Les portes du vieux monde

Forum de role play dans l'univers fantastique de Warhammer JDR 2nde édition de Games workshop (marque déposée). Ce forum n'est ni officiel, ni approuvé par Games Workshop.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Zorckal Z'ul ZORANDER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Suite et fin du scénario " Le Glublug " le Dim 19 Juin 2011 - 3:05

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Enfin !!! Voilà la suite et fin du scénario intitulé : « Le Glublug » … avec Jon, Salrakaï, Grank et Alentar !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.

Petit Rappel : Une jeune fille semblait vivre dans le marais où nous devions trouver un horrible monstre, responsable apparemment des incursions fréquentes de « crabes » sur les terres de Schönfeld, et plus particulièrement sur les terres d’un certain Alexander Molnar ! …Alors que nous nous appétions à la rejoindre sur un îlot entouré d’eau putride, un Troll était soudainement apparu de l’étang … et se dirigeait vers nous !!! affraid

La bête était plutôt grande (si on la compare à ma taille^^) et semblait hagard, jusqu’au moment où Salrakaï s’était mis à beugler comme un damné afin d’attirer son attention vers les 2 tueurs nains … ce qu’il réussi à faire puisque celui-ci se dirigea vers lui d’un pas lourd mais assuré malgré les eaux tumultueuses de l’étang nauséabond !!! … Que dis-je, depuis le Troll des marais lui-même, car une forte odeur de pourriture et de décomposition émanait de son corps. La puanteur sentait encore plus fortement que la plante chaotique que l’on avait combattu quelques heures plus tôt … au point même qu’elle en devenait gênante pour la suite des évènements.

Passé cette impression désagréable, je m’étais mis alors à allumer une de mes torches avec ma boîte d’amadou, tandis qu’Alentar avait réussi par je ne sais quel miracle, un prodigieux bond depuis le monstre jusqu’à la berge de l’îlot central où se trouvait encore la jeune fille apeurée. Salrakaï, de son côté, avait bien réussi à attirer le Troll vers les 2 nains, et plus particulièrement vers Grank depuis pari perdu. En effet, il avait juré de laisser le prochain gros monstre à Grank pour qu’il puisse enfin avoir sa glorieuse fin ! Cependant, ce dernier ne semblait pas très à son aise devant une telle créature. Sur ces faits, je m’étais moi-même dirigé vers le dos du Troll afin de pouvoir l’asperger d’huile inflammable et l’allumer avec ma torche. Dans mon élan, j’ai prévenu mes autres compagnons qu’il fallait lui balancer de l’huile dessus ! Grank était sur le point d’être sur le Troll … quand il fut malencontreusement distrait lorsque Alentar tenta vainement de nous rejoindre sur la rive, en refaisant le chemin qu’il avait pris en sautant sur les pierres en sens inverse … et dont il manqua le premier rocher … pour tomber à la flotte !!! Hé oui ! Le Troll n’était plus là pour faire combler la distance avec les premières pierres, et donc la distance de saut n’était plus la même malgré l’habileté du bridé ^^
bouou
Le vieux tueur nain était alors en mauvaise posture car le monstre avait réussi à lui attraper son bras gauche au moment où il s’y attendait le moins … Il se tourna donc vers Salrakaï afin qu’il lui vienne en aide ! Incroyable de la part du nain !!! scratch
Voyant que l’autre créteux s’était empressé de lui envoyer des injures à son encontre et à celle du Troll par la même occasion, j’étais arrivé à contourner le monstre aussi discrètement que possible et lui avais jeté ma fiole d’huile sur le dos comme j’avais pu dans les circonstances du moment … et le Troll commença à prendre feu dans le dos, petit à petit !!! Twisted Evil

A ce moment là, Grank fut projeté au sol tandis que l’autre tueur à crête orange le chargea comme un buffle en criant à qui veut : « Le Troll est à moi !!! »
Voyant que la situation pouvait tout de même nous échapper, j’avais quand même dégainer mon Hallebarde et avais tenté de décapiter la bête … mais Salrakaï était arrivé à lui trancher la jambe droite à ce moment là. Le Troll beugla et tomba directement sur lui … pour l’envoyer magistralement une dizaine de mètres plus loin d’un grand coup de paluche ^^ pale
Craignant que les deux nains aient finalement eu leur heure de gloire bien plus tôt qu’ils n’auraient pensé l’avoir, Alentar et moi nous étions alors jetés sur le monstre afin d’en finir une bonne fois pour toute. L’asiatique avait ainsi réussi à le blesser puisque celui beugla à nouveau en se tournant vers nous … pile au moment où je m’apprêtais à le frapper de toutes mes forces ! Après 2 coups tranchants à la gorge, j’avais finalement réussi à décapiter le Troll des marais pour notre plus grand soulagement. cheers

Tout à coup, semblant sortir de nulle part, Salrakaï me fonça dessus avec l’intention de m’assener un coup de poing dans la figure, et en criant des obscénités à mon encontre !!! hache
Encore sous adrénaline de la fureur du combat que je venais de livrer, j’avais donc eu le temps d’esquiver son attaque pour m’exhorter de la sorte :

« Hé ! Qu’est-ce que tu fous !!??? … Mais … T’es vivant ??? »
- Ben oui j’suis vivant !
M’avait-il alors répondu, le corps saignant de quelques plaies. Et lui il est mort ! ... Bordel j’avais dit qu’il était à moi merde ! Pourquoi t’es intervenu ?
Ce sur quoi j'avais répondu: « Il est à toi !... il est à toi !! .... J'croyais qu't'étais mort moi !!! ... Puisque j't'ai vu voler !!! En plus, après un coup pareil j'pensais pas qu'tu te r'lèverais pas !!! »
- C’est pas avec cette pichenette qu'il allait me tuer ! ... Tu m'as volé ma destinée !
beugla t-il.

A cet instant, Alentar, qui était allé voir comment se porter la jeune fille, nous prévint que d’autres Trolls étaient susceptibles d’être dans le coin !
- Quoi !!??? s’interrompit de suite Salrakaï ... Ils sont où ?
- Venez me rejoindre !
avait annoncer Alentar
« Ben tu vois qu'ta destinée est pas prête de s'envoler ... elle !!! »
Avais-je alors pouffer en regardant le jeune tueur nain s'en aller en marmonant dans sa barbe !!!
bouou
Sur ce, j’avais ainsi récupéré ma torche jetée sur la rive après avoir allumer le Troll, et m’étais dirigé vers Grank qui semblait ne pas être en forme depuis son incartade avec le monstre. Il gisait là, le bras gauche fumant dans les eaux du lac.
Mais !!! Son bras est en métal !!! affraid

« Heu … Dis-moi, tout va comme tu veux ? Et ton bras … c’est normal qu’y soit en métal !!??? »
Celui-ci me signifia que tout allait pour le mieux, que son bras était une très longue histoire qu’il me raconterait un autre jour … et que je devrais continuer avec le autres pour l’instant. Bref, ça pouvait aller de son côté !
Lorsque mes 2 autres acolytes étaient revenus sur la terre (quasi) ferme avec la fille, celle-ci pu nous apprendre, après un certain temps d’adaptation envers ma modeste et incomparable présence, que des skavens étaient sûrement dans le coin … des Trolls aussi … et qu’elle vivait dans le marais à cause de la méchanceté des villageois. Ses pauvres parents étaient morts, et elle n’avait qu’un unique ami nommé le « Glublug »
Tien, tien ! Intéressant ça ! Ça s’rait pas les skavens qui auraient prononcé ce nom par hasard !!??? scratch

... c’est en lui parlant des « crabes » qu’elle nous appris que le Glublug était en réalité composé de ces bestioles !!! pale
Sous le regard éberlué de tout le monde, elle nous expliqua que son ami était en fait une entité qui apparaîtrait tous les soirs grâce aux « crabes » qui s’agglutineraient dans un endroit spécial du marais. Profitant de l’occasion de parler de lui, elle avait insisté auprès de mes 2 compères pour qu’ils jurent de ne pas lui faire de mal et de les protéger tous les 2 des skavens et des Trolls. Après mûre réflexion, ceux-ci avaient accepté à contre cœur, mais uniquement si le Glublug ne s’attaquait pas à eux … Bref, c’était un deal ^^
Comme dirait Grank … Mmmmmouais !!! En tout cas, moi j’ai rien juré, craché ^^ sunny

Nous décidâmes donc de rester avec elle pour en savoir un peu plus. Celle-ci nous indiqua qu’elle souhaitait revenir dans sa chaumière afin de se reposer quelques heures avant la tombée de la nuit … heure à laquelle un groupe de skavens devraient venir tendre une embuscade au Glublug d’après ses informations !!!
A cet instant, Grank s’était levé et avait décidé d’en rester là. Il n’était pas très en forme après son combat contre le Troll et nous annonça donc qu’il repartait pour Schönfeld … sous les hués de Salrakaï qui ne se fit pas prier pour lui dire ce qu’il pensait d’un vieux nain couard tel que lui ^^
Ce dernier ne sembla pas l’avoir entendu (malgré ces braillements ^^) et s’en fut vers un autre destin après nos adieux. Sad
Plus tard, le casse-croûte fini, on est repartit vers une sorte de cuvette boisée entourant une sorte de petite clairière. En son centre se trouvait des pierres entourant un genre de cercle avec 5 monolithes … des genres de poteaux couverts de mousses … dont un curieux symbole était gravé sur chacun d’eux (un genre de Pi). J’avais eu l’idée de noter ce symbole et tout ce que je voyais sur mon calepin, tandis qu’il y avait des « crabes » partout, mais alors partout !!! La jeune fille nous expliqua que les bestioles se rassemblaient en général au milieu de la nuit, pour former au centre du cercle végétal : le Glublug !
Mmmmmmmouais !!! drunken

Profitant d’un peu de répit avant d’aller se planquer pour attendre les skavens, j’avais pu soigner les quelques blessures qu’avait subit Salrakaï au moment de s’en envolée lyrique face au Troll ! Plus tard, nous nous sommes cachés parmi les buissons du bosquet avant que la nuit ne tombe … c’est à ce moment que les « crabes » se sont mis à bouger et à s’agglutiner vers le cercle de mousses. Au bout de quelques minutes ceux-ci formèrent effectivement un monticule de pinces et de carcasses … et finirent par créer ainsi une sorte de « Golem de crabes » !!! study

Au bout d’un moment, 5 humanoïdes poilus apparurent à la lisière du bosquet. La jeune fille se rapprocha de son ami, tandis que les skavens avançaient vers eux, l’un d’eux portant un sac à la main qu’il tendit au Golem. Ce dernier, d’un geste plus ou moins lent étant donné sa corpulence, découvrit 2 têtes humaines décapitées dedans. La jeune fille parla alors à ce qu’il nous avait semblé être l’oreille de la grande créature … puis nous fit signe de nous préparer à agir.
epee
Ce que ne se fit pas prier Alentar et Salrakaï qui, chargeant comme des bourrins qu’ils sont, s’attaquèrent sans plus attendre aux 5 infortunés hommes rats. Ceux-ci, pris au dépourvus de cette nouvelle situation, se firent tout bonnement massacrés sous les coups furieux des 2 guerriers enragés ^^
Pour ma part, je m’étais mis également à courir afin de profiter moi aussi de l’effet de surprise … mais j’étais arrivé trop tard car la fête fut finie avant mon arrivée, et 5 corps ensanglantés gisaient par terre, aux pieds de mes 2 camarades. Enfin, pas tout à fait car 3 autres skavens arrivèrent en compagnie … d’un Rat Ogre !!! Rien que ça !!!
plaf
Celui-ci se mit d’ailleurs à beugler un cri indescriptible pour foncer … droit sur moi (comme par hasard ^^). N’ayant aucune envie de devenir son repas, Alentar et Salrakaï avaient alors décidé de profiter de leur aubaine afin de charger le nouveau groupe qui commençait à les encercler. Le temps que je réagisse, l’asiatique avait déjà tué un homme rat, et Salrakaï avait foncé sur l’énorme bestiau poursuivit par les 2 autres monstres !!!

C’est à ce moment là qu’un autre énergumène entra dans la clairière. C’était visiblement le chef du groupe de skavens car il était habillé différemment et portait une paire de cornes sur son crâne. Qui plus est, celui-ci se mit à psamoldier un langage inconnu tout en gesticulant des bras dans notre direction. Salrakaï hurla alors : Occupe toi du sorcier, nous on se charge de ceux-là !!!
Ben tien !!! … Mais pourquoi c’est toujours moi qui me tape les magiciens !!??? fight

Je m’étais alors mis à courir vers lui, tout en tentant vainement de porter un coup à un des skavens qui flanquer le dos du créteux. N’ayant pas réussi mon coup (ou plutôt mes 2 coups ^^) j’étais presque arrivé sur le sorcier quand celui-ci se mit à ériger une longue barrière de flammes vertes autour de lui … puis il s’était remis à incanter un nouveau sortilège qui ne me disait rien de bon. Laissant les cris du combat de mes camarades derrière moi, je m’étais alors jeté pardessus les flammes afin d’atteindre le mage skaven dès ma réception au sol … ce qui fit un peu noircir le bas de mon pantalon de cuir, et qui donna au sorcier juste le temps nécessaire afin de parer mon bec de corbin ! Inextrémis !!! zik

Il s’ensuivit ainsi un combat où le sorcier arriva tout de même à lancer un éclair magique … droit sur Salrakaï qui ne broncha presque pas sous le coup. Voire même qui s’en amusa en prétextant qu’il pouvait mieux faire !
Décidément ce Salrakaï est vraiment incorrigible … mais fort sympa ^^ punk

Finalement, le sorcier se campe devant moi avec une espèce de dague courbe inquiétante … mais j’arrive en un coup audacieux à le tuer grâce à … mon bouclier garni de pointes !!!
Hé, hé ! Un p’tit truc de champ de bataille dont tu m’diras des nouvelles, espèce de crevard ^^ punk

Ensuite, le temps de me retourner pour aider mes compagnons et c’était déjà fini !
Y sont vraiment costauds ces 2 gugus quand ils s’y mettent !!! A peine échauffé et j’ai même pas eu le temps de m’amuser avec eux ^^ Crying or Very sad

Le temps de nous remettre de nous émotions et nous étions prêt à repartir, non sans avoir fouillé les cadavres des hommes rats, coupés leurs queues pour preuves de leur présence dans le marais, quant à Salrakaï, il avait coupé la tête du Rat Ogre pour la montrer à Molnar.
« Tien, en parlant de tête, on devrait pas aller couper et ramener celle du Troll !!??? » scratch

En discutant en chemin avec la jeune fille, je lui avais demandé si le Glublug pouvait influencer les « crabes » afin que ceux-ci puissent utiliser un chemin unique pour arriver dans le marais, et ainsi ne pas trop déranger les habitants des villages voisins. En réponse, elle m’avait dit qu’elle essayerais d’en parler avec lui sans me garantir de succès.
De retour à l’étang, le cadavre du Troll était déjà en train d’être dévoré par bon nombres de bestioles, ce qui provoquait un réminiscence d’odeurs infectes encore plus désagréables que tout à l’heure !!! Cependant, cela n’arrêta pas Salrakaï qui s’occupa de récupérer la tête (puisque celle-ci était déjà coupée par mes soins ^^)

Arrivés à la chaumière, nous nous séparâmes de la fille et du Golem pour revenir sur nos pas, car en chemin pour rentrer à Schönfeld j’avais eu l’ingénieuse idée de détruire les poteaux figurant un cercle d’invocation pour le Glublug ! sunny
En effet, mes 2 acolytes avaient juré de ne pas attaquer le Golem, mais pas de s’en prendre avec ce qu’il pouvait lui servir de lieu d’invocation. Bref, nous étions donc retourner dans le bosquet afin de réduire tout ça en tas de ruine … en vain ! Les pierres (car c’était bien des colonnes de pierres sous la couche de mousses qui les recouvraient) ne bronchèrent pas, même en essayant de les soulever, taper, ou en servant d’arbres morts comme de béliers !!! pale

Dépités, on était finalement revenu à la cité, non sans avoir au préalable récupéré des carcasses de « crabes » en route, et nous fûmes accueillit par Her Molnar en personne qui fut apparemment très déçu que nous n’ayons pas pu terrasser ledit monstre du marais, présumé coupable des malheurs de la région … Même si nous lui avions raconté les évènements de notre périple dans ce maudit marais (en omettant volontairement la présence du Golem ^^), le combat contre le Troll (avec preuve odorante à l’appui ^^) et la rencontre avec les skavens … Ce sur quoi, nous avions insisté pour que nous soyons rémunérer à notre juste valeur !!!
« Comment ? Vous pensez qu’une tête de Troll ne suffit pas à avoir au moins 50 Co !!??? C’est du vol !!! »
- Je ne vous en donnerait que 10 Co pour avoir risquer vos vies … C’est à prendre ou à laisser.
Nous avait-il rétorqué avec dédain.
Grrrrrr !!!! Bon, allez les gars … On s’casse !!! fight

Et voilà ! Nous étions tous penauds et avions décidés de continuer notre « marché » en rendant visite au capitaine de la garde de Schönfeld. Celui-ci nous donna notre solde pour avoir terrasser des « crabes », et j’avais pu récupérer (en gloussant doucement pour la bonne blague ^^) 6 Co et 10 Pa.
Pas trop mal ^^
bouou
Ne sachant pas trop quoi faire du reste de la soirée, on s’était rendu ensuite au phare (histoire de voir si les queues de skavens et la tête du Rat Ogre valaient quelques choses). Là-bas, la compagnie d’épéistes avait reçu la visite d’une armée d’hommes rats et les avait combattu avec l’aide de pas mal d’elfes venus des environs … mais bon ! Pas de récompenses non plus à la clef !!! nono
Du coup, on était revenu à Schönfeld se restaurer un peu, prendre un bon petit repos pour finalement se quitter le lendemain matin, chacun partant de son côté en se souhaitant de se retrouver un jour pour une bonne baston ^^
blurp
J'avais donc dis au revoir à Alentar, Grank et Salrakaï qui, visiblement, m’aimaient bien ... C’est ainsi qu'en se remémorant nos aventures passées, j'avais invité mes nouveaux amis à passer quelques jours dans ma demeure familiale, si leurs chemins venaient à croiser la Capitale impériale avant de repartir vers leurs destinées.

Finalement, j’avais pu rentrer chez moi (en passant par Middenheim) raconter mes dernières aventures à ma famille adoptive. J’avais ainsi eu le temps de m’entraîner à nouveau avec mon maître d’armes, et j'avais aussi pu voir mon oncle adoptif afin d’avoir des nouvelles concernant le livre et le parchemin que je lui avais ramené de la mine de Dotternbach, ainsi que sur l’épée et le bouclier de chevalier que j’avais également trouvé là-bas. J’avais même insisté auprès des marchands d’Altdorf que je connaissais, auprès des artisans elfes et nains de la cité, ainsi que dans tous les grands temples et organisations chevaleresques de la ville. Bref, pas mal de monde ^^ zik
Par la même occasion, j’avais montré l’insigne en forme de Pi à ma famille adoptive histoire de savoir si l’un d’entre eux pouvait savoir quelque chose à ce sujet ! scratch



Pour ma part, la fin de scénario s’est donc soldée par :
La perte de ma fiole d’huile inflammable

La récupération de ma torche (remise en état de brûler depuis)
L’insigne en forme de Pi noté sur mon calepin (avec les références du lieu et des circonstances de sa découverte dans le marais de Schönfeld …)
Le gain de 9 Co, 10 Pa et 80 Sous => pour les carcasses de « crabes » et la tête de Troll rendu aux dirigeants de Schönfeld. (J’ai ainsi pu vider le contenu de mon grand sac de toile)

Le total de mes gains s'élèvent donc à cet instant à : 37 Co / 12 Pa / 146 Sous !!!

PS : Sinon, j’avais l’intention d’aller visiter Middenheim après quelques semaines passées chez moi ^^…

2 Scénario "Le Glublub" !!!_Partie 4 le Lun 30 Mai 2011 - 20:28

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voilà !!! Toujours la suite du scénario intitulé : « Le Glublub » … avec Jon, Salrakaï, Grank et Alentar !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.

Petit Rappel : Après que notre guide local Roland Stroebel nous eu mené jusqu’au marais, nous nous étions battus contre une genre de plante carnivore géante, puis nous nous étions retrouvé à visiter une vieille chaumière, au beau milieu d’une clairière inondée par les eaux stagnantes !!! J’étais donc sur le toit de la bâtisse avec Salrakaï et, en regardant par un trou, nous avions constaté qu’elle était habitée malgré l’inhospitalité de l’environnement !!!

Contre toute attente, Salrakaï avait alors décidé de sauter du haut du vieux toit pour atterrir à l’intérieur de la chaumière, en espérant être amorti par les eaux stagnantes qui s’élevaient à bonne hauteur de nain^^ … Seulement, il remonta bien vite la tête couverte de sang. Visiblement il n’avait pas pensé que les eaux troubles du marais pouvaient cachés des choses sous la surface, en l’occurrence se devait être quelque chose de dur ou de tranchant, vu la gravité de ses blessures … bref, il saignait abondamment du crâne !!! Evil or Very Mad

N’ayant aucune envie de faire le même genre d’exploit, je m’étais décidé à redescendre du toit pour passer par la porte d’entrée de la chaumière. C’était limite vu ma carrure et le manque de place à cause des eaux stagnantes, mais j’étais arrivé à entrer afin de pouvoir inspecter le monticule de planches et de meubles assemblés dans un coin de la bâtisse. Jetant un coup d’œil vite fait, j’avais aperçu des tissus et des vêtements dans un coin de ce radeau de fortune, en plus de la chaise et de la table couverte de nourriture et autres bibelots que l’on avait déjà repéré depuis le trou du toit avec Salrakaï. D’ailleurs, je m’étais tourné vers lui afin de lui demander de bien vouloir grimper à son tour sur ce radeau afin d’inspecter la gravité de ses blessures. Cependant, il était trop trempé pour que je puisse le soigner, et y voir quelque chose dans cette bâtisse ne valait guère mieux … nous avions donc décidé de rejoindre les autres au dehors afin que je le soigne dans de meilleurs circonstances (mes facultés de soins auparavant ayant été mises à rude épreuve, je ne souhaitais pas refaire le même genre d’erreurs qu’avec Heinrich^^) Rolling Eyes
Sur ce, avant de partir, j’ai pensé à fouiller le coin histoire d’avoir certains indices sur qui pouvait vivre (ou plutôt survivre^^) dans ce genre de coin. J’avais donc inspecté le radeau et y avait trouvé des habits humains (plutôt petits pour une taille humaine d’ailleurs) … sinon, nous n’avions pas trouvé grand-chose !!!

En ressortant, Salrakaï et moi étions remontés sur le talus où devaient nous attendre Grank et Alentar … mais ils étaient un peu plus loin à faire je ne sais quoi. Me préoccupant plus des blessures de Salrakaï, je m’étais mis à la tache et l’avais brillamment soigné compte tenu des circonstances. Heureusement que j’avais le matériel adéquat dans ma gibecière !!! cheers

D’ailleurs, en parlant de contenu, Salrakaï avait oublié de me confier son paquetage avant de sauter à l’eau, si bien qu’en vérifiant ses affaires la plupart de son contenu avait pris la flotte ou s’était retrouvé avec une couleur orangée à cause de la teinture pour sa crête de tueur !!!
bouou

Alentar et Grank étaient ensuite venu nous raconter que notre asiatique avait aperçu non loin de nous quelqu’un qui nous observait …
Tien ? Un espion ? … Ou peut-être est-ce la personne qui vit ici ? Dans c’cas, peut-être qu’il ou elle en sait plus long qu’nous sur les Trolls du coin !!???

En suivant les traces laissées par notre curieux personnage, nous étions arrivés à l’orée d’un autre petit marais … Alentar et Salrakaï étaient devant tandis que Grank boudait en arrière du groupe car il pensait qu’on perdait notre temps. Wink
De là, Alentar nous avait montré ce qu’il semblait être une jeune fille, plutôt à l’aise au milieu de ces eaux troubles car elle passa d’arbre en arbre afin d’atteindre un grand rocher au milieu de l’étang.
Souhaitant connaître les intentions de cette jeune fille, nous avions décidé de prendre contact avec elle de la manière la plus douce possible, histoire de ne pas l’effrayer d’avantage …

Alentar avait donc essayé de la rejoindre en prenant un autre chemin que celui qu’elle avait pris. Notre poids étant légèrement supérieur au sien (surtout pour moi^^) nous ne pouvions pas tenter de passer par les souches d’arbres et les arbustes qui menaient à cet îlot central. Notre asiatique avait donc décidé de sauter de rocher en rocher jusque là-bas … et il était plutôt en bonne voie tandis que Salrakaï tentait vainement de discuter avec elle :
- Et toi là-bas ! On t’veut pas d’mal ! … Heu, tu comprends c’que j’dis au moins !!???
pale
Celle-ci nous avait fait signe de la tête par l’affirmative mais restait néanmoins muette. Voyant que notre illustre tueur nain n’arrivait pas à grand-chose, j’avais ainsi décidé de l’aider un peu malgré la réticence qu’ont les braves gens à mon encontre !!!
Hé ! N’ait pas peur jeune fille … Nous n’te ferons rien !!! … Heu, on est des aventuriers qui avons été envoyés en mission par un certain Alexander Molnar … T’en a p’t’être déjà entendu parler !!???
Voyant que la fille se sentait à peine rassurée (surtout en voyant l’asiatique venir à sa rencontre) mais qu’elle ne savait pas de qui je parlais, j’avais essayé de continuer à l’amadouer … Very Happy
Ben, en fait c’est le gars qui possède la quasi-totalité des terres autour de Schönfeld … et y nous a engagé pour nettoyer ce marais des Trolls qui y habitent … Tu sais pas où on pourrait en trouver par hasard !!???

Mais elle ne pipait toujours rien … Sur ces mots, Alentar avait réussi à atteindre la dernière grosse pierre avant l’îlot central, quand … celle-ci se mit à bouger et se révéla être un troll des marais justement !!! affraid
Alentar s’était ainsi retrouvé sur son dos en s’accrochant à ce qu’il pouvait pour ne pas tomber.

Après que nous nous fûmes remis de notre stupéfaction, le groupe s'était mit à agir de concert afin d’affronter ce redoutable monstre … fight
Salrakaï se mit à beugler tout ce qu’il pouvait histoire d’attirer le monstre vers lui ...
(car il ne pouvait pas le combattre directement depuis le concours de pierre, feuille, ciseaux qu’il avait fait avec Grank afin de savoir qui aurait le premier troll avant l’autre^^)
Alentar, lui, s’était remis de sa surprise et s’était retrouvé sur l’épaule du Troll.
Ensuite, il était en train de dégainer une de ses épées quand je m’étais dirigé vers la droite de notre rive afin de faire comme Salrakaï, c'est-à-dire perturber le monstre un peu plus encore. Cependant, en y réfléchissant, j’avais finalement rangé ma hallebarde, et avais commencé à allumer une torche histoire de voir si la rumeur concernant la crainte du feu chez les Trolls était avérée !!!

Grank, quant à lui, s’était tout de suite réveillé, et jubilait à l’idée que sa destinée allait pouvoir prendre fin, ici et maintenant grâce à ce Troll des marais !!!
plaf
On sentait que ce combat allait être épique !!!


Pour ma part, la suite de scénario s’est donc juste soldée par … la perte d’un petit bandage (soins pour la baignade de Salrakaï)

Affaire à suivre …



Dernière édition par Zorckal le Dim 19 Juin 2011 - 5:26, édité 1 fois

3 Scénario "Le Glublub" !!!_Partie 3 le Mer 25 Mai 2011 - 6:34

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voilà !!! Toujours la suite du scénario intitulé : « Le Glublub » … avec Jon, Salrakaï, Grank et Alentar!!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.

Petit Rappel : Après avoir combattu des « crabes » avec Alentar, on avait fini la soirée à essayer de retrouver les nains pour pouvoir rentrer à Schönfeld !!!

Ayant récupéré nos carcasses de « crabes » respectives, Alentar et moi nous étions dirigés vers le dit Phare qui surplombait les falaises donnant sur une mer plutôt agitée. Au bout de quelques heures de recherches sous une nuit étoilée, nous étions finalement arrivés là-bas. Le phare comportait une enceinte composée d’un ancien mur pittoresque et délabré, et qui ouvrait sur une arche à demi écroulée comme principale entrée. Des gus humains étaient là en train de garder les lieux contre d’éventuelles attaques. Neutral
« Bien le bonsoir » leur annonçais-je. « Vous n’auriez pas croisé des nains dans le coin par hasard ? »

Les sentinelles humaines se présentèrent en tant que membres de la 5ème compagnie des épéistes de l’Ostland, rien que ça !!! L’un des gardes nous dirigea vers leur capitaine qui se présenta sous le nom d’Hermann Jurg. Celui-ci nous répondit que nos amis nains étaient bien là et que nous pouvions nous aussi rester dans l’enceinte du phare, afin de nous restaurer et de nous reposer pour cette nuit.
- Mais bon ! Essayez de ne pas tout manger monsieur l’ogre !!! M’avait annoncer le Capitaine de la 5ème Compagnie pale
« Mouais ! J’vais essayer » Avais-je répondu … « Au fait ! Dis donc Alentar, depuis quand tu te sert des armes ? Je croyais que tu te battais sans ??? »
- Ben oui ! J’ai changé d’avis et je me suis entraîné avec un Maître d’Armes !!!
Avait-il rétorqué
« Cool ! Faudra qu’tu m’le présentes à l’occasion !!! » Very Happy

Au cours de la soirée au coin d’un feu de camp, on apprit que la compagnie d’épéistes était là pour protéger le phare contre les Skavens de la régions, des sortes d’hommes rats pas plus hauts que les humains mais bien plus rapides et sournois !!! … Ensuite ?
Et bien je n’avais pas trop mal mangé et m’étais endormi rapidement après.

En me réveillant dès l’aube, comme à l’accoutumée, j’avais aperçu le capitaine de la 5ème Compagnie en train de discuter avec pas moins que 5 elfes !!!
Cool des elfes ! Ça fait longtemps qu’j’en avais pas vu !!! Mais que font-ils ici au fait !!???Et pourquoi ils parlent aux humains ??? scratch

Souhaitant en savoir plus long sur ces petites cachotteries, je m’étais dirigé vers ledit groupe en saluant respectueusement les elfes au passage, et avais alors appris par le capitaine que les Skavens étaient principalement occupés par le Marais, vers le Sud de la région … Tandis que les « crabes » devraient arrivés en masse dans la soirée, grâce à la marée qui pourrait les amener jusqu’à la route menant aux principales cités du coin !!!
Tien ? Encore ce Marais !!! y commence à devenir intéressant celui là !!! Twisted Evil

Après avoir pris un bon petit déjeuner et préparer nos affaires, nous nous étions donc mis en route afin d’aller jusqu’à Birkewiese, histoire de rencontrer des fermiers pour leurs demander de nous octroyer une charrette pour les carcasses de crabes ! Etant donné que c’était la ville la plus proche de nous, on pouvait ensuite rejoindre Schönfeld par la route avant la nuit.
C’est donc en chemin que nous sommes tombés sur un groupe de 6 Skavens qui parcouraient les hautes herbes. Nous ayant également aperçu, le chef du groupe Skaven donna ce qu’il me sembla être un ordre aux autres car ceux-ci commencèrent à s’égayer dans la nature !!!
Hum ! Ça sent le piège à plein nez son plan !!! Restons aux aguets !!! fight

Salrakaï, comme à son habitude, avait alors foncé sur le chef Skaven afin d’en découdre le premier … et visiblement j’avais mis dans le mille car les Skavens nous avaient encerclé. C’est à ce moment que nous avions décidé d’attaquer avant d’être attaqué !!!
Alentar et moi nous étions jetés sur les 2 Skavens venant de la droite, tandis que Grank s’était occupé du flanc gauche contre les 3 derniers Skavens.
Le combat fit rage de tous côtés … mais le Skaven contre qui je m’étais battu était visiblement très agile car je n’avais pas réussi à le toucher jusqu’à ce qu’Alentar vienne le réduire en charpie !!! Bref ! Nous étions vainqueurs une fois de plus malgré ma malchance … zik
Mais, attendez là ! Y en a un qui s’enfuit !!!

Sentant la colère de ne pas avoir été à la hauteur face à mon ennemi, je m’étais alors empressé de suivre le fuyard parmi les hautes herbes … pour finalement le rattraper seul au bout d’un moment (les autres étant nul à la course^^) … et le retrouver raide mort !!! Evil or Very Mad
Mais c’est pas possible !!! GRRRRRR …

Après m’être acharné à mort sur son cadavre à coups de marteau, j’avais pu reprendre mes esprits au bout d’un moment de lucidité, et j’avais finalement rejoint les autres pour poursuivre notre chemin (voilà comment on gagne vite 1 point de Folie^^).
- Alors, tu l’as eu ? M’avait demandé Salrakaï.
« Mouais … mais il était déjà mort !!! … Bon ! Si on s’en allait maintenant !!??? » Neutral

Nous étions ainsi parvenu aux abords de Birkewiese, ou plutôt des champs autour de la ville … un fermier était là, en train de bêcher la terre.
N’ayant pas écouté ce que les autres lui disaient, je lui avais donc demandé s’il savait qui pourrait nous octroyer une charrette pour les carcasses de crabes qu’on se trimballait depuis un moment déjà !!!
Ma requête fut veine, mais nous avions appris que la quasi-totalité des terres environnantes appartenait à un certain Alexander Molnar, richissime bourgeois de la ville de Schönfeld !!!
Bon, ben … y a plus qu’à rev’nir au bercail quoi ^^

En arrivant, à la fameuse cité, on était allé voir le capitaine Spenlihauer pour lui remettre les carcasses qu’on avaient ramené, Alentar et moi, afin de toucher notre récompense (4 Co et 10 Pa pour 3 gros crabes et quelques petits^^) … j’en avais profité pour glaner un grand sac de toile épaisse, histoire de pouvoir ramener d’autres carcasses plus facilement à l’avenir^^ sunny
Mon ventre m’avait ensuite rappelé que je n’avais pas mangé depuis un bon moment … je m’étais alors dirigé vers l’auberge des « Amis qui s’lèvent vite » que nous connaissions par Grank. Là-bas, j’avais pu me restaurer tranquillement pour 3 Sous de cuivre, en attendant le retour de mes 3 acolytes partis voir le fameux bourgeois !!! blurp

De retour à l’auberge, ce fut Grankqui me résuma ce qu’ils avaient vu et entendu là-bas :
- Salut l’monstre …
« Alors ? Vous avez trouvé quelque chose ? »
Lui avis-je demandé
- Bien sur qu'on a trouvé des trucs, on est des nains ou on n’l'est pas ... Mais avec une bonne bière naine, on n’a pas besoin de nourriture ... d'ailleurs, 3 bières ! Avait-il commandé à l’aubergiste …
- Bon, alors on est allé voir ce Alexander Molnar … Il a une jolie bicoque juste devant le temple de Sigmar … Ben on est entré et le mobilier intérieur est assez chouette, mais cette bonne femme, la gouvernante voyons , nous fait attendre un quart d'heure avant de nous proposer un rafraîchissement ! Franchement ces humains ... Bon heu ... Après y'a Alexander Molnar qui est arrivé … Il est moins bien vêtu que son mobilier, sûrement que c'est papa qui a fait fortune en laissant un fils moins compétant, bref on a discuté.
Une lueur de folie s'alluma alors dans son regard !!!
- Dans les marais, y'a des trolls et ... 1 gros monstre !!! Pas comme toi évidement. Et donc ce monstre tuerait tous ceux qui entreraient dans le marais. Ha ! Et pis Molnar donne une récompense de 100 Couronnes d'or à ceux qui ramèneront une preuve de la mort de c’te bestiole … Moi je crois que j'vais laisser tomber les crabes un moment !!! Avait-il fini par dire avant de repartir faire quelques emplettes. tchin

Plus tard dans la soirée, j’avais pu apprendre d’eux que les trolls (en général) craignaient le feu !
Bon ! P’t’être bien qu’y faudrait d’mander des torches et de l’huile à notre employeur si c’est le cas !!!

Sur ces faits, nous avions passé la nuit à l’auberge et, comme à l’accoutumée, je m’étais levé dès l’aube pour pouvoir prendre un bon petit déjeuner. J’avais donc fait ma toilette et préparer mes affaires pour la journée, et m’étais délesté de 8 Sous de cuivre pour le gîte et le couvert. Grâce à cette bonne récupération, et aux soins que j’avais effectués sur mes anciennes blessures, j’étais de nouveau d’attaque à affronter les nouvelles épreuves qui nous attendaient !!! (Et hop ! Tous les compteurs au top ^^) punk

Une fois que tout le monde fut prêt, nous nous étions dirigés vers la demeure de Her Molnar, afin de récupérer le fameux guide qu’il devait nous octroyer pour nous amener jusqu’au marais. La discussion allait bon train entre les deux Tueurs nains sur la manière de mourir stupidement ou non face à des Trolls. C’est ainsi que nous étions tombé sur un jeune humain en train de fumer devant ledit manoir, en face du temple de Sigmar. Notre guide nous attendait et nous annonça d’office qu’il ne rentrerait pas dans le marais mais nous guiderait jusqu’à l’entrée … voilà qui annonce la couleur !!!

Celui-ci se présenta sous le nom de Roland Stroebel et nous avait demandé si nous avions des questions avant de partir en expédition. J’en avais profité pour lui demander :
« Et bien … oui ! S’rait-il possible d’avoir des torches et des flasques d’huile d’la part d’notre humble employeur !!??? … Vous comprenez, c’est pour les Trolls et l’monstre !!!» Twisted Evil

Nous avions donc pu recevoir, pour certains d’entre nous, 2 torches et une fiole d’huile inflammable. Avant de partir, on en avait aussi profité pour aller au marché du matin prendre quelques rations pour la route (et 12Sc de moins pour combler l’estomac d’un Semi Ogre^^). Roland était plutôt sympathique en fait et, en chemin, il nous parla longuement sur les us et coutumes de la région, tout en allant vers le Sud … vers le marais !

En sortant de Schönfeld, nous avions également aperçu des soldats qui étaient visiblement en train de tuer quelques « crabes » arrivés avec la grande marée de la veille …
Tien ! Y faudrait penser à récupérer les carcasses quand on reviendra, une fois hors de vue bien sûr^^ pirat

Sur ce, en chemin, nous étions nous aussi tombés sur quelques « crabes » presque inoffensifs. Pour ma part, j’avais réussi à en écraser 7 petits à mon palmarès, et pris leurs carcasses !!!
Finalement, on était arrivé sans encombres aux abords d’un marais puant et humide (au bout de 3h00 de marche tout de même^^) … Là, j’avais eu la bonne idée de prendre une longue branche fine pour m’en faire une sorte de perche, histoire de pouvoir sonder le terrain et ne pas tomber dans les pièges que pouvait nous tendre ce terrain boueux !!! Smile
Bref, j’étais avec Alentar derrière les deux nains quand nous étions entrés dans le marais : « T’inquiètes pas ! J’surveille tes arrières Salrakaï !!! »

Soudain, j’avais senti une odeur de décomposition plus forte que celle que dégageait ce terrain malodorant. Faisant signe aux autres d’une éventuelle trouvaille, je m’étais donc dirigé à droite, vers la source de l’odeur … un grand buisson touffu ! fight
Comme une unité bien entraînée que j’étais, hallebarde à la main, j’avais ainsi commencé à contourner ledit buisson pour atteindre un petit monticule de terre (histoire d’avoir une bonne position stratégique^^) tandis que les autres se préparaient à un éventuel combat. Avec l’aide d’Alentar, Grank était en train de préparer quelque chose dans sa main … quelque chose d’un peu inquiétant connaissant la folie des Tueurs nains^^ … et ce quelque chose commença à s’enflammer dans sa main gantée.
Les autres ne sachant quoi faire et où regarder, j’étais arrivé près du monticule quand j’avais senti des vibrations dans le sol … et c’est à ce moment là que Grank fonça directement sur le buisson avec sa main de feu … Avant même que nous puissions réagir le buisson s’enroula autour de lui, et le sol se souleva par endroits … nous étions face à un genre de plante carnivore (sûrement chaotique tout ça^^) …
La plante était en train de s’animer et j’ai eu juste le temps de courir et de me jeter hors de portée de ses tentacules végétales … avant de me retourner pour foncer droit sur la tige centrale avec Alentar et Salrakaï (ou plutôt le tronc central vu la grandeur du truc^^)
plaf
Finalement, on est arrivés à décapiter la plante rapidement, puis à libérer Grank de son piège végétal gluant … et nous avions fait une courte pause histoire que je le soigne de ses blessures dues au feu qu’il avait provoqué (c’était même un bon jour car je lui avais aussi soigner d’anciennes blessures^^) !!!
Et c’est lui qui parlait d’éviter une mort stupide !!??? Tu parles !!!
bouou
Poursuivant notre exploration marécageuse, on avait suivi des talus plus ou moins humides, jusqu’à atteindre un genre de clairière (ou de rizière d’après Alentar) qui donnait, à son extrémité, sur une vieille chaumière à demi inondée par les eaux du marais. Ayant remarqué quelques traces de ce qui devait être jadis des genres de digues, nous les avions suivis afin de nous diriger vers la bâtisse sans trop nous mouiller^^.
Une fois là-bas, j’étais parti l’explorer avec Salrakaï sur mes épaules (histoire qu’il ne se noie pas ^^) et nous avions réussi, tant bien que mal, à nous hisser sur le modeste toit de chaume du bâtiment. Nous avions pu ainsi regardé à travers un des trous délabrés, faits par les effets du temps et des intempéries, où on avait aperçu un monticule d’ameublement entassé au centre de la chaumière. Il y avait une table et une chaise posées dessus avec quelques vivres … Tout cela nous confirmait la présence d’activités récentes en ces lieux (de quelqu’un ou quelque chose^^) malgré l’inhospitalité de l’environnement !!! scratch


Pour ma part, la suite de scénario s’est donc soldé par … l’acquisition de :
- 4 Co et 10 Pa pour les carcasses de « crabes » ramenés à la caserne de Schönfeld
- 1 Grand Sac de toile épaisse pour les futures carcasses
- 2 Torches inflammables
- 1 Fiole/flasque d’huile inflammable

Et la dépense de 23 Sous de cuivre pour les emplettes, le gîte et le couvert à Schönfeld !!!

Pour l’instant, le total de mes richesses s’élève donc à : 28 Co / 02 Pa et 66 Sous !!!

Affaire à suivre …



Dernière édition par Zorckal le Mar 21 Juin 2011 - 6:48, édité 3 fois

4 Scénario "Le Glublub" !!!_Partie 2 le Jeu 5 Mai 2011 - 7:50

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Voilà !!! suite du scénario intitulé : « Le Glublub » … avec Jon en tant que MJ !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.

Petit Rappel : Après avoir vu le bourgmestre avec Salrakaï, on est allé voir le fameux capitaine Spenlihauer[b], qui nous a proposé d’aller reconnaître le terrain avant « la Grande Marée » qui devrait être là dans quelques jours !!!

C’est ainsi qu’en sortant de la caserne de la milice de Schönfeld, nous sommes tombés nez à nez avec … [b]Alentar
!!! Shocked
« Ben alors !!??? Qu’est-ce que tu fous là ? … Et t’étais passé où !!??? » Lui avais-je alors dis comme salutations^^ fight
- Ha ! Salut les amis ! Nous avait ainsi répondu l’asiatique. Et bien, c’était pas ma destinée cette mission … donc je vous ai un peu laisser en plan^^ !!! … Et vous ? Vous êtes là pour la mission !!??? Avait-il ajouté. scratch
Humpf !!! Décidément celui-là y faudra que j’lai à l’œil !!!

Bon … Après que Salrakaï lui ait dis ce qu’il pensait de tout ça, on était alors parti récupérer Grank dans une taverne au joli nom de « Qui s’lèvent vite », afin qu’ils signent aussi tous les deux leurs contrats chez le Bourgmestre !
Une fois arrivés là-bas, je les avais attendu sur le pas de la porte d’entrée de la mairie … jusqu’à ce que ma patience eu atteint ses limites !
Quand même ! Qu’est-ce qu’ils foutent !!??? On d’vrait déjà être en train d’massacrer du crabe !!! … Bon, j’vais voir c’qu’ils font !!! Mad

N’étant pas vraiment un symbole de patience, j’avais donc réussi à les faire bouger un peu … et c’est ainsi qu’on avait pu revenir voir le capitaine Spenlihauer afin qu’il mette un visage sur nous tous. J’en avais alors profité, dans la foulée, pour lui demander s’il pouvait nous passer une charrette histoire d’avoir de quoi ramener les carcasses de « crabes » que l’on risquait d’accumuler^^ zik
Bref, de quoi éviter d’être encombré par le fardeau des carcasses à ramener faute de grands sacs à disposition. Mais celui-ci n’ayant pas pu répondre favorablement à ma requête, nous nous étions donc mis en route (enfin^^) vers la côte où, d’après ce qu’avait entendu Grank à la taverne, une espèce de tour permettrait d’éclairer les navires de loin afin de les guider jusqu’au port !!! Un phare, d’après ce qu’il en savait !!!
Mouais, bof ! J’m’en fiche !!! … De toute façon, c’est de la mer qu’ils viennent ces foutus crabes … alors autant s’en approcher pour les débusquer !!! geek

C’est comme ça que, non loin de la côte et de la mer (quelle beauté^^), nous nous étions retrouvés dans les herbes hautes, sur un sol rocailleux et parfois sableux en se rapprochant de la mer ou des ruisseaux bordant les vastes près … où paissaient d’ailleurs plusieurs troupeaux de bêtes qui ne semblaient pas le moins du monde apeurés par une quelconque présence hostile !
Tien ! C’est curieux, les bêtes sont toutes seules !!! … y a pas de bergers dans le coin !!??? scratch

Plus tard, en arrivant près du fameux phare, j’ai enfin aperçu plusieurs bergers qui discutaient visiblement aux pieds des seuls arbres du coin. N’ayant pas vu qu’Alentar et moi-même nous étions mis en route pour aller leur parler, les deux nains tueurs avaient continués leur chemin vers la dite tour sans se retourner !
Pensant qu’il était possible de les rattraper plus tard Twisted Evil (en effet, se sont quand même des nains courts sur pattes^^) je m’étais alors rapproché suffisamment des bergers pour leur signaler gentiment ma présence (en espérant ne pas leur faire peur comme toujours dans les cas où on me voit pour la première fois^^)

Arrivant, tant bien que mal, à leur montrer qu’on était là pour les aider à combattre les maudits « crabes » de la région, ceux-ci nous avaient finalement informé qu’il pouvait y en avoir une cinquantaine (au bas mot^^) vers la côte, non loin de là, et que ces derniers avaient visiblement l’habitude de faire du bruit en claquant leurs pinces (facile pour les repérer avant eux^^) Very Happy
« Et ont-ils peur du feu, ces bestioles là !!??? » leur avais-je demandé poliment^^
Hé bien oui !!! Ces bestioles ne semblaient pas vouloir s’approcher de trop près aux feux que les bergers faisaient pour se réchauffer ou éloigner les animaux prédateurs de leurs bêtes …
Bref, encore un point à tenir compte, ça peut être utile pour la suite, au cas où !!!

Leur souhaitant bonne chance pour la suite … et en leur indiquant qu’on allait dans la direction de la mer, vers la dernière position connue des « crabes », on s’est donc retrouvé à nouveau dans les hautes herbes sablonneuses … jusqu’à ce que je marche sur quelque chose !!! Shocked
Enfin ! On avait finalement retrouvé la piste de quelques unes de ces bestioles !!! Soulevant mon pied, il y avait ce qu’il restait ni plus ni moins qu’un petit « crabe » écrabouillé … c’est ainsi qu’on avait repéré d’autres créatures non loin de là (une douzaine environ) dont trois gros !!! ... A l’attaque !
plaf
Alentar et moi nous étions alors jetés dans la mêlée … et je m’étais ainsi retrouvé seul face à 3 grosses bestioles et presque le double de leurs petits frères (ou sœurs ? j’en savait rien^^) … bouou
Bref ! La bataille était plutôt facile face à de telles petites proies mais c’était sans compter sur leur nombre … Car après m’être acharné sur les plus gros et avoir bousillé quelques petits, le nombre fut en leur faveur ! Sous l’assaut des plus petits (plus vifs et plus vicieux^^) j’avais pris trop de blessures au niveau des pieds et des jambes, et étais finalement tombé inanimé sous leurs coups … Sleep

Fort heureusement, Alentar, qui en avait eu moins sur le dos, avait pu venir à mon secours et m’avait sauvé de justesse. Je m’étais ainsi réveillé près du lieu du combat avec plusieurs cataplasmes sur mes blessures. Visiblement Alentar avait pris des cours de soins chez le boucher du coin^^ … mais il m’avait sauvé la vie !!!
Ça va ! Ta fuite de l’autre jour est oublié mon gars^^ … Tu peux compter sur moi désormais !!! tchin

Après un temps de repos, histoire de mieux me soigner et se remettre les idées en place (surtout pour moi après m’être de nouveau évanoui^^) on était alors parti afin de rechercher les nains pour rentrer à Schönfeld, avant la fermeture des portes de la ville ! blurp



Pour ma part, la suite de scénario s’est donc soldé par la perte d’un point de Fortune pendant les combats (ne m’en reste plus que deux avant le lendemain matin^^) … ainsi qu’une potion de soins (2D6) qui, associée à ma compétence de soins, m’a fait regagner mes points de vie (étant tombé à 0, je suis donc remonté à 9 PV !!!) punk

Affaire à suivre …



Dernière édition par Zorckal le Dim 19 Juin 2011 - 5:21, édité 1 fois

5 Scénario "Le Glublub" !!!_Partie 1 le Mer 27 Avr 2011 - 5:54

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Ça y est !!! Enfin je commence un autre scénario intitulé : « Le Glublub » … avec Jon en tant que MJ !!!
Pour cette première partie, voici donc ce qu’il s’est passé après mon départ d’Altdorf !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.

« Recherchons guerriers pour mission de routine. Fortes récompenses. Vueillez vous adresser aux gardes de la cité de Schönfeld pour de plus amples informations »

Voilà ! C’est comme ça que, environ deux mois après mes pérégrinations de Dotternbach, près de Nuln, j’ais appris la requête d’une cité de l’Ostland, dans le Nord-est du Vieux Monde, pour une mission hors du commun. En effet, je pensais que si les autorités de la ville avaient envoyé ce message dans tout le Vieux Monde, les récompenses mentionnées devaient être fort généreuses … du moins, c’était logique ! Mais la logique n’étant pas à portée de tous les habitants de l’Empire, j’avais quand même décidé d’y aller, ne serait-ce que pour me dégourdir l’Hallebarde^^ fight

C’est ainsi qu’un beau matin (du mois de Mai) je m’étais une nouvelle fois préparé à partir sur les routes de l’Empire … Cependant, j’étais cette fois ci accompagné par mon nouvel ami Salrakaï. Le nain Tueur était tout aussi décidé que moi à partir à l’aventure (avec une toute autre idée de sa destinée, bien entendu^^). En effet, celui-ci semblait apprécier ma compagnie et était resté quelques temps dans la capitale afin de perfectionner ses diverses compétences !
Au court de mes préparatifs (et bon gros festin pour la route^^), mon oncle adoptif me légua un petit calepin et du matériel d’écriture (des plumes et une fiole d’encre) afin de continuer à me perfectionner dans cet art ! study

Après de longues embrassades, j’avais quitté mon domicile avec le nain pour me diriger vers la cité de Schönfeld. Ayant préparé notre parcours à l’avance, cette ville se trouvait dans le Nord-est de l’Ostland, pas très loin des côtes de « la Mer des Griffes ». Pour pouvoir y aller, nous avions donc décidé de partir vers le Nord, on longeant la côte via la route d’Erengrad, et en passant par Middenheim. Le voyage jusqu’à « la cité du Loup Blanc » fut sans encombres.
Cette ville est vraiment extraordinaire ! C’est dommage que je n’ai pas eu le temps de la visiter plus longtemps !!! Sad

Après quelques passages dans plusieurs tavernes de la cité, nous nous étions arrêté dans une auberge pour la nuit, et nous sommes parti ensuite à l’aube pour la route d’Erengrad. Arrivés à un croisement de routes, en bas de la cité du Loup Blanc, nous avons rattrapé un autre nain qui voyageait visiblement dans la même direction que nous !
Aïe !!! Mais c’est un autre nain Tueur !!??? Mais quelles sont les probabilités pour que ça m’arrive de croiser deux tueurs nains le même jour !!??? … Bon ! Ben , essayons de faire connaissances !!! Shocked

Salrakaï avait visiblement envie de connaître un autre membre de sa race car il allongea le pas pour arriver à sa hauteur. Celui-ci ne nous avait d’ailleurs visiblement pas entendu arriver … ou nous avait tout simplement ignoré, ce qui semblait plus probable de la part d’un Tueur nain^^
- Salut mon vieux ! Moi c’est Salrakaï … Et toi !!??? Avait alors demandé promptement mon ami nain.
Finalement, l’autre nain ne nous avait visiblement pas entendu car il se retourna vivement pour nous faire face ! Il s’était alors mit à examiner Salrakaï de la tête aux pieds et lui avait répondu courtoisement : J’mappelle Grank et j’suis pas ton vieux !!!
Puis il s’était figé en me voyant arriver. Ce sur quoi Salrakaï lui avait rétorqué en me montrant du doigt : Fais pas gaffe à lui, c’est un ami des nains !!!

Semblant plus serein malgré ma présence troublante (mais c’est pas grave puisque j’y suis habitué^^), je m’étais alors présenté à Grank et l’avait examiné à mon tour, tout en continuant d’avancer. Le nain n’était pas plus grand que Salrakaï mais était visiblement plus âgé et tout aussi musclé. Il était cependant dans la norme des nains avec des yeux sombres et une pilosité moyenne, avec en tout et pour tout comme équipement une énorme hache à deux mains dans le dos et un unique gant de cuir allant de la main gauche jusqu’à l’épaule !!! Bref, un curieux nain lui aussi !!!
De fil en aiguille, nous nous sommes rendu compte que nous allions tous dans la même direction (à savoir vers les terres de Kislev) et plus précisément dans la même ville !!! scratch
Tien ! Curieuses coïncidences !!!

Le mettant a courant de notre destination, Grank nous appris qu’il partait lui aussi pour la mission de Schönfeld et nous décidâmes donc d’unir nos forces afin de voyager plus sereinement et arriver entier jusque là-bas.
« Ensuite ? … Et bien, pourquoi ne pas profiter pour y aller tous ensemble !!??? »

Partant de là, le groupe atypique que nous étions recommença à avancer d’un pas vif (enfin ! d’un pas le plus vif que deux nains puissent montrer comparé à mon allure^^) bouou
A la tombée de la nuit, nous sommes arrivés dans la première auberge relais du coin où nous décidâmes de chercher un convoi susceptible de nous permettre de voyager plus rapidement (pour des nains^^), comme un convoi ou …
Tien ! Pourquoi pas cette diligence en partance vers le Nord du pays !

N’étant pas très à l’aise en face d’humains apeurés, je n’ai malheureusement pas réussi à leur faire comprendre nos motivations (à savoir une escorte en contre partie du voyage gratuit^^) … Cependant, voyant que Salrakaïcommençait à devenir rouge de colère en essayant, en vain, de les intimider, l’aubergiste proposa aux cochers de les payer afin de nous emmener !!! hache
Visiblement, cet humain là n’a pas très envie de voir deux tueurs nains mettre son auberge en mille morceaux !!!^^

De ce fait, et sûrement pour couronner une nouvelle collaboration entre nain de même destin, Salrakaï et Grank se sont, bien évidemment, livré un petit duel de bières ce soir là !!! Tout comme les soirées suivantes d’ailleurs^^
blurp
Le voyage des jours suivants fut plutôt calme jusqu’à notre arrivée à Schuten, un petit village près de la côte … notre moyen de transport devant aller au nord et nous à l’Est, nous dûmes faire le reste du voyage vers Schönfeld à pieds !
Finalement, en comptant le gîte et le couvert (sans compter les pintes dans les nombreuses tavernes où les nains semblaient se devoir de s’arrêter pour y effectuer leurs rituels de breuvages obligatoires^^), le coût du voyage jusque là fut moins onéreux que je n’avais pensé.
En festoyant comme il se doit pour un Semi Ogre, je fus donc économe … et aux premières loges afin d’assister à un duel épique lors de notre passage à Birkewiese, un village voisin de notre destination ! Apparemment, le jeune Salrakaï (pour un nain^^) était plutôt en bonne forme car il laissa le vieux Grank littéralement ivre mort sous la table !!! … Sans pour autant n’en être pas loin lui non plus^^
Et hop ! Un pintathlon pour Salrakaï, un !!! Bibine

« Enfin ! On est arrivé !!! … Ben, qu’est-ce qu’y s’passe ici !!???»
La ville de Schönfeld semblait plus en état de siège permanent que la petite bourgade paisible de l’Ostland qu’elle était supposée être … En effet, lors de notre arrivée en milieu d'après-midi, on a pu constaté un nombre élevé de blessés jonchant les rues de la cité. Que se passait-il et qui leur avait fait ça ?
Décidant d’en savoir plus sur ce qui se tramait dans cette région du Vieux Monde, j’avais eu la brillante idée de demander à un passant (ou plutôt un pauvre paysan sur mon chemin^^) de plus amples informations :
« Hé … Toi là ! Dis moi où s’trouve la garde de la cité ? » fight
- Heu … P … Par … Par là m’sieur !
M’avait-il dit entre deux hoquets de frayeur !
« Et qu’est-ce… » Avais-je commencer à dire avant de m’apercevoir qu’il s’était enfuit pendant que je regardais la direction qu’il m’avait montré !!!
GRRR ! Y sont toujours aussi trouillards et stupides ces humains !!! plaf

Suivant les maigres indications qu’on m’avait rapidement donnés, j’étais arrivé devant une grande bâtisse où deux pseudo gardes bavardaient devant l’entrée principale. M’apercevant de loin, les deux gus semblaient sur le point de m’embrocher avant même que je puisse poser des questions … Là, je leur avais dis qu’on était là pour la mission, moi et deux autres nains !!!
Sur quoi, l’un des deux gardes m’avait gentiment dit d’aller voir ailleurs^^ … ou plutôt conseillé d’aller voir à la mairie de Schönfeld, à deux pâtés de maisons de là !
Après avoir entendu leurs explications (et avoir eu la joie de voir leurs mines abasourdis lorsqu’ils s’aperçurent que je savais lire^^) j’avais fait demi tour en croisant Salrakaï ui venait à ma rencontre … Grank, quant à lui, était allé dans une taverne ou une auberge pour y assouvir son irrémédiable et insatiable envie de bières (même humaines^^) …
Un véritable ivrogne apparemment^^ blurp

De là, on avait slalomé entre des rues pour finalement tomber sur la fameuse mairie … Aux murs Rouge et à l’allure peu engageante tellement les murs semblaient être sur le point de s’écrouler à tous moments !!!
Tambourinant à la seule petite porte visible de ce côté-ci de la rue, on fut finalement accueilli par une femme qui n’avait visiblement pas peur de moi, pour une fois !!! zik
Celle-ci nous avait emmené à travers d’étroits couloirs (pas facile de se déplacer pour moi^^) jusqu’au bourgmestre de la ville, qui se présenta sous le nom de Frédéric Frémont. Après s’être présenté à lui, ce dernier nous avait tout de suite mit au courant de la mission en question : anéantir des sortes de crabes ou de mollusques armés de pinces, d’une trentaine de cm pour 1 mètre de long environ … malheureusement néfastes à manger, d’après les nombreux cas qui avaient essayé !!!
Visiblement, y n’me connaisse pas^^ ! J’mange tout moi !!! Twisted Evil

Le but de la mission serait donc de massacrer des bestioles qui arriveraient avec les marées de la Mer des Griffes, et qui ravageraient les cultures et les troupeaux de la région !
La solde serait de 10 Pa par bestiole tué … plus 50% sur le gîte et le couvert que j’étais arrivé à marchander.
Youpi ! cheers

- C’est quand même bizarre que vous n’demandiez pas à la garnison d’Erengrad de faire ce genre de boulot !!??? Avait alors rétorqué Salrakaï
Oui, bien sûr ! Mais ceux-ci sont déjà occupés à combattre des forces du chaos qui viennent de surgir !!!
« Ha bon ? Pouvez-vous nous en dire plus ? »
Avais-je alors demandé au bourgmestre.
Tout d’abord, celui-ci semblait rechigner à nous le dire pour je ne sais quelle raison. Puis, voyant que nous ne cèderions pas, il nous expliqua que les blessés qui jonchaient les rues de la ville étaient les derniers guerriers à être revenus du front où une armée de soldats combattait vaillamment contre des skavens venus d’on ne sait où !!!
Mfff !!! Dommage ! Des skavens semblent être plus intéressants que ces genres de bestioles !!!

… D’un autre côté, si on ne venait pas en aide à la population, le problème de ces bestioles prendrait de l’ampleur et risquait de se propager sur toute la côte … sans compter toutes les interactions avec les terres et les villes dépendantes de l’Ostland et de leurs cultures / troupeaux de bêtes attaqués par ces crabes !!!
De plus, une forte récompense était toujours bonne à prendre (10 Pa par bestiole tout de même !) et l’honneur de pouvoir revenir glorieux une fois de plus à la maison fit que j’avais accepté cette mission. D’ailleurs, on était trois dont deux Tueurs avec Grank !!! Expliquant au bourgmestre qu’un autre de notre groupe viendrait signer lui aussi pour cette mission, j’avais ainsi été le seul qui avait pu signer mon véritable nom en bas du contrat (et non une simple croix^^). Celui-ci nous avait ensuite proposé de contacter le capitaine de la garde de Schönfeld, un certain Yan Spenlihauer, afin de voir plus en détails les modalités de la mission. Ce dernier devait en effet mieux connaître ce que nous allions combattre.

Après que le bourgmestre nous eu souhaité "bonne chance", on est allé voir le fameux capitaine Spenlihauer, qui nous reçu chaleureusement. Celui-ci nous expliqua que les bestioles ravageaient tout sur leur passage entre la mer, Birkewiese, Schönfeld (un bon périmètre quoi^^) … et les marais du sud, entre Lowitz et Miklavala, dont elles semblaient être attirées. Il nous présenta d’ailleurs un exemple de ce que nous pouvions trouvé là-bas … des genres de crabes qui étaient arrivés par les marées de la Mer des Griffes. Le capitaine nous proposa alors d’aller reconnaître le terrain avant « la Grande Marée » qui arriverait dans quelques jours, ainsi nous pourrions être fin prêt lorsque la véritable vague de ces monstres allait arriver !!!



Pour ma part, ce début de scénario s’est donc soldé par la dépense de 10 Pa (soit 120 Sous) pour le voyage jusqu’à Schönfeld … Ainsi que l'acquisition de matériel d’écriture (un calepin, des plumes et une fiole d’encre) et d'un contrat d’extermination de « crabes » avec – 50% sur le gîte et le couvert !!!

Pour l’instant, le total de mes richesses s’élève donc à : 23 Co / 04 Pa et 89 Sous !!!

Affaire à suivre …



Dernière édition par Zorckal le Mar 21 Juin 2011 - 6:39, édité 3 fois

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Afin de faire durer le plaisir, nous avons décidé Vykos, Salrakaï et moi même de continuer ce scénar dans la partie « Hors Scénarios » !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Voilà !!! On a finalement dégobeliniser les vieilles galeries de la mine de Dotternbach et, après une bonne fiesta organisée par les villageois en notre honneur (et une bonne cuite de Salrakaï contre Logazgrondella lors d’un Pinthathlon purement nanesque^^), j’ai pu apercevoir le chef de la milice locale, Varl Beyer, qui semblait aller beaucoup mieux depuis notre combat contre les statues de pierres animées, bien que les blessures reçues par notre jeune recrue Heinrich Heineken l’ai beaucoup touché !!!

C’est donc par un beau matin de printemps que je me suis levé avec une légère gueule de bois. Je me suis donc lavé et habillé vite fait, pour ensuite descendre au rez-de-chaussée de l’auberge du « Mineur Noirci » tenu par Dankred Rableich. Bizarement, nous n'avions pas eu de nouvelles d'Alentar depuis la fête de la veille. Celui-ci avait subitement disparu sans donner de nouvelles !!!
Après un bon repas frugal (ou plutôt 3^^), j’avais eu la ferme intention d’aller voir en premier lieu Varl, histoire de mettre les choses au clair avec lui (et donc tous les autres villageois qui avaient certainement du apprendre mes bévues de la veille^^)
« Bien l’bonjour cher Varl ! Comment ça va ? Bien ?
… Hum ! Alors voilà … si j’suis v’nu vous voir c’était pour discuter un peu du cas d'notre jeune recrue … Vous savez, Heinrich ?
Ouais, bon ! Ben … y s’peut qu'mes potes et moi on puisse l’aider un peu si vous voyez c’que j’veux dire ! … Non ?
Ben … en fait on voudrait qu’il nous accompagne à Nuln car y s’pourrait bien qu’un sorcier ou un(e) prêtre(sse) de Shallya puisse lui régénérer son œil !!!
Là, vous voyez maint’nant !!???
… Hé oui ! On est comme ça, nous, les « Nettoyeurs de Mines » … On s’occupe de ceux qui nous sont v'nus prêter main forte^^
Enfin, bref ! Si vous pouviez nous aider à l'convaincre de nous suivre, pour son bien, ça s'rait sympa, parce que « mine de rien » j'me sens pas fier du tout de c'que je lui ai fait, même si c’était pour lui v'nir en aide !!!
Hein ? … Comment en f’ra pour que quelqu'un accepte de lui régénérer son œil ? Ben c’est simple ! Il n’aura rien à payer car c’est entièrement ma faute … donc c’est moi qui payerais !!! »


Bon ! Voilà qui est dit ! … Maintenant en route pour voir Heinrich !!!
Emballé par mon discours hors du commun, Varl accepta de m’aider à parler à Heinrich. Notre jeune recrue était installé chez le guérisseur du village Helmut Steiner, j’étais donc en chemin avec Varl histoire de voir comment il allait après le désastre provoqué par mes soins ratés sur ses blessures, lorsque Salrakaï nous emboîta le pas !
- Qu’est-ce qui s’est passé hier soir ? J’me rappelle plus d’rien !!! m’avait alors demandé le nain.
« Ben, c’est simple ! Tu t’es fait laminé par Logazgrondella au pinthathlon ! … A la fin, t’étais ivre mort et tu as même voulu l’embrasser … Ce sur quoi elle t’as mis sur la gueule où tu t’es écrasé sur le sol jusqu’à ce matin^^ …
Sinon, on allait justement voir comment se portait Heinrich ! Tu veux v’nir ? »

Celui-ci m’avait alors surpris en répondant :
- Faut que j’me tire d'ici pronto, j’veux vraiment pas la revoir c’te rouquine ... Mais j'ai quelque chose à faire avant de partir. J'me sens responsable de c'gamin, il n’a rien d’mandé à personne et voulait juste aider les siens. C'est dégueulasse c’qui lui est arrivé!
J'ai l'impression qu'il y a un lien entre lui et moi... Y a une crasse qui nous est tombé dessus trop tôt dans la vie à tout les deux, ça devait pas arriver... Pour moi il est trop tard, mais pas pour lui! J'ai commencé à l'aider dans la mine et je dois continuer! Et je jure devant Grungni, Grimnir et Valaya et sur mon honneur, que je laisserai rien, pas même cette fille, m'en empêcher!

Houlà ! Il a l’air remonté notre ami le Tueur !!!


« Bon … Ben va t’débarbouiller avant d’nous r’joindre chez l’guérisseur ! »

Un bon quart d’heure plus tard, nous étions donc tous les trois entrés chez l’herboriste :
« Salut la compagnie ! … Alors comment va-t-il Her Steiner ? Est-ce que son cas s’est stabilisé au moins !!??? »
Et, apparemment c’était le cas. Heinrich allait mieux et on a même pu le voir un peu. Laissant Salrakaï évoquer avec lui son projet :
- Prêt à récupérer ton oeil Heinrich? … C'est bien gamin, j'vois qu’t'en as dans l’ventre !
Ce sur quoi, j’avais renchéri :
« Alors c'est d'accord l'ami !!?? J'vous accompagnerai jusqu'à Nuln, toi et notre ami Salrakaï ... Et si on trouve pas notre bonheur j'connais quelqu'un qui pourrait nous aider … Le seul hic c'est qu'y s'trouve à Altdorf, la capitale !!!
Bon ben ... Si c'est ok, y a plus qu'à s'préparer alors !!! Attention Nuln, nous voilà !!! »


Cependant, l’herboriste nous avait rétorqué : Heu … Dans son état actuel, il lui sera bien difficile de se déplacer... Vous devrez donc attendre encore quelques jours qu'il soit un peu plus en état !
Ok ! Alors laissons le récupérer et allons nous occuper !!!

Voilà ! Maintenant, je n’avais plus qu’à aller voir nos employeurs, le nain Fardack Larson et Varl, afin de toucher notre solde pour le travail que l’on nous avait confié !!!
Après de longues minutes à négocier, j’ai pu récupérer un bon petit pactole, à savoir pas moins de 18 Couronnes d’Or et 2 Pièces d’Argent !!!
« Bon ! C’est pas tout mais qu’en est-il de l’offre que vous m’aviez faite concernant mon manteau !!??? » Avais-je alors demandé au nain.
- Ah la la ...toujours à pinailler ce semi ogre ... Mais comme on dit chez moi : chose promise chose due ... J'vais t'le faire ce manteau !!! M’avait-il répondu.
Et hop ! Un manteau bien chaud en laine, un ! En plus Fardack a brodé un Z dessus, c’est cool !!!

- Heu … Comme on doit aller à Nuln dans quelques jours avec Heinrich, vous pourriez p’t’être nous prêter une charrette, histoire qu’on fasse pas le voyage à pieds ? Avait alors demandé Salrakaï au nain.
Hé bien ! Avait-il répondu. Oui, je veux bien vous en prêter une … Néanmoins, je n'aurais pas le temps de vous accompagner sachant que des troupes de Nuln doivent arriver sous peu pour finir de nettoyer les mines... Il reste quelques zones d'ombres sur les faits qui ont agité le village, notamment les galeries non explorées par vos soins … Je vous tiendrai au courant si on en sait plus !!!
Pour la charette, le frère ainé d'Heinrich vous accompagnera. Il se nomme Markus Heineken.

Ce sur quoi je lui avais dit : « OK ! Merci bien, cher ami ! N’vous inquiétez pas pour votre charrette, on en prendra soin … D’ailleurs on vous la laissera chez Krakdum Barbe d’Or pour que vous puissiez la reprendre !!! »

Plus tard, dans la matinée, la naine Logazgrondella avait décidé de partir pour Nuln sans attendre, à cause du manque d’actions !
- J'espère bien que Krakdum "Barbe d'or" aura un peu de taf pour moi !!! Bien le bonjour courte barbe et à un de ces jours mon gros ZORCKAL !!!
Je lui avais dis aussi au revoir en lui souhaitant bon voyage … « P’t-être qu’on s’reverra à Nuln !!??? Sinon passe me voir à Altdorf un de ces jours … enfin si j’suis là !!! »

Sur ce, j’avais décidé de passer les jours qui allaient suivre à apprendre à lire & à écrire. N’ayant pas envie de passer le plus clair de mon temps à passer pour un idiot du village (surtout connaissant la réputation de ma famille^^) j’avais alors demandé à Fardack et à l’herboriste Helmut s’ils pouvaient m’aider dans cette tâche. Le nain avait malheureusement d’autres préoccupations, notamment celles de préparer l’arrivée des renforts de Nuln, et c’est donc Helmut qui accepta ma proposition. J’en ai aussi profité afin de lui régler les quelques potions de soins qu’il nous avait donné pour continuer l’exploration de la mine. Entre temps, j’ai fini par accéder à la demande de Salrakaï, qui m’avait presque supplié de soigner les petites blessures qu’il avait reçues la veille !
- Hé ZORCKAL ! Tu vas les soigner mes blessures ou je dois attendre qu'elles guérissent toutes seules ? J'te rappelle que c'est moi qui t'ai filé le désinfectant pour ton bras ! C'est comme ça que tu remercies les gens qui t'aident, "Ami des Nains" ?
« T’inquiète … J’ai pas oublié ta précieuse aide mon ami !!! … Voilà ! Comme ça, j’espère qu’on s’ra quitte !!! » Lui avais-je répondu tout en priant Shallya avec ferveur afin qu’elle m’accorde de meilleures chances de parvenir à guérir le tueur nain.

Les jours passèrent ainsi. Salrakaï était occupé à essayer de manier son nouveau jouet (une sorte de Morgenstern sans manche^^), quant à moi, j’essayais en vain d’apprendre les bases de l’écriture !
Tout cela pour dire que, finalement, nous pûmes enfin partir en charrette pour Nuln en compagnie de Heinrich et de son frère aîné Markus !!!

Au bout d’un long voyage de quelques jours où nous avons croisé les fameux renforts venus de la cité, nous sommes finalement arrivé jusqu’à Nuln !
N’étant pas patient pour un brin, Salrakaï avait alors fait tout un raffut auprès des passants qu’on croisait jusqu’à ce qu’il fasse peur à un type maigrichon du nom de Dirk Briswalter. Celui-ci se proposa bien vite de devenir le guide du Tueur nain à travers cette vaste cité humaine !

Ayant fait un assez long voyage, nous décidâmes de laisser les deux frères à la Taverne des barbus, le « Gobelin Carbo » où malheureusement Krakdum Barbe d’Or n’y était pas ! A la place, une jeune naine du nom de Kazgina tenait la boutique :
« Ha bon ! Krakdum n’est pas là !!??? … Ben mince alors, moi qui voulais qu’il m’en apprenne un peu plus sur votre réseau des Barbus !!!
… Ben oui, effectivement, j’connais l’réseau … enfin, j’en ai entendu parler quoi ! ... J’m’appelle Zorckal Z’ul ZORANDER, et j’reviens d’la mission de dégobelinisation qu’une de vos connaissance, Fardack Larson, avait planifié y a peu d’temps !!! …
Ouaip ! Tout juste ! On a fini par tous les zigouiller !!! Et c’est là-bas que j’ai appris la fonction officieuse de votre taverne, à savoir le réseau des Barbus ! J’l’ai appris par un humain du nom d’Engel Otzowe, qui se prétend être un enquêteur d’une organisation en liaison avec votre réseau … enfin j’ai pas tout compris … c’est pour ça que je souhaitait m’entretenir avec Krakdum afin qu’il m’en apprenne un peu plus sur tout ça ! …
Et vous ? Vous êtes sûrement l’bras droit d’Krakdum pour qu’il vous laisse la gestion d’sa taverne !!??? Peut-être qu’vous pourriez m’dire c’que j’suis venu apprendre de ces fameuses organisations qui combattent le chaos ?»


Ce sur quoi elle m’avait répondu par la négative, et avait insisté sur le fait que, comme je n’avais pas encore été accepté comme faisant partie de l’Alliance, je ne devais pas fréquenter d'autres "tavernes des barbus". En effet, nul n'est censé pouvoir parler de cette organisation sans avoir au préalable fait ses preuves et avoir été accepté de façon officielle par un tenancier.
« Bon … Ben ok ! … En attendant, pourriez-vous nous indiqué le chemin menant au temple de Shallya. C’est pour notr’pote à nous qui a gravement besoin de soins d’urgence !!???
D’ailleurs, pourrait-il rester là une heure ou deux, histoire de se remettre du voyage ? »


Pendant que Heinrich et son frère se reposaient tranquillement à la taverne, nous en avons profité, Salrakaï Dirk et moi, pour retourner à l’armurerie naine de « l’Enclume Acharnée » afin de régler mes dettes en ce qui me concernait. Une fois arrivés à l’armurerie, Niflurak Rafftesson m’a indiqué que mes commandes étaient fin prêtes : "C'est du sur mesure et garanti cher ami !!!"
Cool !!![/i]

Seulement, voilà ! Les prix qu’il me donna étant trop chers pour tout acheter, j’ai du ne prendre que mes commandes prioritaires, à savoir mes gantelets de métal et mon fourreau dorsal pour hallebarde !!! En marchandant tout ça, je pu les acquérir pour la modique somme de 10 Co le tout (moins 5Co d’avance, ce qui me ramenait mes dettes à 5 Co !!!)

Quand notre transaction (et celle de Salrakaï^^) fut fini, je lui avais aussi demandé respectueusement :
« Je ne voudrais pas abuser de votre temps mais pourriez-vous jeter un œil sur cette épée, ainsi que ce fourreau et ce bouclier ? …
J’les ai trouvé lors du nettoyage de la mine de Dotternbach … Pouvez-vous me confirmer si c’est bel et bien l’œuvre d’un artisan nain comme vous … ou si c’est l’œuvre d’une autre race ? … Et puis y a ce symbole en forme d’arbre !
Vous qui devez côtoyer pas mal de nobles et de chevaliers … Est-ce que vous savez à quelle famille ou à quel ordre il appartient ? …
Je vous rassure, c’est purement par curiosité ! J’aime bien les histoires … surtout celles concernant des hauts faits d’armes !!! »


Concernant cela, Niflurak fut formel :
- Ce n'est pas de conception naine ... Néanmoins, le travail est de fort belle facture ... Concernant ce symbole, ça ne me dit pas grand chose à première vue ... Par contre un arbre ça m'fait bien penser à des tapettes d'oreilles pointues ou à tout ce qui peut être lié de près ou de loin à la nature... C'que j'peux te proposer c'est de faire une p'tite reproduction de ce symbole et d'me renseigner ici ou là à l'occasion ...
Je lui avais alors répondu : « D’accord ! Vous pouvez faire un p’tit schéma de cet emblème … Faites parvenir c’que vous aurez appris à la Taverne du « Gobelin Carbo » … Comme ça, vous pourrez me mettre au courant de c’que vous aurez découvert … Sinon, vous pourrez toujours m’faire parvenir l’info via l’réseau des tavernes si je suis amené à être ailleurs qu’à Nuln !!!»
- Ok ! Regarde … Ce jeune Nain s’appelle Hartok, et il est notre responsable en recherche sur l'histoires des objets qui passent dans l'coin ... Y saura peut être bien où chercher avec tous ses livres ! Et le cas échéant, s'il trouve quelque chose, il t'en informera autant que possible ... Après, t'es pas sans savoir que les Nains aiment beaucoup l'or ! Une tite pièce saura certainement le motiver un peu plus ! Mais du coup tu veux plus d'un coffret d'outils pour tes armes alors? Plus c'est grand, moins ça sait c'que ça veut ! Avait-il dit.
« Pffff … au contraire … j’sais parfaitement c’que j’veux !!! En fait … C’est pas q’j’en ai plus envie, voyez vous … c’est plutôt qu’j’ai plus trop les moyens d’tout prendre, voilà tout !!! … Comme vos prix sont plutôt en rapport à la qualité ô combien inestimable de votre travail d’experts, j’peux malheureusement que vous payer les gantelets et le fourreau pour l’instant car mes derniers employeurs ont été plutôt maigres sur la paye !!! … Mais bon, ils avaient les moyens d’un tout p’tit village de rien du tout ! … Hum … Ceci dit, pour le coffret d’armurerie … si dans votre grande bonté vous comptiez m’en faire cadeau, j’crache pas d’ssus^^ … Ha ha … ha^^ »
- J'adore ton humour l'ami mais reviens donc voir quand tu auras l'oseille si ce coffret t'intéresse toujours ! J'l'ai quand même préparé exprès pour toi ! Mais bon, c'est que j'fais pas dans l'social non plus moi! Et apprend donc à être un peu moins radin si tu veux arriver à tes fins ! Me répondit-il
« Heu … C’est pas que j’sois radin ! Loin de là ! … C’est juste qu’avec seulement une quinzaine de radieuses, j’vais pas aller très loin compte tenu de vos prix … même si la qualité de votre artisanat le vaux largement !!!
Mais promis, lorsque j’aurais suffisamment mis de côté quelques Karl j’vous le f’rais savoir^^ !!!
Heu … sinon pour vous montrer qu’j’ai saisi la nuance, j’veux bien donner 1 radieuse à Hartok pour ses recherches^^»

Tempi pour le coffret d’armurerie ! Se sera pour une prochaine fois !!!

Une fois les emplettes terminées, nous sommes revenus à la taverne récupérer les deux frères afin d’emmener Heinrich au temple de Shallya en suivant Dirk !
Une fois arrivé là-bas, nous avons été reçue par une jeune prêtresse du nom de Esmeralda Ildegueu avec une longue chevelure blonde et vêtue d'une toge finement brodée d'un coeur à la goutte dégoulinante.
Salrakaï avait alors fait le discours suivant :
- B'jour mad'moiselle. Dites vous pouvez nous dire s'il y a quelqu'un dans votre temple qui est capable de regonfler son oeil à c'te pov garçon là s'il vous plaît? Avait-il dit en désignant l'infortuné jeune borgne.
Une malheureuse histoire ... Il s'est fait ça alors qu'il participait courageusement à la dégobelinisation d'une mine de son village natal. C'était à Dotternbach, à deux jours d'ici. Z'en avez ptêt entendu parler, y z'ont envoyé des gars de Nuln après ça pour finir de nettoyer les galeries. Son premier combat, pour aider les siens... Une triste histoire... Ah oui v’la 10 couronnes d'or pour aider vos malades et vos nécessiteux

Ce sur quoi j’avais renchéri :
« J’ai malheureusement aggraver son cas en voulant l’soigner … mais si je n’avais pas tenté de guérir ses blessures, il s’rait probablement mort à l’heure qu’il est ! … Je souhaite vivement racheter mes fautes ! J’suis donc v’nu avec quelques amis histoire d’lui régénérer son œil grâce à vos dons exceptionnels de guérisseurs !!! … Bien entendu, si je peux faire quoi que ce soit pour l’aider à me racheter … n’hésitez pas ! »

En effet, celle-ci avait bien entendu parler du convoi parti vers Nuln car une prêtresse du temple avait été appelée ... Elle avait alors accepté de recevoir le pauvre malheureux afin de voir ce qui pouvait être fait pour lui ...
"Néanmoins je ne peux vous certifier qu'il retrouvera l'usage de son œil ... Faisons déjà en sorte que son état général ne s'aggrave pas par une infection généralisée ... Par contre vous ne pouvez entrer maître Nain, pardonnez-moi ..." Sur quoi, elle avait tout de même proposé à son frère Markus de l'accompagner ...
Heu … Ouais d’accord ! Mais quand est-ce qu’on pourra le voir !!???

- Rien ne peut être fait pour le moment ... Avait-elle dit. Il va falloir au moins attendre une petite semaine pour que la Grande prêtresse puisse se pencher sur son cas ... En essayant quelque chose, nous aurions bien peur d'aggraver les choses comme a pu le faire votre ami tout baraqué ..."
Une semaine !!!

Bon ! Ne souhaitant pas rester là comme deux benêts, nous étions donc repartis, Salrakaï, Dirk et moi pour trouver de quoi nous loger ! C’est ainsi que l’on apprit que Dirk vivait à l’ouest de la ville, dans une espèce de maison commune de scribes !
Tien !? Un lettré ! C’est toujours utile d’en connaître un ça !!!

Comme il allait falloir rester au moins une semaine dans cette cité, je pensais retourner prendre une chambre (à la semaine) à notre bonne vieille « Auberge du Voyageur Clandestin » !!! Bien entendu, une fois arrivés là-bas, j’avais demandé au tenancier de l’auberge, Karl Padang, de le rétribuer comme il se doit … Cependant, je lui avait demandé s’il ne souhaitait pas plutôt me loger et me nourrir, et en contrepartie je pouvais effectué quelques services pour lui !!! Celui-ci avait alors accepté :
- Disons qu'avec une tite avance de 3-4 Co je devrais pouvoir te trouver de quoi dormir pour la semaine. Après on s'arrangera pour ce qui et du couvert. Soit déjà là le soir, tu pourras nous servir de videur, y a pas mal de monde sur Nuln ces temps-ci. Paraît qu'il y a des migrations assez importantes venues d'Aldorf. Doit y avoir des trucs bizarres par là-bas ... On cause à moitié de manifestations du Chaos, des Elfes noirs ou je ne sais quoi ... Pour le moment, y a pas de concours de beignes de prévu. Mais le cas échéant je sais qu'tu peux faire un bon candidat alors j'te garderai une place et la possibilité de glaner quelques deniers supplémentaires ...
« Ok ! Va pour une avance de 3 radieuses et pour le poste de videur !!! Mais j’demande alors d’avoir les repas gratos !!! »

L’aubergiste ayant accepté, je lui avais également indiqué que j’avais été fort intéressé par ces rumeurs qui venaient d’Altdorf. Etant moi-même originaire de la capitale, je lui avais demandé alors s’il pouvait, dans les prochains jours/soirs, se renseigner un peu plus sur ce qui se passait là-bas !!???
- Comme tu as accepté d’être videur le soir, tu pourras toi-même laisser tes oreilles traîner pour en savoir plus sur Aldorf ! Et moi ça va me permettre de faire reposer un peu mon videur habituel qui commence à ne plus être tout jeune ! Sinon, pour le concours de beignes, j'peux p’t’être compter sur toi jeudi soir ?
« Pas de problèmes !!! Tu peux compter sur moi … surtout si y a encore ce fameux Otto Schreiber, dit le Cyclope dans le coin !!! »

C’est que j’ai une ch’tite revanche à prendre moi^^

Le début de semaine passa ainsi, entre nos visites au temple de Shallya le matin, afin de voir Heinrich, et la forge pour Salrakaï et mon boulot de videur pour moi … car même si j’avais réussi à trouver où créchait Dirk, les scribes qui y habitaient n’avaient pas voulu nous ouvrir tellement ils avaient été morts de peur !!!
Au bout du quatrième jour. On a pu être invité à voir Heinrich. On découvrit ainsi un jeune homme bien rabougri mais à l'oeil (unique!) bien plus vif que quand on l'avait laissé.
- Il semble sauvé : ses jours ne sont plus en danger. Nous pourrons donc commencer à voir s'il est possible de faire quelque chose pour son oeil dès qu'il sera bien rétabli, dans une petite semaine environ ... N'hésitez pas à honorer notre déesse pour faire grandir ses chances ! Nous avait dit la jeune prêtresse.
Heinrich, quant à lui, nous avait remercié vivement de suivre son état de santé.
- Même si vous paraissez terrifiants de premiers abords vous êtes finalement très bons ... Merci !
Houlà ! Encore une semaine minimum !? … Bon c’est pas tout mais j’ai d’autres choses à faire moi !!!

Le soir venu, j’ai pu magistralement reprendre ma revanche sur « le Cyclope » après 2 matchs de beignes bien difficiles, dont le premier contre un gars se faisant appelé "l'Anarch endurci" !!!
« T'es un sacré gars mon pote ! Le jour où j'reviens par ici, j'espère qu'on s'ref'ra la belle !!??? ... En attendant, j'toffre un coup à boire pour fêter ma victoire !!! »
En plus de ça, j’ais gagné un bon petit pactole^^

Cependant, en fin de semaine, nous avions apprit que la grande prêtresse devrait pouvoir étudier son cas, mais pas dans l'immédiat. Elle était, pour le moment, trop occupée par des affaires bien sombres. On racontait ici et là qu'une antre nécromancienne avait été mise à jour à Dotternbach. Y avait même eu des traces de Gobelins et de mutants ... Affaire à creuser !!!
... Mais grâce au pécule que Salrakaï lui avait fourni, il pouvait rester au temple en attendant, accompagné de son frère Markus.

C’est ainsi que je leur avais annoncé mon départ. En effet, je souhaitait vivement retrouver ma famille (et par la même occasion montrer mes dernières trouvailles à mon oncle afin de les étudier^^) et aussi commencer sérieusement à apprendre à lire & à écrire !!! Les deux frères avaient alors voulu savoir comment nous remercier pour notre aide et comment nous contacter pour nous donner de plus amples nouvelles. Ce sur quoi je leur avais dit de nous contacter via le réseau des tavernes naines en envoyant leurs messages au « Gobelin Carbo ».
Grâce aux relations commerciales des nains à travers le Vieux Monde, cela semble être le moyen le plus facile de nous contacter^^

De ce fait, j’étais donc parti en compagnie de Salrakaï qui, visiblement, ne pouvait plus se passer de ma joyeuse présence !!!^^
Là-bas, chez moi, je fus agréablement accueillit par les miens … et après de nombreux discours de bienvenue, je leur avais alors raconté mes derniers exploits !!!
Puis, pendant un mois environ, j’ai pu me mettre à la lecture et à l’écriture sous la tutelle de mon oncle adoptif : le Grand sorcier ZORANDER !
Celui-ci fut d’ailleurs très intrigué par le livre et le parchemin que je lui avais ramené de la mine … Et s’est ainsi qu’au bout de quelques semaines, il me demanda si je souhaitais toujours partir à l’aventure !
« Ben oui ! Evidemment !!! »
- Alors, j’ai entendu en ville une quête qui devrait t’intéresser !!!
M’avait-il répondu.

C’est ainsi que j’étais parti pour un lieu du nom de Schönfeld, dans la région de l’Ostland, et où les autorités en vigueur dans cette cité demandaient l’aide de valeureux guerriers pour une mission fortement récompensée !!!



Pour ma part, cette fin de scénario s’est donc soldée par une joli pactole de

l’acquisition d’une paire de gantelets de métal (de très bonne facture naine) et d’un fourreau dorsal pour mon hallebarde (de même facture), le tout m’ayant coûté la modique somme de 5 CO + 1 Co pour le jeune nain Hartok (qui est sensé trouver des infos sur l’épée et le bouclier que j’ai récupéré) !!!

Ensuite, j’ai effectué quelques prières durant ma semaine à Nuln, où j’ai dépensé en tout et pour tout la somme de 2 Co !!!
Puis, j’ai gagné mes 2 combats au concours de beignes de l’auberge du « Voyageur Clandestin » où je séjournais à Nuln. Ayant été vainqueur dans le premier combat, j’ai gagné 2 Co et 10 Pa !!!
NB : Reste à définir ce que j’ai gagné pour mon second combat^^

Vykos a écrit:Disons que tu as gagné 4 Co et 8 Pa... Les dés ont parlé !


J’ai également laissé à mon oncle adoptif, chez moi en Altdorf, le livre et le parchemin trouvés dans la mine de Dotternbach !!!


Pour l’instant, le total de mes richesses s’élève donc à : 23 Co / 04 Pa et 209 Sous !!!

Affaire donc à suivre dans le prochain scénario^^



Dernière édition par Zorckal le Lun 6 Juin 2011 - 2:22, édité 1 fois

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Enfin la suite et fin du scénar « Ca mine, ça mine !!! » de Vykos !
On a finalement investi les vieilles galeries de la mine et massacrer tout ce qu’on y a vu !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Pour un peu plus de clarté dans mon récit, voici un petit résumé de tout ce qu’il s’est passé avant ça :

Le hasard des mes voyages m’a amené dans l’Empire, plus précisément à Nuln (ou peut-être était-ce le destin, qui sait ?). Là-bas, suivant les conseils de mon ami nain Gromnir Forge dit « Barbe Brillante », j’y ais fait la rencontre de Krakdum « Barbe d’Or », le tenancier de la taverne « Le Gobelin Carbo » et d’un curieux humain au teint jaunâtre du nom d’Alentar. Apparemment, ça tombait bien ! Le réseau des nains (composé de plusieurs tavernes et auberges disséminées à travers tout le Vieux Monde) avait une mission de dégobelinisation en préparation pour une bourgade voisine, et j’avais donc spontanément présenté ma candidature. Les deux bonhommes qui menaient cette expédition étaient Fardack Larson, un ancien mineur nain de la région, et Varl Beyer, le chef de la milice locale du petit village de Dotternbach. Ainsi, le groupe allait être composé de ces deux bonhommes, de Logazgrondella une guerrière naine, d’Engel Otzlowe un éclaireur humain, de Mabel Hadelof un jeune humain (complètement abruti^^), d’Alentar et de moi-même.

Ensuite, tout s’était vite enchaîné : J’avais passé la nuit à l’auberge du « Voyageur Clandestin ». Le lendemain, j’ai fait la rencontre de Salrakaï, un Tueur nain qui faisait lui aussi partie de l’expédition. J’ais alors passé la matinée à faire des emplettes chez Niflurak Rafftesson, le tenancier de « L’Enclume Acharnée » une armurerie naine fort réputée à Nuln, et j’ais participé, le soir, à un concours de beignes fort intéressant. Finalement, on a tous pu partir le lendemain, en "2 Chevaux", pour Dotternbach, où, après quelques pérégrinations en cours de route (notamment pour Mabel), nous sommes arrivés au village où nous avons fait la connaissance de Dankred Rableich, le tenancier de l’auberge « Le Mineur Noirci ».

Ayant reçu par Fardack le parfait petit équipement du mineur, nous avons pu rejoindre l’entrée de la mine en question où nous avons commencé à l’explorer afin d’y déloger d’éventuels gobelins … et c’est effectivement ce qu’il s’est passé ! Après d’âpres combats (et une malchance certaine^^) nous nous en sommes finalement tirés à bon compte et avons fini par tuer leur chef, un chaman orque. Cependant, ce traître de Mabel avait disparu ! Ramenant la tête des peaux vertes tués au village pour rassurer les villageois, nous nous sommes presque tous reposés (enfin presque^^) et sommes repartis le lendemain pour finir de nettoyer la mine, malgré une nuit plutôt agitée ! D’ailleurs, un jeune villageois du nom d’Heinrich Heinenken nous avait proposé de nous accompagner pour remplacer le traître !

C’est là que nous avons finalement trouvé de vieilles galeries encore inexplorées par les mineurs de l’époque. Poursuivant ces nouveaux tunnels (et un peu grâce à la chance^^) nous sommes tombés sur les vestiges d’un genre de temple dédié à des rituels mystiques (que je suppose être en faveur de causes chaotiques inconnues !). Sur quoi, nous avons décidé de continuer afin d’éradiquer toutes créatures chaotiques que nous pourrions trouvé (et aussi parce que Fardack nous a gentiment proposé d’augmenter notre solde pour cela^^) … et c’est dans une de ces salles que nous avons malencontreusement réveillé une entité magique qui s’est attaqué à nous par le biais de statues de pierre, puis par des squelettes pour finir par entendre un rire narquois dans notre dos …



Quoi encore ? Qu’est-ce qu’c’est qu’ce truc !!??? … Hein ? C’est qui lui ?

Un rire sarcastique venant de derrière moi, je m’étais alors retourné pour faire face à une nouvelle menace … Là, un curieux personnage encapuchonné se tenait sur le pas de la porte !

« Ainsi vous êtes arrivés jusqu’ici … Vous n’auriez pas du – Ha ha ha ! Toutefois, vous m’avez bien aidé … Ce que j’ais à faire est bientôt fini … « Il » est bientôt réveillé ! … Ha ha ha ! Oui, vous m’avez grandement aidé … mais maintenant vous allez mourir ! – Nya ha ha ha !!! »
Mais … Attendez un peu là ! … Il me semble reconnaître cette voix aiguë et stridente ! … Mais oui ! C’est ce satané Mabel ! Attends un peu toi …

« Viens plutôt tâter d’ma Hallebarde, enfant d’salauds !!! » lui répondis-je alors … Mais je ne fus pas assez rapide apparemment, car le nuage sombre qui entourait la statue ailé se précipita alors sur lui et l’enveloppa avant que je ne l’atteigne ! Par un phénomène inexplicable (sûrement de la magie) le nuage absorba alors Mabel et se dirigea ensuite … vers la statue ailé où, après être entré dedans, celle-ci commença à s’animer !!!
Grrrr !!! … Par tous les dieux ! Tu n’m’échapp’ra pas c’te fois ci !!!

Salrakaï me lança alors : - Y faut ach’ver la ch’ville que j’ai commencé à abîmer !!!
« OK ! Vas-y ! …
lui répondis-je. « moi j’m’occupe d’attirer son attention ! »
Et sur ces mots, je m’étais jeté sur la statue en priant Sigmar de m’accorder ses faveurs afin de les terrasser, lui et les autres adorateurs du mal qui souhaitaient s’abattre sur ce monde …
Nous nous sommes ainsi jeté sur la statue avec une fureur plus que jamais décuplée et, pendant que le nain continuait à s’attaquer à l’œuvre qu’il avait commencé un peu plus tôt, j’avais décidé de m’attaquer à ses bras (histoire qu’on n’ait pas de surprises une fois la statue dé pétrifiée^^) … La statue étant encore immobile, j’avais alors effectué une charge furieuse sur son épaule gauche qui n’était plus pétrifiée. Celle-ci subit ainsi d’énormes dégâts, du moins c’est ce que j’ai supposé puisque la statue avait alors émit un sombre cri d’agonie^^ (une méchante fureur d’Ulric à 24 de dégâts !)
Apparemment, Salrakaï avait lui aussi réussi à lui faire de gros dégâts car la cheville droite de la statue se cassa sous ses coups brutaux ! La statue cria de plus belle et tomba sur le côté, brisant net son bras droit encore en pierre … Comme si une petite voix nous avait soufflé la même chose, Salrakaï et moi nous sommes dirigés furieusement sur la tête de ce monstre toujours vivant (si l’on peut dire^^)
Malheureusement, notre attaque coordonnée n’était pas très au point car mon premier coup atteignit le nain qui s’était interposé sans me voir (et qui ne l’a pas trop amoché, fort heureusement, car j’ai du certainement ralentir l’impact de mon coup à la dernière seconde !!!) … Mon second coup, en revanche, fit voler en éclats la tête de la statue, libérant ainsi le nuage noir qui se désagrégea et re-matérialisa ce traître de Mabel un peu plus loin. (Un magistral coup critique à 21 de dégâts !)
Bon dieu ! Mais où sont passé les autres !!??? … Y que nous qui devons faire le sale boulot !!??? … Et lui … Mais qu’est-ce qu’il fait ?

Visiblement, Salrakaï devait encore être sous l’effet d’un truc hallucinogène (tout comme Logazgrondella d’ailleurs^^) car il continuait toujours à s’acharner sur la statue pourtant rendue inoffensive maintenant ! … Mabel en profita alors pour s’enfuir par là où on était arrivé … mais il n’était pas suffisamment rapide pour moi !
Je l’ai ainsi poursuivit et rattrapé non loin du hall des ces galeries. Le choppant par le col, je l’ai ensuite tenu contre un mur (à hauteur de mes épaules^^) afin de le questionner sur ce qu’il avait fait et ce qu’il se passait ici !!!
Celui-ci, comme à son habitude depuis que nous l’ai connu, me déblatéra toute une série de propositions plus scandaleuses les unes que les autres, histoire que je sois couvert de richesse, de puissance et de gloire …
Pfff … Pitoyable créature !!! ... Mais pourquoi j’m’embête avec lui ? … qui sait, p’t-être que les autres ont des questions que j’me suis pas posé … Hum ! Notamment cet Engel, tien !!???

Ayant donc l’intention de le questionner avec les autres, j’étais retourner avec mon prisonnier (assez haut pour qu’il ne touche pas le sol pour s’enfuir^^) et l’avais ainsi ramener de force jusqu’où étaient mes camarades … pour qu’il tombe finalement sous les coups de haches de « Salrakaï le Frénétique » !!!
Visiblement encore sous les effets d’une substance plus que douteuse, celui-ci s’était jeté sur le pauvre Mabel sans que j’ai eu le temps de réagir, et il l’avait alors littéralement découpé en morceaux ! (Enfin, je n’ai pas réussi à l’envoyer au dessus du nain pour qu’il ne soit pas touché^^) … pour se tourner vers moi avec une curieuse envie d’en faire de même avec ma personne (oui, oui … je l’ai vu dans son regard^^) … Ce sur quoi, je m’étais empressé de le ceinturer comme la première fois afin de le calmer (ça avait bien marché la première fois^^) ce qui, visiblement, fut le cas :

- Encore toi ? Mais qu’est-ce que t’as à me tenir comme ça tout le temps ? J’mange pas d’ce pain là mon gars !!! avait-il rétorqué.
Ce en quoi je lui avais répondu en montrant le cadavre de Mabel (du moins ce qu’il en restait^^) : « Mouais … Faudrait plutôt qu’vous arrêtiez tous les deux d’prendre je n’sais quoi qui vous fait perdre la tête, car à cause de ça on a perdu notr’seule occasion d’avoir des réponses à tout c’merdier !!! »

Bon, apparemment il n’y avait plus rien d’intéressant à voir dans cette salle, aussi nous nous sommes mis à visiter les autres salles attenantes. Pendant le combat, Engel était aller dans la salle d’en face pour y trouver une sorte de bureau d’études, prétextant plus tard que nous nous en sortions plutôt bien, seuls face à la statue. Fardack, lui, était allé sur la droite et avait trouvé ce qu’on pouvait nommé des cellules qui empestaient le moisi et les excréments … mais renfermaient aussi un vieux nain pas très causant malheureusement ! Pour résumé, voici le chemin que nous avons emprunté afin d’arriver jusque là :


Pendant que Engel discutait avec nous, je m’étais mis en quête de trouver quelques choses à me mettre sous la dent ou, au moins quelques souvenirs de cette expédition à ramener chez moi^^ …
Engel nous appris ainsi que plusieurs vagues chaotiques se préparaient à déferler sur le Vieux Monde. Engel avait donc été envoyé en mission par un elfe du nom de « Teedlit » afin d’enquêter sur certains agissements dans les coins les plus reculés de l’Empire, notamment aux alentour de Nuln, pour le compte d’une organisation secrète qui n’a visiblement pas de nom …
Son but, semble-t-il, était de trouver des informations concernant les agissements d’un certain « Tallonne » dont la marque se trouve être la fameuse tête de Loup Féroce inscrite sur l’amulette qu’on a trouvé !
Bon sang ! Qu’c’est compliqué ! J’y comprend rien moi avec tout’ces infos qu’y nous donne l’autre !!! … Mieux vaut que j’trouve des preuves de tout ça et que j’les montre à mon oncle. Y saura quoi faire et quoi me dire de faire, na !!!

Bref, je fouillais la pièce du bureau d’étude tout en tendant mes oreilles pour écouter ce qu’Engel avait à nous dire, quand je suis tombé sur :
- Ma boîte d’Amadou ! Youpi ! J’lai r’trouvé !!!
- Une pierre à aiguiser
- Une bourse pleine de sous (mais qui appartenait visiblement à Fardack, vu les regards insistants qu’il m’avait alors lancé^^)
- Une bourse avec 2Co dedans (une pour Salrakaï et une pour moi. Dommage pour Alentar ! Il avait qu’a être là^^)
Et - Une Epée (et son fourreau) et un bouclier de bonne facture avec pour emblème, une sorte d’arbre
Tien ! Peut-être s’agit-il des armes d’un elfe ou d’un chevalier !!??? Nous verrons bien plus tard !

En tout cas, je n’y ai pas compris grand-chose au discours d’Engel ! J’ai entendu parlé d’un cruel Massaroth SombreBois qui aurait volé un artéfact elfique … et d’un certain nain du nom de Gurlizek qui serait allé chez les elfes pour les aider !
Un nain chez les elfes ! C’est à n’en pas y croire ma parole !

Bref, j’y pige rien et comme il semblerait que les tavernes des barbus, comme ils disent, auraient de plus ample informations afin de comprendre tout ce bordel de sectes secrètes et de confréries qui s’acharnent à les éradiquer, j’ai pensé qu’il fallait que j’en touche deux mots à notre ami Krakdum Barbe d’Or !
D’ailleurs, Engel nous a gentiment proposé de prendre la dite taverne du « Gobelin carbo » comme point d’ancrage et de lieu de renseignements si l’on souhaitaient adhérer à ces recherches et à la transmission de ces informations vers les autres sites de l’alliance !!!
C’est bien beau tout ça, vouloir éradiquer le chaos de nos terres ! Mais toujours est-il qu’il faut que j’en apprenne un peu plus … et quelque chose me dit que ce n’est pas ici que je vais avoir toutes mes réponses. Surtout qu’Engel à l’air de savoir de quoi il parle mais qu’il ne possède visiblement pas toutes les infos^^

J’avais donc décidé de prendre quelques affaires en plus dans ce bureau d’études (afin de les étudier plus attentivement avec mon oncle^^) … néanmoins, Engel m’a alors demandé de n’emporter qu’un échantillon de chaque chose que je pourrait trouvé afin de laisser leur organisation effectuer leurs propres recherches, lorsque les renforts venus de Nuln auront finis de nettoyer le reste des galeries que nous n’avions pas visité ! De même, celui-ci nous avait demandé de garder le secret et le silence sur leur organisation, afin que cette dernière puisse être pleinement efficace dans la lutte contre le mal !
Ayant décidé d’accepter son offre, j’avais alors prêté serment, et j’avais pris un parchemin et un livre (en tentant d’en trouver un qui puisse également me mettre sur la piste de mon symbole à moi^^ … en vain)

N’ayant plus rien à faire ce jour là, nous avions convenu de sortir pour revenir au village. Engel nous avait alors quitté en partant de son côté, avec le nain prisonnier, et en nous souhaitant un bon retour. Pour cela, il nous avait ainsi proposé de partager sa solde entre nous !!!
Un chic gars celui-là !!!

En chemin, Salrakaï me pris à l’écart afin de discuter du cas de ce pauvre Heinrich qui avait malheureusement perdu un œil à cause de mon incompétence notoire durant les soins que j’avais essayé de lui prodiguer, malgré la situation dans laquelle nous étions !
Salrakaï m’a alors demandé si je pouvais attendre et ne pas vendre les armes que j’avais récupéré. En effet, il voulait savoir si, après l’avoir accompagné à Nuln afin de guérir son œil, notre jeune recrue souhaiterait accepter son offre de devenir une sorte de scribe pour un jeune tueur nain comme lui (un peu comme les fameuses aventures de Felix & Gotrek, dont les lettrés parlent depuis quelques années dans la capitale impériale Altdorf^^)
Si tel était le cas, alors celui-ci aurait certainement besoin d’un équipement au complet (comme l’armure de cuir clouté que Salrakaï avait récupéré et les armes que j’avais)
Ce sur quoi, j’avais répondu : « Ma foi ! … S’il accepte, je veux bien les lui donner. Après tout, il mérite bien ça après le mal que j’ai pu lui faire … Hum ! Encore faut-il qu’il puisse guérir son œil, bien entendu !!! »

Notre arrivée au village fut encore plus chaleureuse que la veille depuis que Varl et Heinrich étaient revenus donner des nouvelles de la mine ! Avec les clameurs des villageois, le banquet qu’ils nous avaient organisé et tout le toutim … Grâce à notre victoire, c’était tout simplement grandiose !!! Bref, je me suis bien régalé et on a bien rigolé !

Le lendemain, nous fûmes conviés par Fardack et Varl afin de discuter de notre solde si bien gagné, avant de repartir pour Nuln !!!




Pour ma part, cette fin de journée s’est donc soldée par la fin de l’exploration de la mine et l’extermination de ses maudits habitants !
Avec l’aide de Salrakaï j’ai détruit la grande statue ailée. Je n’ai malheureusement pas pu empêché le tueur de massacrer Mabel pour qu’il nous en dise plus sur ses agissements.
J’ai tout de même mis la main sur ma boîte d’Amadou, ainsi que sur une pierre à aiguiser, une Epée (et son fourreau) et un bouclier de bonne facture (avec pour emblème, une sorte d’arbre) et une bourse contenant 2Co (une pour Salrakaï et une pour moi), ce qui m’amène à un total provisoire de 7 Co / 14 Pa / 209 Sous !!!

PS : Ceci reste un total provisoire, en attendant le Hors Scénario qui permettra de connaître mon réel pécule et mes éventuelles dépenses compte tenu de mes acquisitions futures à Nuln et le projet de scribe de Salrakaï!!!

… Et voilà … Fin de ma première aventure !!!



Dernière édition par Zorckal le Ven 23 Déc 2011 - 21:33, édité 1 fois

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS !!! punk

Encore et toujours la suite du scénar « Ca mine, ça mine !!! » de Vykos !
On a finalement trouvé et investi les vieilles galeries de la mine !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Petit rappel !

Nous étions, Alentar, Salrakaï et moi, la tête dans le pâté avec la nuit que nous avions passé … ce fut donc avec une légère méfiance que nous nous étions dirigés vers la source de quelques bruits … qui provenaient du fond de la mine, apparemment !!!



J’étais encore à me demander comment aller finir cette belle journée ensoleillée. Effectivement, j’avais encore ma blessure au bras droit qui me démangeait, ma tête n’allait pas fort pour ainsi dire après la nuit mouvementée de la veille, et mes compagnons d’armes étaient visiblement dans le même cas que moi … Bref, c’était pas la grande forme, on avait « mauvaise mine » et le matin venait à peine de se lever.

C’est donc dans cette ambiance plutôt morose (sans compter la gueule de bois de Salrakaï, la « mine patibulaire » d’Alentar et l’expression déconfite de nos employeurs) que nous nous mimes à explorer la dernière salle indiquée sur la carte faite par l’ancien mineur nain Fardack Larson ou sur celle récupérée sur le chaman orque (au choix) … Dans les 2 cas, de toute façon, la mine semblait bel et bien se terminer par un cul de sac. C’était un autre genre de dortoirs pour peaux vertes, avec bien évidemment pas grand-chose à y trouver … bref, y avait que dalle !!!
Cela dit, je dis semblait car à notre grande surprise, le fond de ladite salle s’était en partie effondrée … ou bien, attendez voir … mais oui ! La paroi rocheuse avait été rouverte par une entité ou un groupuscule fortement puissant …
Notre ami Fardack nous confirma alors que lui et ses hommes avaient bel et bien condamné cette partie de la mine en pensant que plus rien ni personne ne serait susceptible de rouvrir les galeries d’où les gobelins avaient surgi … Et maintenant un passage assez gros pour que je puisse passer avait été fait ! Par qui ? Pour quelle raison ? Nous n’allions pas tardé à le savoir …

Ayant finalement éradiquer toutes menaces dans la mine de Dotternbach, Fardack nous proposa alors une prime de risque de 2 Co par personne pour continuer, cela afin de ne plus avoir de surprises par la suite (une fois que nous serions partis) et donc pour nettoyer les galeries encore inexplorées par des humanoïdes amicaux^^ Very Happy
Chouette ! Encore des sous ! Finalement, j’vais p’t’être bien les avoir mes gantelets quand cette histoire là sera finie !!! cheers

On décida alors de constituer notre groupe d’exploration : les deux nains (tueurs^^) se postèrent bien évidemment en première ligne, suivi du « jaune » et de Varl Beyer, le chef de la milice locale, de notre jeune recrue Henrich et de Engel, le rôdeur (visiblement intéressé par cette nouvelle enquête), pour finir par Fardack et moi-même. J’avais, en effet, voulu fermer la marche histoire de me reposer le bras et de surveiller quand même nos arrières (en même temps, tout le monde se plaignait que je boucher la vue si j’atais devant^^ GRRR) fight

C’est donc plus loin, dans le labyrinthe des galeries que nous venions d’emprunter, que nous avions constaté la présence de terre et de gravats fraîchement retournés … peut être même par les bruits de mécanismes que notre chère recrue venait d’entendre ! … une probable machine ? Les nains n’en avaient visiblement pas l’impression !
Nous étions alors arrivés à un croisement d’où provenaient ces curieux sons à droite, tandis que d’après ce que j’avais vu, la galerie de gauche était apparemment "marquée" par des traces régulières sur la mousse et les moisissures enlevées de la paroi , à différents intervalles …
Cependant, le reste du groupe ayant décidé de continuer vers la source du bruit en question, nous étions donc arrivés devant une lourde porte en bois massif munis de gros gonds en métal … Mince !
« Pfff … c’est 3 fois rien … regardez l’artiste » avait alors soufflé Salrakaï, et avant même qu’on ait pu contredire ses intentions, celui-ci s’était jeter sur la porte histoire de la fracasser. Voyant finalement qu’il n’y arriverait pas tout seul, Alentar et moi lui avions prêté main forte … bientôt suivi par le reste du groupe. Au bout de 4 essais nous avions enfin réussi à la pulvériser (on s’est d’ailleurs presque tous retrouvé face contre terre au moment où elle a cédé) et nous nous étions retrouvé dans une salle rectangulaire (un peu comme un énorme corridor) dont les murs et le sol étaient constellés de symboles mystiques (un peu comme ce que j’avais déjà vu chez mon oncle adoptif, un grand sorcier d’Altdorf) … Avec des chandeliers un peu partout et quelques crânes de-ci de-là, on se serait cru dans un genre de salle de cérémonie magique … Bref, le truc qui me réveilla suffisamment les neurones pour que je ne sois plus indisposé par mes maux de tête. J’étais même un peu plus lucide que d’habitude. Ce genre de quête mystique m’avait ainsi éveillé les sens !!! sunny

En inspectant de plus près les symboles, ceux-ci me restèrent inconnus mais la représentation globale de ces derniers me fit une curieuse impression de déjà vu … ou plutôt entendu car les formes géométriques de tous ces symboles, ressemblant vaguement à une tête de loup, me rappela certaines histoires sur des humanoïdes qui pouvaient se transformer en loup ou qui avaient certains de leurs pouvoirs … bref, des ragots de vieilles grands-mères mais qui, pour une fois, pouvaient se révéler exact !
Tien, tien … Si on y réfléchit, Mabel, cette fouine de voleur a disparu subitement … et le trou béant qui a été fait pour entrer dans ces galeries a été fait par quelqu’un ou quelque chose de très fort … donc peut-être par un loup-garou si les 2 pièces du puzzle coïncident !!! … A voir, à voir, mais peut-être que je m’égare …

Décidant de poursuivre, nous sommes tombés plus loin sur une sorte de grand hall rectangulaire, où 4 statues de pierre (un peu plus grandes que moi^^) se trouvaient à chaque angle de la pièce en faisant face à un hôtel où reposé un crâne humanoïde. Celles-ci représentaient les 4 races dominantes du Vieux Monde, à savoir un nain, un halfeling, un humain et … un elfe ! En voyant ça, Salrakaï fondit sur celle-ci afin de la briser à coup de haches !!! hache

Laissant les autres s’affairer à calmer le tueur nain, je m’étais mis alors à inspecter de plus près ledit crâne, d’abord avec les yeux puis en le manipulant précautionneusement du bout de ma hallebarde. Le faisant pivoter … rien ne se passe. J’avais alors décidé de le remettre comme il était … et c’est là qu’un mécanisme se fit entendre, libérant du crâne une fumée noire des plus étrange et qui se dirigea promptement vers la statue elfe !
Par tous les dieux !!! affraid

Je me suis donc dépêché de remettre le crâne en place avant que tout cela ne dégénère … en vain. Rien ne fit revenir la situation à la normale (si l’on peut dire^^) … entre temps, Alentar avait du faire quelque chose que je n’avais pas vu car la statue humaine se mit à s’animer et à attaquer notre pauvre Nippon !

Se mettant tous à protéger Alentar (car il semblait qu’il soit le seul que la statue voulait attaquer) je me suis ensuite aperçu que les 2 autres statues s’étaient finalement mis en marche (d’un pas lent qui nous facilitait l’esquive, certes, mais en marche quand même) … Aïe ! Et la statue du nain qui me poursuit … mais pourquoi moi !!? pale

Essayant de prévenir mes camarades aussi fort que je le pouvais, je me suis alors précipité vers Fardack pour l’aider à combattre la statue elfe qui l’avait pris pour cible avec son arc, mais qui ne pouvait pas lui faire grand-chose tout de même, car fort heureusement Salrakaï lui avait brisé le bras tenant la flèche !

S’ensuit alors un combat des plus chaotique, chacun essayant de briser les statues ou de les éviter, ou encore de sauver d’autres camarades … bref, c’était une belle pagaille !
De mon côté, je n’arrivais pas, malgré sa lenteur, à amocher cette satanée statue elfe. Je me suis donc retrouvé, finalement, avec 2 statues sur les bras (le nain et l’elfe, paradoxalement^^). Very Happy
Tentant une manœuvre hardie, j’étais sur le point de contourner l’elfe afin que la statue du nain la pulvérise à ma place, quand Salrakaï avait décidé de venir m’aider et était arrivé dont ne sait où … pour finalement se manquer lamentablement et atterrir sur le nain … qui, sous le choc brutal de la chair et de la pierre combinées, m’assomma contre la paroi d’un des murs de la salle !!!



En me réveillant, je n’avais même pas eu le temps de passer une main sur ma tête pour me masser la bosse que je venais d’avoir que la vue de la statue du nain en train de m’attaquer réveille en moi mes instincts guerriers … Fort heureusement, je tenais encore ma hallebarde en main et je lui asséna donc un coup latéral d’une force hors du commun. Un peu aidé par mes deux nouveaux amis, Alentar et Salrakaï, la statue fut promptement pulvériser au sol !
Finalement, on finit par détruire toutes les statues (grâce notamment à la méthode de plaquage dictée par Salrakaï … enfin quand il ne se manque pas pitoyablement^^) et Varl, le chef de la milice qui s’était prostré de peur dans un coin tout le temps du combat, proposa alors de doubler la solde car il ne pensait pas avoir à faire à ce genre de choses !!!
Youpi !!! Et 4 Co par personne et par jour !!!

Malheureusement, la fumée qui s’était échapper du crâne et était allé dans chaque statue, s’était finalement recomposé en un seul nuage de fumée noire pour s’enfuir vers la porte suivante. Le bilan de la fin du combat avait alors été bien lourd. En plus de nos quelques blessures et de notre amour propre pour certains, notre jeune recrue Henrich avait été salement amoché et il lui fallait des soins de toutes urgence (surtout pour son œil) … Sur ce, je me suis alors proposé de l’aider à le soigner, le temps qu’il sorte de là et qu’il puisse voir un guérisseur digne de ce nom … Mal m’en a pris, car en voulant le soigner de blessures au-delà de mes compétences, je lui avait aggravé son cas et il avait faillit perdre un œil !!!
Sur ces actes, Salrakaï s’était gentiment proposé de lui donné 10 Co afin qu’il puisse voir un sorcier compétant à Nuln, où il pourrait se faire régénérer son œil à moindre coût …
Décidément, ce nain a bon cœur malgré ses airs de tueur !!! … En tout cas, il va peut-être falloir que je me rachète auprès d’Henrich et que je l’accompagne jusqu’à Nuln afin de le guérir du mal que je lui ais causé ! … Nous verrons bien une fois sorti d’ici !!!

Avec Varl et Henrich en moins (ceux-ci ayant décidé de remonter à la surface jusqu’au village afin d’avertir tout le monde de se qui se trame ici), on avait continué et nous avions inspecté la salle suivante : c’était une autre salle rectangulaire avec 4 autres statues (en os cette fois) aux 4 coins de la pièce. Celle-ci était entièrement recouverte d’ossements à même le sol, et deux hôtels (ou cercueils !!?) étaient disposés au centre de la salle, de part et d’autre d’une grande statue noire en forme de bête à cornes avec des ailes de chauve-souris … et d’où tournoyait la fameuse fumée noire !

A peine avions nous mis les pieds dans la salle que des squelettes avaient pris forme grâce aux nombreux ossements éparpillés au sol. Il y en avaient 6 en tout (4 provenant des statues et 2 autres des statues allongées sur les hôtels). Fou de rage après le combat que nous avions mené, la réduction de notre groupe et la conviction que ce jour n’était pas celui où je devais mourir, j’avais alors décidé de me précipité sur tous les squelettes afin de les pulvériser … et se fut le cas à mon grand étonnement … et à celui des autres ! Chacun de mes coups était mortel (si l’on peut dire face à des morts-vivants^^ Very Happy ) et j’en avais déjà abattu 5 que Alentar et Salrakaï ne savaient plus où donner de la tête.

Soudain, voyant que je me débrouillais pour anéantir ces pitoyables morts-vivants, Salrakaï eu la curieuse envie de vouloir "blitzzer" la grande statue en forme de bête … mais quelque chose l’en empêcha. Peut-être bien cette fameuse fumée noire !!? Car celle-ci s’était mise à entourer la statue et le tueur nain avait alors agit bizarrement. Il s’était mis à se retourner et à partir vers une de deux portes de la pièce que nous n’avions pas encore visité. Se faisant, je m’étais alors mis à le ceinturer afin de le calmer et qu’il puisse reprendre ses esprits, et effectivement il se "réveilla" en jurant plusieurs de ces mots dans sa langue natale …
N’écoutant que mon courage et ma persévérance (et aussi pour montrer aux nains que je pouvais faire comme eux, être aussi têtu que la pierre^^) j’avais décidé de me jeter, moi aussi, contre la statue animale afin de la "blitzzer" !!!
Malheureusement, malgré ma force mentale hors du commun (ou du moins en cette occasion^^) celle-ci me résista car je n’ai pas pu m’en approcher suffisamment pour pouvoir ne serait-ce que la toucher. Un genre de force magique semblait la protéger en émettant un froid glacial comme le toucher de Môrr en personne !!!

… Mais quelque chose me disait que je n’allais pas en rester là …



Pour ma part, ce début de journée s’est donc soldé par la perte du malus temporaire de -05% que nous avions contracté lors de notre salle nuit mouvementée. J’ai même réussi à gagner un bonus temporaire de +05% à tous mes tests.
Mes points de Fortune de la journée sont descendus de 3 à 2, et on s’est vu gratifier une augmentation de notre solde journalière de 4 Co par jour et par personne grâce au nain Fardack Larson, puis à l’humain Varl Beyer !!!
Ensuite, je n’ai détruit pas moins qu’une statue de pierre et 6 squelettes en une matinée … plutôt pas mal ! Il me semble que Ranald m’accorde à nouveau ces faveurs !!!

… Et voilà … Affaire à suivre !!!



Dernière édition par Zorckal le Lun 28 Mar 2011 - 5:47, édité 1 fois

9 Scénario "Ca Mine, ça mine !!!" Partie 4 le Ven 25 Fév 2011 - 8:50

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS punk

Bon, ben … c’est toujours la suite du scénar « Ca mine, ça mine !!! » de Vykos ! On a continué à investir la mine !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Petit rappel !

Après quelques combats acharnés contre ces maudites peaux vertes, nous nous étions réunis dans la grande "salle commune" afin de débattre sur la suite des évènements …



Après la surprise que nous avait faite Logazgrondella en mâchant l’œil du chaman orque, apparemment sous les effets hallucinogènes d’un de ces fameux champignons trouvés par Alentar, nous nous sommes donc concertés afin de savoir quoi faire par la suite. scratch

Voyant le trouble de Fardack Larson lorsqu’il avait vu le carnage provoqué par nos deux amis nains, Logazgrondella et Salrakaï, il nous avait tout bonnement raconté l’histoire de la mine … ou plutôt son histoire puisqu’il était le seul qui en était revenu vivant pour pouvoir le raconter !
Fardack nous expliqua alors que lui et ses camarades mineurs avaient été attaqués par des gobelins lorsqu’ils étaient dans la mine. Ceux-ci venaient apparemment du fond des galeries encore inexplorées par eux … et lui seul avait pu s’en sortir vivant ! D’où sa mélancolie ! Sad

Cependant, n’écoutant qu’à moitié, j’en étais encore a me demander où bien avait pu passer ce fourbe de voleur ? Ce Mabel de malheur ! Car personne ne l’avait vu sortir de la mine !!!

Finalement, comme pas mal de monde était blessé suite aux combats que nous avions menés toute la matinée, j’avais proposé qu’on retourne au village se soigner et prendre un peu de repos avant de revenir finir notre travail. Comme tout le monde n’avait osé contester ma proposition, j’avais alors demandé à Fardack s’il pouvait, avec ses hommes, boucher cette partie de la mine afin que nous n’ayons pas besoin de revenir nettoyer cette partie des galeries encore une fois. C’était aussi pour ne pas perdre de temps lorsqu’on reviendrait, histoire de ne pas perdre tout le terrain qu’on avait si durement gagné mais également pour ne pas se retrouver, le soir venu, avec une attaque de gobelins dans le village !

Bref, pendant que les 3 nains s’occupaient gentiment de faire effondrer la galerie menant à la salle commune, j’étais partie de mon côté, avec Alentar et Engel, histoire de fouiller la salle du chef des peaux vertes. Seulement, voilà ! J’avais perdu beaucoup de sang durant mes combats et je me sentais défaillir petit à petit ! (=> plus que 3 PV)
N’ayant rien trouvé de fameux, Engel aperçoit quand même sur une étagère, une amulette avec une tête de buffle en guise de symbole. Il nous avait alors dit qu’il avait déjà connu quelqu’un qui enquêtait sur cette étrange secte … c’était un elfe du nom de « Teedlit » semblait-il …

Décidément, je ne me sentais toujours pas bien à cause de ma blessure au bras droit qui s’étais visiblement infectée ! (=> plus que 2 PV)
Jugeant qu’il valait mieux être prudent, j’avais décidé de prévenir mes camarades qu’il fallait que je sorte pour me soigner à l’air libre, vu que ma blessure continuait de saigner abondamment malgré les soins que j’avais si brillamment pratiqués. Voyant mon état pitoyable, Salrakaï m’avait alors proposé d’utiliser une fiole désinfectante qu’il possédait curieusement. En le remerciant de son précieux cadeau, j’étais alors sortit … et m’étais aspergé le bras droit avec cette lotion spéciale en hurlant de douleur ! affraid

Au bout d’environ 2 heures (et un peu de repos pour moi après avoir constaté les effets bénéfiques du désinfectant) tout le monde était sortit de la mine et on s’était ainsi dirigé vers le village où l’on fut accueillit et acclamé comme de véritable héros … de vrais champions ! cheers
N’ayant pas trop le temps pour des échanges chaleureux avec les habitants locaux, je m’étais empressé d’aller voir l’herboriste du village afin de bénéficier de ses plantes, voire peut être de quelques potions …
Nous fumes accueillit par un certain Helmut Steiner qui visiblement s’y connaissait suffisamment pour me soigner (=> Ouf ! 11 PV sur 17)
Il nous proposa gentiment des potions de soins que nous pourrions retenir sur la paye de notre mission. Vu les circonstance et ne sachant pas à quoi nous attendre durant les prochains jours, j’avais alors décidé d’accepter son offre et en pris donc 2 que je rangeais dans ma besace !

Plus tard, je rejoignis mes camarades à l’auberge du « Mineur noirci » où pas mal de monde commençait à festoyer en notre honneur, histoire d’oublier tous leurs soucis … j’en avais alors profité pour prendre mon tonneau de bière gagné à Nuln en criant : - « Tournée générale ! » … et on s’est bien marré une partie de la nuit !
D’ailleurs, je me souviens qu’avec Alentar on s’était mis d’accord pour massacrer ce Mabel de malheur si nos chemins se croiseraient à nouveau !!!

Plus tard, après avoir bien ripaillé, j’avais accepté de dormir dans une des chambres de l’auberge où j’en avais profité pour me nettoyer ma blessure avec de l’eau propre et du savon.
Je m’étais alors endormi comme un bébé Sleep … jusqu’à ce que Alentar me réveille au beau milieu de la nuit en m’annonçant qu’un monstre avait bouffé un enfant aux alentours du village. M’habillant à la hâte, je le suivit jusqu’aux portes de la petite bourgade où je pu étudier plus attentivement les quelques signes du lieu du crime. Inspectant le morceau de pied qui restait, et plus particulièrement la blessure, j’en avait déduit que quelque chose avait cisaillé le pauvre enfant pour finir par lui arraché le reste du corps … plutôt inhabituel comme blessure !
Alentar ayant cru voir des ombres furtives non loin de la lisière de la forêt (apparemment les gobelins qui avaient réussi à s’échapper de la mine par les cheminées d’aération), j’avais alors proposé aux villageois (et surtout à ceux qui habitaient en dehors des fortifications du village) de se réfugier à l’intérieur de l’enceinte fortifiée afin de rester en sécurité pour la nuit. Les villageois pourraient ainsi, le lendemain matin, faire une battue pour traquer la dizaine de peaux vertes qui avaient réussi à s’enfuir du complexe … tandis que nous nous chargerions de nettoyer le reste de la mine !!!

Visiblement, je ne devais pas avoir les faveurs de Ranald à ce moment, car je fus encore une fois réveillé en pleine nuit à cause du raffut qu’avait provoqué Salrakaï en revenant de je ne savais où ! drunken
Celui-ci n’avait visiblement pas perdu son temps à dormir (encore une des nombreuses curiosités des tueurs nains^^) car il revint avec 3 têtes de gobelins en guise de collier !
L’tricheur ! Il est allé fracasser du gob pendant qu’tout l’monde roupillait ! GRRR …

Cependant, il nous avait quand même donné de précieuses informations. Il nous expliqua qu’une des cheminées d’aération de la mine menait à un des dortoirs figurant sur la carte récupérée par nos soins … et qu’on pourrait certainement, le lendemain, y accéder par là histoire de surprendre notre ennemi !
Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien foutre là-bas à une heure pareille !!?

Justement ! Le lendemain matin je n’étais visiblement pas le seul à me réveiller la tête dans le cul derrière ! Bref, on n’était pas au meilleur de notre forme et ça promettait^^ !!!
Cependant, c’était assez différent puisque, dans la salle de l’auberge où on s’était tous donné rendez-vous, un certain Henrick Heinenken s’était proposé afin de remplacer ce fourbe de Mabel le voleur ! Etant un jeune de la région assez confiant pour nous accompagner, on ne s’y était donc pas opposé, et c’était toujours deux bras de plus contre ces satanés peaux vertes !
Se souvenant de ce qui s’était passé la veille, Salrakaï avait alors proposé, pendant le petit déjeuner, qu’on se dirige vers la cheminée d’aération qu’il avait emprunté afin de passer par le puit d’aération attaché au bout d’une corde !

Hum … passant le trou du puit tant bien que mal, nous nous sommes donc retrouvé au beau milieu de ce qui semblait être effectivement un dortoir pourri et crasseux ! Le fouillant en vain, nous nous sommes alors dirigé vers l’unique galerie d’accès … après que Salrakaï se soit vidé les boyaux de toutes les bières qu’il avait ingurgité la veille au soir^^ !!!

C’est donc un peu plus loin, en atteignant la grande salle commune où les 2 nains avaient fait un carnage la veille, que nous entendîmes des bruits étranges provenant de la galerie d’en face !




Pour ma part, cette précédente journée s’est donc soldée par la perte de nombreux points de blessures (je suis quand même retombé jusqu’à 2 PV à cause d’une simple infection !) fort heureusement arrêtée grâce à la miraculeuse fiole désinfectante de Salrakaï !!! Merci bien l’ami !
Le lendemain matin, grâce à l’herboriste du village et à une nuit relativement calme^^, ces mêmes points de vie sont remontés à 13 sur 17 (c’est déjà pas trop mal^^), ainsi que tous mes points de fortune qui reviennent à un total de 3 !!!
Je m'empresse donc de noter mes 13 points de vie sur 17, ainsi que mes 3 points de fortune revenus au complet sur ma feuille de perso. En même temps je note dans ma partie équipement mes nouvelles acquisitions, à savoir 2 potions de soins (à 2D6 PV) et la perte (Hô combien minime) de mon tonneau de bière humaine !!!

… Et voilà … Affaire à suivre !!!



Dernière édition par Zorckal le Sam 26 Mar 2011 - 2:58, édité 2 fois

10 Scénario "Ca Mine, ça mine !!!" Partie 3 le Jeu 17 Fév 2011 - 9:04

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS punk

Bon, ben … c’est toujours la suite du scénar « Ca mine, ça mine !!! » de Vykos ! On a continué à investir la dite mine, et ça s’est pas trop mal passé jusque là !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Petit rappel de ce qui s’était passé après l’investiture de la mine !

Après quelques petits échauffements avec des gobelins de la nuit, nous avions décidé de marquer une pause à la première intersection qu’on avait atteint (à voir ma « sale mine » il fallait que je me soigne). Nous en avions alors profité pour évaluer le danger et décider d’explorer la partie sud du croisement, histoire de ne pas avoir de surprise (ou d’ennemis) dans notre dos ! Twisted Evil

D’ailleurs, ça me rappelle que j’ai cru voir le tatouage de Salrakaï briller juste avant que cette satanée flèche dévie de sa trajectoire pour aller dans mon bras droit !!! A l’occasion, il faudra que je lui en parle, ne serait-ce que pour voir ça « mine » déconfite quand il saura qu’il ne peut pas apparemment subir d’attaques à distance, mais qu’il pourrait éviter qu’elles atterrissent sur les autres à l’avenir, « mine de rien » !
fight


La première salle sur notre droite fut rapidement explorée … notamment grâce à la naine qui avait apparemment le feu aux fesses ^^.
Je l’avais donc suivit pour l’épauler au cas où et, pendant que les autres discutaient de la situation, nous étions tombés sur une sorte d’écurie à « Squigs ». Le temps de réfléchir à la situation, Logazgrondella avait déjà commencé à en éventrer quelques uns, mais il en restait une dizaine ! La situation commençait vraiment à nous échapper totalement. Sous la rage et la fureur du Tueur nain et de la Tueuse naine (on peut bien l’appeler comme ça quand on voit sa façon de se battre !), nous avions de fortes chances pour finir comme eux ! A dix pieds sous terre avant même d’avoir connu la gloire ! zik

Bref, il était temps qu’on mette un terme à ce trop plein de vigueur et de précipitation … cependant, avec ces deux là, autant parler philosophie avec deux zombis ! J’avais du donc faire ce qu’il convenait en ces circonstances … J’ai frapper le plus possible les Squigs à portée de mes armes. C’est alors que mes prières à Ranald avaient du porter leurs fruits, puisque pas moins de 3 de ces grosses bêtes à fourrures étaient venus mourir sous mes coups. plaf

Seulement voilà ! Ma chance n’étant pas ce qu’elle devrait être depuis le début de mes aventures, elle avait fini par tourner au moment où je l’avait retrouvée, lorsque des gobelins étaient venus prêter main forte à leurs montures. La pagaille était vite arrivée quand Salrakaï et Alentar s’étaient mis de la partie … et un bordel sans nom s’était installé dans la modeste écurie. Achevant mon dernier Squig, j’avais pu voir Alentar sauter sur une de ces montures pour essayer, une nouvelle fois, de contrôler un Squig … malheureusement pour lui, l’écurie devait avoir une protection contre les voleurs de bétails car il se manqua littéralement, et s’écrasa tête la première sur le sol où il resta inconscient pendant un certain temps. Salrakaï et la naine, quant à eux, continuaient leur travail de fauchage de gobelins … et moi, hé bien … je me suis pris une charge de Squig en pleine face quand plusieurs d’entre eux avaient voulu fuir cette furie de Logazgrondella.

Bref, je m’étais encore retrouvé aux frontières de la mort contre de pitoyables gobelins et d’insignifiantes bestioles ! Le déshonneur total quoi ! Heureusement que même si je paraissais costaud, mon oncle adoptif avait pensé que j’aurais besoin tôt ou tard de me soigner un jour ou l’autre. J’en avais donc profité pour me régénérer grâce à ma potion de soins, et j’avais pu ainsi repartir à l’assaut !

Le ménage ayant été fait dans cette partie du complexe sous terrain, la naine avait suivit Salrakaï qui avait poursuivit quelques fuyards. Dans la précipitation, j’avais préféré rester avec le reste du groupe afin de nous réorganiser pour mieux combattre ce qu’il semblait être une véritable base avancée de peaux vertes, et non un simple groupuscule de quelques gobelins en maraude. Fardack Larson était d’ailleurs d’accord avec ça. Il fallait qu’on se regroupe et on avait pu rejoindre Engel, le rôdeur, qui s’était posté au second croisement indiqué sur notre carte. Alentar s’était alors réveillé et commençait à reprendre des couleurs … ouf ! Plus de peur que de mal !

Profitant de la diversion créée par nos deux amis nains qui étaient partis au Sud, j’étais parti vers l’Est avec Engel et Varl Beyer, le chef de la milice Dotternbachiennne, tandis qu’Alentar et Mabel, le fourbe, étaient aller dans la grande salle du Nord.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour ma part, nous pensions visiter rapidement cette petite salle à l’Est, contrairement aux deux autres partis au Nord, mais nous étions tombés nez à nez face à 3 gobelins de la nuit et un grand gaillard ressemblant vaguement à un de ces chamans orques que j’avais déjà pu croiser lors de mes anciennes batailles pour l’armée impériale !
Le combat fut plutôt à notre avantage puisque j’avais réussit à en faire fuir un … vers le couperet du chaman qui n’avait guère apprécié d’avoir un lâche comme garde du corps. Bref, c’était toujours un de moins et le combat pu enfin commencer !
Après quelques coups ravageurs, j’avais réussi à abattre un gobelin (enfin^^) lorsque Alentar était revenu dont ne sait où, et m’avait envoyer quelque chose en me criant que ça me donnerait de la force. Ce sur quoi, j’avais attraper au vol un curieux champignon mais qui, pour l’heure, ne m’inspirait pas confiance. J’avais alors décidé de le garder pour plus tard et l’avait rangé dans ma gibecière en faisant face au chaman contre lequel on se battaient tous (Alentar, Engel, Fardack et moi)

Ce combat là fut des plus difficiles car notre ennemi était radicalement différent et j’avais peur (si un Semi Ogre peut dire ça comme ça^^) que le chaman ne nous envoi un de ses fameux sorts qui pouvaient nous réduire à néant. Bref, Alentar et moi-même avions alors uni nos efforts pour finalement le terrasser, par un joli hypercut d'Alentar dans la tête du chaman et un formidable coup de masse pour moi dans les reins du vieil orque. Décidant de rejoindre au plus vite les autres qui bataillaient au Sud (la partie Nord n’ayant révélée rien de bien utile), j’avais décidé de fouiller les corps après une inspiration soudaine. Le chaman ne devait pas être là pour rien ! Peut-être même qu’il était le chef (ou l’un d’entre eux en tout cas).

J’ai donc retrouvé sur lui :

- un plan détaillé de la mine (indications des peaux vertes), que nous avons jugé utile de confier à Fardack puisqu’il était celui qui savait lire !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- une pierre polie noire d’environ 8cm de diamètre que j’ai gardé !
- 3 champignons (comme celui que m’avait lancé Alentar) que j’ai également gardé !
- le collier du chaman
- une pierre d’un minerai jaunâtre. Après avoir demandé confirmation à Fardack, celui-ci nous avait annoncé qu’il s’agissait bien d’une grosse pépite d’or et nous avons décidé de la donner au village puisque la « mine » leur appartient

Après ce court intermède, nous étions sur le point de rejoindre les nains et Varl Beyer quand on s’est aperçu qu’il manquait le fourbe Mabel ! … Par Sigmar ! Mes sous ! Mes affaires !!!
Et voilà ! J’étais sûr qu’il allait nous faire un coup comme celui là ! Mabel avait bel et bien disparu en nous volant quelque chose à chacun d’entre nous sans qu’on ne puisse le voir !
Grrr … Ma boîte d’amadou ! Décidément, si je le r’trouve celui là, il va voir de quel bois j’me chauffe !!! Gare à tes mains l’ami !!! epee

De rage, j’avais alors coupé la tête du chaman pour la montrer aux autres peaux vertes (histoire qu’ils soient moins vaillants et aussi pour montrer aux villageois la preuve qu’on avait bien fait notre job). J’avais ensuite rejoint tous les autres dans « la salle commune » où les deux nains avaient fait un carnage.
plaf
Tien, tien … on dirait que Salrakaï a son tatouage qui s’est répandu ! Comment ça s’fait !!? Et … Ben ! Qu’est-ce qu’elle a ma copine !!?

Soudainement, Logazgrondella était venu directement vers moi et, sous le regard effaré de tout le monde, elle avait bouffé un œil du chaman … Beurk !
Apparemment, elle avait du tombé sur la tête … ou alors c’était un truc qu’elle devait avoir mangé …
Mais oui ! Ces champignons doivent être des champignons hallucinogènes !!! Berdine, ma mère adoptive, m’en avait parlé un jour … hé bien ! C’est charmant !

Fort de ce petit intermède, nous avions décidé de profiter d’un court répit afin de nous concerter sur le devenir de notre expédition. Devions-nous continuer à libérer la mine une bonne fois pour toute ou bien faire demi-tour pour nous reposer afin de revenir plus tard !!?
Pour ma part, j’étais résolu à libérer cette maudite mine … mais mon triste état dû à un manque de chance évident, me laissait perplexe quand à nos chances de survie. De plus, je n’étais pas le seul visiblement ! Cependant, il ne restait pas grand-chose à explorer et le fait de partir pour revenir un peu plus tard risquait de nous être défavorable. Le terrain conquit pouvait très bien être reconquit par les peaux vertes … tout ça pour rien !
Non ! Décidément, il fallait qu’on continu coûte que coûte, et au diable les dangers !
P’t’être bien qu’je vais en manger un de champignon finalement ^^ !!!




Pour ma part, cette matinée s’est donc soldée par une chance/malchance mitigée !!!
Ayant de nouveau subit la perte de nombreux points de blessures (je suis quand même retombé jusqu’à zéro !) et d’un point de Fortune pour un total de 3 dépensés (je n’en ais plus jusqu’à l’aube prochaine, sans compter les réparations de mon armure de cuir qu’il faudra effectuer^^), j’ai réussi, néanmoins, à me soigner 8 points de Blessure grâce à ma "potion de soins". J’ai donc enlevé 1 potion de soins dans ma gibecière qui n’en comptabilise désormais plus que 0 !
J’ai aussi récupéré une pierre polie noire d’environ 8cm de diamètre (que je devrais faire examiner/évaluer plus tard), ainsi que 4 champignons hallucinogènes et un collier de chaman orque (pleins de gris-gris, fétiches et autres …)

PS : J'ai également pu monter ma CC de 10% (passant ainsi de 31% à 41%) grâce à une surprise offerte par notre admirable MJ. Encore merci à toi !!! tchin

… Affaire à suivre !!!



Dernière édition par Zorckal le Ven 27 Mai 2011 - 7:16, édité 2 fois

11 Scénario "Ca Mine, ça mine !!!" Partie 2 le Dim 6 Fév 2011 - 22:39

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS punk

Bon, ben … c’est toujours la suite du scénar « Ca mine, ça mine !!! » de Vykos ! On a commencé à investir la dite mine, et ça s’est plutôt bien passé jusque là !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Petit rappel de ce qui s’était passé avant l’investiture de la mine !

Fardack nous avait gentiment offert un équipement standard pour aller dans la mine, à savoir : une Outre en peau de bête (2 litres d’eau conseillé ; une Lampe à huile avec une « Barrette » de mineur (Je n’utiliserai que la lampe d’ailleurs puisque la cagoule ne me va pas !) ; et une corde (10 m).

Ajouté à cela, Fardack nous avait dit qu’il y avait une offre de paye d’1 Co par jour et par personne, plus 6 Co si on allait dans la mine pour découvrir se qui se tramait là-bas ! En plus de ça, on pouvait avoir 5 Pa par gobelin que l’on pouvait trouver et éliminer !

Ensuite, après une petite altercation incompréhensible entre Alentar et Salrakaï, j’avais demandé à Fardack :
1/ si l’on pouvait avoir quelques gardes ou miliciens postés près de l’entrée de la mine … Ce sur quoi, il m’avait répondu qu’il s’en occuperait !
2/ si quelqu’un savait lire et écrire un plan des lieux (histoire qu’on sache où on sera, par où aller et comment éviter certains lieux ou pièges …). Fardack m’avait alors rassuré en nous montrant qu’ils avaient déjà un plan de la mine, lorsqu’elle était occupée par les humains d’autrefois ! ... La voici, la voilà :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
3/ et si l’on pouvait visiter la cave de l’aubergiste (histoire de voir s’il s’agit effectivement d’un truc de gobelin ou non). Celle-ci ne nous a d’ailleurs pas amené à grand-chose, mise à part un trou de 50 à 60 cm de largeur qu’on avait rebouché depuis et dont Fardack nous avait assuré être l’œuvre des Gobelins !
En inspectant un peu mieux les lieux, Alentar avait alors trouvé un genre de petit porte bonheur en forme de patte de lapin, et qui sentait étrangement la forêt moisie (ou un truc dans le genre) …

Mis à part cela, finalement, tout le monde était allé se coucher à cause du voyage éreintant, et le lendemain matin, nous étions frais et dispo, et prêt à aller dans la mine !



Comme tous les matins (ou prseque) je m’étais alors levé tôt, avais fait mon petit brin de toilette, et étais descendu dans la salle de l’Auberge du « Mineur Noirci » pour y prendre un copieux petit déjeuner en compagnie de mes camarades. Ne sachant pas se qui allait nous attendre là-bas, je ne savais donc pas quand j’allais pouvoir manger un morceau !
Bref, nous nous sommes tous préparés à partir pour l’entrée de la mine !

Là-bas, des hommes du chef de la milice de Dotternbach, Varl Beyer, étaient déjà en place à l’entrée de la mine pour nous ouvrir une brèche (celle-ci ayant été ensevelie lorsque la mine fut abandonnée). D’après Fardack, d’autres éclaireurs étaient allé se poster devant les deux seules cheminées d’aération de la mine (l’une d’elle ayant trouvée descellée depuis l’histoire du vol de l’auberge, la prudence était de rigueur !)
Au bout d’un moment, la voie nous fut ouverte et l’on se demandait bien comment nous allions nous répartir dans les galeries de la mine … quand Logazgrondella était soudainement partit la première, en prétextant que parler ne servait à rien et qu’il fallait de toute façon vider cette mine de la vermine qui y était planquée … Bref, elle avait raison !!!

Préférant l’écouter et ne pas la laisser seule face au danger (et surtout pour être aux premiers rangs quand l’ennemi se pointerait) j’avais décidé de la suivre … les autres sur mes talons.
Salrakaï s’est empressé de vouloir passer devant à côté de la naine (va savoir pourquoi !?) et s’est littéralement latté la gueule ! Ayant un peu pitié du fait qu’il souhaitait sûrement être aux premiers rangs afin de mourir convenablement sous les coups ennemis, j’avais alors décidé de le laisser passer. De toute façon, ce n’était pas deux nains qui allaient me gêner la vue !!!
Vint ensuite derrière moi, Alentar qui bougonnait que je bloquais la vue, suivit par le reste du groupe, à savoir Fardack et Varl, son acolyte humain, Mabel "le voleur" et le rôdeur Engel en queue de peloton (celui-ci n’ayant, apparemment comme moi, pas confiance du tout en Mabel !)

La petite expédition marchait "relativement" en silence quand j’ai entendu des grognements et des bruits de martèlements un peu plus loin. C’est ainsi que nous avons été accueillit par des Gobelins de la nuit ! Il y avait quelques combattants et 2 ou 3 archers, et la bataille s’engagea très vite avec les deux "tueurs" nains du premier rang ! Malgré leur vaillance, je doutais de l’issue du combat si je n’allais pas les aider un peu … manque de bol pour moi (décidément la chance n’était pas avec moi ces jours-ci), un des ces satanés archers m’avait pris pour cible et une des leurs flèches était venu se loger dans mon bras droit !
Ravivant ma rage, je m’étais alors jeter sur eux et avais réussi à en faire fuir quelques uns, puis à en terminer un, avec l’aide expérimentée des deux nains.
Décidément, j’n’ais pas l’impression qu’ça soit encore mon jour de chance ! Par pitié Sigmar ! Donne moi la Force de continuer à œuvrer pour le bien … Et toi ! Ranald ! Y s’rait temps qu’tu m’donnes un p’tit coup d’pouce !

Cassant le bout de la flèche pour ne pas trop me gêner, nous avions ainsi continué et étions arrivés (d’après le plan) non loin du premier croisement de ces galeries. Là, plusieurs autres Gobelins de la nuit nous attendaient, ainsi que des Fanatiques et quelques Squigs !
"Mine de rien", les deux nains firent un carton avant même qu’on est pu réagir. En plus, le temps que j’arrive au contact de ces satanés peaux vertes, une autre flèche m’avait sérieusement abîmé le bras droit, de nouveau ! Je devais avoir "mauvaise mine" !!!
N’écoutant que mon courage, j’avais continué le combat (de toute façon s’était ça ou crever ^^) … et finalement on a eu le dessus en sautant tous sur le dernier Gobelin que la naine avait beaucoup de mal à exterminer, le tout magistralement symbolisé par la promptitude d’Alentar a parvenir à sauter sur un squig non monté (on ne sait pas par quel miracle) et à l’utiliser comme monture …

Après cela, nous avions décidé de marquer une pause (le temps que je me soigne). Nous en avions alors profité pour évaluer le danger et décider d’explorer la partie sud du croisement, histoire de ne pas avoir de surprise (ou d’ennemis) dans notre dos !



Pour ma part, ce début de journée s’est donc soldé par une malchance certaine !!!
Ayant subit la perte de nombreux points de blessures (je suis quand même tombé jusqu’à zéro !) et de 2 points de Fortune (sans compter les réparations de mon armure de cuir qu’il faudra effectuer^^), j’ai réussi, néanmoins, l’exploit de me soigner 13 points de Blessure grâce à un "cataplasme médicinal" et à une réussite critique en « Soins ». J’ai donc enlevé 1 cataplasme médical contenu dans ma gibecière qui n’en comptabilise désormais plus que 4 !

… Affaire à suivre !!!



Dernière édition par Zorckal le Ven 4 Mar 2011 - 5:53, édité 3 fois

12 Scénario "Ca Mine, ça mine !!!" Partie 1 le Mar 25 Jan 2011 - 7:54

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS punk

Bon, ben … voilà la suite du scénar « Ca mine, ça mine !!! » avec une courte et brève séance car Vykos n’a pas pu être totalement présent, faute de problème personnel … C’est pas grave, on lui en veut pas ! On a tous très bien compris le pourquoi du parce que … donc on a juste fait les présentations avec Salrakaï et improvisé un petit quelque chose avant la prochaine séance, qui elle s’est très bien passée !!!
NB : Comme j’ai toujours tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


On dit parfois que la vie nous réserve trop souvent des surprises … les jours qui allaient suivre en furent la preuve, et cela de manière tout à fait particulière …

Comme tous les matins, je m’étais levé tôt, bien avant le levé du jour et le chant mélodieux des matines, annonçant aux citadins le début de la journée … Une vieille habitude de soldat. Dehors, les rues étaient encore vides et n’allaient pas tarder à être envahies par la cacophonie incessante des passants, vendeurs à la sauvette et autres chariots se bousculant parmi la cohue, afin d’œuvrer à leurs activités journalières. Pour l’instant, seuls les veilleurs de nuit commençaient à éteindre les lampions de la rue, signe avant coureur du soleil qui allait poindre. L’auberge du « Voyageur clandestin » était, elle aussi, relativement calme n’était-ce le bruit caractéristique de certains rongeurs ou bestioles de la nuit insomniaques, ou les ronflements venant des chambres voisines … Ha ! Les voisins ! …
Le voyage vers Nuln, la salle journée que j’avais eu ensuite et la soirée que j’avais finalement passé avec mes récents collègues de mission, tout cela m’avait épuisé. Souhaitant me coucher tôt après le repas du soir, j’avais alors pris congé de mes camarades et étais allé m’allonger dans ma chambre double. Malheureusement, le bruit assourdissant qu’avaient fait les voisins m’avait empêché de fermer l’œil. J’avais du alors leur expliquer "diplomatiquement" qu’un Semi Ogre avait également besoin de dormir de temps en temps, et que je ferais le nécessaire pour que cela soit le cas cette nuit … avec leurs têtes en guise d’oreillers si besoin … !
J’avais donc passé une très bonne nuit, calme et paisible, et je m’étais préparé au petit jour en me lavant avec la mince cuvette d’eau qui servait pour la toilette. Je m’étais habillé, avais enfilé mon armure de cuir et mes vieilles bottes usées par le temps et mes nombreux voyages.
Il faudra d’ailleurs, un d’ces jours, que j’trouve rapid’ment d’quoi remplacer mes vieux vêt’ments pour une tenue correcte !

Après avoir vérifié une dernière fois mon équipement et mes sacs, j’avais pris mes affaires et mon petit arsenal et étais ensuite descendu prendre mon petit déjeuner, dont les effluves provenant de la cuisine m’avaient ouvert en grand l’appétit !!!
La salle commune, en bas, était presque vide par rapport à la veille au soir. La cheminée venait juste d’être réalimentée et un ou deux poivrots (sûrement des habitués du coin) étaient jonchés sur leurs chaises, ayant visiblement passé la nuit comme ils avaient du la commencer.

La première surprise de cette journée fut donc de voir un nain étrange en train de vider seul quelques chopes de bière de si bonne heure ! Il avait de gros muscles, ainsi que des vêtements, une énorme hache et un grand sac en guise d’unique équipement. Il portait aussi une courte barbe orange et une petite crête affublée de la même couleur et dressée au dessus de la tête, sûrement par de la graisse animale (d’où les odeurs !). Cependant, le fait le plus marquant chez lui (si l’on peut dire) était son énorme tatouage partant du côté de l’épaule gauche et qui se prolongeait vers les autres parties adjacentes de son corps. Ma foi, tout ceci reflétait en lui les caractéristiques typiques d’un genre de nains très particuliers dont mon ami Gromnir m’avait déjà parlé, un jour …
Hum … Réfléchi, réfléchi Zorckal … Aïe ! Mince ! C’était un Tueur nain ! Rien que ça !!!

Bon, faisant "mine de rien", je m’étais donc dirigé vers une table afin qu’on puisse me servir. En me voyant, le nain m’avait alors regardé de la tête aux pieds d’un air à la fois surpris, intrigué et, chose curieuse pour un Tueur, à la limite de la Peur que je pouvais provoquer chez certains êtres sensibles (pour ne pas dire franchement trouillards !). Ayant apparemment surmonté celle-ci, il avait posé sa chope vide sur le comptoir et s’était ainsi retourné en usant d’un langage, ma foi, fort cordial pour un nain^^ :
« Tien, tien … qu’est-c’qu’on a là !? … Dis donc toi, le monstre … Est-ce qu’t’es aussi balèze que t’es gros ??? » …
Et voilà ! Un nain tout à fait typique, direct, franc et sans aucune diplomatie aucune.

Cependant, il fallait avouer qu’il était différent des autres nains, car celui-ci était manifestement en train de me provoquer pour je ne sais quelles raisons !
« Bien le bonjour » lui avais-je alors répondu … Et avant de pouvoir ajouter quoi que se soit, Alentar était arrivé et s’était alors empressé de demander :
- Tien ! Quel étrange petit homme … heu, nain ! … Tu le connais ?

Je lui fis donc remarquer que non, car nous venions manifestement de nous rencontrer et qu’il s’agissait d’un Tueur nain. Ceux-ci étant fort réputés dans tout le vieux monde pour être de grands et dangereux adversaires, je lui avais suggéré qu’il valait mieux ne pas trop s’y frotter !
Vaut mieux l’avertir des us et coutumes d’la région puisqu’il est visiblement étranger à tout ça … Mais bon, j’n’ai pas l’impression qu’il m’prenne vraiment au sérieux, c’t’oiseau là. D’ailleurs, tien ! Ça m’donne une idée. J’me d’mande bien lequel d’ces deux là gagnerait s’ils faisaient un combat à mains nues. J’parierai sur l’nain mais, une fois encore, quelque chose m’dit que rien n’est moins sûr …

Bon ! Le nain était toujours là, en train de râler et de me provoquer … Je lui avais donc demandé qui il était, puisque les présentations n’avaient pas été faites. J’eu l’insigne honneur de l’entendre me répondre :
- Salrakaï …
« Comment !!? »
Avais-je rétorqué … C’est moi qu’tu traites d’salle racaille ??? »
- Grrr … Nan, c’est mon nom : Salrakaï ! … Mais commence à m’chercher et tu vas tâter d’ma hache !!!
« Ha bon ! Pardon … »
Avais-je alors répondu. « Moi c’est Zorckal !!! »
- Dis donc, c’est quoi qu’t’as sur l’front !!?
Avait-il rajouté.
« Hé bien … c’est une marque d’naissance, ou du moins c’est c’qu’on m’a dit quand on m’a r’cueillit ! … Sinon, oui j’suis plutôt balèze, mais tout dépend surtout d’qui j’ai en face de moi ! … »
- Houlà ! Ca sent le duel à plein nez tout ça !
Avait dit Alentar, qui ne perdait pas un fil de la discussion … Peut-on prendre les paris !!? Avait-il ironisé.
Ignorant totalement ses propos, Salrakaï avait alors dit :
- Hé hé … Alors on vas voir ça tout d’suite … J’te paris que j’te bas au bras d’fer. Celui qui perd offre une chopine de bière au vainqueur ! … Qu’est-ce t’en dit !!?
Et voilà ! C’qui devait arriver, arriva !!!

Mais dans mon malheur j’avais eu de la chance de m’en tirer à si bon compte, avec seulement un duel au bras de fer. Ne pouvant reculer devant un nain sans être tout de même déshonoré, je lui avais donc dis de s’installer à ma table et je m’étais préparé au duel en remontant mes manches … ce qui lui avait révélé mon tatouage à l’avant-bras droit. Salrakaï me posa évidemment la question sur son origine, et je lui avais répondu (comme à chaque fois devant un nain) que je l’avais eu après avoir côtoyé durant des années certains de ses semblables, dans une unité spéciale de l’armée impériale. À l’époque, j’avais alors réalisé certains exploits en aidant et/ou en sauvant plusieurs d’entre eux d’une mort certaine. Ceci m’avais donc valu l’insigne honneur d’être intégré à leur unité et, au fil du temps, ces derniers m’avait admit comme un « Ami des Nains » grâce à ce tatouage … que tous les nains pouvaient dorénavant observer !
C’est comme ça qu’avec un curieux sourire Salrakaï m’avait alors dit qu’il ne forcerait pas trop pour ne pas m’abimer, ce sur quoi je l’avais battu haut la main, à ma grande surprise ! …
Eclatant de rire, Salrakaï avait alors intercepté Karl Padang, l’aubergiste, pour m’offrir une chope de bière et j’en avais aussitôt profité pour lui commander 3 repas (comme la veille). J’ai donc pu enfin manger tranquillement tout en faisant connaissance avec le nain. Au fil de la discussion, j’ai donc appris qu’il avait était engagé, lui aussi, par Fardack Larson pour la même mission que nous (celle où il fallait bousiller du gobelin !).
Décidément, c’t’histoire commence à m’plaire car j’suis certain qu’tous ceux-là vont vite d’venir mes nouveaux copains !

C’est à ce moment là que Engel Otzlowe (un genre de rôdeur) et Logazgrondella (une naine rousse hyper bizarre mais très sympa) avaient débarqués. D’un seul coup, sans crier gare, Salrakaï avait cessé d’être jovial et de bonne humeur et s’était renfermé comme une huître. Il s’était figé dès l’apparition de la naine et était devenu blanc comme un fantôme (j’ai même cru apercevoir une larme au bord de ses yeux). Peu après il s’était mis à marmonner je ne sais quoi et s’était mit à l’écart tout le reste du repas, les yeux fixés sur Logazgrondella (qui curieusement fit "mine de ne pas le voir"). Je n’ai pas très bien compris ce qu’il s’était passé mais visiblement s’était la première fois que Logazgrondella le voyait, d’après ce qu’elle m’a dit … et apparemment, Salrakaï devait avoir eu de gros problème avec des naines par le passé, enfin c’était ce que j’avais supposé à l’époque !
Génial ! Deux nains dans l’même groupe, et l’un d’eux n’peux pas s’voir l’autre ! Il va vite falloir régler c’petit problème si on n’veut pas d’ennuis plus tard !

Pour couronner le tout, Fardack s’était pointé en retard pour finalement nous expliquer, en coup de vent, que le départ avait été retardé et remis au lendemain matin, même endroit, même heure ! Engel, le chasseur humain, était alors partit en fustigeant, sans rien nous dire.
Décidément, c’te journée commence à ressembler à la journée pourrie d’hier ! Aussi fouareuse ! … Bon ! Essayons d’forcer un peu le destin !

Ne sachant pas trop comment passer cette journée jusqu’au lendemain, j’avais ainsi demandé à Karl, l’aubergiste, s’il acceptait de me prendre comme videur, ne serait-ce que pour cette nuit lorsqu’il y aurait plus d’affluence, histoire de bénéficier du gîte et du couvert (voir même d’un peu de sous) jusqu’au lendemain matin compris !
Celui-ci fit "mine" de réfléchir et me répondit qu’il n’en voyait pas l’utilité, vu le peu d’affluence de l’auberge. Cependant, il me proposa une offre tout à fait hors du commun : un concours de beignes !
Qu’est-ce c’est qu’ça !!?

Karl m’avait alors expliqué qu’il s’agissait en réalité d’un concours de baffes entre différents participants sur plusieurs matchs … un genre de tournoi qui finirait par une finale entre ceux qui auraient résisté le plus longtemps face aux autres. Cela avait lieu, en général, en fin d’après midi jusqu’en soirée, dans son auberge, et ses clients, des voyageurs pour la plupart, étaient souvent friands de ce genre d’attractions. Il m’avait dit aussi que s’y j’acceptais le concours de ce soir, les paris que l’on pourrait faire pourraient bien monter et me permettre de ramasser quelques couronnes ! Sachant cela, il me précisa également que ma participation m’assurerait au moins le gîte et le couvert pour la nuit …
Hum … Ma foi, ça m’a l’air pas trop compliqué comme truc ! Ok tope là mon gars !

Peu après, Salrakaï avait annoncé que, du coup, il partait trouver un forgeron pour la journée. Contre toute attente, Logazgrondella avait été intéressée par cette proposition et avait demandé au nain de l’accompagner. N’ayant pu dire quoi que se soit contre la naine, mise à part dans sa propre barbe, celle-ci avait donc prit cela pour un oui … Alentar, lui, avait décidé d’aller visiter Nuln, mais il avait accepté de nous accompagner un peu avant ça. Ce sur quoi, je leur avais demandé s’ils souhaitaient manger avec moi à l’auberge ce midi, et si les deux nains connaissaient un très bon marchand nain dans le coin (du genre armurier) qui pourrait me procurer certaines choses. Logazgrondella s’était alors souvenu du meilleur quartier de la ville en matière d’armes, et c’était seulement à quelques encablures de la Taverne du « Gobelin Carbo ». N’arrivant pas à se rappeler le nom, Salrakaï avait alors demandé à des passants qui nous avaient indiqué l’enseigne tant recherchée par la naine, à savoir « l’Enclume Acharnée » !

Les Nulnois, apparemment bien informés, nous avaient dit qu’il s’agissait d’un complexe typiquement nain, comprenant une forge de très bonne taille ainsi qu’une armurerie très réputée dans la ville, surtout en matière de haches, de marteaux et de boucliers. Arrivé là-bas, et malgré un œil de prime abord méfiant envers moi, le tenancier, un nain plutôt âgé à la barbe noire, nous avait accueilli sous le nom de Niflurak Rafftesson :
- Bonjour, que puis-je faire pour vous braves gens ? »

« Bien l’bonjour à vous Maître nain … »
lui avais-je répondu.
« J’suis Zorckal Z’ul ZORANDER et j’souhait’rai ach’té quelques marchandises d’bonne qualité. Mes deux amis m’ont am’né jusqu’ici car y m’ont dit qu’vous étiez l’meilleur dans c’te cité !!! »

Je lui ais donc gentiment demandé s’il pouvait me vendre (ou me faire) une paire de gantelets de plaque adaptée à mes mains, et un coffret d’armurier afin d’entretenir mes armes et mon (mes) armure(s). J’avais en effet besoin d’une pierre à aiguiser pour mes armes tranchantes, autre chose pour les armes contondantes, etc. … d’une flasque d’huile/pot de graisse pour le cuir et la maille, ainsi que du gros fil et une aiguille … des clous et un petit marteau pour redresser de la plaque et mon bouclier en bois (et éventuellement plus tard pour un écu) … Bref de quoi entretenir mon arsenal et mes protections ! Je lui avais aussi demandé s’il avait un fourreau (ou de quoi m’en faire un) permettant de ranger mon Hallebarde dans le dos, lorsque les circonstances nécessitaient l’emploi de mon petit Bec de corbin allié à mon bouclier !

Sur quoi, l’armurier m’avait répondu qu'il n'y avait pas de gantelets à ma taille :
- Tu sembles pourtant connaître notre peuple, alors tu aurais dû savoir que nous sommes les meilleurs forgerons !!! Par contre, je vais avoir besoin de prendre tes empreintes, car ce n'est pas tous les jours que j’ai des clients de ta taille !!! …
Mais bien sûr qu'il peut me faire des gantelets sur mesure ! … Mais pour combien au fait !!?

… Il en est de même pour le fourreau mais là, il me faudrait carrément ton hallebarde une bonne journée pour que je prépare le prototype. De combien de temps disposes-tu l'ami? Et surtout, question plus épineuse, de combien d'argent disposes-tu ??? Car je ne bosses jamais sur mesure pour moins de 10 Co !!! …
Ouha !!! 10 Co l’équipement sur mesure !!! On croit rêver !!!

… Concernant le coffret, je pourrais te refourguer un de mes vieux coffrets qui me servent à faire une petite beauté aux armes de clients peu intéressants mais voyant tes connaissances en matière d'entretien et ta maniaquerie apparente, je te conseillerais plutôt d'être patient et de me laisser le temps de trouver exactement ce que tu souhaites... Moyennant finances encore une fois !!!

« ... Hum ... Moi qui pensais m’en tirer pour 1, 2 ou 3 Co !!! En plus, je n’ai que jusqu’à demain matin, sinon il faudra attendre que je sois revenu de ma mission »


Ce sur quoi, mon commentaire sur le prix apparemment excessif pour du sur-mesure avait fait doucement rire l’armurier. Se tournant vers Logazgrondella et Salrakaï, il leur avait alors demandé si mon tatouage n'avait pas été fait à la va-vite par un tatoueur itinérant lors de la foire du coin, tant un tel déshonneur envers son peuple n'était à ses yeux pas digne d'un "Ami des Nains"...
Aïe ! Si ça continu j’vais m’faire virer dehors vit’fait !!!

- Comme je le répète, je n'ai pas encore donné de prix mais si tu veux que je commence à travailler pour toi, rien ne se fera si tu ne verses pas un acompte d'au moins 5 Co … Ce que je te propose, ce sont de vrais gantelets ainsi qu'un vrai fourreau qui sera résistant à vie !!! Après, si tu veux un truc vite fait à 2 ou 3 Co, va donc voir dans une armurerie humaine si j'y suis !!! Reprit Niflurak.
« … Heu, bon ben là, j’ai un p’tit problème vu qu’jai pas assez … »
- C’est bon ! Je t’avance les sous, si tu veux Zorckal … Tu n’auras qu’à me les rendre une fois que tu auras vaincu les autres participants du concours de ce soir !
me lança Alentar.
« Cool ! Toi t’es vraiment un chic type ! Ok, topes là mon gars ! … »

Et voilà ! J’avais une dette envers Alentar mais, me connaissant, il est vrai que je pouvais lui rendre ce soir là ce que je lui avais emprunté. Sur ces mots, j’avais donc réglé l’avance des 5 Co à l’armurier Niflurak et celui-ci avait pu enfin prendre les mesures de mes mains ainsi que mon Hallebarde. Celle-ci pouvait être récupérée en fin de journée, un peu avant la finale du concours … Parfait ! Une fois ceci fait, j’avais alors pris congé des mes camarades et avais décidais de me reposer à l’auberge jusqu’au repas du midi, en attendant que tout le monde soit là pour le spectacle !

Le reste de la journée avait été calme et finalement, le début du concours de beignes allait commencer. L’aubergiste, Karl Padang, m’avait alors annoncé qu’il fallait tirer au sort les participants afin de constituer les combats de cet après midi. Ce sur quoi, j’avais tiré le N°3, ce qui m’avait valu l’avantage de pouvoir observer les participants du premier match, et donc l’adversaire que je devrais affronter en finale si je gagnais le mien ! D’ailleurs, celui-ci fut gagné par un certain Otto Schreiber, dit le Cyclope, à cause de son œil borgne. C’était un humain de très grande taille (environ 2m00) et de forte carrure, comme on en rencontre peu dans le Vieux Monde !

Peu de temps après, était venu mon tour et j’avais décidé de parier 2 Co sur ma victoire, et Karl m’avait alors dit ceci :
- Si tu gagnes, tu pourrais bénéficier de tunes supplémentaires en plus du pécule réservé au vainqueur... Néanmoins, j'ai bien peur que ta grosse carcasse ne fasse pas beaucoup monter les mises sur ton adversaire ...

Néanmoins, après quelques baffes dignes de ce nom, j’avais pu remporté le duel contre un humain du nom de Odamar Kummel. Ce magnifique combat m’avait alors fait gagner 1 Co en plus de ma mise, ainsi qu’un petit pactole de 6 Co pour ma victoire … Les affaires de l’auberge allaient bon train, et l’affluence se fit de plus en plus grande, emplissant les chopes et les écuelles des nombreux clients du « Voyageur Clandestin ». On nous autorisa une courte pause afin de nous reposer un peu, et j’en avais profité pour régler ma dette de 5 Co avec Alentar et récupérer mon Hallebarde chez l’armurier nain. De retour à l’auberge, ma chance étais finalement partie car "le Cyclope" me mit KO au bout d’une trentaine de baffes toutes aussi fortes les unes que les autres. Un vrai buffle !

Bref, c’est dans cette ambiance survoltée que Fardack nous avait rejoint et s’était proposé de rester avec nous à l’auberge afin de pouvoir partir le lendemain au plus tôt ! Non comptant d’avoir gagner quelques couronnes ce jour là, j’en avais tout de même profité pour lui demander si notre journée chômée (comprenez la journée du départ retardée) avait été prise en compte dans notre paye ! Ce sur quoi, je ne devais pas être encore rétablie car il me baratina quelque chose sur je ne sais plus quoi … et je m’étais finalement retrouvé avec un tonneau de bière sur les bras en guise de paiement !
Mouais … Bof ! Pas de quoi fouetter un Snottling avec ça ! … En plus c’est de la piquette humaine ! Bon, c’est déjà mieux que rien … On verra ce que nous réserve les prochains jours !

La soirée s’était quand même agréablement passée, puisqu’il nous avait aussi permis de festoyer comme pas deux ! Je ne sais plus trop comment elle s’est finie d’ailleurs, mais toujours est-il que je m’étais réveillé de bonne heure, comme à l’accoutumé, et que je m’étais préparé comme la veille. Au bout de quelques minutes (et un bon repas offert en guise de petit déjeuner) toute l’équipe avait été prête pour partir à « Dotternbach ». Fardack Larson et son acolyte humain Varl Beyer nous avaient dégotté une "2CV" pour le voyage (comprenez ici un chariot tiré par deux chevaux) et tout le monde avait pu prendre place à bord de celui-ci (sauf le rôdeur qui nous suivait avec son cheval). Nous étions alors 7 dans le chariot, cependant, Salrakaï s’était mis à l’opposé de la naine qui était devant avec Fardack. Les autres étant au milieu, je m’étais mis stratégiquement à l’arrière avec mon tonneau (histoire de voir dehors pour repérer d’éventuels dangers et parce que je prenais beaucoup de place) et aussi pour soulager les chevaux en les aidant lors des montées, en poussant l’attelage.

Le voyage fut plutôt paisible et extrêmement lent (2CV oblige^^), avec de nombreux arrêts à cause des nombreux paysans qui allaient en ville, ainsi qu’une patrouille d’archers montés sur des chevaux. Nous sommes donc arrivés en fin de soirée dans une bourgade du nom de « Rohrhausen » où Fardack pu nous prendre des chambres à l’Auberge du « Soleil Couchant ». Fatigués par cette longue route dans cette 2CV pas très confortable, Logazgrondella m’avait alors proposé un petit duel de bras de fer, histoire de se dégourdir les membres et se changer un peu les idées. J’avais accepté avec joie car j’aimais bien sa compagnie, et le duel se solda par un ex æquo (moi le duel au bras droit et elle au bras gauche !). Cependant, durant le second duel, j’avais senti quelqu’un derrière moi, et cela m’avait dérangé au point de me déconcentrer et de me faire battre. Ayant eu un petit pressentiment, j’avais alors décidé de fouiller mes affaires, histoire de voir si rien ne manquait … Et effectivement, ma boîte d’amadou n’était plus dans ma gibecière !
Tien, tien … Ne serait-ce pas ce freluquet ? Cette tapette de mercenaire ? … J’irai voir ce soir …

Et en effet, plus tard, lorsque tout le monde était aller se coucher, j’étais allé toquer à la porte de Mabel Hadelof, le soit disant mercenaire qui n’avait vraisemblablement aucune autre arme mise à part sa ridicule dague ! C’était en effet très curieux, et mes soupçons se portèrent plutôt sur ses qualités de voleur que celles de mercenaire ! Toujours est-il qu’il faisait semblant de dormir quand je me suis pointé. A force de tambouriner de plus en plus fort à sa porte, celui-ci m’avait alors ouvert en prétextant que cela ne se faisait pas de réveiller les gens lorsqu’ils dormaient … Ce sur quoi je lui avait mis une telle frousse en l’accusant d’avoir volé ma boîte d’amadou qu’il s’en était pissé dessus … et me l’avait grassement rendu ! La preuve était faite … C’était bel et bien un satané voleur que nous avions dans l’équipe !
« Et ne t’avises pas d’recommencer si tu n’veux pas que j’te coupe c’qui te sert de mains !!! »
Na ! Bien fait pour toi mon coco ! Ça t’apprendras à t’payer ma tête !

Je ne sais pas pourquoi mais j’avais extrêmement bien dormi cette nuit là !^^
Bref, le lendemain j’avais quand même décidé de prévenir Logazgrondella (qui s’est d’ailleurs pas gênée pour rire de bon cœur en le dévisageant), et nous sommes finalement arrivé en fin de journée à « Dotternbach », un magnifique petit village de mineurs et de chasseurs, tout aussi rustre et sauvage que ses habitants, au premier abord. Cependant, malgré l’heure tardive, ils nous avaient offert un accueil plutôt enthousiaste, même si la vue d’un groupe aussi bizarre que le notre les avait surpris.

Là, nous avons fait la rencontre avec Dankred, le tenancier de « l’Auberge du « Mineur Noirci », et il nous avait alors expliqué ce que Fardack nous avait déjà dit concernant la surprise qu’il avait découvert dans sa cave. Fardack nous avait ensuite parlé de la mine et nous avait dit qu’il fallait certainement s’équiper si l’on souhaitait y aller. Pour cela, il nous a gentiment donné :
- une Outre en peau de bête d’environ 2 litres, avec conseil d’y mettre uniquement de l’eau
- une Lampe à huile remplie, avec une « Barrette », sorte de cagoule de cuir spéciale servant à enchâsser la lampe dessus (un truc de mineur pour y voir clair, quoi !)
- et une corde de 10 mètres

Ajouté à cela, Fardack nous avait dit qu’il y avait une offre de paye d’1 Co par jour et par personne, plus 6 Co si on allait dans la mine pour découvrir se qui se tramait là-bas ! En plus de ça, on pouvait avoir 5 Pa par gobelin que l’on pouvait trouver et éliminer !
Chouette ! Ça fait un joli pactole ça !!! … Faudra qu’j’pense à prendre un grand sac pour les têtes des gob’lins !

… Tout à coup, pour une raison obscure (une sombre histoire d’elfes, je crois) Alentar et Salrakaï se sont soudainement mis à se battre comme des chiffonniers sans que je puisse les arrêter ! De vrais dingues en train de se donner des coups de poings en voilà, et des coups de pieds par-ci … Puis Salrakaï a mis un grand coup dans le buffet d’Alentar, ce qui a apparemment mis fin au conflit, aussi soudainement qu’il était arrivé !
Bonjour, les gars ! Pour qui on va passer maint’nant … Devant tous les autres qu’on est sensé aider en plus !!! … Pffff, quelle galère !

Bon … Après avoir soigné Alentar du mieux que j’ai pu, j’avais également demandé à Fardack :
1/ si l’on pouvait avoir quelques gardes ou miliciens postés près de l’entrée de la mine, lorsqu’on irai la visiter (histoire qu’on est pas de grosses surprises en sortant, parce que les surprises … y en a marre !)
2/ si quelqu’un savait lire et écrire un plan des lieux (histoire qu’on sache où on sera, par où aller et comment éviter certains lieux ou pièges …)
3/ et si l’on pouvait visiter la cave de l’aubergiste (histoire de voir s’il s’agit effectivement d’un truc de gobelin ou non). Celle-ci ne nous a d’ailleurs pas amené à grand-chose, mise à part un trou de 50 à 60 cm de largeur qu’on avait rebouché depuis.
Bon ! Faudra qu’j’inspecte ça d’un peu plus près et sans avoir tout c’monde autour !

Finalement, tout le monde était allé se coucher à cause du voyage éreintant, et le lendemain matin, nous étions frais et dispo, et prêt à aller dans la mine (sauf évidemment Alentar, mais s’est un peu normal vu ce qui s’était passé la veille !)




Pour ma part, ces journées se sont donc soldées par l’acquisition d’un Tonneau de bière (humaine !), d’une Outre en peau de bête (2L), une corde de 10 m (capable, j’espère, de supporter mon poids, équipement compris), une Lampe à Huile remplie (contenance pour 4 Heures).
Je laisse la « Barrette » de mineur (sorte de Lampe frontale avec la lampe à huile) qui ne peut malheureusement pas m'aller (vu la taille de mon crâne par rapport à cette cagoule de cuir humaine^^)
Il me restait 4 Co / 14 Pa / 209 Sous dont je rajoute le gain du concours de beignes (7 Co en tout). Je ne compte pas à cela les 5 Co que m’avait donné Alentar car je l’ai remboursé après avoir gagné mon match, ainsi que les nombreux repas et les nuits passées dans les différentes auberges (payés par Fardack) … Tout ceci m’amène donc à un total de 6 Co / 14 Pa / 209 Sous !!!
… Vivement le prochain numéro !!!



Dernière édition par Zorckal le Ven 25 Mar 2011 - 20:06, édité 2 fois

13 Zorckal Z'ul ZORANDER le Lun 10 Jan 2011 - 7:31

Zorckal

avatar
BIEN LE BONJOUR/BONSOIR A TOUS punk

" Bon, ben … ok … je suis peut-être là depuis peu, mais j’ai quand même bien envie de vous raconter ma première aventure !!! "
NB : Comme j’ai plutôt tendance à m’étendre sur le sujet, veuillez me pardonner et utiliser la fonction Internet du zoom (ou Ctrl + Molette de souris) pour pouvoir lire mes pérégrinations !!! Merci.


Tout a commencé lorsque je me suis mis en tête de trouver des réponses à mes questions. J’avais également besoin de changer d’air et de découvrir ce que le monde avait à m’apporter, et donc, partant de cet état de fait, j’avais dis au revoir à mes proches et m’étais ainsi mis à voyager ! … Jusqu’à ce que le hasard m’amène à Nuln, la fameuse capitale technologique de l’Empire ! Le ciel, en cette journée froide et humide, n’annonçait rien de bon. Les nuages étaient bien bas et chargeaient l’air d’un lourd sentiment de monotonie et de lassitude, comme si la fin de l’hiver voulait rester ! Remontant le col de ma fine chemise en lin, j’avais prié Sigmar afin que les gardes postés à l’entrée de la ville puissent me laisser passer en paix (pour une fois) et rapidement, histoire de me retrouver le plus vite au chaud. Ce fut fort heureusement le cas et, une fois les portes derrière moi, je m’étais mis en quête de trouver un peu de matériel nécessaire à tout aventurier qui se respecte, avant de me trouver un endroit chaud et sec, où passer les prochaines nuits. Cependant, Ranald ne devait pas me porter en son cœur ce jour là, car aucune personne que j’avais croisé n’avait daigné répondre à mes questions :
« Holà, freluquets ! Dites moi où s'trouvent les boutiques naines dans c'pat'lin ??? » …

Etait-ce mon élocution ? Ou bien le fait que les Nulnois soient des plus austères ? Surtout envers les Nains ??? Je savais que mon apparence pouvait faire fuir quelques pouilleux … mais à ce point ! Ou bien alors, c’était parce que je le leur avais demandé comme ça, sans me présenter, mais ça m’avait rudement énervé de voir tous ces cloportes agir ainsi devant un si noble représentant de ma race :
« Dites moi c’que j’veux si vous voulez pas finir comme c’tas d’immondices derrière vous !!! » …

Toujours est-il que ma demande fut veine et mes recherches personnelles infructueuses tant cette immense cité (presque à l’égal d’Altdorf) était faite un peu n’importe comment !
Bref, j’en étais à me demander si je n’allais pas rebrousser chemin pour un petit village voisin bien typique (et plus facile à vivre), lorsque le symbole d’une enseigne m’avait attiré l’œil. En entrant dans cette vieille boutique cramoisie, j’avais constaté que c’était bel et bien un marchand qui vendait des fournitures générales, et le vieil homme (dont je ne me souvient plus du nom) qui tenait l’office avait pu me vendre à peu près tout ce que je voulais (à un bon prix bien mal marchandé, il faut bien l’avouer, sans compter qu’il n’y avait rien pour se saper !)

« Bon … Ben, bien le bonjour chez vous » … Et voilà ! Après avoir vérifier une fois de plus mon équipement, j’étais à nouveau dans les vieilles rues pourries d’un de ces quartiers sûrement mal fréquentés de la cité. Ne souhaitant pas finir cette journée sur de mauvais augures, j’avais ainsi décidé de trouver une Taverne digne de ce nom, afin de me changer les idées après cet après-midi pourri où je n’avais croisé que des pèquenots !!!
Tout en marchant (et en évitant de répondre défavorablement à tous les regards curieux et apeurés que j’avais croisé), je réfléchissais à la façon de trouver un bon endroit où festoyer, quand une idée m’avait alors traversé l’esprit. Mon vieil ami nain (du nom de Gromnir forge dit « Barbe Brillante ». cf. Historique) m’avait un jour recommandé de passer chez un ami à lui, un certain Krakdum « Barbe d’Or », si l’envie me venait de passer un jour à Nuln ! D’après lui, il était question de la Taverne du nom de « Gobelin Carbo » dont l’enseigne était évidemment une de ces bestioles à peaux vertes, dans un très sale état, et dont on ne pouvait immanquablement pas louper l’emblème ! Fort de ce souvenir lointain, j’avais donc décidé de me mettre en quête de ce lieu de boissons et, après quelques bonnes minutes à errer dans les rues sordides de cette ville, je l’avais finalement trouvée !

La bâtisse était sobre mais bien bâtie. L’architecture, réalisée avec du bois et des pierres de taille de toutes sortes, reflétait ainsi l’adresse des différents artisans nains. Les décorations, certes nombreuses, étaient assez simplissimes et finement ouvragées, sans pour autant surcharger le chef d’œuvre. Cela permettait à la Taverne d’être reconnaissable parmi les modestes demeures avoisinantes tout en y ajoutant la particularité frappante que représentait la race naine ! D’ailleurs, la porte du bâtiment en reflétait assez bien l’aspect. Faite d’un bois large et épais, celle-ci était à peine plus haute que le plus grand représentant de leur race, et je l’avait donc franchi tant bien que mal pour me retrouver ensuite devant l’une des plus grandes salles de Tavernes qu’il m’avait été donné de voir !
Le mobilier était principalement constitué (bien évidemment) de tables (basses) en bois massif avec des chaises, des bancs ou des tabourets autour (également ridiculement bas). Une dizaine de nains y était attablé et m’avait longuement dévisagé lors de mon entrée. Certains avaient même déjà leurs mains posées sur leurs armes, prêt à en découdre quand l’un d’eux m’avait alors accosté dans un dialecte inconnu. Je lui avais donc respectueusement répondu ceci :
« Heu, désolé, j’ne comprend pas … J’suis just’ v’nu pour boire un p’tit coup ! …
- Dis donc … Tu sais où tu te trouves ? »
M’avait alors répondu le nain bourru, dans un Reikspiel à l’intonation bizarre mais néanmoins correct.

Je lui avais alors rétorqué que j’étais là de la part de mon ami nain Gromnir, lui-même ami d’un certain Krakdum, qui devait être le tenancier … et donc que j’étais là moi aussi en ami ! Sur ces mots j’avais du montrer à l’assemblée mon fameux tatouage à l’avant-bras, ce qui m’avait alors valu un accueil bien plus chaleureux, et un signe du nain me montrant à droite un comptoir de bois massif devant une pile de tonneaux bien alignés …
Un nain se tenait là, à essuyer quelques chopes avec un vieux chiffon. De ma vie je n’avais jusque là jamais vu un nain tel que lui. Dans la moyenne (chez les nains), il était bien vêtu et portait fièrement une chevelure et une barbe blonde (plutôt bien peignées pour un nain) dont les fines et longues tresses étaient reliées par de beaux anneaux (ou serres barbe). Assez charismatique et sympa, celui-ci m’avait alors fit signe de m’approcher et s’était présenté comme étant Krakdum Barbe d’Or … Je m’étais alors présenté à mon tour et avais pris une commande de leur fameuse bière de « Feu d’enfer de Durgrund ». En montrant mon tatouage au Tavernier, j’étais en tain de payer le prix de 2 Pa et 10 Sous la chopine (tout de même), quand peu de temps après moi, un humain fit également une entrée remarquée …

C’était un humain relativement grand (pour leur race) mais curieusement différent de tous ceux que j’avais pu observer jusque là. Il avait la peau mate (voire jaune), des yeux bridés et ne portait pas du tout d’armes … sûrement un fou ou un véritable inconscient ! Ou alors, cet étranger ne connaissait rien à la vie que l’on pouvait mener dans le Vieux Monde, et il n’allait pas tarder, tôt ou tard, à combler ce genre de lacunes … et à aller habiter une des nombreuses tombes inconnues du cimetière de Môrr. Il se présenta sous le nom d’Alentar et commanda la même chose que moi en prétextant qu’il venait d’un pays très loin, vers l’Orient ou l’Asie, et qu’il était venu là pour le job !
… Un job !!? Tien, tien … intéressant !

Amenant d’autres chopes, Krakdum m’avait fait respectueusement remarquer que mon tatouage devait être la preuve que j’avais du faire un grand acte de bravoure à l’encontre des nains (ou quelque chose comme ça) et qu’il respectait donc cela. Il nous avait annoncé également qu’un nommé Fardack Larson était celui qui avait fait appel au réseau nain de Nuln pour une mission, et qu’il n’allait pas tarder à arriver pour nous expliquer tout cela … Si tel était l’objet de notre présence en ces lieux !
Peu de temps après, un nain était arrivé au comptoir prétextant lui aussi vouloir se joindre à la bande de rigolos qui postulaient pour le job. Nous restâmes donc tous les trois au comptoir à attendre un futur employeur pour une mission dont je n’étais pas encore au courant, mais qu’importe puisque c’était un peu ça aussi l’aventure !
… Mais, attendez … à y voir de plus près … Ha ben ça ! Mais oui ! C’était bien une naine et non un nain que nous avions là, en face de nous ! Ça alors, si on m’avait dit qu’un jour je tomberai nez à nez avec une naine ! En plus de ça, son franc parler et son humeur massacrante envers les autres nains (qui semblaient vouloir la courtiser) me faisait étrangement penser à mon ami Gromnir ! Stupéfiant !

Faisant mine de rien, j’avais donc savouré longuement leur maigres chopines (rien ne vaut véritablement les tonnelets Halfelings ou Nains !) et j’en étais à ma seconde quand, au bout de 4 heures, un nain (plutôt aristocrate) suivi d’un humain (franchement défraîchi) firent leur entrée … C’est là qu’on a bien rigolé ! Le bridé (ou plutôt Alentar) s’était alors renversé sa chope dans l’œil quand il avait voulu voir qui était arrivé. Sous les rires de l’assemblée, ces derniers s’étaient alors dirigés vers un salle voisine, à l’abris des regards indiscrets, et Krakdum les avait accompagné. Il était revenu un peu plus tard annoncer à voix haute, à l’attention des prétendant au job, le début de l’entretien pour la mission ! En plus de nous trois au bar, plusieurs personnes s’étaient alors levés : il y avait un humain genre "pseudo elfe", un petit jeune maigrichon et un vieil homme rabougri, suivi d’un Halfeling bien potelé ! Avec toute cette agitation, et l’aveuglement momentané d’Alentar, j’en ai alors profité afin d’échanger ma chopine vide contre la sienne à moitié pleine !!!
Hop, ni vu ni connu, j’t’embrouille !

Là-bas, ils étaient tous agglutinés devant la porte, mais aucun n’avait osé s’interposer quand j’ai fait mine de me pointer le premier ! Une fois à l’intérieur d’une grande salle (genre salle de réunion avec une grande table et de grandes chaises autour), le nain et l’humain étaient déjà attablés et je m’étais alors adossé sur le mur en face d’eux, histoire d’avoir un œil sur l’unique sortie et observer tous les autres péquenots qui s’installaient. Là, on nous a gentiment offert une autre chopine.
Décidément, il me plait bien ce Krakdum !

Celui-ci nous a alors fait les présentations : le nain n’était autre que Fardack Larson, un ancien mineur devenu commerçant depuis, et l’humain était Varl Beyer, le chef de la milice d’un village proche de Nuln, à savoir « Dotternbach ». Une fois tout le monde servi, Fardack s’était alors enquit de savoir si nous étions bien tous là pour la mission. Il nous avait ensuite présenté la chose comme tel :

« Il y a 8 jours, à Dotternbach, Dankred Rableich, le patron de l’auberge « Le Mineur Noirci », a découvert des vols dans sa cave, via un trou (d’environ 50 à 60 cm) probablement fait par des gobelins ! L’aubergiste en avait alors fait part à Varl Beyer pour qu’il enquête dessus. Ce dernier m’a donc contacté car la piste nous a amené vers d’anciennes mines maintenant désaffectées depuis 7 ans, et où l’on a entendu des bruits de martèlement, supposés être fait par des gobelins de la nuit !
Votre mission consistera donc à nous accompagner jusqu’à Dotternbach où vous serez amené, une fois là-bas, à explorer les galeries de ces mines afin d’y débusquer d’éventuels brigands ou gobelins, et de ramener des preuves de leurs plans ou de leurs forfaits … Avez-vous des suggestions ou des remarques ? »

Hum … Une bonne mission d’escorte et d’exploration … En plus, il y aurait des peaux vertes à exploser !? Moi ça me va ! Finalement, qui a dit qu’aller boire un petit coup n’amenait à rien !!?

Quand le nain eu finit de faire son récit, Rolf, l’Halfeling (qui m’avait semblé être un peu filou dans sa façon d’exposer ses compétences) était alors parti, prétextant que ça n’était pas pour lui ce genre de choses et qu’il ne se sentait pas concerné.
Ma foi, je ne vois pas ce qu’il aurait pu nous apporter moi non plus ! Peut être pour une autre mission, qui sait ?

La naine avait ensuite pris la parole. Elle s’était présentée sous le nom de Logazgrondella et était (bien évidemment) partante pour massacrer du gobelin !
Décidément, j’commence à l’apprécier celle la !!!

Puis était venu mon tour. J’avais ainsi constaté que tous pour la plupart avaient (eu) peur de moi, et j’en avais donc profité. Il était inutile de m’étendre sur mes compétences (mon apparence et mon équipement de guerrier y étant sûrement pour quelque chose), j’avais donc demandé si la paye était bonne et si je pouvais avoir un petit pécule de plus compte tenu de mon gabarit et de mon expérience de soldat ! Sur quoi, les négociations depuis le matin n’étant pas mon fort, le nain m’avait rétorqué qu’on aurait tous droit au gîte et au couvert …
C’est déjà pas mal … mais ils ont intérêt à ce qu’il y en ait assez pour me nourrir !

… Et à un bonus pour chaque tête que l’on pourrait ramener de nos excursions. Ce sur quoi il fallait qu’on soit discret vis-à-vis des villageois, car ils avaient déjà eu affaire aux peaux vertes dans le temps, et les blessures restaient encore fragiles !
Ok ! Y a pas de mal ! En plus, ils ne nous ont rien dit concernant tout ce que je serais susceptible de trouver une fois au fond des galeries !

Bref, je lui avais aussi demandé s’ils ne pouvaient pas me trouver quelque chose de plus chaud à me mettre sur le dos, ce sur quoi Fardack m’avait répondu pouvoir me dégoter une grande peau ou un manteau adapté à mon gabarit puisqu’il était aussi tanneur !
Cool ! Au moins j’aurais un peu moins froid !

Vint ensuite le tour de ce qui semblait être une tarlouze humaine, un chasseur nommé Engel Otzlowe. Il avait prétexté pouvoir aider le groupe grâce à ses compétences de pisteur et de fin tireur (un peu comme les elfes).
Ma foi, pourquoi pas !?

Le petit vieux avait ensuite pris la parole et se nommait Heinrich Fleicher. Il avait prétexté que son âge, et donc sa sagesse, pouvait être utile au groupe … mais après quelques questions de la part des recruteurs, son postulat fut rejeté et il partit en baragouinant des insalubrités !
Bon débarras !!!

Puis le petit jeune s’était présenté à son tour, sous le nom de Mabel Hadelof, prétextant être un mercenaire plus agile « que ce monstre » (avait-il dit en parlant de moi) et disponible pour cette mission.
C’est à moi qu’tu causes !!? … Grrrr !!!

J’avais bien tenter de jeter ma chope vide sur sa salle tronche de morveux à peine sortit des couches, mais je l’avais manqué d’un cheveu !
Les recruteurs avaient alors demandé à ce que tout le monde se tienne tranquille pendant les négociations, et ce afin de pouvoir former un groupe relativement uni pour plus tard … Ce sur quoi, je mettais dit de garder un œil sur ce jeune avorton, histoire de lui apprendre un peu mieux la politesse !
Pour finir, Alentar avait relaté son désir de participer lui aussi à cette expédition, en prétextant être un guerrier fort habile (et uniquement) à mains nues !
Une vague de rires s’était alors levée dans la salle (sauf pour moi car quelque chose me disait de me méfier des conclusions trop hâtives) et Fardack lui avait donc demandé, dubitativement, de plus amples explications … Ce sur quoi, Alentar avait rétorqué pouvoir leur faire une petite démonstration, sans grand succès auprès de l’auditoire apparemment.
Finalement, ce gars me plaisait bien et j’avais alors décidé de l’aider un peu :
« Hum … Pourquoi on l’prendrait pas ? Comm’ça y pourra nous servir de diversion, au cas où y aurait des gob’lins en grand nombre !!? » …
Bingo ! En plein dans le mile !

Impressionnés de ne pas être uniquement une grosse masse sans cervelle, Fardack et Varl avait alors accepté son recrutement … Ce qui nous amena au nombre de 5 mercenaires, tous plus différents les uns que les autres …
Fardack avait ensuite expliqué qu’il nous faudrait partir demain, à l’aube, et marcher environ 2 jours pour atteindre Otternbach afin de débuter notre mission souterraine. La réunion étant finie, tout le monde prit congé et Mabel était alors partit précipitamment.
Pfff ! Pauv’type !

Il ne restait plus que Logazgrondella, Alentar, Engel et moi. Nous avons alors décidé de faire plus amples connaissances autour d’une bonne bière, et sommes donc resté dans la Taverne jusque tard dans la nuit … J’y ai donc appris pas mal de chose, notamment que :

- Logazgrondella n’aimait pas les diminutifs de son nom, qu’elle avait fuit sa famille et son clan de Karaz-a-Karak pour vivre sa propre vie comme elle l’entendait vivre, et non pas suivre ce qu’on lui demandait de faire (entre autre se marier avec un nain qu’elle ne connaîtrait pas avant) … Genre Tueuse de Trolls quoi ! (si ça existe !) Toujours est-il que plus j’en apprenais sur elle et plus elle me faisait penser à mon ami Gromnir … mais en féminin ! Décidément, elle avait tout pour devenir une de mes potesses !
- Alentar, lui, venait d’un pays asiatique, très loin d’ici, bien au-delà des steppes orientales … Il aimait à dire que s’était un véritable combattant au combat à mains nues et je m’étais alors juré dans ma tête de voir s’il pouvait m’en apprendre un peu plus au court du voyage (si tel était le cas !)
- Engel, quant à lui, disait préférer la tranquillité et la paix des forêts de l’Empire plutôt que les villes infestées de puanteur et trop bruyantes à son goût. En tous points, il me faisait penser aux elfes que j’avais côtoyés jadis, durant mes précédentes aventures. Il m’avait semblé ne pas voir chez lui d’oreilles pointues … mais qui sait ? Peut-être avait-t-il lui aussi des origines différentes des humains !!? A voir !

Au bout d’un moment, nos chopines étaient vides … J’en avais avalé quand même 4 et demi depuis le début de la soirée et je commençais à me sentir bien ! J’ai donc demandé à Krakdum s’il ne connaissait pas une auberge sympathique dans le coin (et pas trop chère) pour pouvoir reposer nos vieux os. Il m’avait alors conseillé d’aller à l’Auberge du « Voyageur Clandestin », et de dire (après connaissance des tarifs) qu’on venait de sa part (histoire de baisser les prix, en gros !)
Seulement, voilà ! Personne ou presque ne savait comment s’y rendre ! … Logazgrondella avait alors grogné de bon cœur et s’était proposé de nous y emmener (elle aussi avait besoin de sommeil et était d’accord pour dormir à la même auberge).

Nous étions donc arrivé, au bout d’une demi heure, devant un établissement, ma foi, tout à fait typique des auberges de l’Empire, à la fois modeste et de circonstance. A l’intérieur, j’avais eu droit au même accueil que d’habitude, comme si j’étais venu au beau milieu d’une soirée mondaine vêtu uniquement d’un pagne et armé jusqu’aux dents !
Passées la surprise et la méfiance de l’assemblée, Logazgrondella avait suggéré à l’aubergiste (et aux autres) de nous laisser tranquilles. On était avec elle, et on voulait manger et dormir pour la nuit, point final ! L’aubergiste nous avait donc proposé un plat du jour pour le couvert et demandé si l’on souhaitait chacun une chambre individuelle ou bien le dortoir pour le gîte. Ce sur quoi, j’avais rétorqué avoir besoin de pas moins de 3 repas du jour pour moi, ainsi que d’une chambre double afin de me constituer un lit digne de ma corpulence !
Après négociations, l’aubergiste m’avait finalement demandé de lui régler l’addition d’1 Co la chambre et quelques Pa pour le repas frugal … mais il s’était rétracté au prix de 1 Co le tout lorsque je lui avais dit qu’on venait de la part de Krakdum.
Un point pour lui ! (Je veux parler de Krakdum, bien sur)

Nous avions donc festoyer une bonne partie de la nuit (avec de l’eau pour moi, ce qui m’avait valu d’être regardé encore plus bizarrement !) puis j’étais quand même allé me coucher de bonne heure, afin de me réveiller bien avant l’aube car je ne voulais pas rater le rendez vous du lendemain …
Mais … où ça au fait !!? Mince alors, personne n’a pensé à demander l’heure et le lieu du départ !!! Oups ! … Va falloir nous grouiller de passer à la taverne demain, histoire de poser la question à Krakdum … On va pas passer pour des rigolos ^^



Pour ma part, cette journée s’est donc soldée par l’acquisition d’une Gamelle en étain, une corde épaisse de 20 m environ (capable de supporter mon poids, équipement compris), une Tente spacieuse (3 places) et une Scie à métaux [la somme de 8 Co et 1 Sous ayant été déjà retirée de mon pécule] Il me restait donc 6 Co / - Pa / 239 Sous dont je déduis le coût des chopines (6 Pa et 30 Sous les 3 chopes + 1 et demi gratuites !) ainsi que le repas frugal (gratuit) et la chambre (1 Co) … Tout ceci m’amène donc à un total de 4 Co / 14 Pa / 209 Sous !!!

… Vivement le prochain numéro !!!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Sujets similaires

-

» Zak Furien - Elric Zorander

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum