Les portes du vieux monde

Forum de role play dans l'univers fantastique de Warhammer JDR 2nde édition de Games workshop (marque déposée). Ce forum n'est ni officiel, ni approuvé par Games Workshop.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Grumdnir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 deus malus acte 6 le Mar 17 Aoû 2010 - 21:09

Frazote



En me reveillant ce matin j'ai comme une sensation étrange, des flash, avec un semblant de souvenir, Bartenock, le responsable du dispensaire dans lequel je suis m'aurait parlé d'un vieux nain de Karazakarak, qui chercherait un nain courageux et aventureux, je devais donc me rendre chez ce Kaczmarek, reclus dand karazakarak, celui ci aurait semble-t-il pu m'aiguiller vers une certaine quete. Après que j'ai repris mes esprit Baba m'apprend que l'objet que j'ai reçu est le sablier de Oyeblick, et que pour l'activer je doit le tourner, celui-ci n'agit que sur une personne à la fois, je dois etre en contact physique avec la personne visée, le temps s'arrete donc pour celle ci. Cematin Baba nous en apprend un peu plus sur Gaator (dieu de la force sauvage et de la survie) et le pourquoi du comment, celui ci aurait été enférmé par la tribu de Kaba, constituée de druides, dans le temple d'Hexoalt. Pour libérer Gaator il faut le sang de 12 adorateurs, dont la secte à été anéantie par la tribu de Kaba, cependant celle ci semble se reformer et comporte 8 des 12 adorateurs, aussi, les adorateurs on aussi apparement pactisé avec les hommes lézards, nous devons à tout prix empécher cela!!!!

Nous partons donc vers le nord, en empreintant la rivière, nous nous répartissons dans les pirogues, nous n'en prenons que 2, J'embarque avec jaswit et Gunther (inerte après avoir gouté dans la fiole de Salva) à qui je colle une magistrale baffe, mais le bougre ronfle encore!!! Nous progressons donc difficilement, je rattrape la trajéctoire de la pirogue par deux fois, Jaswit étant trop peu expérimenté,
Nous décidons d'arreter les pirogues en plein courant, pour discuter de la marche à suivre, drole d'idée?? Non, Garry et moi y parvenont, C'est alors que je perçoit des bruits de pas nombreux, Salva aperçoit des hommes lezards, Pressons nous!!! On abandonne donc les pirogues là, et nous décidons de courir silencieusement, facile pour un nain!!! Finalement les hommes lezards ne nous voient pas, nous arrivons alors sur une ensemble de temple, sculpté, et habités par des sortes de lutins, qui nous apprennet que la mousson est pour bientôt, « Dans deux batons!! », Nous sommes invités à dormir parmis eux, On repart le lendemain, accompagné par 3 lutins, en passant par une plage, là je perçoit des troupes, devant et dérrière nous, l'action approche!!! Les lutins perçoivent des mouvements dans les arbres, l'elfe décide d'aller inspecter, elle y voit des etres progressant à une vitesse impressionnante, elle tente d'entrer en contact avec eux sans succès, Nous sommes arrivés au bout de la plage, les personnes entre apperçues décident de se manifester, elle sont là pour la meme cause que nous, il seraient semble-t-il une 20aine, ils ont donné a Madrak et Aurus une mission, les troupes se rapprochent!! Nous devons trouver un moyen d'agir et vite, peut etre que le sablier me sera utile, sait-on jamais, d'autant plus que le papillon de Gris nous a ramené du renfort, Salva à réussi à rallier quelques guépards à notre cause, au pris d'une belle balafre sur la joue, que faire, se cacher derrière le nuage de papillons, corrompre les hommes lézards, parce que combattre n'est pas envisageable, d'autant qu'il y en à semble-t-il un bon millier au total....

2 deus malus acte 5 le Mar 10 Aoû 2010 - 21:24

Frazote


Après avoir dormi nous nous retrouvons nez à nez avec deux nouveaux personnages Jaswit, un rodeur mercenaire ainnsi que Garry Lereboulay le bien nommé, nous retrouvons aussi Luther Reiss, qui est tombé par hasard sur nous.

Nous décidons donc d'entamer l'exploration des alentours de cet étrange édifice, Jaswit et Garry décident de gravir directement la pyramide, tandis que Gris entreprend de grimper a un arbre, il s'empare d'une liane est se balance juqu'au sommet de la pyramide. Le reste de la troupe, moi compris entammons un tour de la pyramide, a la recherche de potentiel pistes, c'est alors qu'apparait un jaguar, qui se dirige de toute évidence vers moi, je tente de rester calme, mais sans succès, je demande de l'aide, mais sans succès, Salva me fait un sourire et se détourne, je m'en souviendrais!!

Je décide donc d'attaquer la bestiole, mais la encore j'échoue par deux fois, le Jaguar aussi me rate, Alentar tente de me venir en aide, en vain, arrive alors Luther reise, qui d'un coup d'épée parviens à achever le jaguar, ce n'est peut etre pas une mauviette en fait?!? Nous décidons d'embarquer la carcasse, et avant l'ascension nous entreprenons de confectionner des torches.

Arrivés en haut de la pyramide nous arrivons devant une porte en pierre, que nous tentons d'ouvrir par tout les moyens, c'est alors qu'arrive Xeris, accompagné du sorcier des pichuti, on apprend qu'il on été chassés du village. Nous reprenons notre examen de la porte et aperçevons une gravure autour de la porte, cette gravure représente un énigme rédigée en eltarain, nous tentons donc diverse réponse, et parvenons a entrer...à l'intérieur nous trouvons une pièce avec un piedestal, une fontaine et 3 seaux, l'énigme consistait à mettre 4 litres dans le sceau de droite a l'aide des sceau de 3 et 5 litre de gauche. Après avoir posé le sceau 4l rempli sur le promontoire un escalier est apparu.

Nous arrivons dans une salle comportant 2 statues ornées chacune d'une énigme, nous résolvons chacune des deux et résolues, nous décidons de scinder le groupe en 2, l'elfe Alentar et Bladimire à droite et le reste de la troupe à gauche, nous arrivons alors dans une pièce remplies de bouquins, j'en feuillette certain et en trouve un écrit en nain sur les mécanisme rapidement dans un étroit couloir Gris qui avance en premier évite alors de justesse une flèche, et en éxaminant le couloir de plus près nous observons qu'il est piégé, par des orifices crachant des flèche du haut et du bas... La troupe essaye tant bien que mal de progrésser, plusieurs sont bléssés, viens alors mon tour, je tente tant bien que mal d'éviter la première flèche venant du haut, mais rien y fais, outch!!!!, j'esquive la seconde en glissant mon flambeau dans l'orifice, j'arrive à esquiver la seconde flèche, et toute les autres, sauf la dernière, mais c'est sans gravité, j'arrive alors sur un pièce comportant un tableau représentant une sorte de planète, celui ci est illuminé, quelqu'un appuie au centre de la planète, le mécanisme du piège se désactive pour laisser passer le second groupe, revenu sur ses pas, car arrivé à un cul de sac, nous resolvons donc une dernière énigme est arrivons sur une pièce différente, tout d'abord elle était meublé, et de plus habité, par un homme, lui meme disant qu'il nous attendais, cet homme du nom de Baba'O'Rum nous informa alors sur le pourquoi du comment de notre venue ici, Nous devons empécher le réveil du Dieux Gaator, enférmé dans un temple au Nord apprend aussi que nous sommes en lustrie, et que si l'on à été envoyé ici c'est pour une bonne raison, en conclusion Baba nous donne à chacun une énigme, je résoud aisaiment la mienne et obtiens ainsi un sablier qui semble-t-il me permet de stopper le temps... étrange... Chacun résoud son énigme, tant bien que mal mis à part le Boulet bien sur!!! Baba nous invite à dormir au sein du temple et à poursuivre notre périple le lendemain... ça se précise.

3 Deus malus acte 4 le Mar 3 Aoû 2010 - 1:11

Frazote


Deus Malus acte 4


Après avoir reçu mes 6 coups de fouet, le chef de la tribu nous sommas, Bladimire, Alentar et moi de quitter le village immédiatement, tout en nous demandant de réfléchir aux conséquences de nos actes envers la foret. Salva Gris et Gunther quand à eux purent rester un peu plus longtemps dans le villages, car leurs agissement à l'égard de la foret n'étaient semble-t-il pas néfaste. Avant de quitter le village Bladimire demanda s'il pouvait faire quelque chose pour le village en échange d'un peu de leur hospitalité. C'est alors que le Chef des Pichuti, nous dit, d'un air grave qu'une malediction sévissait sur le village anciennement influent et prospère, le village ne compte plus que 35 membres, contre un millier il y a de cela quelque temps , le chef, 6 guerriers et un sorcier, le reste de la tribu, soit 27 membres était seulement composé de femmes et de fillettes, en effet, chaque Pichuti qui nait est, depuis quelque temps, exclusivement de sexe féminin. Nous apprenons aussi, par le biais de la traduction de Salva, que le peuple des pichuti est une sorte de peuple gardien de la nature, cette tribu est convaincue que chaque arbre, chaque composant de la foret possède une ame propre. Nous apprenons aussi que la statue que nous avons croisé représente en fait un « etre au grandes oreilles » nommé Vyltia, cet etre, que les Pichuti on confondu avec Salva est en fait une sorte d'élu...

Après nous avoir raconté sa vie le chef des Pichuti nous indiqua que ses problèmes provenait du nord, et il nous demanda d'aller voir ce qu'il se passait dans ce coin, car eux ne s'y était jamais aventuré... Nous quittons donc le village Bladimire, Alentar et moi, nous décidons d'attendre le reste des troupes restées pour se restaurer, tout en fumant un peu d'herbe qui restait à Bladimire, d'ailleurs Bladimire et Alentar ne tiennent pas la route!!!

Arrivent donc Salva Gris et Gunther, on apprend que Luther Reise à été reconduit loin du village, car après avoir pris ses coups de fouet il se mit a pleurer...Pff.... Mauviette!!!! Nous appercevons les guerriers Pichuti accompagné des iguanes revenir de la foret avec deux autres etres dans la meme position que nous à notre arrivée au village... Nous décidons d'en savoir plus, et apprenons qu'ils sont arrivés dans les meme conditions que nous dans cette mystérieuse foret... Nous attendons donc Aurus, un humain, et madrak, un elfe.

La tribu nous a offert trois barque afin que nous naviguions vers le nord, nous décidons, avant d'embarquer de manger un peu, je décide de confectionner une sorte d'épuisette avec un bout de peau du serpent qui restait, avec l'aide des autres nous avons réussi à pécher un bon paquet de piranha, tandis que d'autre tentent de manger de la chauve souris, ou encore des fruits... Moi au moins je n'ai pas été malade!!!! J'ai par contre perdu un bout de doigt à cause d'une mauvais blague de gris, qui m'a mordu le cul avec un piranha, j'ai voulu en faire autant, mais le piranha s'est trompé de cible!!!

Le lendemain après avoir passé une nuit tranquille nous embarquons, je me retrouve avec Gris et Gunther, la première barque est composée de Madrak et Bladimire, tandis que la dernière comprend Salva Alentar et Aurus.

Comprendre le fonctionnement de la barque n'a pas été évident, c'est pourquoi notre progression au début fut cahotique... A un moment, nous avons meme failli nous retrouver a contre courant.... mai, avec mon adresse légendaire je suis parvenu a redresser la bicoque!! après un voyage plus ou moins glorieux nous somme arrivé sur une portion infestée de crocodile, Une première attaque nous parvint de la droite, faisant dangereusement tanguer la pirogue, je décide de tenter d'équilibrer la barque, avec succès, Gunther perd malheureusement sa pagaie au cours d'un combat acharné avec un autre crocodile, les autres barques ont subit les memes assault, tout le monde s'en est tiré... Dommage, j'aurais bien vu une elfe en patée pour croco!!! Après ce passage le voyage se fait sans problème, la nuit tombe, nous arrivons sur une sorte de lac, nous le contournons par l'une des berges. Nous progressons encore et arrivons sur une clairière avec en son centre une sorte d'édifice en pierre, gigantesque, que je n'avais jamais vu auparavant, Nous décidons donc de dormir a proximité de celui ci....

4 Grumdnir le Mar 27 Juil 2010 - 2:40

Frazote


En me reveillant ce jour là, a mon grand étonnement je n'étais pas dans mes quartiers habituels, a la place de ma chambre une foret sombre et hostile, j'étais nu cmme un vers et seulement muni de mes outils de charpentier et une couverture. Le feuillage ne laissant rien paraitre, c'estt à tatons que je décide d'avancer, en direction d'un bruit que je viens de percevoir, Ce bruit provenait des mouvement d'un etre que je n'avais jamais vu auparavant, une sorte de nain, en beaucoup plus grand moins large et moins barbu... Un nippon d'après ses dires, celui-ci, effrayé par mes proportions généreuses, paru peu enclun a me faire la bise au premier abord... J'ai alors tenté de dialoguer avec lui tant bien que mal, les circonstances dans lesquelles il est arrivé ici sont comme les miennes, sombres. C'est alors que j'entrepris de me confectionner un acoutrement décent, avec quelque feuille, je réussi a me confectionner un pagne... Avec Alentar, c'est son nom, nous décidames de faire route ensemble, en regardant aux alentour nous repérames un semblant de sentier, nous décidons donc de l'emprunter, nous tombons alors sur un serpent gigantesque, aux air menaçant, j'entrepris alors de lui faire sa fete, sans soucis, Alentar confectionna alors un sac dans lequel il entreposa les restes dudit serpent, mon sac étant de facture peu encourageante.

En continuant d'arpenter ce chemin nous sommes tombé sur un court d'eau, et ayant tout les deux soif nous décidons de faire une halte pour boire, hélas, les bords du ruisseau sont très glissant et nous tombons a l'eau, et avons droit à l'accueil d'un chaleureux banc de piranha, nous décidons alors à la hate de traverser le cours d'eau et nous mettons à l'abri, de l'autre coté nous trouvons alors un chemin balisé qui nous mena sur une clairière comportant en son sein une étrange statue, ainsi qu'un groupe d'individu au allure inconnues, s'en est trop pour moi, je suis alors pris d'un accès de folie et commence a montrer les crocs, l'un des individus bande son arc et me plante une flèche dans la cuisse, une douleur lancinante me traverse alors, s'en suit un échange entre Alentar que je ne suivi que brièvement, trop aveuglé par la douleur, deux des individus entreprirent de me soigner, sa ne saigne plus, mais qu'est ce que ça brule!!

On me propose alors un melon, que je refuse illico, redoutant une filouterie. La nuit passe, et accalme les tensions, j'ai soif, Alentar et moi décidons de suivre le groupe, c'est alors que nous rencontrons un sixième individu, du nom de Jacob, visiblement connu du groupe des 5, il intègre lui aussi le groupe, nous entreprenons alors de suivre Salva, celle là meme qui m'a confondu avec une brochette, guidée par une horde d'iguanes devenus ses amis, nous marchons pendant une eternité me semble-t-il, ma progression est plus que cahotique, au bout d'un certain temps il est perçus des bruits suspects, c'est alors que Jacob, évoluant juste devant moi disparu, laissant a ma vue Salva l'elfe l'adepte du barbecue, un sentiment de haine m'envahi alors et j'entrepris alors de passer a l'attaque, je m'élance, c'est alors qu'a mis course je heurte quelque chose, je suis de plus en plus furieux, je parviens à echapper a plusieurs attaques, venues de je ne sais ou,
A cet instant un flot de flèchettes surgi de nulle part faisant s'écrouler uns à un mes compagnons de voyages,c'est alors qu'une chaleur m'envahie soudainement, je m'éffondre inerte.

A mon réveil, je me trouve la tete à l'envers, accroché a un tronc comme un trophée de chasse, transporté par des etres bizarres, ceux ci nous conduisent alors dans une sorte de village et entreprennent de nous attacher à des totem, sauf l'une d'entre nous, Salva qui a alors une place de choix sur une sorte de trone ornée de gravure, entre alors en scenes un petit homme avec un grand masque en bois, celui ci parle dans un dialecte inconnus, et semble vouloir chatier les mauvais gens que nous sommes??? Chacun prend son coup de fouet, à l'ordre de Salva, considérée comme une sorte de reine, viens alors mon tour, on me demande en quoi j'ai oeuvré pour le bien ou le mal de la nature, et la sanction tombe, a l'heure qu'il est j'ai encore mal.....

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum