Les portes du vieux monde

Forum de role play dans l'univers fantastique de Warhammer JDR 2nde édition de Games workshop (marque déposée). Ce forum n'est ni officiel, ni approuvé par Games Workshop.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Luther Reise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le manoir des Batfenberg 1ère partie le Jeu 25 Fév 2010 - 8:12

Roklen


Nous sommes à la fin de l'automne, et après avoir récupéré ma précieuse veste de chez les Elfes grâce à Salva, je me rends à l'auberge du voyageur, assoiffé, à Weissbruck afin de répondre à une annonce d'un certain Jaswit.
Sur place, le dénommé Jaswit nous apprend qu'il fait appel à des aventuriers afin de retrouver une jeune fille. Fille d'un noble, Ernest Sturne, elle fut enlevée à Bogenhafen il y a un mois. Après avoir suivi sa trace jusqu'aux montagnes grises il la perdit ainsi que ses quatre coéquipiers.
Nos seuls indices sont donc qu'un témoin a vu un homme enlever la fillette et que sa trace nous conduit dans les montagnes grises, c'est donc avec ces maigres informations que Gris, Bladimir et moi partons à l'aventure.
Nous prenons donc le bateau afin de nous conduire sur place. Arrivés aux montagnes, les environs me paraissent très, voir trop calme. Nous nous doutons que cette montagne est hostile et nous dirigent silencieusement vers le sud. En passant au dessus d'une montagne nous distinguons une forêt très dense.
Le soir venu je décide de partir à la chasse et réussit à attraper un lièvre pour notre repas et après ce festin je propose de faire des tours de garde afin de sécuriser notre sommeil.
Le matin venu, l'aube étant brumeuse je décide de repérer notre chemin en faisant des marques sur les arbres et en observant le ciel je constate que des oiseaux s'envolent de la forêt, effrayés.
Peu de temps se passa avant que nous fûmes attaqués par une horde de loup, le combat s'annonçait rude.
Je réussis à en tuer un, mais un second me mordit à la jambe. Je réussis à bien le blesser puis dans un second coup à le tuer. Je dus prendre une potion, faute de la morsure, et Bladimir me procura quelques soins. Après m'être fait un bandage, nous reprîmes la route.
Traversant un marécage, des bruits attirent notre attention. Il s'agit d'un crocodile menaçant mais grâce à une attaque combinée avec gris nous réussîmes à en venir à bout.
En continuant notre chemin dans le marécage nous constatons que les animaux semblent agressif, sauvages.
Notre marche se déroula sans encombre jusqu'à, à notre grande surprise, nous arrivions à une grille! En plein milieu de cette forêt hostile se tient un mur de haie avec une grille pour entrée. Nous décidons donc de passer par dessus la haie, afin d'être plus discret et nous vîmes un parc en friche au milieu duquel se tient un manoir.
Après s'être fait attaqués par des corbeaux nous pénétrons dans la demeure. Le hall, éclairé par des bougies nous glace le sang...

To be continued

Roklen


La communauté est dirigée par un représentant (Malamir) et un sage (Aracano). Salva décide de nous conduire chez Aracano,qui vit dans une maison au sol, mais il ne répond pas. Nous apprenons qu'il est parti purifier un endroit à l'extérieur du village et que Malamir est parti à la clairière royale.
Sortis du village nous rencontrons un homme arbre,Aracano, une femme, et un druide.
Salué par Aracano, salva l'informe de notre mésaventure pour venir ici et nous apprenons que Orion, roi des elfes est réveillé et qu'il est lui aussi à la clairière royale
Nous assistons aussi à la purification du lieu,un troll à trois pieds, qui après une incantation, se retrouve recouvert de végétation, le spectacle est surprenant. J'en profite également pour me renseigner sur les guerriers en surveillance autour du village.
Informés sur la situation, nous décidons de retourner au village afin d'attendre le retour d'un certain Lithilyr, envoyé pour ramener des informations tous les soirs sur le déroulement du conseil qui se déroule dans la clairière.
En attendant Salva nous conduit chez elle, mais nous devons rester sur le pas de la porte afin qu'elle informe sa mère de notre présence à Gurlizek et moi même. Malgré les conseils de Salva je décide de m'éloigner un peu pour rencontrer des villageois, je tombe donc sur deux sympathiques fabriquants d'arc qui m'informent sur leurs activités.
Après quelques minutes je retourne voir Salva et entre dans sa maison, je me présente à sa mère « Eldalótë » avec un certain zèle de courtoisie.Suite à cette rencontre Salva nous montre sa cabane, un 50m2 sur 2 étages accroché dans les arbres, c'est ici que nous passerons nos nuits au village.
Peu de temps après, nous traversons le village en direction de l'habitation de Lithilyr, j'en profite pour discuter avec un fabricant d'épée, afin de prendre quelques informations sur les 2 épées qu'il forge pour un danseur de guerre.
Arrivés à destination nous assistons au retour de Lithilyr, sur un coursier elfique. Après nos salutations respectives, il nous propose un verre d'hydromel. Il nous dit que les trolls qui rodent, creusent des tunnels dans les bois, j'en suppose qu'ils préparent le terrain. Il nous informe également que des vouivres attaquent au nord ouest et qu'elles se comptent sur 2 ou 3 centaines. La suite des informations n'est pas plus réjouissante, une grosse armée composée de trolls, orques, géants, gobelins se prépare au sud. J'en profite pour leurs poser une question sur la véracité des histoires elfiques et des esprits de la forêt dont font mention certaines histoires que j'ai entendues dans l'empire.
Après cette longue discussion, Salva décide de partir sur le champs pour la clairière royale, nous qui avions été gentiment invité par sa mère à manger. La maman nous donne donc un panier de provisions, car les autres ne veulent pas rester manger.
Nous voici donc partis pour 6 heures de cheval, direction la clairière. Arrivé sur les lieux, je vis un spectacle fabuleux, au centre de la clairière des fées et des créatures volantes, font briller le ciel de leur sublimes ailes.
Sur place Salva rencontre une connaissance, Berciwyn, avec laquelle elle ne semble pas avoir d'affinité, je profite donc de la situation pour me moquer un peu d'elle. Plein d'autres elfes se retrouvent autour du feu pour discuter de la situation, le cas est grave et un plan sera sûrement donné dans moins de 24h. A ce moment là nous vimes un dragon, j'eus un légé recul à la vue de cette immence créature.
Au bout de 2h Malamir nous invite à aller dans la clairière, 200 elfes et de nombreux sages et représentants sont là également. Orion du haut de ses 3m est également de la partie. Un elfe en armure de plaque, épée et lance à la main, descendit de son faucon, il s'agit de Aelthodriel.
Il nous explique la situation, «Nous attaquerons sur 2 fronts»:
Orion avec le gros de l'armée attaquera les orques et gobelins au sud/ouest.
Gwendolir avec dragons, faucons, aigles, hommes arbres et dryades formeront la seconde armée. Ils seront chargés de faire diversion pour qu'un commando puisse se glisser dans les montagnes afin de détruire les vouivres et le sphères incendiaires au sud/est.
Après plusieurs minutes de discussions entre nous trois afin de déterminer avec qui nous combattrons, Salva décide que nous intégrerons le commando (ce qui me plait bien car c'était mon choix)
Le seigneur Aelthodriel est notre chef de commando contre les vouivres et les sphères. Le groupe est constitué de Berciwyn, une pisteuse (écureuil), d'Aédulriys, un pisteur (panthère) de 5 autres elfes (2 danseurs de guerres, 3 pisteurs) et bien entendu de nous trois.
Pour ce périple je décide de prendre un coursier elfique et de laisser mon cheval à Lithilyr car il n'est pas habitué aux grands combats, ni à la forêt de loren.
En sortant de la clairière, nous laissons les sages et Orion derrière nous invoquer le dragon de la foret, né du sang des sages. Partis sur des coursiers avec les seconds groupes nous arrivons à proximité des montagnes.Nous commencerons l'ascension de nuit (Gurlizek devant moi sur le même cheval). Un seul but, suivre Aelthodriel à tout prix jusqu'en haut de la montagne. Des dryadres et des danseurs de guerre nous ouvrent le passage entre les hordes d'orque. A la vue des trolls nous partîmes au galop vers le sommet de la montagne, mais arrivés quasi en haut, un dragon se fit tuer par un géant. Nous fîmes demi-tour et fîmes pris en chasse par des gobelins sur des loups. Gurlizek se prit une flèche dans le casque. Nous retentîmes un passage sur le col un peu plus loin. Et après un « wheeling en cheval » j'arriva à atteindre le haut colline avec mes compagnons.
Après nous être remis de nos émotions, Salva part en reconnaissance pour repérer un enfoncement dans la montagne. Nous nous cachâmes dans l'enfoncement, mais laissâmes les chevaux devant l'entrée.(voici la définition du mot discrétion en elfique...)
Aelthodriel, désigna des sergents, Salva est le nôtre à Gurlizek et moi. Peu de temps après, un elfe, blessé, arrive, il raconte que c'est le seul survivant des 10 éclaireurs.
Des orques et des gobelins parcourent les montagnes et des vouivres veillent également. Il dit qu'il y a pas mal de cavernes dans les montagnes. Il donne un plan où doit se trouver les vouivres, là bas il y a une forge avec beaucoup d'arbres abattus.
Nous partons donc en direction d'une entrée sous la roche, quand se fit entendre un cri à la fois roque et strident, nous étions attaqués par des viouvres. Comme avec gurlizek nous ne réussîmes à nous cacher à temps, le combat fut inévitable. Je porta deux bon coups à la vouivres tandis que le nain attaque l'orque, ce fut les archer elfes qui finirent le travail.
Arrivé prêt d'une entrée de la caverne, une escouade d'orque sort et je me tins prêt à maitriser Gurlizek, au cas où il ne réussirait pas à se retenir de les frapper. Mais il réussit à se contenir et nous nous cachâmes tant bien que mal afin que les orques puissent passer à coté de nous sans déclencher une bataille inutile.
La tâche de se repérer dans ces cavernes fut confiée à notre groupe et bien que n'ayant aucune connaissance dans les cartes, je fis semblant de suivre les discussions entreSalva et Gurlizek (hé hé malin le luther)
J'entendis des bruits de pas, 6 gobelins arrivèrent devant nous. Salva fit un magnifique saut et se loupa magnifiquement pour magnifiquement s'assommer contre un mur.
Je réussis à en tuer trois et Gurlizek tua les trois autres, puis aussitôt j'allai aider Salva à se relever, avant que les autres ne le remarquent.
Notre galerie débouche sur une plus grosse artère ou circulent des scorpions tranportant des sphères. Nous décidons d'aller vers la droite (vers fabrique supposée des sphères). En suivant ce chemin nous arrivons à un lac souterrain, les spères flottent (une 60ème) il y a également un enclos de 40 sphères, 30 gobelins et 8 scorpions. Une 60aine de trolls travaillent dans la forge et 80 vouivres sont parqués dans l'enclos. Les trolls travaillent les sphères puis les balancent dans l'eau pour les faire refroidir, pendant que 8 orques remplissent les sphères. Tous ce monde étant contrôlé par un nain du chaos. Avec Torendil, un danseur de guerre et Gurlizek nous combattrons le nain du chaos. Pendant que les elfes libéreront les vouivres afin de semer la zizanie. Malgré les coups que je porte au nain du chaos il semble protégé par un champ de force. Je réussis à attraper le manche de l'arme du nain afin de le retenir pour que Gurlizek puisse le faire tomber, mais il réussit à se dégager, en me repoussant à plusieurs mètres, déchirant ma veste par la même occasion. Pendant ce temps les vouivres fraichement libérés mirent le chaos parmi les trolls et les gobelins. Je tentais de désarmer le nain, sans succès. Mais une solution s'offrit à nous, le nain portait un anneau, cela devait surement être l'origine du champ de force. Je tentais de le taper avec mes épées dans le doigt, mais elle fut déviée. Ce n'est qu'après plusieurs flèches de Salva que le doigt tomba et Gurlizek acheva le nain. L'anneau au sol, personne n'avait trop envie de toucher cet objet maléfique, mais il n'était possible de le laisser sur place. Je décida de le faire fondre dans le verre en fusion. Comme cela était prévisible il ne voulu fondre, je fis donc une boule de verre autour et la fit refroidir dans le lac. C'est ainsi que Gurlizek put le récupérer en plus de sureté.
A notre retour les elfes ne nous accueillirent pas vraiment, des elfes noirs avaient attaqués la clairière enchantée, tués les sages présents pour l'invocation et volés le trident créant la disparition du dragon.
Orion étant gravement blessé, la forêt de loren perdit son beau manteau feuillu. Elle qui, quelques heures plutôt était riche et verdoyante, semblait désormais comme un automne annonçant un hiver rigoureux.

Évolution perso
couche de cuir supérieure de ma veste déchirée, cherche parmi les elfes pour la faire réparer en remplaçant le cuir extérieur par de fines plaques de métal, utilisées pour les vétements des danseurs de guerre.

Roklen


Arrivé en cheval à Aldorf je retrouve Salva et Gurlizek. Salva nous explique que des Trolls ont attaqué la Forêt de Loren et que nous partons pour cette destination. Elle nous dit aussi qu'une partie de la forêt à complètement brulé.
Le voyage se déroula plutôt bien en ce milieu d'été et au milieu du 8ème jour, après avoir traversé, grunburg, Auerswald et les montagnes grises, nous arrivons en vue de la forêt de Loren. L'atmosphère y est lourde, la forêt est dense et luxuriante. Ce climat humide ne me convient pas vraiment et me donne quelques bouffées de chaleur.
Nous attaquons donc la traversée de la forêt de Loren par le nord, en direction du sud, pour rallier le clan de Salva, la communauté écureuil. Peu après le commencement de notre traversée, Salva note un événement bizarre. Un sillage anormal de quelques mètres de large sortie des montagnes, descend vers le centre de la forêt. Après avoir suivi les traces nous tombons sur deux trolls chaotiques armés d'énormes masses. L'un avait des tentacules et l'autre avait deux têtes. Durant ce combat je commença par porter un coup à celui avec les tentacules, mais très vite je dus attaquer celui à deux têtes que je réussis à tuer. Lors de l'observation des cadavres j'aperçus une grosse forme reptilienne avec une masse violette dessus. Avec Salva, qui avait également remarqué, nous réussîmes à remonter leurs traces, jusqu'à un croisement. Là, des craquements se firent entendre et Salva chercha à prendre de la hauteur afin d'observer, mais des flèches fusèrent et heurtèrent Salva. Nos agresseurs étaient cinq sang-froids montés de maraudeur efles noir. Salva dans son arbre à l'arc, Gurlizek et moi en formation au sol, la lutte fût très rude mais nous réussîmes à triompher. Au cours de cette affrontement je tuai un sang-froid et trois maraudeurs donc le dernier en lui arrachant le bras.
Pendant le combat Salva tenta à plusieurs reprises de rentrer en contact avec des elfes, via des sifflements, sans résultats. Et là, qui arrive, la gueule enfarinée... Les elfes!!!« pas la peine d'avoir de si grandes oreilles pour ne même pas venir lorsqu'on vous appelle » De plus leur con de sergent, un certain Gorondil, a le culot de nous menacer de nous faire tuer Gurlizek et moi si nous nous éloignons de Salva, quel connard!
Salva calma les esprits et nous rejoignions le sentier, en direction de la communauté de l'hermine afin de récupérer nos chevaux. Arrivé à la communauté, des kayaks sont à notre dispositions et une femme nous accueille chaleureusement, nous rend nos montures et nous propose de nous emmener en kayak jusqu'à la communauté des écureuils, avec nos chevaux. Pendant le voyage nous avons l'occasion d'arroser notre victoire sur les Elfes noirs avec Gurlizek et de faire connaissance avec deux elfes plutôt sympathiques.
Arrivés à la communauté écureuil, nous traversons le village constitué d'habitations dans les arbres et au sol. Nous voici prêts à être présentés au représentant et au sage Aracano.


Course:
réparation lame 3pa
gourde 4pa 8s
5 collets 5pa 35s
4 pièges mâchoire 8co 4pa
3 mégapotions 3D6 3co 30pa 30s
10 jours rations 50s
5l de vin 5pa 45s
total= 12co 43pa 168s


-1 potion 4pts (prise lors du combat contre les Elfes noirs)

4 Les rois de l'arène suite2 le Mer 30 Sep 2009 - 7:34

Roklen


Le lendemain nous décidâmes d'éclaircir les choses et nous nous divisâmes pour mieux enquêter. Chanao et Gris partirent pour le palais; quant à Salva et moi nous allâmes voir l'auberge de la black life. Après avoir arraché un pavé, qui était bien scellé (c'est pas d'la merde leur route!) je le lançai dans une fenêtre de l'auberge BL et me dissimulai au coin de la rue. Deux BL en sortirent et rentrèrent, il en restait donc. Après avoir soudoyé un commis (contre 5Co) nous réussîmes à entrer discrètement dans l'auberge. Personne au RDC, passant par les cuisines je pris un saucisson afin d'en manger un peu. Une porte donnait sur la ruelle de derrière et je l'ouvris. Là, huit black life attendaient, je refermai donc la porte et la barricada pressement afin d'avoir le temps de faire le tour et de les attaquer par l'extrémité de la ruelle. De retour devant l'auberge les halflings, les nains et les hommes nous avaient retrouvés afin de nous aider. J'en pris huit avec moi afin que nous attaquâmes, les BL présents dans la ruelle. Dirigeant notre groupe de neuf hommes je décidai d'employer une stratégie offensive. Ma formation fut en trois lignes: première ligne de quatre personnes (donc moi-même), deuxième ligne de trois et troisième ligne de deux. Étant donné que le groupe de Black life avait progressé dans la ruelle le but était de les repousser jusqu'à les mettre dos au mur. La première ligne faisant une charge et laissant passer la seconde ligne, et ainsi de suite, nous fîmes une vague. C'est avec cette stratégie que nous réussîmes à éliminer tous nos adversaires, mon seul regret fut de ne pas tuer le chef des black life, toutefois je me vengeai en tuant le dernier d'entre eux. La fouille du boss me permit de récupérer 32Co et une amulette avec une tête de hyène.
Suite à cela, direction la cuvée des trolls (auberge des nains) afin d'interroger le black life captif. Nous fîmes accueillis par Hanéko et accompagné d'un bourreau nous assistâmes à l'interrogatoire du BL. Il avait des yeux turquoise et sa peau noire était flétrie. L'homme avait prononcé « Mor » et « Tor » dans son sommeil et les seuls choses qu'il ne dit malgré la torture furent « Vous allez tous mourir, ça viendra d'en haut ». Même s'il ne nous apprit presque rien, l'ensemble des événements me dictait à pousser Hanéko à faire propager ces informations via les tavernes des barbus grâce à Gorgran (responsable de la taverne des barbu de la ville). Nous décidâmes donc de nous rendre au palais afin d'informer Ernest De Fontenoy des agissements du chaos qui, à mon goût, préparent quelque chose. L'homme n'avait pas pris les agissements de la black life au sérieux (il sembla honnête et je réussis à le convaincre à faire remonter l'information au conte électeur). L'autre sujet de notre visite étant, vu les circonstances, de réintégrer les Nains et les Halflings dans le tournoi, afin de faire une belle représentation pour le final et que tout se termine dans une ambiance festive. Le choix fut de faire une combat des meilleurs!
Nous formerons donc un groupe avec les Halflings et les humains seront avec les nains. Les résultants furent les suivants: victoires de Salva et Gris au 1er tour, victoire d'un Halfling et de Karlek au 2nd tour, victoire au 3ème tour grâce à Salva et moi, défaite de Karlek et d'un Halfling au 4ème. Et, pour le final j'affronterai seul, en Sécutor, un Rétiaire et un Scissor ainsi que... 2 TIGRES!!! et malgré ce gros challenge je réussis à terrasser mes adversaires!! Cool ! La fin du tournoi fut dans la joie et la fête et nous fûmes proclamés citoyen d'honneur de la ville de Teufelbeurf. Nous gagnâmes également une bourse de 15Co et une faveur de la miss de Sylvanie, pour ma part ce fut un baiser, qui contre toute attente sembla troubler la belle... Embarassed
De retour au près d'Augustus il nous félicita et nous offra une bourse de 10Co avec laquelle Nordevert nous en fabriqua 12 grâce à ses talents de faux monnayeur.


Evolution monnaitaire:
-5Co pour soudoyé le commis
+35Co sur chef BL (et amulette Hyène)
+15Co de Ersnest DE Fontenoy
+12Co de Augustus (en fausse monnaie grâce à Nordebert)

5 Les rois de l'arène suite le Mer 30 Sep 2009 - 7:27

Roklen


Le jour se lève, les combats commencent.
Le lendemain, j'ouvris le bal des combats. Mon premier adversaire est une femme elfe, rétiaire, de l'équipe des mixtes de Nuln. Le combat commença par un lancer de trident de sa part, que je réussis à esquiver. Je répliquai donc par une charge mais elle l'évita et tenta une attaque rapide. Dans son mouvement je réussis à la saisir mais ne réussis à la faire tomber. Après plusieurs épreuves de force je la surpris en lui fauchant les pieds, elle tomba face contre terre. L'elfe tenta de se relever, mais je lui serrai la tête entre mes pieds tout en lui envoyant des coups de bouclier dans le dos. Elle abandonna. Salva combattit pendant ce tour et gagna, Gris, malgré s'être bien défendu se fit assommer, Asbière perdit et Chanao réussit à assommer son adversaire. Nous parvînmes à passer le premier tour et Ernest de fontenoy nous annonça que pour le second tour nous serions alliés avec les humains de Bugenhof, contre les nains et les gladiateurs de la black life. Nous fîmes inviter à manger le midi chez nos nouveaux collègues, auxquels nous retournâmes l'invitation pour le soir. Au cours de ces deux repas nous pûmes nous familiariser avec Sidiber et ses hommes, mon impression fut que ces soldats joueront à la régulière et qu'ils ne cherchaient qu'une chose: gagner afin d'obtenir du galon au sein de l'armée. Entre ces deux repas nous en profitâmes pour nous promener. Je découvris un stand de mécanicien nain ou en discutant avec Frazek, je pus saisir deux, trois principes dont celui d'un système de chargeur de dague. Des graveurs de runes étaient présents également. Zakagur, un des apprentis nous apprît qu'il existait différents types de rune allant des plus courantes (type: force, endurance) au plus expérimentales (type: vampirisme, contre feu).
Le lendemain les combats reprirent mais je ne combattis que le soir en compagnie de Salva, en nocturne s'il vous plait. Salva en trace et moi en Scissor nous affrontâmes un Provocator et Hoplomaque, deux Black Life. Salva attaqua l'hoplomaque et moi je feintai le Provocator après plusieurs passes d'arme, je réussis à lui sauter sur le dos et à le déséquilibrer. Il tomba et mon épée s'enfonça dans ses pectoraux. Malgré le fait que je l'immobilisai et lui triturai sa plaie celui ci refusa d'abandonner comme je lui demandai. Je l'assomma. Lorsque je me relevai, je vis Salva, tenant en joug son adversaire, refusant également d'abandonner. Je l'assommai donc également. A l'issue du combat je fus félicité par Sidiber car il trouvait formidable le fait que notre équipe soit complémentaire, comparé à ses hommes, trop individualistes.
Le soir venu nous décidâmes de faire un tour du côté de l'auberge des Black life, afin d'espionner un peu. Sur le chemin et grâce à mon talent de commérage je surpris une conversation entre passants disant que la Black life semblait louche et peu loyale... rien de bien passionnant. Arrivés sur place Gris et Salva décidèrent de grimper sur le toit opposé à l'auberge afin d'observer l'intérieur. Étant resté dans la rue je cherchai une entrée ou tout signe suspect. Tout à coup une flèche fusa de l'auberge en direction du toit et un homme sortit de l'auberge. Nous sommes repérés! Je décidai donc de faire comme si de rien n'était et de rentrer à l'auberge. Le lendemain le combat opposa un Retiaire, un Thrace et un Sécutor de chez nous contre un Mirmillon nain et deux black life, un Provocator et un Rétiaire, leur chef. En plus de ces concurrents deux loups et un ours seront de la partie. Le combat à peine commencé je dus remplacer le Sécutor qui eut peur des loups (tarlouz!) Je commençai mon combat contre le chef Black life avec une attaque brutale qui porta, mais Salva, en bonne Elfe, rata son jet de filet et me l'envoya dessus (bravo, bravo, du grand art Evil or Very Mad ), mais elle vint me libérer ( enfin c'est la moindre des choses). Entre temps le chef black life en profita pour attaquer, mais contre toute attente c'est sur le nain qu'il lança son trident. Profitant de la confusion générale je me lançai sur le Provocator, mais un spectateur jeta sur moi un trident et me blessa! C'est l'anarchie! J'attaquai donc un des deux spectateurs Black life descendus sur le terrain,j'en tuais un et réussis à parer le second que je blessasse le tour suivant. Gris ayant tué le second spectateur, je chargeai le provocator et il succomba à une belle frappe de ma part cheers . Ce fut dans ce chaos total que nous réussîmes, avec l'aide des hommes et des nains à tuer tous les black life, à l'exception d'un que les nains gardèrent pour l'interroger. Nous apprîmes dans l'entre-fait que les black life étaient des adorateurs du chaos à la solde de Fredrich Aracnide.

6 Les rois de la reine le Dim 16 Aoû 2009 - 20:48

Roklen


Explication et Entrainement

Attendu à Krugenheim par Augustus dans son auberge le « Daffy Duck » dans deux semaines, me voici sur la route, en compagnie de ma fidèle monture, quittant Wolfenburg. Arrivé en avance je rencontre Bladimir, qui ne pourra rester jusqu'à l'arrivée des autres. Mais en passant un peu de temps avec lui, il m'apprit deux, trois bricoles sur Alfred Factor comme par exemple qu'il avait fait alliance avec un démon (femelle) et qu'il aurait eu en sa possession les bottes de Balroz donnant un pouvoir d'invisibilité. De plus, il me forma afin que je développe ma perception avant de repartir pour une mission que Augustus lui a confié. Le jour du rendez vous je retrouve Gris que j'ai quitté il y a deux semaines ainsi que Salva de retour de chez les Elfes. Quelques têtes familières sont également de la partie: Nordevert, devenu faux monnayeur; Karlek, maintenant maître d'armes et Asbière, devenu papa!! Exclamation PAPA? Question Mort de rire à l'imaginer changer des couches! Laughing

Enfin après avoir discuter du temps qui passe, Augustus nous rejoint. Il nous explique qu'il nous a tous fait revenir en raison de nos exploits lors de la foire St Michel et qu'il aimerait nous faire participer à la fête de Teufelheim qui aura lieu dans 7 jours. Cette fête, très naine, se déroule le premier jour de l'été, qui est également le jour d'arrivée de la nouvelle bière naine, dite fête de la première gorgée. Notre rôle sera de représenter Krugenheim dans le tournoi de gladiateur antique. Augustus nous présente également une nouvelle personne, Chanao, un type sympa, chasseur de prime qui travaille pour Augustus. Ainsi à nous 7 nous représenterons Augustus et la foire St Michel.

Pendant les 5 jours d'entrainement Karlek nous explique les 7 types de gladiateur autorisés à combattre, ainsi que les règles de combat. Pour résumer, il ne s'agit pas de combat à mort mais de spectacle et seul l'équipement propre au type de gladiateur incarné est autorisé. Pour ma part je choisis de jouer le rôle d'un « Scissor » équipé d'une épée courte et d'une demi-lune tranchante, c'est un guerrier agile et mon ambidextrie sera un atout je pense. Mon autre rôle et le « Secutor » disposant d'une épée simple et d'un grand bouclier, il offre plus une technique de défense avec des attaques brutales.

Lors de ces 5 jours d'entrainement je pus me familiariser avec mes 2 équipements et aussi en apprendre sur les armes lourdes grâce à Karlek, ce qui me sera utile dans un futur proche. Cool A noter également, lors d'un combat d'entrainement avec Gris, lui en Scissor et moi en Secutor. Ce dernier faillit m'éclater une couille, mes coups ne portant pas, il réussi à choper mon bouclier avec sa demi-lune et en profita pour me mettre un coup de pied mal placé... putain de mioche, aucun sans de l'honneur. Evil or Very Mad

Après une jour de bateau nous voici à Teufelheim, un jour avant le début de la fête. Chanao, connaissant les lieux nous guide et nous parle de Ernest de Fontenoy, organisateur du tournoi. Le temps de notre balade dans les rues en pleine préparation, nous réservons une auberge pour nous seul, « le fruit défendu » (c'est bon c'est Augustus qui régal bounce ). Nous primes un bon repas dans cette auberge confortable avant de nous présenter au bureau des inscriptions.

Sur place Ernest de Fontenoy nous explique le déroulement de la première épreuve ainsi que la répartition des participants. 8 équipes de 7, divisée en 2 poules de 4 équipes. Des nains de Zhufbar, des humains de Bugenhorf et une équipe mixte de Nuln constituent notre poule et pour le premier tour nous affronterons l'équipe mixte de Nuln. Le premier match du lendemain mettra en scène un Sécutor contre un Rétiaire, c'est donc moi qui ouvrirai les combats. Twisted Evil

Le soir venu, plutôt que finir les tonneaux de « l'ancienne » bière avec Karlek et Asbière je décide de m'entrainer avec Salva. Elle en Rétiaire, moi en Scécutor. C'est vrai, j'aurai bien été boire quelques chopes, histoire de filer un coup de main aux copains. Mais nous avons un travail à réaliser et il est pas question de se faire éjecter dès le premier tour (surtout que Augustus va taxer pour l'auberge, on se fait plaisir Laughing ). C'est donc ainsi que l'entrainement fini, je savoure un bon repas et monte me coucher.
QUE LES COMBATS COMMENCENT!!! cheers

7 La croisade de Gurlizek le Mer 29 Juil 2009 - 8:04

Roklen


Peu après 20h30 ce soir de siège du chaos sur la ville, nous décidons de faire un tour du côté de la communauté Von husheim. Et bien oui ne sachant pas par quoi commencer, autant aller où nous savons avoir vu un lien avec le chaos. Beaucoup de personnes sortent de l'enceinte, tout naturellement j'essaie de récolter quelques informations sur la famille, sans grand succès, toutefois nous apercevons un corbeau nous suivant. Nous décidons donc de nous séparer: Linnéa et Gris partent sur la piste de la meute hurlante, dans le quartier sud. Gurlizek, Otto et moi partons a la pêche aux informations, nous nous retrouverons dans 1h dans le quartier sud.
Nous commençons par l'enclume de mitril, tenue par des nains que connait Gurlizek. Malheureusement l'établissement est barricadé et les voisins ne peuvent nous dire où les nains se trouvent. Nous décidons donc de nous rendre au palais, en passant par le marché du centre pour discuter avec Kurt Ugfarden. Mais en ce jour d'attaque du chaos le marché n'est pas et Kurt non plus, de plus la cité est attaquée par des projectiles sur les abords de la ville, ça chauffe!. Arrivés au Palais, l'accès et gardé, impossible de rentrer. Toutefois j'arrive à soutirer quelques informations aux gardes. La femme et le fils du compte sont à l'intérieur sous la protection de la garde, Brenner et le Mage, dans une tour sur les remparts, les conseillers sont rentrés chez eux et aucune trace des Von Husheim dans le palais. L'heure tournant nous nous dirigeons vers le sud retrouver le reste de la compagnie et Gurlizek me confie le croc runique. Les autres nous informent, ils ont vu des hommes du chaos dans la ville! L'ennemi est bien à l'intérieur, comme nous le présumions. Les hommes se dirigeaient vers le palais. Le palais étant bien gardé nous allons donc essayer de trouver leur repère et nous nous rendons à la ruelle de laquelle sont sortis les hommes du chaos. Sur les lieux une porte en fer avec une petite lucarne grillagée. J'observe une fenêtre allumée à l'étage, je cherche donc un moyen d'accès, peut être par les toits en passant par la maison accollée qui à l'air vide... Entre temps Gris trouve une entrée des égouts, il y apercoit des skavens. Descendus dans les égouts, nous voyons deux skavens montant la garde, ainsi que la fameuse bête des Von husheim. Un magicien est également présent. Plus surprennent Von Husheim est sur les lieux avec son garde du corps, Gouhor. Après deux coups d'épée bien placés, je tue un skavens, ouvrant le passage à droite, Gurlizek se chargeant de la gauche. Notre plan fut le suivant: Linnëa à l'arc, vise la bête, Gris et Otto se chargent du magot et Gurlizek et moi nous chargeons de Gouhor. Notre adversaire est un très bon épéiste et le combat est intense, de plus le magot incante et une bête pustulante et dégoutante apparait, il faut que j'aille aider Gris. Nous portons donc notre botte secrète: la charge en duo! Grâce à cette attaque je réussis à tuer Gouhor. En passant à côté de la grosse bête, je décide de lui porter un coup avec le croc runique, on ne sait jamais! Mais le champ de protection repousse ma lame. Du coup je décide de charger la bête invoquée, en un coup je réussis à la tuer, pas très costaud cette invocation. Gris et Gurlizek partent à la poursuite de Von Husheim, mais il redescendirent aussitôt, projettés en arrière par un mage avec un corbeau sur l'épaule (le voilà notre espion). Le corbeau se transforma en un monstre à griffe et plein d'oeil. Je réussis à lui porter un coup mais quatre nouveaux monstres tout rose apparurent. Jugeant que Gurlizek se débrouillera très bien seul contre le corbeau, je décide donc de porter un coup à l'une des créatures rose mais celle-ci disparut!! Libérant donc la voie pour atteindre le magicien, je porte donc une attaque au mage, qui lui fut fatal. Le champ enfin libre, Linnéa essaya le collier que portait le premier mage afin de pouvoir entrer dans le champ de protection de la grosse bête. Car désormais la bête était à terre, inerte et fissurée. Mais le collier s'incrusta dans sa peau instantanément, l'obligeant à l'enlever avant de pouvoir essayer de rentrer dans le champ de protection. Du coup nous fouillons la maison, sans trouver le père Von Husheim, mais quatre cadavres d'hommes du chaos se trouvent à l'étage. Etant donné que de nombreux points restent troubles nous décidons de passer le reste de la nuit dans la maison, afin de surveiller diverses vas et viens. Le matin venu nous nous rendons au palais afin de rencontrer le comte. Je rendis donc le croc runique à Gurlizek afin qu'il puisse le donner au comte. Celui-ci apprit les différents faits qui nous étions arrivés et nous demanda comment nous remercier. Il me proposa également une place de champion de justice, si Brenner venait à quitter cette fonction. Même si tous les problèmes de Wolfenbourg ne sont pas résolus, nous avons participé à faire apparaître la vérité, reste à la justice de faire son travail.


Comme tu nous l'a demmandé voici ce que je peut demmander au Compte, soit tous simplement de l'argent (en négaciant biensur) vu que j'ai fait des achats en début de scénario. Mais en priorité je veux bien une bonne lame, à voir ce qu'il me propose. On peu en discuter ensemble sur ce post ou en HRP si tu préfères. Merci pour le scénar Jon, ca fait du bien de rejouer depuis le temps.

8 Return of Luther le Mar 21 Juil 2009 - 6:33

Roklen


Après avoir répondu favorablement à Gurlizek, me voici reparti sur les chemins en direction de Wolfenburg et la « Vouivre Hurlante ». Après 4 jours de cheval en partant de Talabheim j'arrive enfin à Wolfenburg. N'empêche, depuis mon changement de carrière et ma nouvelle veste longue à col, la classe, au moins les gens me regardent plus comme un bouseux! Revenons à nos moutons, arrivé à la Vouivre Hurlante, je retrouve une connaissance, Linnéa. Après l'arrivée de Gris et Aurus, Gurlizek nous mit au parfum des différents événements qui se sont passés récemment dans Wolfenburg. Ils ont récupéré un parchemin, un calice et un épée chez un certain baron Von Husheim. Le baron est un homme important, ami du compte électeur, il organise des combats dans sa communauté. Gurlizek explique que c'est là bas qu'ils ont récupéré les 3 objets et qu'il y a présence du chaos donc une grosse bête reste dans la communauté. Pour résumer: c'est le bordel! Etant le seul inconnu de Van Husheim, Gurlizek me demande de me rendre le soir dans la communauté afin de constater s'il y a eu du changement depuis leur passage. Arrivé dans l'enceinte j'observe l'assistance: le baron accompagné de son fils sont présents, ainsi qu'un mage et Brenner, champion du compte électeur. Notre but étant de rendre l'épée, qui s'avère être un croc runique, au compte électeur nous décidons de nous rendre au palais avec Gurlizek afin de voir Brenner.
Là-bas nous assistons à une réunion avec des personnes influentes de la ville: Brenner, la femme du Comte et son fils, Llujbié Horn le conseiller communautaire, San Diepac un mage, Kurt Mehlhorn le conseiller économique appartiennent à la guilde des marchands et Pieter Igornova le conseiller logistique et politique. Après une fine observation de l'assistance par Gurlizek et moi même ces deux derniers ne semblent pas à l'aise, méfiance. Lors de cette réunion nous apprenons que des troupes du chaos sont en marche pour la ville et aussi que Brenner souhaite récupérer l'épée, symbole de puissance. Sur ce second point nous lui fîmes part de notre intention de rendre l'épée au comte, en personne. Lors de notre dernière nuit à la Vouivre Hurlante nous nous faisons attaquer par des chasseurs de prime, on nous a mis un contrat sur la gueule!!! Bordel de merde, je suis sorti de la chambre et me suis posté en haut des escaliers, les ai empéchés de monter. Quand Gurlizek est arrivé on s'est mis à descendre les escaliers et à tout découper sur notre passage. Ca fait du bien. Grâce à Gris nous apprenons que les chasseurs de prime sont envoyés par la guilde de la Meute hurlante.
Le lendemain les troupes du chaos arrivent sur la ville et le compte n'est plus qu'à un jour de la cité. Il faut que nous fassions avancer les choses...

9 Lettre à Aldred Bear le Mar 21 Juil 2009 - 6:32

Roklen


Cher Aldred
Quelques temps se sont passés depuis ma vie d'aventurier. J'ai pu en profiter pour affirmer mon rang au sein du masque de la chouette. Et grâce à toi cela m'a permis de devenir Champion de justice occasionnel pour le clan. Tout s'est passé lors du recrutement pour livrer un match de champion de justice contre Les fantômes de Talabeckland, combat décisif, pour éliminer notre plus grande menace. Suite à cette sélection, je fus choisi pour représenter le clan et au cours d'un combat titanesque remportai la victoire. Me voici donc champion de justice itinérant, le champion attitré du clan n'étant pas prêt à passer la relève. Je pus donc travailler pour quelques nobles et organisations de Talabheim tout en restant très impliqué dans les affaires du clan de la chouette dans des objetifs capitaux. Mon influence grandissante au sein du clan il me fallut un second, Salomon, un homme droit et toujours présent sur qui nous pouvons compter tous les deux et qui sera me tenir au courant des affaires en cours. Car je me lasse de cette existance citadine et m'ennuie de l'aventure. Il me faut plus d'action et d'imprévu, c'est pour cela que je pars, à la recherche des autres aventuriers avec lesquels j'ai déjà fait équipe. Ce groupe, bien qu'un peu trop hétéroclite, n'est que source d'ennuis mais tellement imprévu, demain m'est inconnu. Au revoir Aldred nous nous reverrons bientôt, je l'espère.
Ton ami Luther Reise

10 La bourse ou la vie le Ven 9 Jan 2009 - 7:20

Roklen



De retour à Talabheim, je suis convié par Aldred Bear. Celui ci m'explique qu'un de ses contact à besoin d'un coup de main. Il s'agit du tenancier de la chope d'or, Throntok. Cette taverne naine fait partie du réseau des tavernes des barbus, d'on j'ai déjà entendu parlé par Gurlezek. C'est donc avec curiosité que j'accepte de rencontrer Throntok.
Arrivé sur place je rencontre Gurlizek et Karlek attablés devant une chope. Le tenancier Tronctok vint nous acceilier et nous mena dans une pièce voisine. Il s'agissait d'une arrière salle dans laquelle été présent un nain, Sigmar, fraichement arrivé à Talabheim. Trontrok nous parla d'un homme, Hermanfrid, un trafiquant appartenant au clan des fantômes du Talabecland. Il nous demanda de le retrouver et de récupérer les 200Co ou les armes volées, que l'homme devait au nain.C'est donc avec Sigmar et Karlek, que nous partîmes sur les traces du l'escroc.
Notre enquête commença chez Ralf, qui nous appris que Hermanfrid avait dérobé un convoi de vin en provenance d'Alborf et compté la revendre à Woldtarte d'ici peu. Il nous donna également l'adresse d'un négociant en vin, Romarik, propriétaire du bon bacchus, une taverne spécialisé en vins de Bordelot. Pour terminer il me demanda de lui récupérer 500Co que lui devait Hermanfrid.
Après avoir bu quelques vins, j'appris par Romarik que le vin volé et du Poyak, un brevage très cher. J'appris également que la cargaison dérobée comprend 5 tonneaux, a 1000Co l'unité!!!
Je partais rejoindre Sigmar et Karlek, lorsque un homme de petite taille rentra en contact avec moi (note: -6,15Co pour les conso). Sorti de l'auberge il nous appris qu'il s'appelle Merlot, qu'il était un petit trafiquant et qu'il avait entendu notre conversation. Merlot prétendait savoir quand le convoi partait et que contre la moitié de la valeur du chargement il voulait bien se joindre à nous. Ce dernier point resté à discuté,mais nous avions besoin d'informations et nous acceptames de partager le butin.
Après un bref passage chez Aldred, pour récupérer un homme, Salomon, et etre passé à la chope d'or nous restaurer. Nous partimes tous 5 en chariot, à la rencontre du convoi de vin sur la route de Woldtarte.
Les heures tournent sur la route de Woldtarte lors que nous entendimes des chariots et des chevaux devant nous. C'est a bonne distance du campement des voleurs que nous arretames notre chariot. Le campement été constitué de 2 chariots pour les tonneaux et les armes, d'une calèches et des cavaliers. Nous pouvions également compter 6 gardes et 2 cochers. Notre plan fut simple mais efficace, Merlot chargé de libérer les chevaux de la calèche, Sigmar et moi approcherions en premier en prenant la route, Salomon et Karlek par les bois viendrons juste après pour les surprendre dans le dos. Le plan ce déroula à merveille, je réussi à récupérer les chariots en éliminant 3 gardes et les 2 cochets. Pendant ce temps les autres réussirent à maitriser le reste des gardes. Resté la calèche, deux hommes se trouvé à l'intérieur et lancé des flèches. Je parvins à lancer une torche dans la calèche, provoquant la fuite des individus. Karlek intercepta les fugitifs qui se trouvères être Hermanfrid et son fils, voici un joli cadeau pour Tronctok!
Et nous voilà reparti vers Talabhéim avec le chargement.
Sur la route, entrain de mener la calèche en dernière position, notre convoi fut stoppé par deux inconnus. Il ne s'agissait en faite que du jeune Gris accompagné de la charmante Ermitage. Ils étaient à la recherche du chargement de vin pour le compte d'Augustus, propriétaire de la cargaison. Remit en route notre convoi fut attaqué par des brigands, combat dans lequel je tua 3 brigands et un garde mais nous perdîmes une partie des tonneaux de vin. Après cette halte forcée,les tâches à venir firent discutées, voici le programme à venir, il se dégage plusieurs points:
Nous sommes allés voir une connaissance à Merlot, qui nous a acheté le reste de la cargaison pour 3650Co. Nous nous sommes donc réparti le butin: Grâce à Sigmar qui a réussi à réussit à persuader Merlot n'a peut prendre qu'1/4 au lieu de la moitié donc 900Co, la moitié pour Augustus via Gris et Ermitage donc 1350Co. Ils nous resté donc 1350Co :
225Co au lieu de 200Co à Throntok, les armes et Hermanfid père et fils
525Co au lieu de 500Co pour Aldred
200Co + les récompenses de Aldred et Throntok => 230Co chacun
80Co pour salomon qui, je le pense, ne refusera pas à partir de maintenant, de me rendre un petit service ou de travailler pour moi.
J'ai profité également de mon passage à Talabheim, pour aller voir le marchand d'arme qu'il m'avait offert mes gants. Je lui demanda, avec une avance de 150Co, de me créer une veste et une chapeau armés.




Dernière édition par Roklen le Sam 5 Déc 2009 - 9:34, édité 1 fois

11 Le trésor du phenix le Mer 3 Déc 2008 - 9:00

Roklen


Le trésor du phenix


épisode 3, suite et fin

Me retrouvant au rez de chaussé avec Gurlizek, nous décidons de fouiller l'auberge. A notre grand désespoir, toutes les personnes mise à part notre compagnie ont été tué par les skavens. Mais le plus dur reste à venir, car en fouillant les pièces de l'auberge, j'aperçois par la fenetre d'autre skavens dans la cour de l'auberge. Après concertation, nous décidons d'attendre le levé du jour pour repartir, le temps étant mauvais et nos chevaux étant mort. Afin d'éviter une attaque surprise nous décidons de monter la garde: Gurlizek au RDC, les Elfes dans une chambre avec le coffre et moi dans le couloir à l'étage.
Au bout d'un moment j'entendis un bruit de verre cassé dans une chambre et je vis une lumière en ressortir. Avec discrétion je parviens a voir dans la chambre!!! une bombe incendiaire!! je cour donc prévenir Linnéa et Salva afin que tous trois descendions rejoindre Gurlizek.
Premier à descendre par l'escalier afin de protéger le coffre je me pris une flèche qui me blessa. Gurlizek été en plein combat au niveau de l'écurie et après avoir renversé des tables pour créer un abri de fortune, je decide d'aller lui porter assistant. Le nain avait déjà tué deux adversaires et se préparé à combattre contre un rat ogre. Gurlizek explique aussi qu'il voit plusieurs skavens dans la cour et je décide donc de jeter un oeil par la barrière donnant sur la route afin de trouver un point de fuite. Deux skavens attendaient coté route, je réussi à me débarrasser du plus proche et Salva s'occupa de l'autre avec des flèches (oui, oui des flèches, l'arc et tous, serait t'elle enfin parvenue à maitriser son arme?!?)
De retour dans l'étable, Gurlizek avait réussi à contourner le rat ogre pour s'attaquer à un autre. Je le rejoint après avoir achevé le rat ogre et me dirige vers le magicien afin de le stopper dans son incantation. Malheureusement, lors de ma course une sphere incendiaire lancée par le bombardier me percute en plein visage, me brulant le front. Après avoir éteint le feu sur mon visage je décide d'allé me venger. Je réussi rapidement à faire lacher la bombarde à mon adversaire et malgré ses esquives je parvint à lui porter un coup fatal. Lors de mon acharnement sur la dépouille de ce dernier, le reste de l'équipe parvint à tuer les derniers assaillants. Le combat enfin fini c'est avec un certain plaisir que Salva et moi jetons les sphères incendiaires, la bombarde et une torche dans le puit d'ou été sorti les skavens afin d'y mettre le feu.

Le lendemain nous parvenons à étre pris par une diligence et ce fut ainsi que nous réussirent à regagner Talabheim ou se trouve Hanna, afin de rendre le coffre contenant le petit animal supposé et récupérer nos 50Co ainsi qu'un compte crédité de 10Co à la taverne "La buverie de Troll"




Dernière édition par Roklen le Sam 5 Déc 2009 - 9:35, édité 1 fois

12 Le trésor du phenix le Ven 28 Nov 2008 - 8:25

Roklen


Le trésor du phenix

épisode 1
Après avoir pris contact avec une certaine Hanna Felizeim, tenancière de « La buverie du troll » nous avons, Gurlizek, Linnéa et moi, acceptés de partir pour Marienburg afin de transmettre un parchemin et rapporter un objet pour la somme de 100Co par personne. Le parchemin doit donc être livré au capitaine du phénix (comme la société de Pitt dans Mac Gyver) amarré à Marienbourg pour quelques jours et de revenir avec un objet que le capitaine du bateau nous donnera en échange.
Après quelques courses je pars donc pour cette destination avec une épée batarde +3 (soit disant magique) fraichement achetée, avec mes compagnons.
Le voyage en bateau jusqu'à Aldorf ce passe sans embuche. Arrivé à destination nous passons la soirée dans l'auberge "Le nain ailé" ou je réussi à receuillir quelques rumeurs:
_Le Reik serait bouché vers Marienbourg par un pont écroulé
_Un troll serait dans les montagnes
_Des hommes bêtes seraient près des montagnes grises

Le lendemain nous prenons le bateau pour Schilderheim, lieu ou le pont s'est effectivement écroulé. Arrivé sur la berge un homme essaie de nous revendre ses cartes pourries à des prix exorbitants!!! et nous priment un raccourci par des sentiers de chasse afin d'arriver plus vite à Marienbourg. La seconde nuit ayant été troublée par des hurlements, c'est avec prudence que nous continuons notre route jusqu'à être confronté à un paysage dépourvu de végétation au centre duquel un bosquet à la végétation luxuriante trône. Gurlizek et moi montons la garde en formation pendant que Linnéa observe une pierre scultée au centre d'un cercle ou est inscrit en elfique "Ici repose Aekold le miraculeux, paix à tous les esprits". Elle constate aussi qu'une armure brillante et bloquée dans la végétation. A ce moment nous sommes attaqués par des vagues d'hommes bêtes et malgré nos réussites à les exterminer (deux 35 de dégats et un 53!!!), il en arrive de plus en plus et nous sommes contraint de nous abriter dans le cercle de protection qu'offre la pierre gravée.

Episode 2
Après le départ des Hommes bêtes Salva nous rejoint au bosquet. C'est tous quatre donc que nous entrons dans Marienbourg. Arrivé à l'immense port j'ai l'idée de trouver le bureau des taxes ou, après avoir "offert" une couronne l'on m'indique l'emplacement du Phénix. Contraint de saouler le maitre d'arme du bateau, Karelek, pour parvenir à monter sur le bateau le soir même, nous ne pouvont toutefois procéder à l'échange à cause de jeunes femmes peu vétues occupant le capitaine. C'est donc le lendemain que nous donnons le parchemin au capitaine et recupérons la boite. L'objet, fermée par trois clefs, renferme un petit animal inconnu, nécessitant un éclairage nocturne. Sans plus attendre nous reprenons la route pour rejoindre Hanna. Après une journée de calèche, nous faisons une halte pour la nuit dans une auberge. Une attaque Skaven, surement désireux de posséder notre boite, nous sort de notre sommeil et c'est après avoir tuer plusieurs d'entre eux, d'on une rat-ogre de mes mains que nous terminons notre nuit. Une question se pose toutefois, qui est le commanditaire de cette horde de rat puant?

13 Braquage à l'estalienne le Mer 22 Oct 2008 - 9:09

Roklen


Suite à la fête de Krugenheim, Augustus proposa au personne qu'il à choisi et qui le souhaite de ce rendre à un rendez vous dans une auberge sur la route au nord de Talabheim. Le but est de retrouver une personne, le compte Vladim, appartenant à une guilde. Les informations sont maigres mais à en croire Augustus le salaire sera confortable.
Avant de partir je réalise quelques courses:
_une épée +1
_Une belle paire de bottes noires +1
_5 potions de soins
_6 potions de force
_un pochon herbe médicale

Le voyage ce passa tranquillement jusqu'au moment ou une ombre peu naturelle masqua le soleil. Lorsque je voulu étuder le ciel l'ombre avait disparu, mais derrière nous un gros « bateau » accroché à un énorme ballon s'écrasa au sol! Quel est se maléfice???
Une dizaine de nain sortirent de l'épave, j'espère que la situation ne va pas dégénérer car à 5 contre 10 le combat est loin d'être gagné. Heureusement il se trouve que Salva et Karlek connaissent l'un des occupent du vaisseau et que d'autre part ils ne nous sont pas hostiles.
Après quelques paroles afin d'expliquer nos situations respectives, deux des occupants choisirent de nous accompagner: Gurlizek qui connait Karlek et Vince un humain.
Arrivé a l'auberge du rendez vous le compte Vladim se présenta à nous. Il nous expliqua que l'objet de notre présence est que lui est sa guilde souhaite que nous neutralisions le Baron Edmond Bartus lors d'un de ses futurs voyages et que nous récupérions la soeur du compte captive dans la demeure du baron afin qu'il puisse lui et ses 200 hommes attaquer la ville. Il nous explique que le baron cherche à lui prendre ses terres et qu'il à besoin de nos services pour préparer le terrain afin que lui puisse investir la ville du baron. Après une longue discussion au sujet de la rémunération, je réussi à négocier 110Co par personne pour accepter la mission.

Arrivé au poste de garde de la ville et à notre grande surprise l'entrée est payante!!! 5Co par tête de pipe! Inconcevable pour nous de payer, nous choisissons de contourner la ville afin de trouver une brèche. Le cimetière fit l'affaire et nous fumes à l'intérieur de la ville pour la tombée de la nuit. Un couvre feu est en place et nous dûmes trouver rapidement une auberge pour passer la nuit, pas très accueillante comme cité.
Après une nuit de repos, nous nous divisâmes en deux groupes: Vince et Nordebert, recueillerons des informations dans la ville sur la soeur. Karlek, Grulizek et moi-même, sortirons de la ville pour repérer le trajet du baron pour Aldorf afin de lui tendre une embuscade. Avant de partir nous devons faire des courses: filet, cordes, grappin, ficelle, etc. Malheureusement la discrétion accompagné de deux nains n'est pas chose acquise et nous fumes alpagués par trois gardes. Le chef des gardes s'en prit à moi et après plusieurs passes d'armes je réussi à le tuer.
« ma mort! Tu la cherches mais c'est toi qui la trouveras!!! »
Je du courir pour rattraper mes deux compagnons (dans la précipitation j'oublié une épée tombée lors du combat) et nous dures trouver un défilé pour sortir de la ville sans passer devant les gardes.
Nous choisimes de remonter la route pour Aldorf dans la lisière de la foret afin de ne pas nous faire voir par d'éventuel garde. Après une courte marche, nous vimes un homme gravement blessé sur le chemin. Ce dernier ne réussi pas à nous dire grand chose avant de mourir et c'est avec une grande prudence que nous poursuivîmes notre route. Arrivé à la sortie d'un virage une épave de carriole portant les armoiries du baron bloqué le passage. Je ne sais pas ce qui ce passe mais cette mission va être beaucoup plus compliquée que prévue.
Sans avoir eu le temps de réfléchir Madrak arriva de la ville accompagné d'un homme... Le vrai Vladim!!!
J'ai beaucoup de question à lui poser à ce Vladim...

14 Résumé scénario le Ven 3 Oct 2008 - 4:41

Roklen


L'objet perdu d'Alfred Factor (8ème et 9ème partie)


Jeudi matin

Je n'ai jamais vraiment travaillé mon adresse au tir et je dûs me faire prêter un arbalète pour l'occasion car je n'en possède même pas.
Pour le premier tour de cette épreuve de tir je fus tiré au sort pour affronter Asbière et je réussi à l'éliminer par 28pts à 24.
Le second tour ne me réussi moins car je me suis incliné face à Teedlit 10 à 14
Arrivée en petite finale contre Madrak le jeu fût serré car nous étions à égalité à la fin des trois lancés. Toutefois après prolongation je réussi à dominer mon adversaire. je fini donc 3ème de l'épreuve.
En cette fin de matinée un personnage important nous fût présenté, il s'agissait du baron Godfroy de Pikar. Cette personne avait fait fortune dans le vin et était le patron d'Augustus, ce qui laisse largement penser que c'est cet homme le véritable organisateur de ces jeux.

Jeudi après midi

Cette épreuve d'agilité ne me porta pas au sommet du classement. Malgré avoir encouragé la foule pour le slam final, les barbelets du début n'auront fait perdre trop de temps et je ne fini qu'à la 6ème place avce un temps de 9min 45sec.


Vendredi matin
Epreuve surprise!!!
Cette épreuve consista à rapporter des objet trouver dans une foule classée par rang social. La majeur partie de mes objets me fût prêté par la classe populaire, celle d'ou je viens. Et grâce à leur grande aide je fini 3ème, en aillant tous de même essayer d'intimider Bladimir pour qu'il me donne sa place!!
Cette épreuve permis d'achever cette belle fête tout en légèreté après des épreuves quelques fois éprouvante. C'est donc convivialement que nous nous préparons à la remise des prix.
Mais Osvald, qui avait disparu depuis un petit moment fît sa grande apparition!!! Il traversa la foule accompagné d'une créature mutante et tenta de s'approcher du baron. Sans l'ombre d'une hésitation je traversa la foule pour attaquer cette créature démoniaque. La bête fût coriace et je perdis presque la totalité de mais points de blessure. Mais dans un excès de fureur je parviens à exploser la tête du mutant!!!



Dernière édition par Roklen le Sam 5 Déc 2009 - 9:37, édité 1 fois

15 Résumé scénario le Mer 13 Aoû 2008 - 9:15

Roklen


L'objet perdu d'Alfred Factor (7ème partie)

Mercredi matin
"Putain de merde! Mal le casque c'matin!"
La soirée avait été bien arrosée la veille et c'est un peu dans le paté que je me réveilla. Ce matin résistance sous l'eau, autant le soir précédent c'était pas de l'eau que nous avions bu avec Karlek et nous avions bien résisté, que la l'eau je le sentais moyen.
Résultat des courses, 15 secondes sous l'eau et je buvais la tasse. Bref je finissais avant dernier quant à Karlek, il ne fit guerre mieux avec 20 secondes.
Nous nous sommes donc retrouvé autour d'une « p'tite topette » avant de partir nous promener à la foire pour cette après midi de repos...
Repos qui ne fut que de courte durée étant donné que les attractions de la fête nous tentâmes bien vite. Pour la mise en bouche j'offris à Karlek l'occasion de me remontrer sa force sur un jeu de « shootage » de ballon. Cela c'était avéré trop facile pour nous deux et nous avions donc poursuivi par un jeu ou il fallait porté un poids au dessus d'une flamme. Après nos victoires (et 5Co gagné), nous sommes allez nous rafraichir avec une petite bière que j'offris à Karlek avant de continuer notre ballade. Au détour d'une rue nous sommes tombés sur des combats des rues organisés. Je choisis de miser pour affronter un type qui se la joué un peu trop à mon goût. L'homme ne se débrouilla pas si mal. Mais après quelques échanges de coups, l'inconnu était mort. Je lui avais mis une droite si puissante (25 en dégats) qu'il mourut sur le coup. Je dus écarter des gamins du cadavre pour ne pas qu'ils le dépouille! Un froid parcouru l'assistance, mais après leur avoir gueulé un truc du genre:
"A ce genre de jeu on peut perdre très gros, quelqu'un d'autre veux jouer?" , un grand costaud de presque 2 mètres releva le défi. Il fut plus corriasse que son prédécesseur et il utilisa un poing Tiléen (cf: poing américain). Les coups volaient et j'entendis Bladimir dans la foule me parler. Après m'être excusé pour la machoire cassé d'une vielle dame "oups! Désolé" , je porta un coup de pied, tel qu'il ne put se relever (23 dégats, j'suis en veine ce soir!). Bladimir quant à lui était entrain de se faire attaquer par un pote au gros costaud. Lorsqu'il fut en difficulté je voulu aller lui donné un coup de main mais il réussi à prendre le dessus et à assommer son adversaire.
C'est donc tous trois que nous rentrions à l'auberge, le soir étant arrivé.
"Ah! Ca fais du bien une petite virée!"



Dernière édition par Roklen le Sam 5 Déc 2009 - 9:38, édité 1 fois

16 Résumé scénario le Mer 6 Aoû 2008 - 3:33

Roklen


L'objet perdu d'Alfred Factor (6ème partie)


Aujourd'hui se déroule l'épreuve de force. Après un bon petit déjeuner je me dirige vers les lieux de la foire Saint-Michel. Avant la présentation du speaker, je prends toutefois le temps de souhaiter bon courage à Karlek et Ermitage. Pour la premier défi de cette épreuve, il s'agit de briser 15 planches de bois. Après avoir observé les noeuds dans le bois et les différentes fissures je réussis à en briser 6.Cela me permet d'atteindre le deuxième tour qui consiste à briser 15 tuiles. Grâce à la précision de mes coups j 'arrive à en briser 7, me permettant ainsi d'arriver en finale de l'épreuve. Pour le dernier tiers de cette épreuve, le but consiste à briser 15 briques. Après m'être concentré afin d'allier force et précision je réussis à en briser 8.
Mes prouesses en analyses, précisions et force m'ont permis de remporter cette épreuve.
Me voici donc 4ème du tournoi avec 21 points et 2 victoires en seulement 3 épreuves.



Dernière édition par Roklen le Sam 5 Déc 2009 - 9:39, édité 1 fois

17 Résumé scénario le Mer 30 Juil 2008 - 7:59

Roklen


L'objet perdu d'Alfred Factor (4ème et 5ème parties)


Lundi matin:
Pour cette épreuve de réflexion mon adversaire fut Salva. Dans le premier tiers de cette épreuve Salva fournit un meilleur jeu que moi qui ne maitrisais pas les subtilités de ce jeu de dame, je subis donc la perte de 8 pions sur 20. Le second tiers me fut plus bénéfique, grâce à l'observation des tactiques de jeu de mon adversaire, je réussis à revenir à l'égalité. Malheureusement ce répit ne fut que de courte durée, vraisemblablement Salva me surpassait dans ce domaine car elle réussi à me battre sans trop de difficulté.
Eliminé dans cette épreuve je salua d'une « vigoureuse » poignée de main mon adversaire et quitta sans mots le damier. Pas de chance pour moi, il semblerai que je sois tombé sur plus fort que moi dès le premier tour. Evil or Very Mad Cette elfe est sans aucun doute plus habile à ce jeu que dans la maitrise de l'arc. Very Happy Sur ce, je ne m'attarda pas aux alentours de la fête et préféra rentrer à l'auberge afin de me préparer pour la finale du combat à mains nues prévu pour le soir même.

Lundi après-midi:
Après le repas nous étions presque tous restés à l'auberge. Karlak et Asbière s'échauffaient et cela se termina rapidement à l'extérieur de l'établissement. Idea Je pris ma chope afin de me rendre dehors pour profiter du combat improvisé, ceci dans le but de mieux observer mon adversaire du soir, Asbière. Le combat fut rapide et Karlek eu vite raison d'Asbière, qui semblait bien diminué. Le combat du soir en sera bien raccourci, comme le firent remarquer Mondérik et Nordevert.
Lorsque je revins à l'intérieur Augustus sembla décidé à parler à l'écart avec certains d'entre nous, dont Ermitage et Bladimir, le garde du corps d'Augustus chargeait de nous surveiller. Je décida de les suivre tous trois dans la pièce à côté afin de participer à la discussion. Lors de l'entretien avec Augustus et les autres je fîs part à ce dernier qu'il aurait été bon de reporter (encore) la finale car le spectacle risquait de couper court. Mais je m'aperçus que le sujet pour lequel nous nous étions réunis ne concernait pas le combat du soir. Augustus avait semble t'il constaté les tensions entre Ermitage et moi même, il désirait en savoir davantage. Voyant que je n'étais pas décidé à parler de ce sujet Ermitage s'en charga. Elle jugea bon de dire à Augustus que nous nous étions rencontrés par l'intermédiaire d'Aldred Bear, qu'il connaissait également. Après avoir quitté la pièce Ermitage me rattrappa dans l'auberge et m'expliqua qu'elle avait travaillé pour Aldred mais qu'elle l'avait trahi pour les fantômes du Talabecland et que c'était en partie de sa faute s'ils avaient réussi à attaquer La chouette aussi rapidement. Voyant l'issue de l'affrontement des deux clans elle, choisit d'intégrer le groupe que formait Augustus afin de quitter Talabheim.
Le soir venu, le combat commença. Very Happy Asbière avait semble t'il bien récupéré. Il se pointa en slip sur le ring, cet homme n'a décidément aucun respect et je comptais bien lui montrer que l'on ne se moque pas impunénant de Luther Reise. Evil or Very Mad Il lança l'offensive et m'attaqua deux fois, heureusement pour moi aucun de ses coups ne porta. Profitant de ses ratés je lui colla deux puissants coups qui le sonnèrent. L'arbitre intervint, réfléchit un moment, mais laissa le combat se poursuivre. Asbière semblait faible mais réussit à m'attraper le bras. Je parvins à me dégager et tentai de l'assomer à deux reprises, je savais que si je lui remettai les deux mêmes coups que précédemment le combat serait terminé. Il fallait faire durer le spectacle. Je voulus attraper le visage d'Asbière afin de le projeter sur le sol, mais ma main glissa sur son visage plein de sueur et mon mouvement me déséquilibra, je tombas à terre. Asbière en profita pour se jeter et me planter son coude dans le dos. Raté, il loupa son coup et se retrouva au sol. Saisissant l'occassion j'en profita pour lui faire une prise afin de le maintenir face contre terre. L'arbitre commença à compter, à deux reprises Asbière tenta de se libérer, mais mon étreinte était trop forte et je fus déclaré vainqueur de l'épreuve de combat à mains nues!!!! cheers
Voilà de quoi ratrapper mon échec au jeu de dame. Very Happy

De retour à l'auberge Ermitage m'offrit un verre pour discuter. Je lui dis que je pouvais concevoir qu'elle trahisse Aldred, le monde était ainsi, mais que pour l'instant le pardon de cet acte n'était pas envisageable. Nordevert, Karlek et Mondérick, assis au comptoir, ressemblaient à trois gamins. Ils observaient ma conversation avec Ermitage d'un yeux en coin tout en chuchotant et ricanant. jocolor
Sur ce je choisi de finir la soirée avec eux à fumer une pipe et boire quelques chopes. Tandis qu'Asbière se faisait réconforter par la serveuse à l'étage. Very Happy

18 Résumé scénario le Sam 12 Juil 2008 - 8:02

Roklen


L'objet perdu d'Alfred Factor (3ème partie)


Ma première épreuve ne débutait qu'à 14h ce dimanche mais je me rendis sur place une bonne heure avant pour observer les lieux.
J'étais le premier participant et mon adversaire était Oswald. Dès le début de la rencontre Oswald se jeta sur mon dos et me mordit à sang dans le cou. Ma réaction fut de le faire s'écraser entre l'un des poteaux du ring et moi, mais je fus déséquilibré et ne réussis qu'à me jeter en arrière sur le sol, écrasant ainsi Oswald entre les planches et moi. Suite à cela il monta sur la troisième corde et je réussi presque à l'éjecter du ring mais il parvint à se rattraper derrière les cordes et à revenir au sol pour m'attraper les jambes. Après un bon coup de pied je crus le mettre KO, l'arbitre commença à compter... Erreur ce traitre en profita pour se lancer dans une incantation que je réussis à interrompre in extrémis d'un coup de pied. Mon dernier coup fut fatal, sous l'effet de la colère qui m'animait je lui donna un grand coup de pied destructeur qui marqua l'esprit de toute l'assistance, Oswald ne put se relever.

Mon deuxième combat m'opposait à Mondérik, sa corpulence n'avait rien à voir avec mon précédant adversaire plutôt chétif mais non moins très vif. Néanmoins le combat fut moins spectaculaire mais les coups que nous nous portîmes étaient d'une violence inouie. A chacun des violents coups reçus et portés je sentais mes forces diminuer considérablement. Ma fin était proche, mais Mondérik aussi avait beaucoup subi de mes attaques et il dû reprendre son souffle. C'était le moment de jouer le tout pour le tout, je rassembla mes dernières forces pour tenter une attaque combinée: un coup de pied dans le genou suivi d'un coup de poing en pleine figure. Malheureusement la force me manquait et je ne réussis à toucher mon adversaire du pied, déséquilibré, je crus m'affaler sur le sol. Cependant je réussis à écraser mon poing en plein dans la face de Mondérik qui, après ce gros coup destructeur, ne put se relever.
Après ce dernier combat très éprouvant je pus me restaurer et me faire soigner à l'infirmerie ou j'en profita pour observer l'état d'Ermitage et remercier Gris de son soutien chaleureux.

Ces deux victoires m'ouvrent les portes de la finale qui m'opposera à Asbière un adversaire de taille et peu fair play...

_Mais fais attention Asbière tu n'as peut être aucune morale mais le feu de la loyauté et de la bravoure brûle dans mes veines!

19 Résumé scénario le Ven 11 Juil 2008 - 5:17

Roklen


L'objet perdu d'Alfred Factor (2ème partie)

Dans cette partie je n'ai pas beaucoup joué, mais quelques faits sont à dire.

Après avoir suivi le description des épreuves de la semaine je me suis attardé à regarder mes adversaires mais non moins compagnons s'entraîner pour leur épreuve de saut d'obstacles. Mon soutien le plus fort à été pour Gris, car malgré le fait qu'il opte pour un Shetland comme monture son attitude envers l'animal me fit sentir qu'il serait capable de grande chose... L'avenir ne me fit pas mentir car Gris finit premier de cette épreuve, sous mes acclamations.
A la fin de cette épreuve et après avoir apporté un lait de chèvre à Salva et une bière à Asbière, Augustus me prit à l'écart afin de discuter en tête à tête du début du déroulement des épreuves et d'autres faits qui ne regarde en rien les autres participants, tous ce que je peux dire c'est qu'il semble être un homme de bon sens.
Le soir après avoir été discuter avec Nordevert, pour le réconforter j'ai eu une discussion avec Ermitage sur les épreuves à venir, afin de mieux cibler cette femme qui au premier abord me semblée suspect dans une histoire passé. Fort de cette discussion, il semblerait qu'elle ne soit pas si mal intentionnée... je reste tout de même réservé pour la suite.
Le lendemain je choisi d'aller me préparer pour mon épreuve de l'après midi sans pour autant oublier d'aller supporter Nordevert, Gris, Karlek et Salva (dans l'ordre de préférant montré...)
Voilà c'est à moi de jouer maintenant!
Very Happy

20 Luther Reise le Sam 28 Juin 2008 - 6:29

Roklen


L'objet perdu d'Alfred Factor (1er partie)


Tous commence lors d'un repas à l'auberge du « Rieur sanglier », en compagnie d' Aristus Warner, propriétaire de l'établissement.Au cours d'une discussion, Aristus connaissant mon projet de m'éloigner de Talabheim, me parle d'une annonce dont il a eu vent: " Recherche aventuriers de toutes races et de toutes compétences en vue d'une quête fantastique de la plus haute importance. Courage, malice, robustesse, vivacité, force, dextérité, intelligence seront mises à l'épreuve. Financièrement très intéressant, vous devrez être disponibles pendant au moins un mois afin de vous préparer et constituer un groupe complémentaire. Pour les personnes sérieuses et répondant à ces critères, s'adresser à Augustus, le tenancier de l'auberge " duffy duck" à Talabheim ". Après qu'il m'est convaincu de la fiabilité de ces informations je décida dés le lendemain de me rendre au rendez vous.

L'auberge du « Duffy duck » ne ressemblait pas à bon nombre d'auberge, la clientèle était très hétéroclite, l'alcool y coulait à flôt, les coups de poing également d'ailleurs! Bref je m'installai au comptoir et lorsque le serveur me serva ma pinte je lui demanda qui était Augustus, après lui avoir expliqué le pourquoi de ma recherche il me dit que c'était lui Augustus. Mais avant d'avoir eu le temps de lui demander plus d'information sur son annonce plusieurs groupes de personnes entrèrent dans l'auberge pour vraisemblablement la même raison que moi.

Lors du repas offert par Augustus où nous avons bien mangé, bien bu et eu la peau du ventre bien tendu (merci petit jésus!!!), il nous expliqua que nous devions partir dés le lendemain pour Krugenheim afin de participer à des épreuves de la fête St Michel pour qu'il puisse juger de nos capacités et voir lesquels d'entre nous participerons à la recherche d'un objet dont il nous avait rien dit, mais bon, chaque chose en son temps. Lors de ce repas mon attention se porta sur Ermitage une jolie brune toute vétue de noir car il me sembla l'avoir déjà vue... Après échange de quelques paroles il apparaissait qu'elle avait participé à l'affrontement des clans dont la cible était « le masque de la chouette » et qu'elle avait besoin de quitter la ville, cette fille me sembla bizarre et je décida d'y faire attention. Après le repas je resta à l'auberge discuter avec certain des aventuriers, un nain Karlek et Asbière qui se pique la ruche à l'houblon et un halfling rouquin, Nordebert très sympathique qui me fit partager sa pipe à eau.

Le lendemain nous partîmes à deux chariots, je me mis dans le deuxième pour éviter Ermitage et être en compagnie de Nordebert, Asbière et Karlek, tous quatre conduits par Mundéric un homme discret et balafré.Après quelques temps de voyage la faim se fit sentir et nous cassîmes la graine dans notre chariot. Coincidence ou abus total, c'est a ce moment là que nous subîmes une attaque de fléches. Juste après que Asbiere en ait reçu une, je sauta du chariot pour remonter vers les chevaux afin de les calmer et de les protéger derrière le premier chariot arreté conduit par Ermitage. J'essaya de vérifier qu'il n'y avait pas d'ennemis de mon côté et décida de passer par dessus les chevaux pour attaquer un ennemi pile devant moi. Malheureusement ce fut sans compter sur la maladresse de l'elfe Salva qui me décocha une flèche dans la jambe.

"Je ne connais pas trop les elfes, mais déjà je ne les aime pas!"

J'allai porter ma premier attaque qu'Augustus nous arrêta soudainement. En fait il ne s'agissait que d'un test pour voir nos aptitudes, j'ai intérêt à faire attention, le test ne se limite pas qu'à la fête!
Après être arrivé à Krugenheim et profité d'un bon repas nous nous sommes dirigés vers les lieux de la fête afin de nous inscrire aux différentes épreuves; pour moi:
_combat à main nus,
_résistance sous l'eau,
_tir sur cible,
_force,
_réflexion
_agilité

Suite au explications sur le déroulement des différentes épreuves nous sommes retournés à l'auberge. Là je pus faire plus ample connaissance avec Gris un jeune homme, Nordebert, Asbière et Karlek autour d'une chope et d'une pipe à eau offert par Gris. Me voici prêt pour une bonne nuit de sommeil et affronter les épreuves. Décidement la vie d'aventurier va me plaire!




Dernière édition par Roklen le Sam 5 Déc 2009 - 9:40, édité 1 fois

21 Re: Luther Reise Aujourd'hui à 9:08

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum