait au magasin de son père pour voir si, par hasard, l’un de nos 2 compagnons n’y serait pas retourné (puisque aucun d’eux ne connaît l’endroit exact de l’entrepôt où nous étions^^)

Cependant, Gurlizek avait ruminé dans sa barbe durant un petit moment, avant d’allumer sa pipe à eau et de s’avancer pour annoncer ses doutes :

- Heu... Niveau sécurité, l'étui d'vrait p't'être plutôt être sur moi qu'sur l'elfette !!! Avant que quelqu'un vienne le chercher sous ma côte de mailles faudrait d'jà qu'il arrive à m'passer sur l'corps... Tandis que l'elfette j'imagine qu'ils sont d'jà nombreux à lui être passé d'ssus !!! Allez sans rire, passe l'étui la miss, j'voudrais pas avoir fait tout ça pour rien !!!

Ma colère fut aussi prompte à monter de par les paroles blessantes du nain qu’à retomber aussi soudainement lorsque j’avais réussi à expirer profondément pour me calmer … et ma réponse ne fut pas tardive à lui répliquer :
« Hum ... Effectivement, il serait plus sage que l’étui (et la carte) soit plutôt entre de bonnes mains ! … Entendez par là, entre les mains de personnes … comme vous … capables de rester en vie face à notre ennemi qui semble être assez puissant, il faut bien l’avoué … Evil or Very Mad

Ce sur quoi je l’avais regardé attentivement pour jauger ses réelles intentions … et puisqu’il semblait fort sérieux malgré son humour plus que douteux du point de vue elfe ^^ … j’avais continué à lui répondre aussi courtoisement que possible :
… Cependant, je doute que cet ennemi, si puissant soit-il, est pensé un seul instant qu’un groupe de valeureux aventuriers tels que nous ait pu lui mettre autant de bâtons dans les roues que ce que nous lui en avons mis depuis notre départ de Marienburg … Aussi, et c’est en tant qu’érudite que je parle, j’apprécie votre dévouement et suis fort surprise que vous vous inquiétiez tant que ça de ma personne maître nain » Lui avais-je fait en clignant de l’œil !!! Wink

« … Néanmoins, avant de vous donner cet étui, je tiens à vous montrer quelque chose que j’ai découvert lors du naufrage de l’Abdallah … et qui pourrait mettre tout le monde d’accord concernant ces 2 questions, forts simples et complexes à la fois :
Comment allons-nous faire pour cacher la carte et le fameux objet dissimulé dans la Tour d’Astronomie (et qui permettrait de retrouver le précieux objet maléfique) ??? confused
Et Comment les cacher à notre ennemi de façon à ce qu’il ne puisse pas nous repérer par magie à cause d’eux !!??? scratch
… Hé bien la réponse à ces 2 questions se trouve peut-être dans cet objet »


Ainsi, je leur avais dévoilé le petit coffret que j’avais découvert pendant le naufrage du navire, et qui contenaient plusieurs pièces métalliques aux formes curieuses …
Après avoir fait le tour de toutes les personnes en montrant le coffret ouvert sur ces fameuses pièces, je m’étais mise à l’œuvre afin de constituer (plutôt facilement puisque j’avais déjà réussi à le construire plusieurs fois) le fameux casse-tête magique … qui s’était ainsi transformé en cube … puis en un coffret magique ouvert !!!

« Voilà ! Vous avez donc devant vous un coffret magique qui peut receler n’importe quel objet adapté à sa taille !!! Il me suffit donc de plier la carte et de la mettre avec l’objet que nous pourrions récupérer dans cette Tour d’Astronomie afin que ceux-ci ne soient plus visible magiquement par un sorcier … » mago

Et sur ces mots j’avais refermé le coffret magique … qui s’était retransformé en cube … puis s’était détaché en plusieurs pièces métalliques aux formes variées … comme la première fois ^^
« Ainsi, si nous partageons entre nous ces pièces magiques et que chacun les caches sur lui, nous pourrions donc bénéficier de plus de chance de leurrer notre ennemi !!! Car nul ne pourrait mettre la main sur la carte (et sur l’objet qui permet de traverser le lieu du désert appelé « Les Tornades de la Mort ») … sans devoir nous prendre au préalable ce casse-tête magique afin d’ouvrir le coffret qui les contient !!! ... surtout si les plus forts d'entre nous restent vivant » Avais-je conclu. sunny

Après avoir regardé l’air éberlué tout le monde, je leur avais ensuite demandé :
« Êtes-vous donc d’accord avec mon ingénieux plan !!??? » confused
Puis, faisant un clin d’œil à Gurlizek : « Maître nain ??? » Wink
Et le sourire aux lèvres « Les autres !!??? » ^^ Very Happy

Les avis étant partagé (d’un côté Gurlizek et Alentar , de l’autre Grand Bec et moi-même ^^), j’avais finalement consenti (non à regrets) à remettre la carte au nain … Mais en contrepartie, j’avais réussi à ce qu’ils accepte que je récupère l’objet pyramidal afin de la cacher dans mon astucieux coffret. Le tout était de leurrer une fois de plus nos adversaires si l’un d’entre nous venait à se faire prendre avec l’un ou l’autre de ces objets.
Nos ennemis n’iraient donc pas bien loin puisque ceux-ci ne servaient à rien si l’autre objet ne lui était pas lié … Bref, diviser pour mieux régner ^^ Twisted Evil

Dans un autre registre, et pour parfaire tout ce que l’on avait dit jusque là, j’avais ensuite exposé la question cruciale en cette fin de soirée :

« Êtes- vous donc tous d’accord pour aller chercher l’objet de la Tour d’Astronomie ???
Et dans une moindre mesure, êtes-vous d’accord pour tenter de secourir nos amis s’ils sont encore là-bas … et toujours en vie !!??? confused

Se serait bien pour eux (et pour nous) car ils nous ont été d’un grand secours depuis notre traversée épique vers l’Arabie !!! ...

Sachez que je n'ai aucune rancœur envers le peuple nain, contrairement à certains de mes semblables. Et le fait d'avoir survécue jusqu'ici grâce à la vaillance et la bravoure de ce drôle de duo ne m'oblige en rien à leur porter secours, puisque Salrakaï souhaite une mort honorable ... Cependant, l'humain n'a rien demandé et il ne pourra jamais transmettre la fin de notre ami nain s'il est lui même passé de vie à trépas !!! »




Une fois tous ok pour retourner aux égouts jusqu'à la Tour d'Astronomie ... seul Grand Bec était parvenu à nous y mener (puisqu'on n’était pas arrivé à se rappeler le chemin de l'entrepôt jusqu'à l'entrée des égouts ... et du passage vers la Tour d'Astronomie bloqué par des barreaux ^^)
Là-bas, Gurlizek et Alentar s’étaient ensuite mis en tête d’essayer de casser un barreau ... en vain !!! J’avais bien tenté d’en faire autant mais mes capacités dans ce domaine restaient pour l’instant limitées … et puis quelqu’un devait bien faire le guet, au cas où ^^
Finalement Alentar y parvint à force de persévérance !!!
zik
On est donc arrivé au rez-de-chaussée de la Tour d’Astronomie … où j’ai senti un ou plusieurs objets magiques aux étages supérieurs ... Bref, en réussissant à ne pas faire tomber les divers objets se trouvant au bord des escaliers en colimaçon menant aux étages supérieurs, on était arrivé à trouver (plutôt facilement d’ailleurs ^^) la fameuse pyramide … ainsi que quelques livres en arabe et plusieurs fioles posées à côté (j’en ai d’ailleurs pris quelques unes, soit une d'encre ... et d'autres de diverses couleurs métallique = 2 argentées ; 2 érain ; 2 dorées)
C’est donc au bout d’un petit moment qu’on est redescendu, plus facilement qu'à l'aller d’ailleurs ^^ ... et on s’était faufilé assez rapidement dans les égouts comme on était venu, juste avant que du monde n’arrive ^^
Mince !!! Aurait-il pu s’agir de nos amis ??? scratch

Trop tard !!! Les autres étant déjà partis, on est donc revenu à l'entrepôt où des chevaux scellés et harnachés nous attendaient, avec des sacoches remplies de vivres pour le voyage du retour !!!
Djamilla nous y attendait également. Elle nous demanda si l'on avait rencontré des gardes … Et où nous avions bien pu passer pendant quelques heures
Ce sur quoi, Gurlizek avait répondu rapidement qu'on était allé faire une dernière petite mission ^^
Décidément ce nain est aussi prompte à débiter un discours qu’à lever sa hache !!! hache

Aussi, je lui avais demandé si elle n'avait pas eu des nouvelles de nos 2 amis durant notre absence ... Ce sur quoi, elle nous avait répondu que non … Mais qu'un homme vêtu de noir nous rechercherait et s’entretenait avec son père à l’heure où nous parlions !!!
Serait-ce un ennemi ou un allié !!??? scratch

Pas le temps de le savoir ... de toute façon, avec les objets précieux sur nous, la majorité d’entre nous avait décidé de partir le plus vite possible (sans savoir ce qu’était advenus nos amis) pour retourner à Kamam Sala !!! … Bien évidemment je faisais partie des plus réticents, mais l’union faisant la force, je m’étais ainsi résolue à les suivre le cœur bien lourd de laisser nos compagnons ainsi !!!




Voilà !!! … Dans cette cinquième partie du second scénario de cette vaste campagne, il ne s’est pas passé grand-chose … mise à part le fait que je bénéficie toujours, pendant 24h00, des bonus liés à mon succès critique sur la focalisation de mon bâton de sorcier !!!
A savoir :
- un bâton plus robuste = BF aux dégâts au lieu de BF-2 !!!
- un bâton plus léger = +10% aux test liés à l’agilité !!!
- un bonus de +1 aux tests liés aux lancements de mes sorts de magie !!!

Toutefois, j’ai également fais l’acquisition de quelques livres arabes (provenant de la Tour d’Astronomie et traitant probablement de ce domaine ^^) ainsi que de quelques fioles de substances inconnues (à part une où il s’agit très probablement d’une fiole d’encre noire ^^)
Les autres fioles renferment, quant à elles, un liquide métallique de couleur variée, allant de l’argent, au doré, en passant par l’érain !!!

... Mais surtout, j'ai pu récupérer le fameux objet pyramidal !!! (que j'ai d'ailleurs précieusement gardé en l'enfermant dans le casse tête magique pour plus de précaution ^^

… Affaire à suivre !!! blurp



Dernière édition par Zorckal le Mer 1 Fév 2012 - 6:56, édité 1 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voici donc la suite de ce quatrième volet du scénario « … Une simple histoire de vol !!! » , de « la Campagne des 5 Reliques !!! » , produite et masterisé par notre illustre Jon .
Ce quatrième scénario nous a ainsi emmené Alentar, Grand Bec, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans une sombre histoire de vol de carte, située au beau milieu du palais d’un défunt savant arabe, en pleine capitale de l’Arabie : Zandri … et ce, afin de nous conduire au fameux objet maléfique d’ Aekold le Miraculeux !!!

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



Pour rappel, la discussion allait bon train … notamment sur la manière dont nous allions parvenir à entrer (et sortir encore vivants ^^) du dit palais ayant appartenu à un ancien savant arabe du nom de « Mustafa Il’Lofti »



Au fil de la discussion, la nuit était tombée assez vite, et le groupe était plutôt divisé quant aux possibilités d’intégrer les lieux du vol sans encombre …
Mais … tien ? Même si l’idée ne me plait guère … la survie du groupe et de la mission en vaut sûrement la peine !!! sunny

Ayant eu soudain une inspiration (brillante ^^), j’avais eu l’idée d’annoncer le fait que nous pourrions passer par les égouts de la ville pour plus de discrétion … nous pouvions ainsi parcourir les rues de la ville sans encombre, entrer dans le palais sans trop de problèmes (normalement ^^) et une possibilité de replis stratégique évident !!!

Mais c’était sans compter l’élaboration bouillonnante du cerveau de notre ami et Tueur nain : Salrakaï !!! Mad
C’est donc en cœur que nous avions proposé cette idée … à ma surprise et au dépit du nain qui me regarda étrangement écoeuré, d’un air de dire : Mais comment une elfe si distinguée a bien pu avoir cette idée ??? ^^… confused

Il est vrai que passer par un trou à rats, puant et sale à la fois, ne m’enchantait guère !!! pale
Sans toutefois me démonter, et espérant ne pas changer d’avis aux perspectives peu réjouissantes énoncées ci-dessus, j’avais donc enchaîné en expliquant mon point de vue d’après le plan du palais étalé sous nos yeux …

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayant eu confirmation par Isram du poste de son fils, mon plan d’actions était plutôt relativement simple.
Nous pouvions passer par un secteur des égouts qui devrait nous amener non loin des égouts du dit palais. Ensuite, il suffisait de pénétrer par le tunnel des cuisines (bien après l’heure du dîner, cela allait de soi ^^), pour ensuite monter les escaliers jusqu’aux combles au 3ème étage, les traverser et redescendre d’autres escaliers de l’autre côté. Une fois arrivés en bas, ceux chargés du vol en question pouvaient ainsi avoir le champ libre pour atteindre le point 4 situé sur la carte du palais.

Le fils d’Isram étant un garde de nuit du palais, celui-ci pouvait donc très bien nous aider en distrayant ses collègues pendant que nous passions les combles …
J’avais donc pensé à (presque ^^) toutes les possibilités. Un groupe devra donc s’occuper de faire le guet (un ou deux d’entre nous + moi^^) … Ce sur quoi, j’avais émis la supposition que la Tour d’Astronomie était certainement le point le mieux placer pour cela … mais les autres ayant préférer se ranger de l’avis de Nacim Riham (qui nous avait conseillé de ne pas nous séparer comme la dernière fois, lors de l’enbuscade de Kamam Sala), je m’étais donc résolue à les suivre jusqu’aux cuisines …
Quand même … j’ai comme une intuition concernant cette tour … c’est dommage, mais l’union fait la force comme on dit ^^ Et puis, je n’ai pas envie de revivre ce qu’il s’est passé à Kamam Sala … mais alors pas du tout ^^ Evil or Very Mad

c’est donc un autre groupe qui sera chargé d’effectuer le vol en toute discrétion (avec le Hobbit) …
D’ailleurs, à cette évocation, j’avais alors demandé à l’Halfeling de donner son opinion concernant ce plan. Il opina du chef, ainsi que la plupart d’entre nous et l’affaire fut donc entendue par la majorité.

Vint ensuite les détails de l’opération :
• Afin de leurrer nos ennemis il nous fallait obtenir une ancienne carte représentant le désert (histoire de faire l’échange avec la vraie ^^) => Isram s’en occupa …
• Afin de voler la dite carte, Grand Bec devrait faire un trou dans la cloche de verre l’y enfermant. Il fut donc décidé qu’il devrait aussi faire d'autres trous (1 ou 2 en +) dans d'autres cloches de verre (où il volera une autre carte ou un objet au hasard) ... comme ça, on pouvait faire 1 pierre 2 coups : leurrer les gens du palais et nos ennemis s'ils découvraient la duperie …
• On allait certainement avoir aussi besoin d’une scie à métaux, pour les égouts, ainsi que, comme le suggéra notre Tueur nain, d'une espèce de colle afin de remettre les barreaux en place une fois le larcin accompli ... ^^ => là aussi, Isram s’en chargea …
• D’après Grand Bec, le départ devrait être prévu pour minuit (histoire d'être pour l'heure du vol vers 2 ou 3 heures du matin) … La fille d'Isram, Djamilla , nous attendrait ensuite près de la bouche d'égouts, au retour, afin de nous guider vers notre point de rendez-vous (un vieil entrepôt), et ainsi repartir à cheval pour Kamam Sala et Marienburg le plus vite possible !!!

De fil en aiguille, notre plan d’actions se peaufina. On pu également apprendre quelques signes de la main appris grâce à Grand Bec, histoire d’être le plus discret possible (ce qui pouvait s’avérer très utile quand on connaît la grande discrétion du groupe depuis le début de ses déboires ^^).
J’ai ainsi appris les signes suivants : ok / à couvert / discrétion / en avant / à droite - gauche / et quand Grand Bec aura l'objet ^^

Grâce à Djamilla, l’arrivée jusqu’à la bouche des égouts fut sans encombre. Profitant de l’obscurité de la nuit, nous nous étions faufilés au travers des ruelles étroites (comme des voleurs ^^), de coin sombre en coin sombre. Une fois descendu dans les égouts, tout le monde pu se préparer … Etant déjà prête depuis longtemps, j'en avais donc profité pour me mettre un mouchoir parfumé sur mon nez ^^ … ce qui attira bien vite l’odorat et l’attention du Tueur nain !!!
Essayant d'éviter la discussion de Salrakaï sur le fait que d'éventuels Skavens pourrait sentir mon parfum ... je m’étais donc focalisée sur mon bâton magique … et l’ avais senti devenir plus robuste (comme la dernière fois ^^) mais aussi beaucoup plus léger !!! mago
Tien ??? D’ailleurs moi aussi je me sens plus légère et agile !!! … Encore un autre des effets de ce magnifique bâton. Il faudra que je puisse avoir plus de temps, dès notre retour, afin de l’étudier plus en détails car il me semble puissant, mystérieux et intriguant à la fois ^^ cheers

Au bout d'un moment, les odeurs semblèrent plus fortes d'après la mine déconfite de mes collègues ... quant à moi, j'avais toujours mon mouchoir de parfum sur le nez ^^ Twisted Evil
On arriva ensuite près d’un croisement qui semblait mener vers la Tour d'Astronomie du palais, à gauche ... puis vers notre destination quelques dizaines de mètres plus loin ...
Là, ça s’était un peu compliqué (1m de diamètre le boyau ^^). Gurlizek et Alentar tombèrent d'ailleurs dans des détritus et des excréments ^^ ... puis, nous arrivâmes aux cuisines !!!

Salrakaï préféra rester à l'embranchement, histoire de couvrir nos arrières. J’avais supposé que c’était surtout pour d’éventuels Skavens, si son intuition s’avérait être vraie ^^)
Il remit ainsi ça lampe à son acolyte Heinrich , qui resta lui aussi dans les égouts, au niveau de l’embouchure des cuisines ...
Grand Bec , suivit par Alentar et Gurlizek partirent vers les combles ... tandis que je m’étais dirigée vers le bas des premiers escaliers ... et avais vite trouvé de quoi me cacher dans un débarras non loin de là !!!

C'est d'ailleurs en me planquant que j'avais aperçu une grande silhouette qui avait atterrit sur le toit du palais sud ... en tuant net et silencieusement un garde ... puis une autre silhouette (plus petite) avait également atterrit et égorgé un autre garde. Ensuite, la silhouette fine avait commencé à gesticuler …
Tien ??? C’est assurément un sorcier qui s’apprête à jeter un sort sur les gardes du jardin intérieur !!! Shocked

Aussi, profitant de ce que les gardes n’étaient pas près de ma cachette, j’avais entrebaillé la porte du débarras et avais ainsi lancé un sort de "SONS" afin de faire entendre plusieurs explosions vers eux !!!
Quelles explosions !!! Tien ??? Mon bâton semble m’avoir aidé à canaliser plus facilement et efficacement les vents de magie ce coup-ci … décidément, il faudra réellement que j’en apprenne beaucoup plus à son sujet quand j’en aurais le temps ^^ mago

Grâce au vacarme provoqué par mes explosions, j’avais souhaité avertir mes compagnons de l’arrivée de nos ennemis, mais aussi pour réveiller la garnison afin de les alerter plus efficacement d’une intrusion au sein du palais … et cela ne se fit pas attendre car des gardes descendirent les marches des escaliers près de ma position à vitesse grand V !!!
Je m’étais donc planquée à nouveau ... un peu mal, il faut bien l’avouer, mais ceux-ci, attirés par les premiers bruits des combats, passèrent en trombe devant la remise sans me voir ^^
Puis, ça devint très vite le bazar !!! Bien vite, le bruit des combats s’intensifia dès que des grognements sinistres de bêtes annoncèrent l’imminence de mauvais augures … et des bruits de soldats agonisants confirmèrent rapidement mes pensées lorsque des genres de boules de feu s’abattirent sur eux depuis les toits où se trouvait le dit sorcier !!!

Jetant un rapide coup d’œil en direction des autres escaliers, j’avais pu apercevoir Grand Bec et nos 2 voleurs en herbe en train d’être dur le point d’entrer dans la fameuse salle des cartes … quand Gurlizek se retourna et sortit sa hache !!!
J’avais alors aussitôt accouru afin de prévenir les 2 compères restés dans les égouts :
« Ramenez vous !!! Y a les monstres de la dernière fois qui sont là !!! » fight

De là, j’étais repartie afin de tenter de voir le fameux "démoniste", car s’en était bien un à n’en pas douter, histoire de mettre un terme à une éventuelle autre incantation maléfique …
Je l'avais alors aperçu au moment où le Tueur nain avait surgit derrière moi
« Y en a un gros qui t'attends à droite » Lui avais-je annoncé !!!
plaf

Pendant qu'il partit combattre une "grosse chose ailée et armée de fouets ...", j’avais jette un sort de "SONS" sur le démoniste (que je reconnu être adepte du dieu chaotique Tzeench) … Un énorme bruit d’explosion (au niveau de sa tête ^^) déconcentra nettement ce dernier ... puis il me vit et commença à incanter ... mais il n’eu pas le temps de m’envoyer un sort car j’étais partie me planquer avec le scribe humain dans les cuisines … en voyant les autres nous rejoindre avec le gros truc aux trousses !!!
Je ne la sens pas cette histoire !!! Mais alors pas du tout !!! affraid

J’avais ensuite tenté de fouiller les cuisines à la recherche de quelque chose susceptible de faire écrouler les égouts derrière nous, quand on partirait enfin de là ... en vain !!!
Cependant, j’avais demandé si quelqu'un saurait comment faire pour cela ... ce sur quoi Gurlizek m’avait alors répondu que Salrakaï pourrait gérer la situation ^^
Mais qu’est-ce qu’il raconte ce fichu nain !!! On est foutu si le démoniste arrive à nous mettre le grappin dessus !!! … et le Tueur ne pourra certainement pas y faire grand-chose puisqu’il est occupé à crever pour nos fesses sous les coups d’une abomination sans nom !!! drunken

Bref, sur ces pensées ^^, et après s’être enquis de la réussite de la mission (le vol de la carte par le Hobbit ^^) on s’était finalement cassé par où on était venu ... c'est-à-dire les égouts !!! On rejoignit très vite Djamilla (puisqu’on connaissait le chemin ^^) ... mais personne ne nous rejoignit nous ^^ (ni le tueur, ni Heinrich … ni même nos ennemis !!!)

Reprenant notre souffle, et dans l’idée que nos ennemis n’avait pas pu suivre notre piste (merci les égouts humains, pour une fois qu’ils servent à quelques choses ^^), nous nous sentions toutefois mal à l’aise (enfin, surtout moi) pour avoir laissé nos amis dans la mêlasse sans leur avoir porter secours !!!
Après une courte délibération où le crêteux rouge court sur pattes confirma que le Tueur nain avait certainement rencontré son fameux destin …
Et l’humain alors ??? Il a rien demandé lui !!! Qui va raconter comment est mort notre brave Tueur si c’est pas lui … Hein !!??? … M’enfin … Evil or Very Mad

On partit donc, en pensant qu'ils étaient certainement perdus ^^ ... et on arriva à l'entrepôt prévu, où il y avait tout ce qu'il fallait pour partir dans le désert vers Kamam Sala ...
Grand Bec nous montra ce qu'il avait finalement récupéré ... et c'était bien notre carte !!!
Ouf ^^ cheers

Cependant, derrière la carte se trouvait également un texte (en arabe ^^ … mais heureusement Djamilla était là pour traduire) nous révélant qu'il fallait trouver un autre objet, de forme pyramidal, ayant appartenu au vieux savant (et se trouvant certainement dans la tour d'astronomie ^^), et qui permettait de voir le ciel étoilé pendant les tempêtes de sable afin de traverser une partie du désert qui se nomme " les tornades de la mort "
En inspectant les autres parchemins, on trouva également un croquis d'une espèce de plante ... et une espèce de carte du ciel (du moins, du point de vue arabe géographiquement parlant ^^) ...
Hein ??? Quoi !!??? C’est une blague !!! … Grrrr !!! Je savais bien que j’aurais du aller faire le guet dans cette tour !!! … pffff cheveux

- Est-ce que ces 2 parchemins seraient susceptibles d'avoir un lien avec notre affaire ??? Demanda alors notre silencieux asiatique, Alentar ^^
j’en sais rien … Mais quelque chose me dit que nous n’allons pas tarder à le découvrir de toutes façon … et cette fois ci, juré, je me fierais à mon intuition !!! zik



Voilà !!! … Dans cette quatrième partie du second scénario de cette vaste campagne, j'ai donc perdu mon point de fortune !!! ... mais j'ai aussi gagné un Parchemin représentant un croquis d'une espèce de plante rare, ainsi qu'un autre Parchemin représentant une espèce de carte du ciel arabe !!!
En contrepartie, je bénéficie pendant 24h00 des bonus liés à mon succès critique sur la focalisation de mon bâton de sorcier !!!
A savoir :
- un bâton plus robuste = BF aux dégâts au lieu de BF-2 !!!
- un bâton plus léger = +10% aux test liés à l’agilité !!!
- un bonus de +1 aux tests liés aux lancement de mes sorts de magie !!!

… A suivre !!!



Dernière édition par Zorckal le Mer 1 Fév 2012 - 6:49, édité 2 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voici la suite de ce troisième volet du scénario « … Une simple histoire de vol !!! » , de « la Campagne des 5 Reliques !!! » , produite et masterisé par notre illustre Jon .
Ce troisième scénario va donc nous emmené Alentar, Grand Bec, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans un voyage le long de la côte Nord de l’Arabie, en direction de la capitale : Zandri … et ce, afin de s’emparer de la fameuse carte qui devrait nous conduire au fameux objet maléfique !!!

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



Sleep

Hein ??? Quoi ??? Qu’est-ce que c’est !!??? affraid

Nous nous étions réveillés, mes camarades et moi, en sursaut !
Mais où étions nous ??? … Ha ! Oui ! C’est vrai !!! Nous étions dans la cachette de l’échoppe de « Yasser Riham » (le vieil arabe qui était notre contact pour la mission en Arabie) après avoir subit une terrible embuscade qui avait bien faillit coûter la vie à plusieurs d’entre nous !!!

Bref, le bonhomme surexcité nous réveilla en chuchotant un prétexte que l’on eu du mal à comprendre au début …
Holà ! Doucement ! Reprenez mais moins vite s’il vous plait !!! scratch

Yasser nous indiqua alors qu’il fallait qu’on parte le plus vite possible, car un des imams les plus importants de la ville venait d'être assassiné, et ceux qui avaient participé à la bataille de la veille étaient fortement suspectés. Il semblerait que nos assaillant soient les responsables de cet assassinat … mais sans preuves nous ne pouvions rien faire, donc nous décidâmes de plier bagages …

Le plan de fuite était relativement simple ^^ Twisted Evil
Il fallait que l’on suive un des fils de Yasser, un certain « Nacim Riham » , vers l’Ouest des Funduks , où nous devions ensuite atteindre une cachette pouvant nous faire traverser la muraille par … les égouts de la ville !!! confused
Quoi !!??? Les égouts ??? … Non mais ça ne va pas bien !!??? … Bon, c’est bien parce qu’on n’a pas trop le choix mais la prochaine fois j’aimerais être au courant plus tôt !!!

Ensuite, il fallait quitter la cité portuaire … et le plus simple était de nous faire passer pour les femmes de Nacim jusqu’à être arrivés à la capitale de l’Arabie : Zandri !!!
Bref, une partie de plaisirs (et une juste contrepartie étant donné le fait que les nains s’étaient moqués de moi pour l’histoire des égouts … Si vous aviez pu voir leurs têtes !!! ^^)
bouou

Yasser nous fit alors un topo de ce que nous devions faire pour que cette entreprise puisse réussir sans problèmes notoires. Nous devions donc nous faufiler discrètement à travers les rues des Funduks pour atteindre les égouts … Pour cela, nous devions donc mettre notre équipement bruyant (comme les armes et les armures en métal) dans des sacs, et plus tard sur nos montures …
=> Voir Equipements Portés et Equipements Non Portés de ma feuille de perso pour plus de détails me concernant

Ça n’a pas était facile concernant les guerriers du groupe … mais de mon côté, je n’avais que mon arc long et mon carquois qui pouvaient me gêner. elfe
J’avais donc proposé à Nacim de bien vouloir me les garder (comme s’ils étaient les siens) pour plus de facilité puisque celui-ci devait être le seul homme du groupe, et donc probablement armé pour protéger « ses femmes » ^^

Puis, une fois de l’autre côté de la muraille, nous devions donc nous déguiser en femmes arabes avec des « Burqas » (sorte de robes longues couvrant entièrement le corps sauf les yeux) et accompagner Nacim jusqu’en dehors de la ville, où des chevaux nous attendaient …

Bref, nous nous étions préparés dans un silence relatif étant donné la tension qui commençait à peser sur nos épaules. Allions-nous réussir ??? La réponse n’allait pas tarder à venir !!! confused
Nacim sortit donc le premier afin de voir si la voie était libre. Attendant près de la porte, nous avions pu entendre des voix arabes en train de discuter ferme … jusqu’à ce qu’elles s’éloignent et qu’on ne les entendent plus. Là, Nacim nous fit signe que l’on pouvait sortir, ce que l’on fit le plus discrètement possible compte tenu du fait qu’il faisait presque nuit noire.
C’est ainsi que je vins en aide à Alentar qui n’y voyait franchement rien dans la pénombre des ruelles étroites et obscures. Lui tenant le bras, Salrakaï fit de même avec son acolyte humain Heinrich , puis nous suivîmes le jeune arabe … Suspect

Se déplaçant le plus silencieusement possible le long des remparts entourant les Funduks de la cité portuaire, nous avançâmes jusqu’à ce que le scribe du Tueur nain renverse quelques objets métalliques qu’il n’avait pas vu devant lui !!! pale
Entendant Nacim nous annoncé que nous étions suivis (probablement par les gardes de la ville qui faisaient respecter le couvre feu instauré depuis la mort de l’Imam), j’avais eu la présence d’esprit de lancer un sort de « Sons » le plus loin possible derrière nous afin d’envoyer cette éventuelle milice dans une autre direction … mago
=> Merci clément pour le coup de main d’ailleurs ^^ tchin

Suivant Nacim, celui-ci nous avait amené jusqu’à une grande façade et avait frappé à une porte. Un arabe nous avait alors ouvert et l’on était tous entré dans une sorte d’entrepôt pour poissons et autres ressources maritimes …
Pouah !!! Quelle odeur ^^ silent

Notre guide s’était ensuite dirigé vers une trappe donnant sur un tunnel des égouts … Nous y étions enfin !
Remarquez qu’à choisir, je préfère encore l’odeur des poissons ^^ … Mais bon !!! nono

Ne sachant pas ce que nous allions y trouver, j’avais préféré demander si l’on pouvait reprendre nos armes, maintenant que nous étions à couvert. Ainsi rééquipés, nous étions descendus et avions suivit Nacim sur la gauche, le long d’une sorte de trottoir bordant les effluves nauséabonds des égouts de la ville. Nous avions pu voir sur notre droite, entre-temps, les égouts sortant par une grosse bouche donnant directement sur la mer …
Notre guide était devant, suivit de près par nos 2 nains et par le scribe. J’étais, quant à moi, au milieu du groupe (ne souhaitant plus faire les frais de combats rapprochés comme celui de la veille ^^) avec l’Halfeling et le Bridé sur mes talons. N’y voyant rien à l’arrière, j’avais eu l’intention de lancer un sort de « Luminescence » afin d’y voir plus clair (surtout pour l’asiatique ^^) … mais mon sort échoua à cause d’une trop forte fluctuation des vents magiques comme je n’en avais jamais vu auparavant !!! mago
=> Gain de 1 Point de Folie !!! Evil or Very Mad

Tentant de me remettre de mes visions cauchemardesques, le Tueur nain avait fini par passer sa lanterne au Bridé.
Il n’aurait pas pu le faire plus tôt !!??? … Pffff ! Ces nains ^^
En tout cas, il faudra que je sois plus prudente et concentrée avec mes sorts, à l’avenir !!!
zik

Au bout d’un moment, on avait pu apercevoir des rats (plus ou moins gros) sur notre chemin … et plus loin, Nacim s’arrêta et nous fit signe de monter à une échelle en métal relativement humide et glissante. Beurk !!! Evil or Very Mad
Une fois là-haut, avait-il ajouté, il faudrait frapper un code afin que l’on nous ouvre (3 coups, puis 2, puis encore 3 petits coups) … ce que l’on fit …
Des femmes arabes nous ouvrirent la trappe et l’une d’elle se présenta dans un Reikspiel respectable. Elle se nommait « Yasmina » et elles étaient là pour nous déguiser en femmes arabes, grâce à des Burqas noires, vêtements typiques de celles-ci !!!
Pendant tout le temps de notre petite transformation (voire un peu plus pour ceux qui souhaitaient garder leurs armes sur eux, notamment les nains et Alentar avec ses 2 épées dans le dos ^^), Nacim nous révéla que nous devions garder notre déguisement durant toute la durée du voyage. Celui-ci devait durer 15 jours environ. Nous avions pour cela des vivres en conséquence et tout ce qu’il fallait, cependant, notre guide nous avait averti qu’il fallait qu’on apprenne un peu plus les us et coutumes des femmes arabes dans ce pays ! farao

On appris alors que les femmes arabes n’avaient pas (vraiment) tous les droits vis-à-vis de leurs homologues masculins. Sachant en plus que mes camarades masculins n’étaient pas franchement habiles dans le fait de devenir des femmes en l’espace de quelques minutes, Nacim nous avait dit qu’il était préférable qu’ils parlent le moins possible (ce qui n’allait pas être franchement simple compte tenu des énergumènes qui étaient avec moi ^^) Very Happy
Il fallait en outre laisser parler Nacim si l’on rencontrait d’éventuels soldats … et ne pas parler à d’autres femmes que l’on pouvait croiser !!!
Comme on allait avoir des chevaux (et des mules pour les plus petits ^^), on devait aussi monter sur ces montures en « Amazone » (et pas normalement comme les hommes). On devait également apprendre à faire la cuisine et faire semblant de prier comme lui (3 fois par jour en étant orienté vers la Grande Mosquée de Zandri) …
Le reste, se sont les femmes arabes qui leurs apprirent à faire un peu plus efféminés. Pour ma part, elles m’apprirent à être un peu plus « humaine » à fortiori ^^)
Une fois habillés, nous étions sortis de la maison où nous nous trouvions, et nous étions retrouvés au milieu de la vraie ville de Kamam Sala !!! C’était des quartiers ne ressemblant en rien aux Funduks , avec ces grands immeubles, ces rues serrées … bref, on se serait presque cru à Marienburg !!! Shocked

Arrivant à l’extérieur de la ville portuaire, on pu voir la végétation véritablement dégagée des environs (pas mal de buissons mais la vue est dégagée sur pas mal de kilomètres ... et on peut suivre des chemins balisés ^^)
A ce moment là, on avait trouvé 6 chevaux et 4 mules et nous pûmes partir après avoir installé notre équipement sur nos montures. Pour ma part, j’avais essayé d’apprivoiser mon cheval en lui parlant doucement … ce qui avait visiblement marché puisque le voyage fut sans encombre de ce point de vue là ^^
Alentar et Heinrich , quant à eux, eurent un peu plus de mal que les autres à voyager ainsi ^^ … mais se furent finalement 14 jours de voyage sans encombres jusqu'à la veille d'arriver à Zandri !!! (Que l'on vit de loin) cheers
=> Perte de mes rations de voyage … MAIS Points de vie / fortune ... à fond !!!

A ce stade là du voyage, nous pûmes remettre nos habits, reprendre nos armes comme elles étaient … Pour ma part, j’avais préféré garder ma Burqa par-dessus mes vêtements (sauf concernant mon visage dont j’avais baissé le voile) Suspect
Nacim nous avait alors fait le topo sur ce que nous allions trouvé une fois arrivés à Zandri. Il nous lit en garde sur nos agissements (plutôt habituels au Vieux Monde) et sur le fait que nous devrions rester groupé (sûrement afin d’éviter une autre embuscade comme à Kamam Sala ^^)
Les personnes qui allaient nous accueillir tenaient une épicerie respectable et pourraient nous renseigner sur le lieu du vol de la mission, à savoir : le Palais de l’illustre savant arabe mort « Mustafa Il’Lofti »
Pour infos, le gérant de l’épicerie s’appelait « Isram nar ‘ahrmouik » et pouvait certainement me renseigner sur les différents adeptes des arts mystiques de la région qui pourraient m’en dire plus sur cette curieuse poudre magique et sur le mystérieux agresseur de Gurlizek
De fait, j’avais pu apprendre par Nacim que pour la plupart de ces adeptes, ils étaient en réalité plus des alchimistes que des sorciers à proprement parler !!! Ceux-ci étaient, en effet, beaucoup plus tolérés par le peuple et leur religion du fait qu’ils avaient amené une forme de richesse et d’énormes connaissances au peuple arabe (notamment en matière de sciences) study

Le lendemain, du haut d’une colline où nous nous trouvions, nous avions pu apercevoir au loin Zandri , la magnifique capitale de l’Arabie :

De très haut remparts entouraient totalement la ville, ne laissant que quelques passages pour les aller et venus des habitants ou des marchands. Des gardes contrôlaient chaque entrée et de nombreux soldats faisaient des rondes sur les murailles. Une seule entrée principale, à l'ouest de la ville, était suffisamment grande pour accueillir 2-3 caravanes côte à côte. Pour y accéder, il nous fallait donc dans un premier temps franchir un pont qui permettait de traverser l'un des fleuves du delta. Ensuite, tout un réseau de ruelles permettait de se déplacer entre les bâtiments des quartiers. Les habitations étaient principalement composés de grands bâtiments de 3-4 étages de couleur blanc, sable ou ocre, dont plusieurs possédaient des toitures plates accessibles (dont plusieurs tissus et habits étaient en train de sécher) ou bien par des toits obliques couverts de tuiles dans d’autres quartiers de la ville. Parfois, de larges avenues verdoyantes zébraient la cité et permettaient de relier les différents palais et mosquées de la capitale. Bien sûr, bien qu'ils soient de taille différente (le palais du sultan étant bien entendu le plus grand), tous ces palais étaient entourés de murailles qui protégeaient des parcs verdoyants (composés de palmiers, de buissons, de diverses fontaines, statues et autres plans d'eau …), tout cela avant d'accéder directement au dit palais. Les murs des palais dépassaient donc (très souvent de plusieurs mètres) les murailles sensées les protéger. Diverses arabesques et motifs étaient peints dans des couleurs chatoyantes, et parfois recouvert de feuille d'or, et ornaient ces murs. De même, la plupart des mosquées possédaient des dômes dorés à leur sommet … Bref, cette ville resplendissait d’une beauté presque naturelle !!!

S’étant orientés facilement à travers la ville (un peu grâce à Nacim il faut l’avouer ^^), nous étions finalement tombés sur l’épicerie où nous avions trouvé un arabe d’âge mûr en train d’écrire à une sorte de comptoir. Celui-ci avait la cinquantaine environ, portait des lunettes et une djellaba d’un rouge plutôt vif brodé avec du fil doré … (une sorte d’arabe bourgeois quoi ^^) Surprised
Une fois les présentations faites, Isram nous avait demandé si nous étions bel et bien les personnes envoyées par notre défunt « Armand Animicci »
Ayant eu une réponse positive de notre part (mais néanmoins réservée), Nacim s’était empressé de lui demander si d’autres personnes s’étaient présentées devant lui pour la même mission … mais apparemment, ce n’était pas le cas !
Ouf ! Au moins, nos ennemis ne sont pas encore arrivés !!! … A moins qu’ils ne sachent déjà où et comment se procurer la fameuse carte ??? … Et qu’ils ne soient déjà à l’œuvre !!??? … Nous devrions envisager ce cas pour ne pas être surpris si cela devait s’avérer exact !!! pale

Au bout d’un petit moment, Isram nous proposa de nous restaurer à l’intérieur et de nous reposer afin de préparer notre mission dans de meilleures dispositions, compte tenu du voyage éprouvant que l’on venait d’effectuer. Il appela ainsi sa fille, une certaine « Djamilla », qui nous montra nos chambres à l’étage. Une fois installée dans ma chambre, j’allais redescendre lorsque j’avais croisé les autres qui questionnaient la fille sur certains points de la culture arabe (et notamment sur le fameux guerrier de sable du culte d’Ormazd ^^) … en vain. Cela lui semblait n’être qu’une légende … Neutral

En redescendant, Isram pu nous apprendre que Nacim avait du partir (sans nous dire au revoir, du fait qu’il était pressé de rentrer), et notre ôte nous pria de s’installer à sa table afin de discuter de certains points cruciaux de la mission :
Sachant que nous devions voler une carte se trouvant au palais du savant mort, il pu nous apprendre que la dite carte était en fait sous verre, dans une partie du palais où étaient entreposés la plupart des manuscrits du palais (un genre de musée quoi ^^)
Au moment du vol, sa femme qui faisait le ménage là-bas et /ou son fils qui faisait partie de la garde du palais, auront désactivé les pièges et autres alarmes au préalable …
On pu également s’enquérir du nombre de gardes dans la journée (environ 100), et durant la nuit (la moitié, soit 50 environ) … A savoir que « Grand Bec » préférait y aller de nuit bien évidemment ^^ sunny

La discussion sur les modalités du vol en question fusèrent durant pas mal de temps.
Gurlizek avait alors proposé qu’on fasse en sorte de remplacer la carte volée par un autre parchemin, histoire que le vol ne soit repéré que le plus tard possible. Ce qui n’était pas trop bête … et cela nous permettrait d’être assez loin lorsqu’il aura été démasqué ^^
en parlant de carte, Isram alla nous chercher un plan détaillé du lieu en question : le fameux palais se trouvait au milieu d’un grand parc arboré … avec une enceinte de murs assez haut. Le palais en lui-même était composé de murailles (environ 3 à 5 étages suivant les endroits) et comportait divers pièges et alarmes où les gardes n’allaient pas (pour ne pas les déclencher ^^)
Ce point de vue là fut très apprécié par notre Halfeling, qui avait tout de suite opté pour se faire enfermer dans le dit parc … et d’essayer de pénétrer dans le palais du côté des pièces soit disant piégées …
D’autres eurent des idées, comme celle de passer plutôt par les toits pour redescendre vers la pièce de la carte (les toits n’étant gardés que par 5 sentinelles la nuit ^^)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En résumé : 5 gardes se baladent sur les toits (environ)

1/ Jardin intérieur du palais => 15 gardes patrouillent là de nuit
2/ Lieu de vie (Salle à manger … mais où se situent la cuisine, les latrines ???) => 0 gardes normalement car pièges / alarmes …
3/ Mosquée => 5 gardes patrouillent depuis le jardin intérieur jusque là … et font le tour
4/ Salle des parchemins ... dont la carte !!! => 0 gardes normalement car pièges / alarmes …

La discussion sur le comment nous allions faire pour voler cette fichue carte allait bon train … sans compter que nous devions aussi aller faire du repérage afin de peaufiner tout ça !!!
Bref, tout ceci n’allait pas être de la tarte … et quelque chose me disait que nous allions peut être avoir des surprises imprévues si l’on ne mettait pas très vite en place notre plan d’actions !!!

La nuit du vol allait donc être riche en évènements … pour sûr ^^ fight




Voilà !!! … Dans cette troisième partie du second scénario de cette vaste campagne, j’ai donc perdu mes Rations de Voyage
Par contre, j’ai refais le plein de mes Points de Vie et de mes Points de Fortune … et également un laissez-passer pour circuler librement en Arabie (de la part de Yasser de Kamam Sala)
Cependant, j’ai aussi gagné 1 Point de Folie suite à mon échec au lancement de mon sort « Luminescence » !!!

… A suivre !!! blurp



Dernière édition par Zorckal le Mer 1 Fév 2012 - 6:44, édité 3 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voici la suite de ce deuxième volet du scénario « … Une simple histoire de vol !!! » , de « la Campagne des 5 Reliques !!! » , produite et masterisé par notre illustre Jon .
Ce Second scénario va donc nous emmené Alentar, Grand Bec, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans une embuscade digne de ce nom dans les ruelles infâmes de Kamam Sala, un des plus grands ports de l’Arabie …

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



Comme dans bon nombre des ports humains du Vieux Monde, Kamam Sala grouillait de vie. Les ruelles sombres et étroites du port arabe absorbaient un nombre important de passants, de livreurs et de marchands et autres colporteurs ambulants … Bref, la vie était bruyante et fortement nauséabonde dans cette partie reculée de la ville.
Santhaëra était ainsi au bord de l’apoplexie mais, fort heureusement pour elle, quelques gouttes de son léger parfum lui permettait de rester encore éveillée !!!

Pour rappel, nos valeureux aventuriers, ayant décidés de faire des emplettes le temps que le gérant de l’« Iln Ahimbra », un certain « Yasser Riham », s’occupe des détails du futur voyage qu’il auraient à faire le lendemain matin, la jeune elfe était ainsi partie accompagné de « Grand Bec », le petit halfeling dont ils avaient tous la charge de veiller sur sa sécurité afin de réaliser une partie de la mission !!!
C’était donc parmi les innombrables mauvaises odeurs de cette cité portuaire que Santhaëra souhaitait retrouver le vieil arabe, « Slimane zouina », qui l’avait aidé à trouver son chemin auparavant. scratch



N’ayant pas réussi à localiser le dernier lieu de leur rencontre, j’avais essayé de m’informer auprès des passants … en vain. Ceux-ci ne parlant pas la langue de l’Empire (le Reikspiel) et encore moins la langue des elfes (l’Eltharin), j'étais en train de me dire qu'il faudrait que j’essaye de trouver des échoppes de fringues (pour me trouver une splendide robe de type princesse arabe comme dans les contes exotiques ^^) par mes propres moyens … farao
Pour en revenir au vieux « Slimane zouina », j’avais alors pensé que les méthodes traditionnelles ne fonctionnant pas trop en territoires étrangers, je devais peut-être opter pour une méthode plus conventionnelle, à savoir rechercher l’aura du vieil homme grâce à mon « Sens de la Magie » (voire mon intuition féminine ^^)
Tien, tien ??? Qu’est-ce qui se passe avec les vents magiques !!??? confused

Me concentrant sur ma perception sensorielle des vents de magie, j’avais remarqué, à ce moment là, une grande puissance magique dans les environs qui me semblait un entremêlement de plusieurs vents magiques différents. Cela semblait former un pont entre plusieurs rues ... de plus en plus bizarre !!!

Soudain, « Grand-Bec » me poussa violemment, déchirant par la même occasion un petit morceau de ma robe suite à la violence de son geste. A cet instant, ma concentration fut stoppée nette, et j’avais ainsi pu porter mon regard sur l’état de celle-ci. J’avais donc pu remarquer qu’un carreau d’arbalète venait de la transpercer à l'endroit où j'étais quelques secondes auparavant. C’est alors que l’halfeling me cria de me planquer dans le magasin de droite, tandis qu’avec l'une de ses dague, le hobbit essayait d’éblouir un homme habillé en noir sur le toit du magasin d'en face. Une embuscade !!!
hache

Toujours est-il que je pensais vivement trouver plus tard de quoi me changer, vu les circonstances. Comme ça, je ne souffrirais pas de voir ma belle Robe de Sorcier se faire faire des aérations non souhaitées … et je pourrais mieux me fondre dans le décor, en faisant couleur locale avec une tenue arabe (sandales, robe exotique …), un chèche et une djellaba ^^
Bref, sur ces pensées, je devais une fière chandelle à Grand Bec !!! Cet Halfeling (que le groupe est sensé protéger ^^) m'a sauvé les miches … et je suis pas prête de l’oublier !!!
Oui, effectivement, je pense que je tenterai le tout pour le tout afin qu’il puisse reprendre sa liberté vis-à-vis des Animicci (et aussi parce que j’en ai fait la promesse à Armand ^^) zik

Sur ce, je me disais que je devais suivre les conseils de mon nouvel ami … cependant, lui aussi risquait sa vie car, si cet homme en noir en voulait à ma vie, il se pouvait bien que je ne sois pas la seule !!!
J’avais donc couru me mettre à l’abri dans ledit magasin de droite tout en interpellant le hobbit :

« Tu devrais suivre tes propres conseils !!! Car si ce sont des hommes de main de nos récents ennemis, et qu’ils ont été chargés de nous éliminer ou de nous retarder, je pense que chacun de nous doit être la cible d’un de ces gars … Toi y compris, alors viens te planquer, je vais m’en charger !!! »

Sur ces mots, je m’étais planquée dans l’entrée de l’échoppe et avais commencé à focaliser les vents de magie environnant afin de lancer quelques sorts offensifs sur notre ennemi embusqué … et je fus agréablement surprise de constater que ceux-ci étaient incroyablement réactifs à cet endroit de la ville (le pont de vents magiques y étant probablement pour quelque chose) !!!
mago
De même, mon Bâton de Sorcier sembla lui aussi réagir à ce cumul de puissances magiques. Emmagasinant toute cette puissance mystique, il se mit ensuite à chauffer et à se solidifier au bout d’un moment, me semblant un peu plus lourd qu’à l’accoutumée.
C’est donc après quelques secondes de concentration que je m’étais mise en quête d’apercevoir un autre éventuel agresseur … en vain.
Je m’étais donc tournée vers notre premier ennemi, quand je l’aperçu en train de viser l’halfeling avec son arbalète … A cet instant, je lui avais balancé un sort de « Fléchette Magique » qui l’atteignit au bras gauche … le faisant reculer sous le coup. Le tireur sortit ainsi de notre champ de vision durant quelques secondes. Twisted Evil

Au moment où j’allais interpeller « Grand Bec » afin de tenter de l’attaquer par un autre angle, notre agresseur s’était jeté sur ma droite depuis le toit du bâtiment … À ce moment là, ma tentative d’esquive échoua lamentablement et il me porta un coup de cimeterre qui entailla à nouveau mon élégante Robe de Disciple Haut Elfe !!! Evil or Very Mad
=> Passant de 11 à 4 PV
Raaaaa !!! Ma blessure est sérieuse !!! Il faut que je tente quelque chose où je vais mourir prématurément !!! pale

J’avais ainsi tenté désespérément une attaque avec mon Bâton Magique … mais sans grands succès ^^
Grrrr !!! Mad

Soudain, ma blessure me fit atrocement mal. Je ne savais pas si c’était l’état de la blessure ou bien le fait de me mouvoir dans mon état … toujours est-il que ça allait de plus en plus mal pour moi.
=> Perte de 1 PV du à ma blessure => plus que 3 PV

C’est alors que l’halfeling s’interposa entre nous pour que je puisse m’éloigner un peu … j’en avais donc profité afin de lui lancer un autre sort de « Fléchette Magique » et l’avais ainsi blessé à nouveau, mais au bras droit cette fois ci.
mago

Profitant de notre malchance, l’ennemi donna un coup à « Grand Bec » qui s’effondra (Sa blessure à la tempe m’indiquait visiblement qu’il avait été littéralement assommé) … puis il se dirigea vers moi.
J’avais bien entendu tenté de lui assener un autre coup de Bâton, mais en vain … et ma blessure semblait me faire toujours aussi mal. affraid
=> Perte de 1 PV du à ma blessure => plus que 2 PV

Le combat avait continué mais aucun de nous ne put prendre le dessus l’un sur l’autre … et j'avais de plus en plus de mal à contenir ma magie à cause de ma blessure qui semblait empoisonnée !!! Espérant me tromper sur ce point là (ce dont je doutais car la plupart des assassins avaient la fâcheuse habitude d’enduire leurs armes de poisons) et étant au bor de l’évanouissement … j’avais donc décidé de rompre le combat !!!
Comment ??? Qui a dit que je fuyais !!??? Pas du tout !!! C’était juste un repli stratégique. Rien de plus … d’ailleurs, la suite peut en témoigner ^^

Donc ... décidant de fuir le combat (pour faire plaisir aux nains ^^), j’avais réussi à distancer mon agresseur quand, en regardant derrière moi, j'avais aperçu le gars s'effondrer au sol, une dague dans le dos !!! Shocked
Celle-ci ne provenant pas de « Grand Bec » (puisqu'il était encore inconscient ^^) j’avais cherché à connaître notre bienfaiteur … sans grand succès !!! scratch
Espérant ne plus être la proie d’autres agressions pour le reste de la journée, j’avais donc rejoint l’halfeling en m'assurant que l'ennemi était bel et bien mort ...
Celui-ci était effectivement passé de vie à trépas, et se trouvait être un jeune arabe digne du peu d’intérêts que je pouvais porter à ce genre de rustres !!! Toutefois, j’avais récupéré au passage la dague qui l’avait tué (afin de l'inspecter plus tard).

Allant inspecter les blessures de notre ami hobbit, j’avais pu constaté avec soulagement qu’il n’était effectivement qu’assommé (ouf ^^) … mais non loin de là, un autre corps gisait au sol, avec également une dague plantée dans le dos. Celui-ci semblait être un arabe assez vieux et un coffret était à côté de lui … en m’approchant, je vis avec horreur qu’il s’agissait en réalité du vieux « Slimane Zouina », celui-là même qui m’avait aidé un peu plus tôt cet après midi là !!!
Mais en inspectant la dague de plus près, j’avais constaté qu’elle était strictement identique en tous points à la précédente qui avait tué net notre agresseur.
Qui pouvait bien vouloir nous sauver ??? Et que faisait ce vieil homme dans toute cette affaire !!??? … Visiblement, il devait être dans le coup de l’embuscade. Mais, alors … cela voulait dire que j’avais certainement attiré notre ennemi sur nous … ou bien n’était-ce que des brigands !!??? confused

Laissant ces questions en suspens, j’avais ainsi récupéré la seconde dague et le fameux coffret qui s’était ouvert et avait répandu une sorte de poussière sur le sol. Je n’avais mis que quelques secondes afin d’en récupérer le plus possible car celle-ci était visiblement magique d’après mes sens mystiques … d’ailleurs, j’avais également senti la hache de Gurlizek qui n’était pas loin.
Profitant de l'occasion, j'avais aussi fouillé les cadavres et récupéré quelques objets pouvant être utiles :
Les dagues récupérées sur les corps étaient en fait 2 dagues de Jet ... l'agresseur avait eu sur lui une calotte de cuir, un plastron d'armure feuilleté, un paire de jambière en cuir, une paire de botte en cuir, 2 dagues normales, un cimeterre (genre de grand sabre bâtard à large lame courbe), une arbalète de poing avec un petit carquois de 8 carreaux, une chevalière avec une rose dessus, ainsi que 7 dinards.

« Grand Bec » étant finalement revenu à lui, nous nous étions dirigés vers le nain tant bien que mal malgré nos blessures (la mienne semblant d’ailleurs s’être stabilisée par miracle ^^)
Loué soient Asuryan et Moraï-Heg !!! cheers

Arrivant devant le nain, celui-ci nous balança de but en blanc :
- Vous n'auriez pas vu un gros ennemi dans le coin ???
« Heu ... ben non, mais on s'est fait attaquer !!! Y a pas mal de monde dans le coin et on est blessé. Faudrait d’ailleurs qu'on revienne à l'échoppe pour se faire soigner !!! »
sunny

Une fois arrivés là-bas, on pu retrouver tous les autres (qui semblaient s’être fait attaquer eux aussi), et avant que tout le monde ne pose des questions, j’avais demandé à Yasser si l’on pouvait se faire soigner dans la planque souterraine de l’échoppe … tchin
=> Je récupère 4 PV !!! (Je monte ainsi de 2 à 6 PV ^^)

Plus tard, on pu apprendre que le gros qui avait attaqué Gurlizek devait être un personnage mythologique du dieu Ormazd !!! Mais pourquoi !!??? confused
Les chevalières récupérées sur les cadavres des agresseurs d’ Alentar, Salrakaï et Heinrich purent nous indiquer que ces gars faisaient partie d'une guilde d'assassins, d’après ce cher Yasser.
Décidément, ce vieil homme connaît pas mal de choses … et visiblement pas mal de monde aussi puisqu’il avait réussit à nous octroyer des laissez-passer pour sortir tranquillement des « Funduks » !!!
Je lui avais donc demandé au passage s’il reconnaissait les dagues que j’avais prises sur les corps de nos ennemis … en vain, mais au moins on savait maintenant qu'on avait un ou des alliés, fort discrets certes … mais des alliés tout de même !!! Twisted Evil

Au fil de la discussion sur ce qu’il venait de nous arriver et comment y remédier, des questions se posèrent :
Comment nos ennemis avaient fait pour nous trouver et comment avaient-ils fait pour invoquer une icône de la théologie arabe ??? confused
Ayant (peut-être) une réponse à ces questions, j’avais ainsi pris la parole afin de leur signaler la présence du fameux « Slimane Zouina » parmi nos ennemis (qui savait où nous nous trouvions). C’était donc probablement un coup de malchance d’être tombé sur lui pour trouver mon chemin ^^
Par contre, sur la question du sujet d’Ormazd, je leur avais montré le coffret rempli de poussière magique en leur précisant que j’avais des soupçons sur la manière dont nos ennemis s’y étaient probablement pris pour prendre le contrôle de cet être mythologique :

« Je l'ai récupérée à côté du corps du vieil homme que je recherchais. Comme il est mort avec une même dague que notre agresseur, je suppose qu'il est responsable de notre agression … d'ailleurs, si j’ai bien compris, le gros ennemi que tu as combattu Gurlizek semble avoir disparu au moment où il est mort … Bref, je sais que ce Slimane Zouina possédait quelques prédispositions à la magie, et donc je suppose qu’il a du faire en sorte d’invoquer cette grosse brute grâce à cette poudre …
Où pourrait-on trouver quelqu’un qui en sache un peu plus sur cette mystérieuse poudre mon cher Yasser !!??? »
scratch

Ne sachant pas ce que c'est, « Yasser Riham » m'indiqua qu'à Zandri, la capitale de l’Arabie, je risquait de trouver un bon alchimiste ou un sorcier qui pourrait me donner plus de détails sur cette poudre … mais il ne put me donner de nom !!! drunken

Finalement, on pu dormir (sur des tapis et des coussins à même le sol tout de même !!!) ... et on récupéra un peu de notre après midi mouvementé ... ouf !!! sunny
=> Je récupère 1 PV de guérison naturelle !!! (Je monte ainsi à 7 PV ^^)

Soudain, peu avant l’aube, on fut réveillé par Yasser qui nous mit en garde :
- Un des Imams les plus influents de la ville a été retrouvé mort ... vous êtes donc tout désigné comme étant les coupables par rapport à ce qu'il s'est passé cet après midi !!!
Il faut que vous filiez maintenant … le plus vite possible avant qu’on vous trouve car la milice de la ville fouille chaque maison !!!


Pour cela, il nous présenta un autre de ses fils, un dénommé « Nacim Riham » , qui nous mènera hors de la ville déguisés en femmes grâce à des habits noirs de la région locale ^^
bouou
Pffffouha ha ha !!! Déguiser des hommes en femmes ??? Et des nains de surcroît !!???
Ça promet d’être assez mouvementé à cause des nains … mais ça devrait être marrant à voir tout ça ^^ … Heureusement que je n’ai pas besoin d’être beaucoup déguisée moi ^^




Voilà !!! … Dans cette seconde partie du second scénario de cette vaste campagne, j’ai donc gagné 2 Dagues de Jet de facture du Vieux Monde, 1 calotte de cuir, 1 plastron d'armure feuilleté, 1 paire de jambière en cuir, 1 paire de botte en cuir, 2 dagues normales, 1 cimeterre, une arbalète de poing avec un petit carquois de 8 carreaux, 1 chevalière avec une rose dessus, ainsi que 7 dinards.
Plus 1 coffret de facture arabe contenant de la poudre magique !!!
On a aussi reçu des habits locaux de couleur noir qui seront détaillés dans le prochain résumé.
Par contre, je suis tombé assez bas dans mes points de vie. Heureusement qu’on a pu en récupérer quelques uns car je sens que la suite promet d’être riche en rebondissement ^^

… A suivre !!! blurp



Dernière édition par Zorckal le Jeu 8 Déc 2011 - 6:25, édité 1 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voilà !!! Me voici de nouveau embarqué dans un second scénario, intitulé « … Une simple histoire de vol !!! » , pour cette suite de « la Campagne des 5 Reliques !!! »
NB : produite et masterisé par notre illustre Jon .

Ce Second scénario va donc nous emmené Alentar, Grand Bec, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans une épopée à travers l’Arabie … farao

C’est donc après avoir survécu à une escarmouche entre notre bateau et un navire (ou plutôt mastodonte ^^) du chaos, puis à un naufrage en pleine mer, que mes compagnons et moi-même avions été récupérés par « Le Phénix » , un navire elfique, dont le nouvel et mystérieux capitaine nous avait gentiment conduit jusqu’à Kamam Sala , un grand port du continent arabe. Là-bas, nous devions trouver notre contact afin de continuer notre mission, à savoir : récupérer un objet ayant appartenu au Champion de Tzeench Aekold le Miraculeux au plus vite, car un mystérieux ennemi semblait nous avoir devancer !!! pale

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



Le soleil était à son zénith en ce beau début d’après midi. Le ciel était clair et d’un bleu limpide, et de grands albatros tournoyaient autour du « Phénix », ce fier navire elfique qui nous avait permis d’accoster dans l’un des plus grands ports de l’Arabie, à savoir : « Kamam Sala ».
A première vue, ce port arabe constituait la majeure partie de la ville et s’étendait à plusieurs lieues tout le long de la côte. Avec ses maisons aux traits blanchâtres, ce port atypique semblait vouloir épouser le sable et la roche calcaire des montagnes environnantes par son éclat et son aspect fragile … mais c’était sans compter le savoir faire des savants humains arabes qui en avaient fait un lieu maintes fois imprenable. En effet, une grande muraille jouxtait le port et protégeait ainsi les habitants des attaques fréquentes des frères de la côte et des brigands provenant des plaines arides voisines … ou, en de rares occasions, contre des navires d’elfes noirs … !!!

Comment je sais cela ??? Hé bien, c’est durant notre courte traversée avec l’équipage du « Phénix » que j’avais pu en savoir un peu plus sur les us & coutumes de ce peuple, notamment leurs rapports avec les étrangers ^^ study
J’avais donc pu apprendre que ceux-ci vénéraient plusieurs dieux, dont le principal était « Ormazd », un dieu relativement bon et dont 80% de la population arabe lui était favorable. Environ 20% des autres arabes vénéraient donc ses opposés : L’un, d’aspect neutre voire mauvais par certains côtés (surtout envers les étrangers ^^) se nommait « Sangrif » , et l’autre n’était autre que « Khaïne » !!!
Notre vénéré dieu de la Vengeance (chez les elfes ^^) semblait plutôt s’apparenter en Arabie au Dieu du Chaos « Khorne », le Dieu du Sang !!! … Bref, que du bonheur en perspective ^^ Shocked

L’Arabie semblait donc divisée religieusement, tout comme elle l’était politiquement, avec ses nombreux émirats, sultanats et califats … qui composent l’essentiel du gouvernement arabe.
J’ai donc appris que le principal Sultan dirigeait l’Arabie du point de vue législatif du terme, tandis qu’un Imam gouvernait du point de vue religieux, quasiment à niveau égal avec son homologue politique …
En d’autres termes, c’est un peu comme si l’Empereur Sigmarite Karl Frantz était à niveau égal avec son homologue Ulricain, le Graf Boris Todbringer de Middenheim ^^ drunken

… Bref, Il faisait donc beau à notre arrivée dans ce port grouillant de vie, et malgré la chaleur étouffante du soleil à cette latitude, nous avions accosté entre plusieurs navires venus de tous les horizons, et nous étions (enfin ^^) descendus sur la terre ferme !!! cheers
Quel bonheur !!! Je ne sais pas si je m’y ferais un jour à ces bateaux humains !!! Heureusement que la moitié de notre trajet s’est fait sur un navire elfique ^^ … Nous au moins, on sait faire des bateaux dignes de voguer sur les océans !!!

Beaucoup de navires humains étaient donc amarrés sur les nombreux quais du port. Plusieurs d’entre eux provenaient du Vieux Monde et notamment de l’Empire … mais les autres me restaient hélas inconnus, si ce n’était les quelques navires elfes amarrés par-ci par-là.
Les quais menant à la ville basse étaient bondés de marins et autres manœuvriers qui jouxtaient les bateaux en quête de travail, afin de charger ou décharger les nombreuses cargaisons provenant du monde entier. Derrière tout ce raffut et cette agitation, une très grande muraille (visiblement sous bonne garde, vu le nombre de sentinelles postées tout au long des créneaux ^^) surplombait les nombreuses bâtisses des quartiers portuaires …
Ceux-ci se nommaient par ailleurs « Funduks » et étaient strictement réservés aux étrangers de passage en Arabie (pour affaire ou autre particularité ^^). D’après les conseils des elfes du « Phénix », nous ne devions pas trop nous en éloigner, sauf si on souhaitait avoir des problèmes avec les autochtones de la région ^^
Tien ! En parlant de conseils, j’avais aussi demandé aux marins elfes, et aux rescapés arabes qui étaient avec nous, s’ils connaissaient l’échoppe « Iln Ahimbra » dans laquelle nous devions trouver notre premier contact pour cette mission … en vain ! Personne parmi notre entourage ne semblait connaître ce lieu !!! Neutral
Flutte !!!

Ayant fait le topo, durant notre traversée en mer, de ce qu’il convenait de faire à Kamam Sala avec mes compagnons, c’est tout bonnement en entendant parler certains marins humains dans la langue impériale que notre ami Gurlizek s’était empressé d’aller leur demander où trouver notre lieu de rendez-vous, à savoir : l’échoppe « Iln Ahimbra » !!!
Fort de notre chance hors du commun depuis le début de cette délicate mission, le nain n’avait pas lui aussi obtenu satisfaction auprès des malandrins de bas étages ^^
Ceci dit, ces énergumènes là nous avaient gentiment invité à échanger nos sous contre de la monnaie locale, si l’on souhaitait pouvoir marchander quoi que ce soit dans ce foutu patelin !!!

Echangeant ainsi la modique somme de 10 pièces d’or contre quelques Dinars, Dirhams et Rials, à des notables arabes parlant également le Reikspiel, j’étais revenue près du « Phénix » pour parler avec des confrères elfes sur les us & coutumes de ce pays, notamment sur les Funduks !!!
D’après ces elfes, on pouvait quand même sortir de ces quartiers bouseux pour rejoindre le Grand marché (où l’on pouvait effectuer n’importe quelle transaction ou trouver tout ce que l’Arabie pouvait nous fournir ^^) ou bien pour aller au Grand Jardin du Palais de Kamam Sala (apparemment très beau à voir ^^)
Bien entendu, il ne suffisait pas de vouloir pour y aller, mais il fallait aussi sortir des Funduks sous bonne escorte … mais bon !!! Les arabes semblant (à priori ^^) tolérants envers les lettrés en général, donc envers les jeteurs de sorts, je pensais ne pas trop me faire de soucis !!! Surprised

Sur ces mots, je m’étais soudainement aperçue que mes compagnons n’étaient plus là !!! Shocked
Le nain à crête rouge avait réussi à rameuter le groupe avec lui afin de se faire guider jusqu’à notre lieu de rencontre, grâce à un petit arabe du coin ^^
… lorsqu’il avait demandé si tout le monde était prêt à y aller, j’avais bien saisi le message :

« Oui ! J’ai finie de parler avec mes confrères elfes ... et d’échanger mes sous ... donc on peut y aller !!! Comment s'appelle ce jeune arabe ???
... Azim !? ... ok »


… mais soudain, ayant tourné le dos ne serait-ce que quelques secondes afin de remercier mes confrères elfes de tous les renseignements qui pourraient m’être précieux pour plus tard, ils étaient tous partis sans crier gare !!!
Cependant, même si je pouvais les rattraper aisément sur des chemins de campagne, il fallait avouer qu’essayer ne serait-ce que de les suivre à travers la foule dense et puante de marins et d’ouvriers des quais de Kamam Sala n’était pas une mince affaire !
Et ce qu’il devait arrivé arriva … je les avait bel et bien perdu de vue au détour d’un croisement !!! Evil or Very Mad

« Rhaaaaa !!! Ce Gurlizek alors !!! Toujours aussi pressé ces nains !!! Ils devraient apprendre à être patient ^^

Tien ! En parlant de lui, je vais essayée de localiser son aura si particulière (ou du moins celle de sa hache ^^) … Mmmm … Ben non, je ne le sens pas ^^
… Par contre … Quelle est donc cette aura magique … par là !!??? »
scratch

Restant concentrée sur la nouvelle aura magique que je venais de ressentir grâce à mes dons exceptionnels, je m’étais dirigée vers elle en demandant au passage mon chemin à plusieurs passants, pour la plupart arabes malheureusement … et qui, bien évidemment, ne purent comprendre ce que je disais ^^
J’en étais à me demander si j’allais retrouver un jour mes amis, quand j’avais aperçu un vieil humain à la barbe blanche avachit par terre, contre un mur, au coin d’un croisement de ruelles … l’aura magique émanait bien de lui. Celui-ci était d’ailleurs visiblement en train de méditer ou quelque chose comme ça, lorsqu’il me regarda arriver à sa hauteur en le saluant … Wink

« Heu … Salamaleikoum !!! »
- Aleikoum Salam !
M’avait-il répondu selon l’usage de politesse des gens du pays
« … Hum ! Auriez-vous l’amabilité de m’aider à trouver mon chemin ??? Je suis à la recherche de l’échoppe Iln Ahimbra. Mes amis et moi avions convenu de nous rejoindre là-bas … mais je me suis un peu perdu dans ce dédale de rues étroites !!! » Lui avais-je alors demandé dans l’espoir qu’il parle un peu le langage de l’Empire
- Bien volontiers ! M’avait-il ainsi répondu, dans un Reikspiel presque parfais

Sur ces mots, le vieil arabe se nommait Slimane Zouina et semblait être assez gentil. Il me proposa alors qu’un de ses fils, Djamel , m’accompagne jusqu’à l’échoppe … ce que je fis en le remerciant vivement
Oui ! Décidément, l’aura de ce vieil homme est particulière. Il faut que je la mémorise pour pouvoir y réfléchir un peu plus tard … mago

Bref ! J’étais finalement arrivé à cette fichue échoppe, une vieille bicoque commune à toutes les autres maisons qu’on pouvait voir dans ces quartiers là de la ville basse. cheers
L’intérieur était un véritable capharnaüm, avec des étagères chargées de bric et de broc en tout genre, et ses étals divers un peu partout de la pièce principale. Un jeune arabe se tenait debout derrière un comptoir, et était visiblement en train de vendre certains articles à mes compagnons … Rolling Eyes
Décidément, ils n’en perdent pas une ceux-là !!! Ils font les emplettes pendant que moi je me démène à les retrouver ^^

« Ben, alors !!! Vous auriez pu m’attendre !!! » Leur avais-je déclaré
- Putain !!! Qu’est-ce que tu foutais la magotte !!??? M’avait alors rétorqué Gurlizek
ça alors !!! C’est la meilleure !!! Je me démène à les rejoindre et ça serait encore de ma faute s’ils ne m’ont pas attendu ^^ Evil or Very Mad

Décidant de faire semblant de ne rien avoir entendu … je m’étais alors rapprochée du comptoir et avait demandé au tenancier du magasin s’il connaissait le contact avec lequel on devait discuter (tout ceci en lui montrant bien évidemment mon bracelet ainsi que la chevalière de feu Armand Animicci)
Celui-ci sembla tout d’abord assez surpris … puis étrangement mal à l’aise. Il me fit comprendre dans un Reikspiel assez peu développé que l’on pouvait passer à la trappe ^^ scratch
Entendez par là qu’il nous indiquait une trappe derrière le comptoir, accès auquel on devait descendre afin de se rendre dans un meilleur endroit pour discuter plus discrètement !!!
Sur ces mots, le jeune arabe s’était ensuite dirigé vers l’arrière salle, où il était vite monté à l’étage pour parler à quelqu’un …

Soupçonnant peut être un piège ou un malentendu, j’avais décidé de rester là où j’étais, en attendant la suite des évènements. Les autres avaient eu apparemment la même idée que moi, et étaient restés sur leurs positions tandis que l’impétueux Alentar était quand même descendu par la trappe pour voir si ce n’était pas un traquenard !
Lorsqu’il était remonté pour nous signifier que non, le jeune arabe était redescendu avec un vieil arabe à sa suite. Ce dernier, s’était présenté comme étant le gérant de l’échoppe et père du jeune homme qui nous avait accueilli. Il m’avait ensuite tendu la main pour regarder d’un peu plus près la chevalière glissée à mon doigt, ainsi que le fameux bracelet aux motifs de papillon, de loup et d’hirondelle.
Il s’était ensuite retourné afin de corriger son garçon de quelques coups de baffes, en l’insultant dans sa langue natale !!! Shocked
(Du moins c’est ce que j’ai pu comprendre et ressentir à ce moment là ^^)

Le vieil arabe se nommait Yasser Riham , et s’était alors excusé auprès de son fils Shafiq Riham , prétextant qu’il n’était qu’un idiot !!!
Essayant de comprendre un peu ce qu’il se passait, je lui avais alors demandé quelles étaient les raisons d’un tel emportement … et celui-ci nous indiqua la fameuse trappe à laquelle il nous emboîta le pas …
Arrivés en bas, dans une pièce relativement simple, le vieil arabe nous avait ainsi annoncé que nous n’étions pas les seuls à rechercher le fameux objet de notre quête en question !!!
Hein ??? Quoi !!??? Qu’est-ce qu’il vient de dire !!??? affraid

En effet, plusieurs personnes étaient venues ce matin même avec des bracelets aux poignets strictement identiques aux nôtres !!! Se faisant passer pour nous, son jeune (et idiot de) fils les avait ainsi aidé … comme lui-même était en train de le faire avec nous ^^ pale
Ha !!! Oui !!! Grulizek nous avait dit sur le Phénix qu'un groupe d’Aldorf dit « la Main Pourpre » semblait être également sur le coup … ça ne pouvait que être eux ^^

Avec l’aide des précieux renseignements dictés par Grand Bec , nous lui avions ainsi révélé qu’avec l’aide de l’Halfeling, on était là pour la mission : récupérer une carte dont nous avions besoin pour aller dans un endroit précis du désert (et secrètement pour retrouver un objet d’Aekold ^^)
Après une courte réflexion, ce dernier nous annonça qu’il fallait qu’on se dépêche afin de rattraper notre retard vis-à-vis de nos ennemis. Nous devrions donc partir le plus tôt possible, le lendemain matin, avec un de ses fils (autre que Shafiq apparemment ^^). A partir de là, nous devrions atteindre la capitale arabe du sultanat, « Zandri » (et accessoirement capitale de l’Arabie également ^^)
Une fois arrivés à destination, nous allions devoir cambrioler le palais d’un éminent savant et alchimiste arabe, du nom de Mustafa Il'Lofti
Que de réjouissances en perspectives !!! … Cambrioler un honnête érudit !!! Quelle humiliation … Mais bon ! C’est pour la bonne cause ^^ Suspect

Yasser nous avait ainsi indiqué qu’il allait nous loger et nous nourrir jusqu’au lendemain matin … et nous donner des montures pour le voyage, ainsi que des laissez-passer afin de sortir sans soucis des « Funduks » ... seulement on ne pourrait les avoir que le lendemain !!!
L’affaire ayant était entendue, nous étions donc remontés pour vaquer à nos diverses occupations jusqu’au départ. Pour ma part, j’étais retournée voir le jeune Shafiq afin de connaître plus en détails la description des individus qui nous avaient devancés. confused
Ils étaient donc 7 en tout (dont 2 personnes de petites tailles, genre nains et/ou halfeling) et parlaient et ressemblaient à des gars venus du Nord (comme nous quoi ^^) … Bref pas de quoi fouetter un chat … à ceci près qu’ils portaient des habits de la région (chèches & Djellabas …)

N’ayant visiblement plus rien à faire d’autres qu’attendre que les préparatifs pour le voyage soient effectués, Salrakaï se renseigna alors sur la direction du Grand Marché et du Colisée (du fait que des gladiateurs s’affrontaient là-bas et avait éveillé la curiosité du tueur Nain ^^) … malheureusement pour nous, ceux-ci se situaient en dehors des Funduks, donc en territoire hostile pour l’instant. Les laissez-passer n’ayant pas encore été fait, nous nous devions d’être le plus discret possible … mais connaissant le caractère bien trempé des nains, je doutais que cela fusse possible ^^
De ce fait, j’avais quand même proposé de ne pas partir seul si l’on devait aller dehors pour faire des emplettes ou d’autres activités … Pour ma part, j’avais réussi à faire en sorte que notre voleur Halfeling m’accompagne voir un certain Slimane Zouina …

En effet, j’avais en tête de parler avec cet érudit de son aura magique, et bien d’autres choses encore … et pourquoi pas essayer de parler un peu mieux sa langue natale : l’arabe (si possible, je pouvais passer la nuit à étudier s’il le fallait ^^) … bref, en apprendre beaucoup plus sur nos chances de réussites concernant la mission qu’au départ de Marienburg !!!
En cela, et comme je n’arrivais plus à me souvenir du chemin à emprunter pour rejoindre le lieu où j’avais rencontré le vieil arabe la première fois, j’avais (une fois n’est pas coutume ^^) demandé à des passants s’ils connaissaient ce fameux Zouina … en vain (snif ^^) Sad
N’ayant pas eu beaucoup de succès avec les méthodes traditionnelles, j’avais alors tenté de localiser l’aura du vieil homme, à savoir grâce à mon intuition et mes sens magiques … mago




Voilà !!! … Je n’ai rien gagné dans cette première partie du second scénario de cette vaste campagne !!! Par contre, j’ai déjà utilisé mon seul et unique point de fortune pour la journée … et vu les circonstances dans lesquels se retrouvent mes camarades de jeu, je pense qu’il m’aurait été fort utile ^^

… A suivre !!! blurp



Dernière édition par Zorckal le Mer 1 Fév 2012 - 6:26, édité 2 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!!   punk

Suite et fin du Scénario En route pour l’Arabie !!! de La Campagne des 5 Reliques !!!
Nous voici donc entraînés Alentar, Grand Bec, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans un nouvelle épreuve … Survivre après un naufrage en essayant d’en savoir un peu plus sur cette fichue mission qui nous a entraîner dans cet épilogue à la « Robinson Crusoé » !!! ^^

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



… Le jour n’allait pas tarder à se lever enfin … la légère embarcation de fortune sur laquelle je me trouvais voguait tranquillement parmi les débris du naufrage de l’Abdallah, notre défunt navire qui devait nous mener, mes camarades et moi, en Arabie pour une mission des plus mystérieuse. Celui-ci avait sombré dans les eaux profondes de l’océan suite au passage foudroyant d’un gigantesque bateau du Chaos, et j’étais maintenant en compagnie d’un des marins du défunt navire, à la recherche des quelques rares caisses pouvant contenir les objets magiques détectés plus tôt dans ses cales.   zik 

La houle avait nettement diminué et l’épais brouillard qui avait suivit mystérieusement l’apparition du navire ennemi commençait peu à peu à s’estomper …  bref, tout ceci facilitait grandement mon inspection.
C’est ainsi, qu’on avait repéré un marin blessé qui s’était caché sous un cadavre de Rat Ogre pendant tout ce temps !!!
Fallait-il le sauver compte tenu de la couleur de l’eau curieusement devenu fluorescente ???  scratch
Le doute me demandait d’être extrêmement prudente … néanmoins, ma nature et mon éducation voulaient que j’aille au secours des autres dans le besoin. Aussi, j’avais réussi à faire comprendre au marin qui était avec moi que le blessé devant nous risquait bien de ne plus être humain … mais plutôt une de ces monstruosités qui nous avaient attaqué !!!

Restant tous deux d’une très grande vigilance, j’avais tenté de repéré une quelconque déformation ou mutation sur le pauvre homme lorsqu’on s’est approché de lui afin de le hisser sur notre radeau. Finalement, celui-ci nous a remercié et semblé ne pas être gravement blessé. Les deux arabes s’étaient ensuite empressés de se raconter ce qui leur était arrivé depuis la tempête chaotique et le naufrage … la menace était passée et tout semblait redevenir aussi paisible qu’avant l’attaque.  Cool

Le doux bruit du clapotis des vagues contre notre embarcation de fortune rompait à présent le silence pesant du lieu du naufrage. Plus aucun ennemi n’était visible maintenant que le brouillard s’était levé, et j’en avais donc profité pour inspecter plus précisément les débris flottant ici et là … Rien, mise à part un coffret renfermant de curieux objets métalliques émanant de la magie, et quelques morceaux de tissus et autres objets en bois …
J’avais donc décidé d’emporter le tout car ça pouvait fort bien nous être utiles si l’on devait rester un bon moment en pleine mer … avant d’accoster quelque part en Bretonnie.
Bref, c’est au bout de quelques longues minutes que nous décidâmes de repartir vers l’autre radeau où se trouvaient Salrakaï, Heinrich et les autres marins rescapés !!!

L’effroyable successions des épreuves de la soirée remontait à plusieurs heures maintenant, et c’est avec joie que nous réussîmes à rejoindre la seconde embarcation de fortune … ma joie fut plus grande encore lorsque Salrakaï me fit part de l’étonnante robustesse de son scribe. Celui-ci était effectivement toujours en vie malgré ses blessures.  cheers
Néanmoins, ses jours étaient comptés si l’on ne se dépêchait pas de retrouver un hospice sur la terre ferme afin de le soigner !!!
Sur ces mots, ce fut avec un soulagement profond qu’une chaloupe fit son apparition sous le jour naissant … il s’agissait d’Alentar, Gurlizek , l’Halfeling Grand Bec et un autre marin qui avaient réussis à s’en sortir …
Nous n’étions donc que 12 rescapés du naufrage sur une bonne trentaine au moins !!!  affraid
Par Hoeth et Asuryan !!! Faites que nous puissions en réchapper !!!

La chaloupe étant fort heureusement assez grande pour supporter la quasi-totalité du groupe, tout le monde est donc monté à son bord … tous sauf Salrakaï qui ne souhaitait pas laisser le pauvre Heinrich seul sur le radeau de fortune.  punk
Le cas de celui-ci posait visiblement un gros problème puisque, étant blessé, il devrait occuper 2 places à bord de la chaloupe au lieu d’une … c’est ainsi qu’à la surprise générale, j’avais décidé de laisser ma place en même temps que celle du Tueur nain … le scribe serait ainsi allongé aux côtés de l’Halfeling pour ne pas que les autres membres du nouvel équipage perdent trop de place.  sunny

Revenant sur mon radeau de fortune, j’avais annoncé à Grand bec la ferme intention qu’ « Il faudrait qu’on parle !!! » , tout en lui montrant la fameuse chevalière d’Armand au passage. Celui-ci m’avait alors fit signe qu’il avait compris que son maître n’était dorénavant plus de ce monde …
La question avait alors suscité beaucoup d’agitation parmi notre nouvel équipage, notamment du côté de Gurlizek qui avait questionné l’Halfeling sur les tenants et les aboutissants de cette soit disante mission … sur le véritable nom de « claire » … et le pourquoi de cette attaque par des suppôts du chaos !!???  scratch
Alentar , quant à lui, avait gardé le silence, comme à son habitude depuis notre première rencontre … il ramait en scrutant l’horizon mais, à n’en pas douter, il devait resté à l’écoute de ce qui allait se dire.
C’est comme ça que la plupart s’aperçurent que Grand Bec s’était tourné vers moi, en me fixant … j’avais donc hoché de la tête en pensant qu’il voulait probablement me demander mon assentiment pour ce qui allait être la suite de la discussion. Puisque j’avais dorénavant la bague de la famille Animicci au doigt, je devais certainement être sa nouvelle maîtresse …
Quelle joie ^^  Shocked

Ce dernier m’avait alors remis les 2 parchemins qu’il gardait dans un étui, à sa ceinture : le premier avait été écrit par un biographe du nom de Chlodwig Vendheim et décrivait l’histoire d’un certain « Aekold le Miraculeux », Champion du Chaos affilié au dieu chaotique du changement : Tzeench ; l’autre feuillet comprenait des instructions sur un objet particulier ayant probablement appartenu au dit champion du chaos du parchemin précédent.
Le nain à crête rouge étant le seul à savoir lire à part moi, nous nous sommes donc remis les documents à tour de rôle … puis Grand Bec s’était tourné vers l’équipage et avait commencé à nous expliquer le but de la mission en Arabie.

Entre temps, avec les marins qui ne pouvaient pas suivre notre conversation, je m’étais attelée à confectionner un plus grand rafiot, afin d’avoir de plus grandes chances d’arriver plus vite en Bretonnie. Pour cela, je leur avait expliqué qu’en fixant nos radeaux à la chaloupe grâce à des cordages et autres morceaux de toiles on pouvait peut être monter une poutre en guise de mât sur la proue de la barque. Relié aux radeaux et à la chaloupe par des cordages, ce mât de fortune pouvait nous permettre d’utiliser une grande toile récupérée au milieu des débris et relativement en bon état afin de s’en servir de voile … bref, le jeu en valant la chandelle, la construction du petit navire se fit au fil des explications du hobbit …  sunny

On a donc appris que celui-ci travaillait donc pour une noble et récente famille marchande de Marienburg, dirigée par la fameuse « Claire ». Celle-ci se nommait en réalité « Claire Animicci » et était effectivement la mère du défunt Armand, ancien maître par alliance de l’Halfeling … ainsi que de 7 autres enfants.
Mon mentor Lynnaërion avait bel et bien raison !!!  Very Happy

Sur ces mots, j’avais donc expliqué à notre assemblée le fait que cela confirmait mes soupçons et aussi du fait qu’elle était veuve et possédait des richesses de sources inconnues jusque là … j’avais eu vent de cela grâce à certaines de mes sources …
Grand Bec avait ensuite poursuivit sur le bien fondé de la mission :
Celle-ci se résumait à notre départ de Marienburg pour l’Arabie. L’arrivée à « Kamam Sala » afin de récupérer une carte (en la volant ^^) qui indiquerait l’emplacement d’un lieu, en plein désert arabe, où se trouverait un des objets ayant appartenu au fameux « Aekold le Miraculeux » … Cette carte permettrait donc de traverser le désert sans se perdre et aurait appartenu à un célèbre savant arabe …  Shocked

Petit à petit, toutes les pièces du puzzle semblaient se mettre en place … et l’intervention de Gurlizek continua à en accentuer l’assemblage !!!  Twisted Evil
Ce dernier nous raconta alors ses récentes aventures (dans la mesure où cela ne dépasse pas 1 siècle ^^) et nous fit part de ses découvertes concernant ce fameux Aekold … et les objets supposés lui appartenir !!!

Voir ma section " Connaissances " => " Histoires & Rumeurs ... " pour plus de détails
[Voir aussi les Scénarios de Gurlizek suivants, pour plus d’explications : « Le réveil » et « le Trésor du Phénix »]

La discussion fut cependant écourtée par le cri d’alerte d’ Alentar qui avait aperçu un navire non loin de notre position … il s’agissait bel et bien d’un bateau, sans pavillon, et celui-ci nous remarqua visiblement car il fit voile vers nous …  cheers
Le fait de ne pas avoir de drapeau nous inquiéta au premier abord, surtout que j’avais remarqué qu’il était de conception elfe !!!
Se pouvait-il que l’on tombe sur des elfes noirs après une soirée si sombre !!???  affraid
A force de scruter son arrivée, Gurlizek nous indiqua qu’il connaissait le navire … au bout d’un moment, sa mémoire revint et il nous expliqua qu’il avait déjà servit sur le bateau lors d’une ancienne aventure … Ce dernier était en effet rempli d’elfes d’Asuryan, ce qui me réconforta un peu … même si le fait qu’il n’ait pas de pavillon me sembla curieux … pour des elfes en tout cas ^^  Evil or Very Mad

Le navire nous a donc accosté, et l’un des marins elfes nous avait demandé ce que nous faisions au beau milieu de la mer … et si nous étions des rescapés du naufrage qu’ils avaient pu apercevoir au loin ???
Mes camarades avaient alors expliqué notre situation actuelle (sans plus de détails heureusement ^^), et lorsqu’un certain Capitaine Moiruk vint voir qui nous étions, notre nain à la crête rouge s’était efforcé de lui faire rappeler la mémoire le concernant … sans grands succès apparemment !!!
De ce fait, j’avais pris les devants dans ma langue raciale, en annonçant à « mes frères » le fait que nous étions tous des rescapés d’un naufrage … avec des blessés graves qui plus est !!!  fight
La moindre des choses était qu’ils nous fassent tous monter à bord afin qu’on se réchauffe, qu’on se restaure et que le médecin de bord s’occupe de nos amis blessés … bref, qu’ils se comportent en tant qu’elfes dignes de ce nom !!!  Twisted Evil

Lorsque nous fumes tous à bord du bateau elfe, le capitaine Moiruk m’avait alors demandé se que je faisait avec des nains sur le navire naufragé … nonchalamment, je lui avais simplement rétorqué que j’étais en voyage vers l’Arabie, avec d’autres voyageurs quand on s’est fait attaquer, tels que les 2 nains, l’Halfeling et l’asiatique …
En d’autres termes, je n’allait pas raconter ma vie au premier mauvais playboy venu, en pensant être suffisamment hautaine pour qu’il veuille bien me lâcher la grappe compte tenu des circonstances … et de mon rang ^^
plaf 
Sentant peut être venir les problèmes, Gurlizek s’était empressé d’engager une autre discussion et lui rappelé leurs bons souvenirs …
Pendant ce temps, j’avais remarqué qu’un nain faisait partie de l’équipage elfe … ce qui était fort surprenant pour cette race ... Engageant la conversation avec celui-ci, j’avais appris qu’il se nommait Karakel et était l’officier en Second du navire elfe … Moiruk, quant à lui, était capitaine jusqu’à la prochaine escale car un nouveau capitaine avait « gagné » le bateau !!!
Moiruk avait fini par nous expliquer qu’il n’était pas vraiment le capitaine du bateau, mais que celui qui commandait était un humain fort discret sur son identité. Ce dernier avait joué le bateau au jeu … et l’avait perdu ^^
: :icon47:  :
Bref, je n’étais pas la seule à me poser beaucoup de questions à leurs sujet, car le nain à crête rouge voulu s’enquérir de connaître le véritable capitaine (et aussi afin de lui poser plusieurs questions à la façon naine sans doute ^^) … après une vive discussion, Moiruk accepta de nous accompagner afin de lui demander audience … ce que ce dernier refusa catégoriquement !!!
Non mais quel mufle !!!  nono

Fou de rage, Gurlizek avait alors forcé la porte mais s’était vite fait rembarrer par Moiruk et deux donzelles … Il ne voulait pas d’histoire sur son bateau (du moins, s’était le sien jusqu’à terre ^^) et nous avait demandé de ne plus importuner le nouveau capitaine.
Cependant, celui-ci acceptait de nous emmener où bon nous semblait … bref, nous étions sauvés pour l’instant ^^  cheers
Ce qui me paraissait curieux, tout de même, c’est que d’après le nain crêteux, Moiruk n’avait aucunement fait son rapport à son véritable capitaine … alors comment était-il au courant de notre situation puisqu’il n’était pas sensé savoir qui nous étions et ce qu’il nous était arrivé !!???  scratch

Retournant auprès de Gurlizek et Heinrich , nous avions appris une bonne nouvelle concernant le scribe. Celui-ci devrait finalement s’en sortir avec un bon repos et une surveillance constante de son état (la dessus pas de soucis ^^). Je fis donc un résumé de notre situation auprès du Tueur nain, et après une courte discussion autour du blessé, nous devions choisir quelle serait notre future destination : devions nous rebrousser chemin afin de mieux préparer notre expédition en Arabie, ou, puisque Grand Bec devait « voler » la carte selon un calendrier strictement programmé et la compte tenu de l’importance de la mission, devions nous continuer sans soucis du détails ???  scratch
Nous en étions là, quand Gurlizek se prononça pour aller questionner le vrai capitaine à la manière naine. Ce dernier avait une voix qui lui était familière … et donc, notre ami à crête rouge voulut en avoir le cœur net. Peu après, Alentar qui n’avait pas piper mot jusque là s’éclipsa à son tour, à la suite du nain visiblement.

Au bout d’un très long moment, nos 2 acolytes revinrent nous faire leur rapport … un peu maigre il faut bien l’avouer !!!
Le nouveau capitaine n’était autre qu’une ancienne connaissance de Gurlizek (dont il ne nous donna nullement son nom) dont on pouvait avoir confiance … Le bateau elfe était en train de suivre le navire du chaos quand celui-ci nous a transpercé de part en part. Ayant perdu le navire ennemi de vue, ils se sont donc mis à la recherche des naufragés et nous ont secouru !!!
Bref la question était de savoir pourquoi le suivait-il !!???  scratch
En fait, le nain n’a pas pu nous en dire grand-chose si ce n’est que le navire ennemi pousuivait la même mission que nous, à savoir récupérer tous les objets ayant appartenu à « Aekold le Miraculeux » !!!
Nous devions donc faire en sorte de poursuivre la mission avant que nos ennemis ne s’emparent de ce que nous étions sensés trouver … C’est donc d’un commun accord que nous décidâmes de partir pour le sud, droit sur Kamam Sala …
Bref… en Route pour l’Arabie !!!  farao



Voilà !!! … Vivement la suite de cette Campagne !!!  blurp



Dernière édition par Zorckal le Jeu 21 Nov 2013 - 8:14, édité 2 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Suite en Hors Scénarios de La Campagne des 5 Reliques !!! Nous voici donc entraînés Alentar, Jean Benbivoult (dit Grand Bec), Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans un naufrage naval digne de ce nom !!!

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.



Justifiant le fait que je n’étais qu’une simple étudiante à la Tour Blanche de Hoeth, en Ulthuan, Salrakaï s’était mis à prier pour son infortuné biographe … tandis que nous continuions à nous éloigner du naufrage.

Au bout de quelques minutes qui nous parûmes extrêmement longues, j’avais décidé de mon côté de ne pas rester là les bras croisés pendant que tout s’effondrait autour de nous. Je m’étais alors mis à la recherche de survivants (alliés ^^) … et d’une éventuelle chaloupe de secours qui aurait pu prendre la mer à temps.
De plus, connaissant la forte aura magique de Gurlizek, je m'étais concentré dessus afin de percevoir celui-ci … et ainsi le rejoindre, lui et d’autres éventuels rescapés, le cas échéant !!!

Parmi l'ensemble des débris flottant tranquillement sur les vagues et le silence amplifié suite à notre éloignement du bateau, on avait trouvé peu d'affaire réellement utilisable en dehors de quelques voiles, diverses planches et autres tonneaux apparemment remplis d'eau (même s’il y en avait quand même un d'alcool ^^ tchin ).
Nous nous sommes donc mis à divaguer le plus silencieusement possible. C’est à ce moment que, grâce à mes sens aiguisés pour percevoir la magie, j’avais pu ressentir une aura magique qui m’avait semblé familière. Malheureusement, cela impliquait de retourner sur les lieux de la bataille, aussi j’avais réussi à expliquer aux marins qui étaient avec moi de ramer avec les quelques planches qu’on pouvait trouver … vers la source magique que j’avais pu percevoir … Ceci dit, je la gardais toujours à l’œil, si je puis dire !!! Wink

Heureusement pour nous, la houle sembla se clamer, tandis que l’Abdallah sombrait inexorablement dans les profondeurs de l’océan. Par un curieux phénomène météorologique ou magique, le miracle voulu qu’une brume épaisse recouvrait maintenant le site même du naufrage, nous permettant de nous approcher de la zone à bord de nos embarcations de fortune …

Le temps avait donc changé et un épais brouillard nous avait permis de nous dissimuler à la vue d’éventuels ennemis en maraude. En effet, durant notre approche silencieuse au possible, j’avais scruté les alentours afin de ne pas tomber sur des rescapés Skavens (ou autres ^^) … et nous étions finalement tombés sur un homme accroché à une planche brisée et qui semblait encore vivant !!!
En nous approchant, celui-ci avait relevé la tête dans notre direction, et … il s’agissait d’Armand, le fameux fils de notre employeur !!! Shocked
Celui-ci nous fit signe de le rejoindre. Il était dans un piteux état, ne sachant pas s’il était grièvement blessé ou simplement exténué par les combats livrés quelques minutes auparavant.
Ignorant les intentions du Tueur nain (ce dernier continuait à vouloir retourner pour se jeter dans la mêlée mais semblait résister à l’idée de laisser son scribe blessé derrière lui), j’avais essayé de proposer aux marins (en leur mimant tant bien que mal ^^) de se répartir sur plusieurs caisses ou épaves … et de récupérer tout ce dont on avait besoin, dont les tonneaux d’eau si celle-ci était bien évidemment potable. Nous pouvions ainsi espérer créer des radeaux de fortune un peu plus solides, et ce afin qu’ils puissent nous soutenir plus longtemps …

Aussi, nous nous attelâmes à attacher nos grosses caisses aux divers tonneaux et poutres en bois que nous avions pu récupérer (dont les tonneaux d’eau potable et de bière ^^), avec des cordages et des morceaux de voiles trouvés ici et là !!!
Le Tueur nain se retrouvait donc avec 2 marins (et le pauvre Biographe), tandis que pour ma part j’étais resté sur ma grosse caisse, avec les 2 autres marins (dont celui que j’avais sauvé^^)
Une fois la répartition des équipages effectuée, le mien avait donc rejoint le fameux Armand afin de le hisser à bord !!!
Toujours aux aguets, j’avais continué à scruter les environs du naufrage durant le sauvetage d’Armand … en gardant toujours mon esprit vers la source de magie que j’avais repéré (et qui me semblait familière) …

C’est ainsi qu’en hissant le fameux Armand sur notre radeau de fortune, on s'est aperçu qu'il était gravement blessé à l'abdomen, laissant entrevoir ses intestins ensanglantés. pale
D'ailleurs, l'un de ses bras fait pression sur la blessure pour diminuer la perte de sang. Difficilement il nous remercia pour l’avoir aidé à se hisser … puis il m’avait soufflé d’une voix à peine audible :
« Prenez la chevalière avec la pierre violette … portez là à votre main droite … mon contact à "Kamam Sala" vous reconnaîtra dans l'échoppe appelée "Iln Ahimbra" … vous devez emmener Grand bec là-bas … avec le joyau … je souhaiterai que vous l'accompagnez ensuite dans ses diverses tâches … il aura besoin de votre aide … si vous décidez de porter cet anneau, vous devez lire les parchemins que porte Grand-Bec … ainsi vous en serez plus sur la mission … certains de nos contact vous en diront plus à l'échoppe …
Je vais bientôt mourir … alors je souhaiterai qu'une fois que la mission soit terminée, vous demandiez à ma mère de libérer Grand-Bec de son serment …
J'espère qu'il est encore vivant, car sans lui, vous échouerez ... »


Tout en recevant la dite chevalière violette des mains du mourant, je lui avais présenté "mon profond regret pour ne pas avoir pu être là pour le protéger ou le sauver" …
Je m’étais ensuite tourné vers les autres (dont Salrakaï ) pour connaître leurs intentions ... Ne voyant aucune réaction de leur part, je lui avais alors annoncé :
« Je vous fais la promesse solennelle de retrouver Grand Bec »
(Sans pour autant lui dire si on souhaite continuer nous aussi cette mission ^^) zik

… « Mais je ne peux pas me prononcer pour mes autres camarades … cependant, si on les retrouve, je puis vous assurer que je ferais tout pour les convaincre … si la mission qu’on nous confie est véritablement essentielle d’après les documents et les informations que je pourrais me procurer à ce sujet !!! » Avais-je fini par dire. sunny

La réaction de Salrakaï n’avait pas été longue à suivre, car même si l’on pouvait se demander s’il était toujours dans notre monde ou dans le sien, il avait cependant toujours les oreilles aux aguets ^^
- T'as raison l'érudite ! N’fais pas des promesses pour les autres !
Toi l'éventré ! Tu nous as caché des trucs et amené dans un foutu merdier ! Et à cause de toi Heinrich est en train de crever ! T'as d’la chance de mourir bientôt, parce que sinon c'est moi qui t'aurais étripé ! … Maintenant coule, et bon débarras !!!
Avait-il grogné. hache

Sur ces mots (plutôt choquants dans le contexte actuel où nous nous trouvions), j’avais finalement prié tous les dieux connus afin d’accueillir ce pauvre Armand auprès d’eux !!! sunny
Car après avoir entendu mes paroles (en semblant ignorer les propos du Tueur nain), un léger sourire d'apaisement s’était lu sur son visage, tandis que son corps avait glissé doucement dans la mer.
En observant le dernier souffle d'Armand, j’avais néanmoins ressenti que la source magique importante provenant du lieu de combat semblait s'estomper ... et une autre source, dans une autre direction, me semblait être identique à la magie émise par la hache de Gurlizek .
Tout n’était pas perdu !!! cheers

J’avais ainsi indiqué aux autres marins de se mettre à la recherche des rescapés, dans la direction de la dite hache magique. Pour cela, j’avais demandé au Tueur nain :
« Voulez vous bien vous charger de les retrouver pendant que j’inspecte les lieux aux alentours !!??? scratch
Il y a quelque chose dans ce coin que j’aimerais pouvoir regarder de plus près !!! »

(En lui indiquant le lieu du naufrage)

En effet, je comptais me diriger vers les autres sources de magie provenant du lieu du combat … histoire de retrouver des caisses qui auraient pu remonter de l’Abdallah, pendant le naufrage (celles renfermant les fameux objets magiques qu’Armand avait caché dans les cales du bateau^^)
Ce sur quoi, le nain m’avait répondu par un "Grmblgrmbl" qui équivalait (apparemment ^^) à un acquiescement ... mais celui-ci semblait plutôt préoccupé par l'état d' Heinrich ...
Il n'a donc toujours pas vu que je suis une elfe ^^
bouou
Tandis que l'on se répartissait à nouveau sur nos radeaux de fortune habilement imaginés par mes soins ^^ sunny ... j'avais rapidement inspecté les caisses de nos embarcations, ainsi que celles à proximité ...
J’y ais découvert beaucoup de tissu, d'épices et de plantes, ainsi que certains objet en bois (comme des couverts et des objets) dont l'utilité m'échappa totalement (du moins pour l’instant^^).
L'un des marins s’était joint à moi pour retourner sur le site du naufrage, mais à cause du problème de langage, je ne savais pas ce qui le motivait réellement à m'accompagner.
Le gardant à l'oeil, j’étais donc retournée avec lui sur le site où l’on avait aperçu de nombreux cadavres flottant parmi les divers débris.

Chaque mètre parcouru s'effectuait après avoir écarter les divers éléments nous barrant le passage. Au bout de quelques minutes, on vit un marin blessé qui nous fit signe de le récupérer. Il s'était caché sous le cadavre d'un Rat Ogre afin d'éviter le massacre.
En ce qui concernait la magie émanant du lieu, j’avais trouvé divers tissus et objets en bois, ainsi qu’un coffre contenant divers objets métalliques de formes inconnus d'où émanait de la magie. J’avais également remarqué qu'une partie provenait d'une poussière fluorescente provenant de divers débris en bois ou en toile.
Tien ??? Serait-ce de la Malepierre !!??? scratch

Ce qui nous ramena au marin blessé. J’étais dès lors extrêmement prudente, car les lieux semblaient hostiles (surtout avec ce qui me semblait être de la Malepierre) … et le marin pouvait très bien avoir déjà subit des mutations … ou pire ^^ Evil or Very Mad
… prudemment, je fis donc comprendre (tant bien que mal ^^) au marin qui m’accompagnait que la substance fluo que je lui montrait était "mauvaise voire dangereuse"
Quelques grimaces et signes de mort (la main droite avec l’index partant de gauche à droite sous la gorge : « Couic » ^^) m’avait valu son assentiment … mort
Puis je lui avais montré cette substance et le marin blessé … ainsi que les cadavres de Skavens, Rats Ogres, etc …
Je lui fis donc comprendre (avec des signes et mimes de mutations : « Grrrooaaaarrrrr » ^^) qu’il était peut-être trop tard pour lui !!! ( « Couic » )
plaf


Sur ces mots forts encourageants, j’ai préféré quand même garder mes distances par rapport au marin blessé … pour l'instant !!!

Concernant le « coffre contenant divers objets métalliques de formes inconnues d’où émanent de la magie », je l’ai récupéré ainsi que « divers morceaux de tissus et objets en bois » que j’ai jugé sans danger (comprendre sans substances vertes dessus ^^) … ça pourrait nous être utile, on ne sait jamais ^^

Je note donc sur ma feuille de perso les acquisitions suivantes :
- Chevalière Violette (Famille Animicci – Armand)
- Coffret contenant divers objets métalliques (de formes inconnus mais émanant de la magie)

Butin de groupe :
=> 2x Radeaux de fortune constitués d’objets pris parmi les débris utilisables :
- 2x Grandes caisses en bois (pour la surface)
- Tonneaux d’eau potable (pour les flotteurs et le ravitaillement)
- 1x Tonneau de Bière humaine (idem)
- Poteaux et débris en bois (pour agrandir et unifier le tout)
- Cordages & Morceaux de toile / voiles (pour assembler et consolider le tout)
- Planches de bois (pour les rames)

=> Du Tissu, des épices et des plantes, ainsi que des objets en bois (couverts, objets …) dans les grosses caisses des radeaux et d’autres caisses en bon état …

=> Des Tissus et des objets en bois parmi les débris du naufrage …

Voilà !!!
Vivement la suite et fin de ce premier scénario de Campagne !!! blurp



Dernière édition par Zorckal le Jeu 8 Déc 2011 - 6:59, édité 3 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Seconde suite de La Campagne des 5 Reliques !!! Nous voici donc entraînés Alentar, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans une bataille navale digne de ce nom !!!
plaf
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Tout de même … Ce n’est pas normal tous ces Skavens ! Eux qui, comme les Nains, préfèrent les profondeurs sinistres de la terre, que font-ils donc en si grand nombre au beau milieu de l’Océan !!!

J’en étais à me poser ce genre de questions, tout en continuant d’assaillir les nombreux rafiots ennemis d’un tir nourri de flèches enflammées … en vain. Ceux-ci arrivaient toujours en plus grand nombre, et leur présence en ces lieux m’échappait complètement. Oui, je me posais bien des questions, tout en tirant vigoureusement … quand un gros choc brisa le petit mât d’artimon à l’avant du bateau (où était Alentar ^^), et celui-ci avait fini par tomber à la mer !
S’ensuivit un autre choc qui brisa le pont principal de l’Abdallah en un énorme trou … où les deux nains s’étaient bien évidemment précipités, pour se retrouver … face à un Rat Ogre !!!
En entendant jurer les nains dans leur langue gutturale, j’avais alors enflammé une autre de mes flèches et m’étais dirigée à leur suite afin de leur prêter main forte … pour rien car ces derniers, en voyant cet horrible monstre, sautèrent tous les deux sur son dos avec une frénésie effrayante.
Arrivée au bord du trou, j’avais ainsi pu voir la magistrale décapitation du gros rat par un Gurlizek qui semblait en meilleur forme que son camarade Salrakaï ! Décidément, c’est une fabuleuse hache qu’il a entre les mains !!! Il faudra vraiment que je l’étudie de plus près … si jamais j’en réchappe ^^

Revenant à mes occupations, j’étais donc retournée à mon poste, au bord du bateau, afin d’harceler les navires ennemis de mes nombreux tirs … tout comme les nombreux coups de canons que l’on pouvait entendre depuis les niveaux inférieurs, j’enchaînais tir après tir, ne prenant que quelques millièmes de secondes pour viser une embarcation ennemie. Malheureusement la chance sembla me bouder (à moins que ce ne fusse le vent assez fort provenant de la tempête devant nous ^^), et je n’avais pas pu toucher la moindre embarcation. Aussi avais-je décidé de me re-concentrer afin de repérer un éventuel Sorcier Skaven parmi nos ennemis … Et c’est là que j’avais pu percevoir une énorme source de magie, à 10 mètres au dessus de moi, au niveau des nuages sombres et inquiétants qui nous arrivaient dessus …
Cette sensation me semblait provenir d’une source extrêmement chaotique … et donc très dangereuse (surtout pour une novice comme moi ^^) !!!
Ne sachant pas comment la localiser à travers ces nuages sombres et épais, et en vue des problèmes plus cruciaux que nous allions subir lors d’un futur abordage plus que certain, j’avais donc recommencé, à bombarder les nombreux rafiots avec mes flèches de feu … en vain ! Le nuage maléfique se rapprochait inexorablement … et les rafiots de ces bêtes poilues également …

Au bout d’un moment, quelques petites embarcations arrivèrent au niveau de l’Abdallah, et des grappins furent lancés à l’assaut du navire … lesquels furent vite tranchés par les quelques marins qui étaient là, avec moi … mais aussi grâce à d’autres renforts qui étaient montés depuis les ponts inférieurs. Cependant, il y avait trop d’ennemis … l’abordage venait donc de commencer !!!
En me penchant de mon côté, j’avais réussi à psamoldier un sort de « Mains Molles » sur un de nos assaillants … qui en était tombé à la renverse, tête la première dans l’eau. Cependant, d’autres étaient déjà en train de se hisser à bord, et la bataille réelle commença !

C’est ainsi qu’en envoyant un de ces congénères à la mer, un des Skavens ayant mené le premier assaut vint se jeter sur moi. Les autres marins étant trop occupés pour me prêter main forte, j’avais donc essayé de lui lancer un sort plus offensif, à savoir « Fléchette Magique », mais le sortilège n’ayant pas fonctionné (sûrement du au stress du combat rapproché ^^) la créature poilue m’avait attaqué sans la moindre hésitation … attaque que j’avais pu parer magistralement grâce à mon Bâton de Sorcier. Forte de mes longues années d’apprentissage auprès des maîtres d’armes de la Tour Blanche, j’avais ainsi pu riposter dans la foulée, grâce à l’épée que je venais de dégainer, mais l’avais manqué de peu …

Nous en étions donc à nous battre tous les deux avec acharnement, lorsqu’un énorme choc avait failli nous faire tomber à la renverse. Un gigantesque bateau venait de percuter l’Abdallah dans une explosion de débris de bois et de chairs, tuant net de nombreux Skavens qui avaient réussi à se hisser jusque sur le pont principal. Profitant que l’homme rat qui m’affrontait avait été lui aussi perturbé par l’arrivée fracassante du grand navire, j’avais finalement réussi à le transpercer de part en part avec mon épée.
Ce sursis m’avais permis de regarder la situation de mes camarades … ceux-ci s’en tiraient à bon compte face à la horde d’hommes rats qui avait réussi à grimper sur le bateau. Gurlizek semblait être frénétique et faisait un massacre avec sa hache, tandis qu’Alentar, arrivé avec les renforts, s’était jeté dans la mêlée épées aux poings, et avait déjà abattu plusieurs Skavens à son actif …

L’image de ce combat ressemblait à un grand tableau de guerre, un de ceux que les nobles humains raffolent et dont ils garnissent leurs palais.
L’énorme navire ennemi poursuivait sa route inexorablement, me masquant petit à petit l’évolution du combat de mes amis, et transperçant de part en part le « petit » Abdallah malgré le combat acharné que son équipage humain livrait … tandis que des vagues d’hommes rats et de Rats Ogres se déversaient sur les deux parties du bateau éventré … bientôt suivis par une nuée de Guerriers du Chaos portant l’emblème d’une main rouge sang !!!

S’en était trop, même pour des êtres comme les nains et les elfes, sensés avoir un moral d’acier ! Ils étaient véritablement trop nombreux, et poursuivre un tel combat perdu d’avance ne nous amènerait qu’à une mort certaine (chose qu’un certain nain ne devrait par contre pas être contre ^^)
J’avais donc décidé de sauver ma peau (puisque ma vie en dépendait, ainsi que le but de ma mission dans le Vieux Monde). Rassemblant en hâte mes quelques affaires (mon épée à la ceinture, mon Bâton et l’arc et les flèches qui me restaient), j’avais donc sauter souplement sur un des gros débris qui jonchaient la mer au milieu de notre bateau … qui commençait à sombrer.
Le débris de mon atterrissage en question étant une grosse caisse (relativement solide puisqu’elle avait réussi à ne pas se briser à mon arrivée), j’avais ainsi pu faire le point sur notre situation précaire.

Les rares marins qui combattaient encore n’en avaient plus pour très longtemps, avant de crouler sous le nombre de nos assaillants et de mourir dans d’atroces souffrances. Mis à part la présence sur ma droite du Tueur nain Salrakaï (qui semblait recouvrir le jeune Heinrich à l’aide d’une cape), je n’avais pas pu voir mes autres collègues … et avais donc décidé d’aider les quelques marins qui étaient à ma portée.
L’un d’eux étant visiblement en mauvaise posture face à un Skaven enragé … j’avais donc tenté de lancer contre ce dernier mon sort offensif « Fléchette Magique » … mais par deux fois, rien ne se passa !!!
Zut !!! Les vents de magie semblent avoir été comme aspirés par ce gigantesque navire ennemi, et ils ne sont pas encore suffisamment stables pour mon sort … même avec l’aide de mon fameux Bâton de Sorcier !!! GRRRR !!!

Malgré cela, j’avais quand même tenté de renouveler mon sort en me concentrant au maximum de mes possibilités … finalement, j’avais enfin réussi à le lancer, et le Skaven en fut surpris de douleur ! … Une « Fléchette Magique » plus tard, et l’homme rat succomba irrémédiablement à mon sortilège, laissant le marin libre de ses mouvements.
Celui-ci entendit mon appel malgré nos langages respectifs différents, et il plongea afin de me rejoindre, fuyant ainsi une mort certaine … bientôt suivit par 3 autres marins qui étaient à mes côtés durant l’abordage et par Salrakaï (qui avait pu allongé Heinrich sur une autre grosse caisse) !!!

Ce dernier me balança alors : - Toi ! La magote ! Soigne-le !!!
Ce sur quoi je lui avais aimablement répondu que j’étais désolée de ne pas avoir de connaissances en matière de médecine.
Faudrait d’ailleurs que j’y pense, car après avoir subit ce genre de combat, cela pourrait s’avérer utile pour la suite de mes aventures … en même temps, peut-être faudrait-il quand même tenter quelque chose pour ce jeune homme ? Mais bon ! Au milieu de l’eau, que faire ???
Deux marins vinrent avec moi et deux autres avec le nain et l’humain blessé. Malgré nos différentes cultures, un des marins me fit signe qu’il était trop tard pour pouvoir tenter de sauver les autres, et nous pûmes nous éloigner du naufrage et de la bataille navale tant bien que mal, grâce à des planches récupérées ici et là en guise de rames …



Cette suite de scénario / campagne s’est donc soldé par un combat épique … voire titanesque !!! Quelle imagination Jon !!!
J’ai donc utilisé mon seul et unique point de Fortune dans l’histoire … mais le matin va bientôt poindre, donc ça va ^^

Sinon, j’ai eu un Arc Long et un carquois avec quelques flèches pendant le combat (combien me reste t-il de flèches !!??? j’en sais rien … je dirais 15 environ puisque je n’ai tiré que 5 fois avec ^^)
Affaire à suivre … blurp



Dernière édition par Zorckal le Lun 26 Sep 2011 - 23:19, édité 2 fois

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!!   punk

Première suite de La Campagne des 5 Reliques !!! Nous voici donc entraînés Alentar, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même (Santhaëra Cellebrinfalle) dans un voyage en mer qui va nous mené « En route pour l’Arabie » !!!

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


C’est par une belle soirée sans nuages, sous les étoiles scintillantes de ce premier Erntezeit de l’année 2522, que j’avais quitté mon mentor Lynaërion et avais pris une petit embarcation, afin de rejoindre mes récents camarades à bords de l’Abdallah, un gros navire marchand d’un respectable tonnage. Son équipage bigarré était composé d’un bon nombre d’humains, très certainement originaires de l’Arabie, de part leur langage et leur peau basanée. Lorsque le capitaine Bachir fut certain que nous étions tous montés à bord, tout l’équipage s’était alors mis en œuvre de faire prendre la mer au bateau.

Il y avait donc, sur le pont principal, le nain Tueur Salrakaï et son fidèle scribe Heinrich, ainsi que l’autre nain du nom de Gurlizek, qui scrutait scrupuleusement la présence non loin de lui de l’Halfeling Jean Benbivoult, dit Grand Bec (porteur du fameux Joyau familial à protéger et acheminer jusqu’en Arabie). A côté de celui-ci se trouvait Armand, le jeune et noble fils de la fameuse « Claire » qui nous avait embauché le soir même. Quand au Nippon Alentar, il se promenait tranquillement sur le pont … qui tanguait de plus en plus en se rapprochant de la haute mer !!!

« Houlà !!! Je ne me sens pas bien tout à coup !!! » … … (Beurk)

Et voilà ! J’avais le mal de mer !!! Décidément ce voyage risquait d’être plus une corvée que le plaisir auquel je m’attendais ^^
Bref, nous nous sommes mis à visiter le bateau pour nous changer les idées (et faire connaissance avec notre logis pour un bon mois de voyage marin  … beurk ^^). Celui-ci était en réalité un petit galion possédant trois mâts … et trois cales et ponts inférieurs. Ceux-ci avaient de nombreux sabords qui pouvaient permettre, grâce aux nombreux canons que nous avions découverts, de nous défendre face à n’importe quelle attaque maritime. Il y avait également de nombreuses caisses et tonneaux en tout genre … mais pas suffisamment pour rassasier nos braves nains alcooliques (d’après eux ^^).

De la bière … la mer … Beurk !
Ne me sentant toujours pas bien, j’étais ensuite montée voir le capitaine Bachir afin de lui demander un remède pour mon mal de mer … mais aussi pour savoir si la présence d’une femme à bord du navire n’allait pas causer de problèmes durant notre traversée. Ce dernier me répondit que ma présence ne devrait pas avoir d’incidences pour notre voyage (ouf ^^) … et me proposa une infusion particulièrement efficace pour mon estomac fragile (enfin pas suffisante à mon goût … mais un peu tout de même ^^) …

Sinon, le plus simple était de dormir le plus possible afin de faire passer ce foutu mal de mer. Les hamacs du premier pont inférieur ne manquaient pas, et nous nous sommes donc installés parmi ceux de l’équipage, quand le temps était mauvais … ou bien sur le pont principal du navire les soirs de beau temps et de ciel étoilé ^^
Tout ça pour dire que notre temps à bord du bateau ne se résumait qu’à se promener de long en large (mais au bout d’un moment, on en a vite fait le tour, grand bateau ou pas ^^), à discuter entre nous ou avec l’équipage qui pouvait nous comprendre un peu (ceux-ci ne parlant pas le Reikspiel … et encore moins l’elfique ^^) ou à dormir. Bref, que des occupations réjouissantes. Le voyage risquait de nous sembler très très long !!!



Ce début de voyage se passa donc sans encombres notoires (mise à part mon sacré mal de cœur ^^). Nous en avons donc profité afin de faire de plus amples connaissances entre nous … et avec nos trois lascars !!!
Durant la première semaine en mer, on a ainsi appris grâce à Gurlizek que Grand Bec s’était fait choper lors d’un cambriolage raté dans une des bijouteries de la fameuse « Claire » … mais que celle-ci lui avait alors proposé un deal : être livré aux autorités compétentes et subir un châtiment disgracieux, ou bien rester au service de sa gracieuse majesté ! … Le choix était plus qu’évident, mais la présence d’Armand tout près de lui nous avait empêché d’en savoir un peu plus sur elle !!!

Concernant le Armand en question, celui-ci s’avérait être un marchand hors pair, avec un grand bagou et une certaine assurance en ses capacités. Cependant, malgré tout son baratin, nous n’avons pas appris grand-chose, si ce n’est qu’il connaissait déjà l’Arabie, parlait même la langue arabe et avait quelques connaissances dans le milieu du commerce local.

Pour ce qui était de Bachir, mon enquête ne fut pas très fructueuse. Celui-ci était le capitaine du navire et entendait le rester pour longtemps. Pour cela, il ne divulguait rien concernant ses anciens employeurs, tout comme les actuels d’ailleurs !!! Bref, rien à me mettre sous la dent ^^
Malgré cela, en le questionnant sur la fameuse « Claire », j’avais bien vu qu’il avait sourcillé lorsque je lui avais parlé d’une certaine « Catherine Annimicci » qui pouvait lui ressembler. La question restait donc à creuser … mais je lui avais alors dévoilée cette carte. Restait à savoir s’il allait en parler à Armand (ou à Grand Bec) … et ce qu’il en résulterait !!!

J’ai pu aussi apprendre, grâce aux explications de notre Tueur nain Salrakaï, que celui-ci avait rencontré le nain à crête rouge feu durant une excursion dans « les Mines de Mundrin » . Après un très long discours bien détaillé selon son propre point de vue (mais ça n’a pas trop gêné Gurlizek ^^) Salrakaï nous a expliqué qu’ils avaient démantelés un groupuscule de mutants du chaos (dont des grosses limaces mutantes) avec un combat final contre une sorte de semi dieu ou de démon du chaos particulièrement retord … bref, la relique de tout ceci (un curieux monolithe incassable trouvé à la fin du périple) avait été transporté au sein de « Karaz-a-Karak » , le bastion royal des nains, afin de l’étudier pour pouvoir le détruire plus tard.
Sachant cela, j’aurais pas mal de recherches à faire lorsque j’aurais plus de temps libre, de retour à Marienburg !!!

Heinrich, quant à lui, avait été rencontré par le Tueur dans une autre aventure (toujours au sujet d’une mine à nettoyer) et avait perdu son œil dans cette histoire là, justement. Après ceci, Heinrich avait accepté de devenir le biographe du nain et tous les deux étaient partis s’entraîner à Nuln, pour finalement se retrouver sur ce navire pour la première et véritable aventure du duo scribe / Tueur de Trolls.
Au sujet d’Alentar, je n’ai pas eu beaucoup plus de détails que depuis notre rencontre à la taverne de Marienburg. Ce dernier étant peu bavard, je risque d’avoir un peu de mal à le connaître … cependant, le Tueur se portant garant du Nippon, et connaissant la difficulté pour être ami avec des nains, je suppose donc qu’il doit être un bon gars ^^

De mon côté, j’ai postulé pour appliquer moi aussi une certaine réserve (et une bonne dose de prudence vis-à-vis des nains ^^) afin de me faire discrète, et pouvoir aussi cacher mon véritable objectif … à savoir ma mission !!! Les ennemis des Hauts Elfes ne doivent pas savoir ce que les Maîtres du Savoir projettent de faire … et encore moins ce qu’ils craignent !!!



Dans un tout autre registre, j’ai pu inspecté plus minutieusement le bateau et ses occupants durant cette première semaine de voyage. Et j’y ai découvert pas mal de chose !
Alentar et Heinrich ne présentaient pas de signes particuliers en matière de magie, cependant Salrakaï et Gurlizek présentaient tous deux des signes de pouvoirs magiques plus ou moins intéressants. Salrakaï avait une petite aura magique provenant de son tatouage, mais pas suffisante pour être détaillée. Gurlizek, quant à lui, avait manifestement une forte aura magique provenant de sa hache runique … ses pouvoirs me dépassant encore pour l’instant.

Au sujet du Joyau et des autres protagonistes principaux du navire je n’ai eu aucun sentiment d’une quelconque faculté ou aptitude magique chez ceux-là.
En revanche, j’ai senti pas mal de magie provenant de quelques caisses installées à fond de cale … mais il ne m’a pas était possible de m’approcher et d’en savoir plus à cause de l’équipage qui rôdait autour !!! Bref, cette affaire semble être la plus intéressante pour le moment … il me faudra inspecter ça de plus près … pendant que l’équipage sera en tain de dormir !!!



Pour en revenir à notre voyage maritime, nous avions donc passé une bonne semaine et demi à bord du navire, voguant toutes voiles dehors parallèlement aux côtes Ouest de la Bretonnie, quand un beau soir, durant mon sommeil agité, j’eu la visite nocturne du jeune noble Armand accompagné de son fidèle serviteur Grand Bec. M’étant réveillée dès leur approche, ceux-ci m’avaient demandé de bien vouloir les suivre jusqu’au pont principal où m’attendait Bachir … pour je ne savais quel prétexte.
Faisant preuve de prudence, j’avais alors accepté de les accompagner tout en parlant assez fort afin de réveiller (à leur tour) les nains et le scribe qui dormaient à côté de moi … en vain ! J’avais bien vu que Salrakaï s’était réveillé … mais il n’avait apparemment pas jugé utile de comprendre ma situation, et il s’était rendormit au lieu de me suivre !!!

Ha !!! Ces nains !!! Ils ne pensent qu’à s’empiffrer, boire comme des trous et dormir comme des paillassons !!! Il va donc falloir que tu te débrouille seule ma fille ^^
J’étais donc arrivée sur le pont principal et avais suivi prudemment mes deux guides jusqu’à la proue (près d’Alentar qui semblait dormir à la belle étoile ^^) … où Bachir semblait scruter l’horizon. Celui-ci semblait assez nerveux … mais pourquoi !!???
Tien ??? Mais il n’y a pas un seul souffle de vent !!! Que se passait-il ???

Il ne me fallut pas longtemps pour être mise au courant car une énorme tempête sur notre avant droit se préparait au loin … et avançait à vive allure dans notre direction, zébrée d’un grand nombre d’éclairs et d’orages foudroyants !!! Tout ça ne me disait rien qui vaille … et Bachir aussi, car il me demanda si je pouvais sentir la présence d’une quelconque forme de magie dans tout ça.
De la magie !!??? Pourquoi pas ! Mais à cette distance … Que pourrais-je bien percevoir ???
Faisant montre d’une patience et d’une maîtrise de la situation telles que le font les hauts elfes dignes de ce nom, j’avais alors accepté, et je m’étais concentrée sur les vents de magie afin de savoir s’ils étaient anormaux … en vain ! Comme je m’en étais doutée, je n’avais rien pu ressentir d’aussi loin, et avais répondu au capitaine que je devais être trop loin pour percevoir quoi que se soit … cependant … s’il avait une longue vue …
Celui-ci m’avait répondu qu’il allait justement en chercher une de plus longue portée … en attendant, j’avais pu me concentrer sur mon Bâton de Sorcier afin de focaliser les vents de magie autour de lui. Bachir revint quelques minutes plus tard avec une plus grande longue vue. J’avais donc pu constaté, tout comme lui, que cette fameuse tempête semblait recéler une multitude de petites embarcations au devant d’elle … à ceci près que j’avais aussi vu qu’ils filaient plus vite que le vent dans notre direction, avec à leurs bords, une multitude de créatures grouillantes … aux yeux de couleurs vives et anormalement malveillantes !!!

Aucun doute ne subsistait dans mon esprit …
« Cette tempête n’est pas du tout naturelle. Nous sommes attaqués !!! » Avais-je alors signalé.
Le capitaine de l’Abdallah avait alors lancé une bordée de jurons et avait ordonné le branle-bas de combat. Les cloches d’alarme avaient ainsi retenties … et il n’avait pas fallut longtemps pour que nos braves guerriers, à peine endormis quelques heures plus tôt, ne soient déjà sur le pont à me demander ce qu’il se passait !!! Il ne leur fallut pas longtemps, eux aussi, pour comprendre où en était notre situation … et se préparer au combat.
L’ennemi devrait donc arriver par l’avant dans très peu de temps … Alentar monta alors, tel un acrobate, à la vigie du petit mât d’artimon à l’avant du bateau, tandis que les nains scrutaient l’horizon nébuleux qui cachait les rafiots et nous arrivait dessus à une vitesse ahurissante. Salrakaï ordonna à son scribe de surveiller ses arrières … et Gurlizek attendit impatiemment sa hache à la main, celle-ci pulsant d’une lueur rouge éclatante … décidément, cette arme n’avait rien de commun !
Je m’étais alors dit qu’il faudrait que je l’étudie d’un peu plus près lorsque j’en aurais l’occasion ^^

A ce moment là, Bachir lança un ordre bref … et une violente détonation nous transperça les tympans … en nous projetant au sol sous l’impact d’un énorme tir d’on ne savait quoi !!!
Le bateau vira alors lentement sur le côté … et fut finalement en bonne position afin de donner ses bordées de canons !!! Une magnifique tactique digne d’un grand amiral lorsqu’on savait qu’il n’y avait pas un brin de vent pour effectuer de telles manœuvres !!!
Profitant de l’excitation des futurs combats qui s’annonçaient, j’avais alors rabaissé ma capuche afin d’y voir mieux et me concentrer plus facilement … mais aussi (et c’était un peu le but de ma manœuvre ^^) pour ne pas perturber mes amis nains s’ils venaient à me voir comme étant une elfe !!! Mieux valait qu’il me voit avant que pendant les combats, auquel cas ils risquaient d’être perturbés suffisamment longtemps pour se faire embrocher par un ennemi sournois … et chanceux ^^

Nous pûmes enfin voir les fameux rafiots lorsqu’ils arrivèrent à portée de vue … et ceux-ci grouillaient effectivement de créatures poilus au profil fort reconnaissable … c’était des Skavens !!!
Mais comment étaient-ils arrivés ici !!??? Et pourquoi osaient-ils attaquer un galion lourdement armé en pleine mer ??? N’avaient-ils pas plutôt l’habitude d’évoluer sous la surface du monde ??? …
Tant de questions qu’il me fallut me poser plus tard, car la bataille s’était engagée entre le navire et les embarcations … L’Abdallah avait ainsi lancé quelques tirs d’archers et plusieurs bordées de canons dont quelques coups firent mouche et envoyèrent par le fond des dizaines d’hommes rats surexcités.
Souhaitant me joindre aussi aux festivités, j’avais alors demandé au capitaine où trouver un arc et des flèches … ce dernier m’indiquant de rejoindre le pont inférieur et de demander aux maîtres artilleurs, j’avais ainsi pu me procurer aussitôt, par quelques gestes bien précis, un bon arc et des munitions sous les salves des tirs de canons qui visaient les rafiots ennemis …
Ceux-ci semblèrent vouloir enfin nous répondre car, quand je fus remontée sur le pont supérieur, ils nous envoyèrent quelque chose sur le navire d’après le gros bruit que nous entendîmes. Dans un grand craquement sinistre, le petit mât d’artimon avant fut touché et se brisa net sous l’impact. On entendit alors un hurlement sauvage qui nous annonça la chute désespérée d’Alentar, dans les eaux noires et profondes de la mer. Heureusement pour lui qu’elle est bizarrement calme !!!
Me concentrant sur mes tirs, j’espérais qu’il s’en sortirait quand même bien (s’il savait nager un peu … ou s’il pouvait s’accrocher au mât qui pendait du navire ^^). Faisant mouche avec une de mes flèches enflammées, j’eu la joie de voir la voile d’un rafiot prendre feu et se propager sur toute l’embarcation, emmenant tous ses occupants à faire un bon plongeon dans une mer glacée ou à se faire rôtir comme des brochettes grillées. La tactique étant payante, j’étais sur le point de renouveler mon exploit quand un autre bruit de craquement se fit entendre … un énorme trou dans le pont principal avait été fait par quelque chose qui venait du petit mât détruit … et avait alors atterri au niveau inférieur, là où les artilleurs tentaient de couler le plus de bateaux ennemis !!!

Conscient du danger imminent qui venait de surgir au pont inférieur (et n’ayant aucune autre chose à faire de toute façon ^^) Gurlizek s’était aussitôt mit en mouvement pour intercepter … un Rat Ogre !!!
S’était une chance de mourir honorablement pour Salrakaï, et celui-ci se jeta également dans la mêlée, suivi de près par son récent biographe !!!
Un second tir de mon arc enflamma une autre embarcation … et tout son équipage avec. Cependant, la situation actuelle ne me plaisait pas trop car j’étais ainsi sans défenseurs (humains ou nains ^^) pour me seconder lorsque les autres embarcations arriveraient à l’abordage. Dans le même temps, j’ai pu apercevoir Alentar qui s’était accroché au reste du mât et tentait de lancer son grappin afin de remonter à bord. C’était peut être là ma solution … ou bien je pouvais aussi rejoindre les nains dans leurs combats contre la grosse créature, histoire d’en finir le plus vite possible avant l’invasion des hommes rats !!!

Dans les deux cas, je devais faire vite afin de bénéficier d’une bonne ligne de défense lorsque j’aurais besoin de jeter mes sorts contre un très probable sorcier Skaven … car il devait bien y en avoir un dans toute cette histoire !!!
Prenant mon Bâton de Sorcier en main, j’étais résolue à combattre vaillamment jusqu’au bout … et je rejoignit ainsi mes camarades dans l’adversité des combats !!!




Cette suite de scénario / campagne s’est donc soldé par quelques infos intéressantes concernant notre enquête sur nos employeurs et la cargaison que l’on achemine vers l’Arabie.
Malheureusement, mon mal de mer m’oblige pour l’instant à avoir un malus de -05% à tous mes tests (sauf magiques) jusqu’à ce que j’aille mieux (ou que mon mal de mer passe ^^)
Heureusement, j’ai néanmoins pu focaliser les vents de magie sur mon Bâton de Sorcier, ce qui me permettra de bénéficier d’un bonus de +1 à tous mes tests de magie durant 24 heures !!!

Maintenant, il va me falloir me battre avec les nains et les autres marins ^^ … mais aussi me méfier d’un éventuel jeteur de sort Skaven !!! Bref de quoi se réjouir pour la suite …  blurp



Dernière édition par Zorckal le Jeu 21 Nov 2013 - 7:47, édité 3 fois

36 Santhaëra Ecume-Argent le Ven 22 Juil 2011 - 1:08

Zorckal


BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!!   punk

Enfin !!! La Campagne des 5 Reliques a commencé !!! Nous voici donc entraînés Alentar, Gurlizek, Heinrich et Salrakaï, et moi-même dans un premier scénario qui va nous mené « En route pour l’Arabie » !!!

NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur mes résumés, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


C’est par une belle matinée sans nuages que Santhaëra se réveilla dans un lit à baldaquin brodé de fils d’or et d’argent, au milieu d’une vaste chambre ornée de tableaux somptueux et de motifs architecturaux finement travaillés.
Mais que faisait-elle ici ?
Rassemblant ses idées, la jeune elfe (si l’on peut dire jeune à 155 printemps ^^) se leva prestement, et se rappela soudainement les évènements de la veille en apercevant son magnifique Bâton de Sorcier appuyé contre le mur, à côté d’elle. Elle avait été envoyée par le fameux ordre des sages de la Tour de Hoeth, depuis la patrie elfique d’Ulthuan jusqu’à Marienburg, la fameuse cité marchande des Wastelands. Là, elle avait du se rendre dans un endroit des quartiers elfes de la ville tenu secret par une confrérie au service des Maîtres du Savoir hauts elfes. Elle avait donc pu trouver les informations qu’elle était venu cherchée concernant sa fameuse mission … et même plus !
Contemplant encore une fois la sculpture finement travaillée et les orfèvreries finement ciselées du Bâton en bois de chêne, Santhaëra se pressa de faire sa première toilette du matin afin de pouvoir vaquer à d’autres préoccupations plus importantes. La journée va s’avérer être chargée aujourd’hui, se dit-elle.

En ce matin du 1er Ulriczeit de l’année 2536, les commerces en tout genre étaient ouverts depuis fort longtemps déjà. La vie à Marienburg ne s’arrêtait pratiquement jamais, tout comme l’argent les nombreux docks, établissements et autres étalages de marchandises transitaient depuis les navires venant de tous les horizons, de la lointaine Cathay en passant par l’Arabie, la Lustrie et même depuis les Nouvelles Terres de l’Ouest, jusqu’aux marchands qui s’empressaient de revendre leurs marchandises divers à des clients plus ou moins riches.
Santhaëra passait ainsi d’étalages en vitrines de toutes sortes, s’émerveillant de tout ce que l’on pouvait trouver dans cette ville hétéroclite. Profitant des récents arrivages venus de plusieurs continents, la jeune elfe fit quelques emplettes dans l’enclave elfe de la ville (plus communément appelé « Elfeville » par les habitants).
Elle poursuivit ainsi son chemin, de boutiques en boutiques, jusqu’à arriver à sa destination. Même si jouer les touristes était assez amusant, sa première priorité était toutefois de rencontrer un certain Lynaërion, Maître du Savoir haut elfe dirigeant les opérations elfiques depuis Marienburg, en l’abscence du Grand Maître du Savoir Téclis !!!

C’est donc en milieu de journée qu’elle se présenta dans les bureaux du grand conseil haut elfe du Vieux Monde. Un serviteur la dirigea devant les doubles grandes portes en bois massif du Maître du Savoir Lynaërion. Avant même d’avoir pu toquer à l’une des lourdes portes, ce dernier lui indiqua d’entrer. Se présentant alors devant son futur mentor, Santhaëra ne fut pas surprise en découvrant qu’il était déjà au courant de son arrivée à Marienburg … et de sa quête qui devait l’amener à parcourir tout le Vieux Monde.
Au fil de la discussion, Lynaërion accepta de devenir le mentor de la jeune elfe, cependant, et compte tenu du caractère spécial de sa mission, la Disciple d’Asuryan devrait tout d’abord se familiariser avec les us et coutumes des nombreux pays composant le Vieux Monde … et des différents peuples qui le compose, à savoir majoritairement des humains, des nains et des halfelings. Ensuite, le haut elfe lui indiqua qu’il se chargerait du matériel et de l’argent éventuellement demandé par elle, lorsque des indices concernant les problèmes liés à sa quête seraient découverts … si jamais elle en trouvait. Ayant fait le point sur ce qui devait l’attendre dans les jours à venir, la jeune elfe pris alors congés de son nouveau mentor … et commença à réfléchir sur ce qu’elle devait faire à partir de maintenant …





En parcourant les rues de la plus riche cité du Vieux Monde, je fus fréquemment abordée (notamment par des jeunes humains ^^) pour aller dans des endroits qui me semblaient fort peu recommandables … bref, rien d’intéressant … Sur ce point, les humains et leurs lieux douteux étaient vraiment très ragoûtants !!! Comment pouvaient-ils s’entasser les uns sur les autres, dans une si grande ville, comme ça !!???
Changeant de tactique, je m’étais donc camouflée derrière ma pèlerine et ma capuche, afin de cacher le plus possible mes atouts corporels ainsi que mes oreilles pointues !!! Bref, Histoire qu’on me foute un peu la paix pendant que je flânais à la recherche de mon destin.
Tout en marchant discrètement, je m’était donc mise à la recherche de sujets plus passionnants parmi les nombreuses annonces, affichées ça et là dans les tavernes et les auberges de la ville, ou énoncées par de jeunes crieurs publics. C’est ainsi qu’en scrutant les nombreux écriteaux au milieu d’une petite place de marché, j’étais tombée sur une annonce des plus prometteuses :

« Recherchons jeunes aventuriers avides d’aventures et de richesses pour une mission d’escorte en terre lointaine. Si vous êtes intéressés, rendez-vous à la taverne "les Héros de l’Amer" le 1er Erntezeit. Renseignez-vous auprès du tavernier, il saura vous guider »

Après avoir demandé gentiment mon chemin auprès des gardes de la ville qui passaient par là, j’étais ainsi arrivée devant une taverne des plus lugubres, en comparaison des autres établissement du même acabit. M’inspectant rapidement, je fus satisfaite du résultat, si maigre soit-il. Malgré mon Bâton de Sorcier (qui ne devait pas me faire passer inaperçue ^^), mon camouflage me permettrait de cacher le plus d’indices possibles quant à mes formes et mes origines. Bref, des ennuis en moins me semblait-il.
En entrant dans cet endroit miteux, je fus accueillit par un vieil homme qui se présenta comme étant le tenancier de la taverne et qui me proposa tout de suite de boire quelque chose. Ne souhaitant pas m’attarder plus longtemps que nécessaire dans cette taverne, je lui avais donc demandé qui voir pour l’annonce affichée un peu partout en ville. Celui-ci m’informa que la personne qui avait posé cette annonce devrait arriver dans le courant de la nuit, et que je pouvais boire quelque chose en l’attendant patiemment … à une table de mon choix.
Parcourant la petite salle que le tenancier me montrait, je vis plusieurs tables vides mais trop exposées aux regards (à mon goût). Parmi les tables déjà occupées, des marins humains buvaient une chopine tout en discutant (bof ^^). A une autre table, un homme et un elfe chuchotaient entre eux (tien ? intéressant ^^), tandis qu’au fond, un nain fort troublant scrutait la salle de long en large, comme si un démon pouvait surgir à tous moments (Mmmouais ^^).
Ayant accepté la proposition d’une cervoise par le tavernier (pour 2 Sous), je m’étais alors dirigée vers l’elfe et l’humain en leur demandant poliment si je pouvais me joindre à eux, dans la possibilité qu’ils soient là, eux aussi, pour l’annonce. L’elfe me répondit dans un Eltharin polit mais néanmoins direct que ce n’était pas leur cas, et que je ferais mieux d’aller m’occuper de mes affaires plus loin … bref, pas très sympas les habitants du coin, même pour des elfes !!!

En y réfléchissant un peu, j’étais la seule, avec le nain soupçonneux, à avoir l’aspect des jeunes aventuriers de la dite annonce ^^
C’est donc par déduction, et non par choix, que je m’étais décidée à accoster ce brave nain. Ce dernier était d’ailleurs plutôt curieux avec sa crête rouge feu sur la tête, ses piercings et ses tatouages … et sa fâcheuse façon de dévisager tout le monde … En parlant de ça, il me vit m’approcher et me jeta un regard qui pouvait en dire long sur la façon dont j’oserais l’aborder :

« Bien le bonsoir Maître nain ! Puis-je vous tenir compagnie !!??? »
- J'ai pas besoin d’compagnie ! … tant que j'ai de la bière …
me répondit-il
« Disons que j'ai noté que nous étions les seuls à avoir le profil pour une annonce que j'ai vu tout à l'heure, concernant des aventuriers !!! »
- Z'êtes là pour l'annonce ? … ben merde alors ...
«  Oui ^^ … pourquoi ?? Cela vous gêne t-il ?? »
- J'aime pas les magos !!!
«  Ha ... mais je ne suis pas magicienne ... mais une disciple ^^
- Pareil … t'as un bâton, donc t'es mago pour moi … et j'aime pas … Mais tu peux toujours me payer une pinte si on doit faire une mission ensemble
« Hum … si ça peut vous faire plaisir maître nain ... je me nomme Santhaëra Cellebrinfalle  et vous ?? »
- Tu le sauras bien assez tôt si on doit faire route ensemble …
Quelles sont tes compétences ? … Et pourquoi es-tu là?
«  Heu ... je suis plutôt une érudit qui essaye de connaître les us & coutumes sur l'empire et vos chères montagnes !!! ... sinon je sais me battre, faire quelques tours de magie certes ... mais je suis surtout là pour apprendre et me faire des amis »
- Ok … Mais j'aime pas les amis !!!


Bref, tout cela me semblait palpitant pour la suite ^^ … en plus, ce nain là était mystérieusement entouré d’une aura magique fort intéressante !!!
En cela, j’étais en train de commander une autre chopine pour mon nouveau camarade (pour 2 Sous à nouveau) et tentais d’en savoir plus sur cette aura grâce à mes sens magiques développés, quand un autre nain tout aussi bizarre que lui se pointa à l’entrée. C’était vraisemblablement un Tueur nain comme il en existe depuis toujours, avec la fameuse crête orange et quasiment rien sur lui mise à part son paquetage et ses armes. Son trait le plus marquant restait toutefois un grand tatouage qui lui recouvrait une partie du haut du corps. Il était suivit de près par un jeune humain borgne, d’aspect aussi peu soigner que le nain, à ceci près que lui n’était pas aussi trempé que son petit camarade !!! Qu’avait-il donc bien pu arriver à ce nain ???
Le tenancier de la taverne ne semblait pas réellement ravi de voir arriver ce genre d’énergumènes, mais il se calma vite quand ce dernier lui indiqua qu’ils venaient tous les deux pour l’annonce … et surtout pour boire !!!
A ce moment là, un autre humain habillé de sombres vêtements entra à son tour. Il était aussi bizarre que les premiers venus, avec sa peau jaunâtre, ses deux épées dans le dos et son air pas commode … mais il connaissait visiblement les deux autres car il fut un peu surpris de les voir là, eux aussi. Bref, une fine équipe que le nain attablé à côté de moi aperçu …
Soudainement, il beugla haut et fort : Hé ! Ho !! Salrakaï !!!

Les trois acolytes arrivèrent donc à notre table et se présentèrent à tour de rôle comme étant Salrakaï (le dit Tueur nain) accompagné de Heinrich Heinecken (apparemment le nouveau scribe du Tueur), et Alentar, un jeune Nippon (et accessoirement apprenti en arts martiaux) … au fil de la discussion, et grâce au Tueur nain qui avait informé le Nippon, j’ai pu apprendre que mon voisin nain s’appelait Gurlizek … et qu’il n’était pas franchement ravi d’avoir tout ce petit monde sur les mêmes plates bandes que lui … mais il fut visiblement content de revoir son vieil ami le Tueur !!!

On en était donc aux présentations de nos compétences respectives, lorsqu’un vieil homme barbu vint nous demander si l’on était là pour l’annonce. Acquiescant, l’homme d’apparence courtoise et bourgeoise nous proposa alors de le suivre afin de voir les bonnes personnes et connaître ainsi le pourquoi de la mission d’escorte.
Passant ainsi par une porte secondaire de la taverne, il nous mena à travers de sombres ruelles étroites et puantes pour arriver, quelques minutes plus tard, devant une grande bâtisse. Il nous guida ensuite à travers de nombreux couloirs jusqu’au 2nd étage où il nous fit entrer dans une grande salle à manger !!!
A manger, oui, car nous arrivâmes devant de nombreux plats et coupelles de vin. Deux hommes étaient debout. L’un était un jeune noble près d’une fenêtre et l’autre, près de l’entrée, semblait originaire de l’Arabie, tandis que la noble femme d’âge mur resta assise en nous dévisageant longuement … puis elle nous demanda :

- Êtes-vous là pour l’annonce !!???
- Non !!! On est là pour boire un coup !!!
Avait alors rétorqué Gurlizek

Après que le jeune noble nous ait servit une coupe de vin, elle nous exposa ensuite la mission en question. Celle-ci, si on l’acceptait, était d’escorter le Joyau de leur famille jusqu’à un endroit de l’Arabie où il serait mis en lieu sûr ! (Simple comme bonjour !!! ^^) ... Gurliezk demanda alors de plus amples explications, notamment au sujet du joyau … et des personnes présentes devant nous ^^
Sur ces mots, la femme fit un signe au vieil homme qui appela un certain Grand Bec !!! On entendit alors des bruits de course dans les escaliers, à côté, puis un halfeling entra avec un sac en velours à la main.
(J’aperçu également un étui à parchemins sur un côté de sa hanche. Tien ? Serait-ce un messager??? Et que peut-il bien porter !!???)
Ce dernier nous montra donc un formidable joyau de la taille d’un poing (et qui ne présentait aucunes propriétés magiques, du moins de là où j’avais essayé mes sens magiques ^^). La noble dame nous expliqua ainsi qu’on devrait escorter l’halfeling Jean Benbivoult, dit Grand Bec, ainsi que son fils Armand (le jeune noble qui nous avait servit à boire) et Bachir (qu’on apprendra plus tard comme étant le capitaine du bateau pour l’Arabie) … tandis qu’elle … on pouvait l’appeler Claire !!!

Sentant aussi qu’il y avait certainement anguille sous roche, Gurlizek s’empourpra à l’annonce de ce soit disant prénom (sûrement un nom d’emprunt !!???) … Cependant, la proposition d’une cagnotte de 100 Co par personne pour la mission pu enfin calmer un peu notre camarade nain (même s’il continuait à douter de leurs véritables intentions ^^) … à ceci près qu’il demanda tout de même une avance pour l’escorte, jugeant que le voyage serait certainement périlleux.
La noble dame accepta alors de nous payer 15 Co d’avance à chacun, plus la prise en charge des éventuels frais que nous pourrions avoir besoin en cours de route … En contre partie, si nous acceptions de signer le contrat d’embauche, nous devions porter des « bracelets magiques » (dont j’ai remarqué plus tard les motifs d’un Papillon, un Loup et une Hirondelle dessus). Ces derniers étaient donc sensés montrer notre appartenance en tant qu’employés de cette noble famille … et nous ne pourrions pas les enlever !!!
La réaction fut vigoureuse (surtout de la part des nains ^^) … cependant, mes sens magiques m’ayant appris qu’il n’en été rien, mes soupçons se confirmèrent. Qui étaient-ils et que souhaitaient-ils nous voir faire en portant de ridicules bracelets soit disant magiques !!???
Malheureusement, Gurlizek annonça par-dessus le vacarme que j’avais des pouvoirs magiques, et il me demanda s’ils étaient bels et bien magiques !!! … je leur fis donc signe qu’ils n’avaient rien à craindre … Et nous signèrent donc le fameux contrat !!!

La noble dame nous demanda alors qui nous étions … et nous nous sommes donc tous présentés … sauf Gurlizek à qui le fait qu’elle ne nous ait pas donné son véritable nom n’avait pas plu … et qui leur avait donc fait remarquer qu’il pourraient l’appeler Magnar … bref, cela semblait ne leur faire ni chaud ni froid … Gurlizek se mit alors dans une colère plutôt contenu (pour un nain furax ^^) et leur annonça qu’ils avaient intérêt à ne pas leur avoir mentit ou caché quelque chose qu’on aurait du savoir … sinon le pauvre gamin (Armand ^^) et les autres pourraient bien compatir à l’humeur d’un nain très mécontent (et notre mauvaise humeur aussi par la même occasion ^^) !!!
La salle fut alors silencieuse, et l’on pouvait sentir dans la pièce la crainte des quatre mâles en face de nous. Cependant, la noble femme ne pipa mot et sembla même s’en amuser ^^… elle porta alors un verre à ses lèvres et la discussion fut ainsi close d’un simple geste.

Tandis que Bachir nous expliqua sur le chemin du retour que nous allions voyager jusqu’en Arabie, pour une période d’un mois environ à bord de son bateau l’Abdallah (un mois en mer … pfff !!!) , j’avais pris congés de mes récents camarades en les informant de mon retour sur le bateau avant le dit départ. J’avais ainsi demandé où se situait le fameux navire, et étais partie de mon côté … pour aller au plus vite informer mon récent mentor de tout ceci !!!

Arrivée chez le Maître du Savoir Lynaërion, je l’avais donc informé de mon tout nouveau contrat et de tout ce qu’il s’était passé depuis la dernière fois que nous nous étions vus.
Conscient de l’importance de mes propos concernant les soupçons que je portais vis-à-vis de cette noble famille marchandant des orfèvreries, Lynaërion m’informa qu’il ne connaissait pas ce genre de famille à Marienburg. Cependant, il connaissait une femme, du nom de Catherine Animicci et qui, sans savoir d’où pouvait venir sa fortune et sa puissance, ressemblait à la description que je lui en avais faite. Celle-ci était une veuve … avec énormément d’enfants !!!
(Tien, tien !!??? Quelle est donc cette étrange femme pour avoir eu de nombreux enfants ? Est-ce possible ? Ou y a-t-il autre chose la dessous ? … il fallait que j’enquête discrètement là-dessus … tout en essayant de mettre les autres au courant, sans que les nains ne viennent tout gâcher avec leur honneur et leur trop grande franchise ^^)




Ce début de scénario / campagne s’est donc soldé par l’acquisition de nombreux équipements pour la modique somme de 4 Co, 2 Pa et 31 Sous
Avec une bourse moins remplie (le pécule restant étant de 8 Co, 13 Pa et 21 Sous !!!) j’ai pu ainsi acquérir une multitude d’objets et autres équipements nécessaires à de futurs longs voyages. Entre autre une Bouilloire et un Gobelet en métal (pour le thé, les infusions … pour filtrer les eaux des rivières …), une Outre en peau de bête (contenant 4 litres d’eau de source ^^), une semaine de Rations de voyages, une Potion de Feyeyès et une 1 Pierre à aiguiser pour le campement … Mais aussi une Grande Sacoche avec du Parfum, un Bon Savon parfumé, une Brosse & un Peigne à cheveux pour sa toilette … ainsi qu’un Etui à parchemins contenant une Feuille de Parchemin, puis un Stylo encre et un Bâton de cire à cacheter pour mes recherches et mes futurs messages.
Ensuite, le fameux contrat de la noble famille de Marienburg m’a permis d’obtenir un petit acompte de 15 Co. En comptant la cervoise de la taverne et la chopine offerte à Gurlizek … Tout cela fait passer mon pécule à 23 Co, 13 Pa et 17 Sous !!!

De même, on a obtenu "le droit de porter" un bracelet soit disant magique, symbole de notre appartenance à la famille noble (avec un Papillon, un Loup et une Hirondelle dessus) ... dont j'appris plus tard que c'est la famille Animicci !!!

Maintenant, il va me falloir me préparer à voyager avec les autres et les nains ^^ … mais aussi à me méfier de tout le monde sur ce rafiot (Elfette oblige ^^)  blurp



Dernière édition par Zorckal le Sam 11 Juil 2015 - 7:23, édité 8 fois

37 Re: Santhaëra Ecume-Argent Aujourd'hui à 9:09

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum