Les portes du vieux monde

Forum de role play dans l'univers fantastique de Warhammer JDR 2nde édition de Games workshop (marque déposée). Ce forum n'est ni officiel, ni approuvé par Games Workshop.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Gurlizek "hache de sang"

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

26 Une affaire de famille (part4) le Jeu 17 Juin 2010 - 8:36

Vykos

avatar
Peu de temps après la fin du combat, une tempête de neige se lève… Nous rattrapons vite fait les trois chevaux avant de nous mettre à l’abri. « Profitons-en pour en apprendre un peu plus sur ce cher Arhimane… » D’après Karl Marx, l’Homme est habillé des habits du collège de Jade alors qu’il lance des sorts du domaine doré… Etrange… En tous cas, il semble apprécier les Nains, connaissant notamment certains ingénieurs et maîtres des runes… « Très intéressant… Il pourrait peut-être d’ailleurs m’en apprendre un peu plus sur ma hache de sang… » Arhimane revient d’une assemblée réunissant les personnages importants de l’Empire et ayant pour but de parler de la recrudescence récente du Chaos… J’en profite alors pour lui parler de ce que je sais sur les vagues chaotiques auxquelles j’ai eu à faire…

Nous remarquons que la nymphe qui l’accompagne (nommée Bigkis) porte un collier de métal rougeâtre autour du cou… Elle ne semble pas aussi joyeuse que celles que j’ai pu voir dernièrement chez les Elfes de la forêt de Loren… Bizarre…

J’explique ensuite à Arhimane pourquoi nous sommes ici en lui demandant s’il a entendu parler de Térésa… Il n’en a point entendu parler mais il réagit vivement quand je lui parle de son amant Tristan Lebreton. D’après ses dires, ce barde fanfaron est très recherché… Il serait le seul être vivant à connaître une chanson légendaire parlant du Dante, une épée tueuse de vampires… « Hum hum hum…Ca pourrait peut-être nous servir ça… »

La nuit s’apprêtant à tomber, nous décidons de nous poser pour la nuit. Arhimane lance un sort bien tripant permettant de rendre un vieux bout de viande sèche en viande fort appétissante… « Si je pouvais avoir ça… » Il se met ensuite à dessiner tout un tas de symboles afin de nous « protéger » comme il dit… « Ouais ba non… J’ai pas trop besoin de ça… » Je décide donc de sortir du cercle. La nymphe Bigkis m’intrigue fortement… D’après Arhimane, elle l’a charmé en forêt de Loren… Il l’a donc « aidée » à sortir… Elle ne semble pourtant pas bien heureuse à ses côtés !!! Surtout avec ce joli collier autour du cou… Je le soupçonne de s’en servir pour bénéficier de ses pouvoirs… « Fin bref, ce ne sont pas mes affaires pour le moment… Wangrall semble s’en occuper… » D’ailleurs, il me réveille en pleine nuit pour essayer de la sauver ou je ne sais quoi… « Ola, fais ce que tu veux l’ami !!! Moi j’veux juste dormir tranquille… »

Le lendemain, je suis réveillé en sursaut par des engueulades… Arhimane semble gueuler à tue tête sur Wangrall qui a fait disparaître la nymphe… « Du calme les gars !!! » Mais Arhimane ne se calme pas et jette un sort au visage du Nain des montagnes noires… « C’est bizarre mais un sentiment étrange m’anime… Je sais vraiment pas pourquoi. Un compatriote Nain a des ennuis et ça me fait ni chaud ni froid… Ah rancune quand tu nous tiens… »

Cet incident passé, nous devons poursuivre notre route. Mais avant cela et après concertation avec Sigmar (avec qui je discute toujours concernant les butins trouvés sur les ennemis tués), je décide d’apporter les trois chevaux à Werner « jambe de bois ». La vente de ces animaux leur apportera un joli pactole en guise de remerciement. Ceci étant fait, nous repartons en direction de la maison d’Orgof située dans la forêt…

A 200 mètres de la maison, nous sommes interpellés par un Homme… « Tiens, salut mec, que fais-tu là ??? Quoi tu ne me reconnais pas ??? Mais t’es con ou quoi !!! On a même un loft ensemble !!! D’ailleurs va falloir l’aménager un peu… » L’Homme que je pensais rencontrer, c’était Bladimire, un chasseur de primes. L’évocation de ce nom a fait réagir l’Homme en face de nous. Il nous apprit qu’il était en fait Jean Valjean, le frère de Bladimire. Il a perdu sa trace depuis bien longtemps… « Je t’amènerai peut-être un de ces jours à notre loft d’Aldorf… Avec un peu de chance il sera là à fumer sa pipe à eau le bougre !!! » Jean Valjean est un ami d’Orgof. Nous lui apprenons la triste nouvelle : il est mort. L’Homme se rend sur sa sépulture près de la tannerie. Avant de partir, il nous dit avoir entendu pas mal de bruit dans la maison hier soir. « Allons voir si ya du vampire frais à l’intérieur !!! » Nous nous retrouverons plus tard à l’auberge « Duffy Duck » d’Augustus.

La maison est entourée d’un mur d’enceinte avec des grilles taillées en pointe… En tendant l’oreille, on entend que dalle… « Hum hum… Ca pionce la journée… Ca sent les dents pointues… » Arhimane est ok pour attaquer. « Cool ce mago !!! » Tout comme moi, Sigmar et Wangrall sont partant aussi. Nous décidons donc de tous y aller. Arhimane et Karl Marx par la porte d’entrée. Wangrall et son ours par derrière. Sigmar et moi par les fenêtres…

On entend une explosion (comme convenu le mago a fait péter la boule de feu !!!) qui est le signal pour défoncer la fenêtre. « Go, go, go !!! » Nous tombons nez à nez avec cinq guerriers lourdement armés. « Belles armures, épées, arbalètes… Ca sent le garde bien payé ça !!! » Deux d’entre eux se dirigent vers nous… « Sigmar j’te pari 2 Co que je tue mon garde avant toi !!! Tayo tayo, au combat !!! » Attaque brutale précédée d’une très belle feinte… Bloom !!! Tête en bouillie, le sang gicle !!! Je vois d’ailleurs que l’ami Sigmar en fait de même avec son garde. « Bon ok, on dira match nul sur ce coup… Ce fut une belle prise de tête !!! Merde, ils ont lancé les chiens… Fonçons vers la cave l’ami !!! »

Après avoir démonté un chien chacun, nous arrivons dans une pièce très sombre où la seule lumière provient d’une vieille torche accrochée au mur. Nous remarquons qu’une chaise et des liens se trouvent au centre… Nous apercevons un trou dans un mur gardé par un Homme… D’après lui, il est déjà trop tard, la fille qu’on cherche est déjà morte… Nous pouvons entrer mais nous risquons apparemment une mort certaine auprès de son maître… « Bé allons vérifier ça alors !!! »

Je pousse l’Homme à l’intérieur et nous le suivons pour arriver dans une petite pièce noire… Un guerrier avec une pure armure est assis sur une grosse pierre, l’épée à la main… Il dit se nommer René Olderstat. C’est l’ancien capitaine de la garde personnelle de sa maîtresse, une noble reconnue qui vit depuis de très longues années… Elle lui a notamment fait le cadeau de l’immortalité depuis une soixantaine d’années… « Paraît que la mort est certaine cher ami ??? Pourrions-nous vous poser quelques questions avant d’attaquer le combat ??? Pourquoi avoir enlevé Térésa ??? » Il nous apprend que Térésa n’était pas leur cible prioritaire. Les vampires recherchent en réalité Tristan Lebreton qui leur a échappé. Or la dernière personne à l’avoir vu c’est Térésa donc ils comptent sur elle pour retrouver le barde. Sa maîtresse, Claudia Von brugel, est d’ailleurs entrain de la cuisiner… Je tente de cirer un peu les pompes du vampire pour le retourner contre sa maîtresse mais après avoir quelque peu hésité, il préfère l’affrontement… « Ok ok. Ce sera une grande première car tu seras ma première victime chez les vampires !!! Let’s fight !!! »

Sigmar charge sa Sulfateuse et lance une puissante déflagration. Aussitôt après, je charge tel un forcené sur le vampire. « Nous devons transpercer son armure pour y placer l’objet donné par le prêtre de Sigmar. » On tape, on tape, on tape mais l’armure tient le coup… « Bougre de bigre, c’est costaud un vampire !!! Et ça tape dur en plus… » Je tente alors des attaques spéciales agrémentées de diverses feintes afin d’exprimer la plénitude de ma rage… « Enfin l’armure commence à lâcher !!! Faut faire péter l’objet Sigmar !!! » De mon côté, feintant une attaque à la hache, je sors au dernier moment un pieu afin de lui planter en plein cœur. Simultanément, Sigmar réussi son coup et le vampire tombe en cendres… « Alors ça c’est délire… Le prêtre avait donc raison… En tous cas bien joué l’ami, nous avons réussi !!! » J’en profite alors pour ramasser un max de cendres pour Grant. Peut-être pourra-t’il alors préparer une potion pour nous aider contre la maîtresse qui a l’air encore plus puissante…

Au milieu des cendres se trouvent à présent l’armure déchiquetée, accompagnée d’un très beau casque, des jambières, et une grosse épée à deux mains. « Si tu as besoin de quelque chose Sigmar, profites-en… Perso je n’ai besoin que d’une chose c’est une armure de Gromril !!! » Je prends quand même les jambières afin de les revendre. Je récupère aussi une bague de famille en or et un sceau gravé d’un V et d’un B… « Hum, V&B… Ca me donne des idées pour ma taverne ça... Je pourrais peut être faire des soirées vins et bières… »

Nous ressortons ensuite de cette pièce afin de rejoindre nos compagnons d’aventure… Voyons s’ils ont découvert quelque chose !!!


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

27 "Une affaire de famille" (part3) le Jeu 20 Mai 2010 - 2:40

Vykos

avatar
Avant de retourner à l’auberge « Duffy Duck », nous convenons d’un rendez-vous avec Karl Marx : à l’aube demain matin devant le temple de Sigmar. Une fois à l’auberge, nous retrouvons Wangrall avec un bon gros mal de casque… Le bougre a pioncé toute la journée !!! « Pas bien productif tout ça… On enquête pendant que môsieur récupère de sa cuite… »

Suite à cette première journée complète à Krugenheim, nous rencontrons Augustus pour lui rendre compte de l’avancement de notre enquête… Ne pouvant être tout à fait honnête pour le moment quant aux agissements de Térésa, nous décidons de mettre l’accent sur le fait que les instances de la ville ne soient pas plus disposées que ça à rechercher la jeune fille… Ceci a le don de mettre notre hôte dans une profonde colère… « De toute façon, j’aime pas les richous !!! » J’insiste aussi sur l’aide que nous ont proposée les habitants du bidonville par l’intermédiaire de Werner « jambe de bois »… Leurs informations pourraient s’avérer être précieuses… « J’espère que vous saurez reconnaître le geste de ces pauvres gens cher Augustus… » Pour sa part, il nous apprend que le groupe de mercenaires n’est pas revenu de la journée… « Bizarre bizarre… »

Après avoir expliqué ce que nous avons découvert à Wangrall (malgré sa tête toujours dans le pâté…) nous décidons de nous rendre au temple de Sigmar pour en apprendre plus sur ces fameux vampires… Après avoir frappé pendant un bon quart d’heure (c’est vrai qu’il est déjà 22h…), un vieil homme en toge (très sexy d’ailleurs !!!) vient nous ouvrir. C’est le père Grant. Après lui avoir payé un p’tit capuchon d’alcool, il accepte de nous ouvrir. En gros, il ne nous apprend pas grand-chose de plus : pieu, feu et armes magiques pour les tuer… Par contre il nous fait don d’une amulette à six branches (que prend Sigmar) ayant pour vertu d’empêcher les vampires de se régénérer… « Heu… Parce qu’en plus ça se régénère ces créatures ??? Merci de nous en informer… » Si on a moyen d’en tuer un, faudrait penser à lui ramener des poussières pour faire un sort… « Il est marrant le curé mais bon, on va pas non plus se balader avec la pelle et la balayette !!! » Mes acolytes ayant dans l’idée de fabriquer des pieux en bois, nous achetons un vieux banc du temple béni par le prêtre contre 2 Co… Pendant qu’ils tailladent quelques pieux (j’en prendrai d’ailleurs deux pour attacher à mon ceinturon…), j’observe un peu les p’tites ruelles des fois que quelque chose se passe mais que dalle… Allez, au dodo !!!

Comme d’hab, nous sommes réveillés par le coq du village… « C’est sympa comme réveil… Faudra que je pense à m’en trouver un… » Un p’tit déj, un p’tit coup d’œil à mes notes et zag, nous partons en direction de la milice pour en apprendre plus sur ces meurtres mystères. Nous demandons à voir Murdok et Kravitz. Ils nous apprennent que 13 cadavres ont été retrouvés (plus celui du tanneur qui n’est pas encore comptabilisé…). 7 portant des marques de coups ont été découverts dans les quartiers pauvres. 6 jeunes gens habillés et retrouvés sur leur lit ont été découverts dans les quartiers riches. Nous prenons note des adresses exactes au cas où… « Ok, je note tout ça mais on n’avance pas bi gros… »

Nous décidons d’aller nous renseigner auprès de la famille de Léana qui a été retrouvée morte dans les quartiers riches…mais deux abrutis gardes nous empêchent de rentrer avec nos armes… « On est là pour aider tête de con !!! Mais foi de Gurlizek, jamais je ne lâcherai ma hache de sang !!! » Alors demi-tour… « Désolé les amis… Et gloire à Grimni !!! »

Du coup, nous nous dirigeons vers les quartiers plus modestes où nous nous sentons beaucoup mieux… Petit détour par les bidonvilles pour commencer… « Allons voir si Werner a des nouvelles à nous transmettre… » Il est au courant pour le décès du tanneur qui se nomme Orgaf. Avant d’être tanneur, c’était un homme très pauvre ayant perdu sa famille de la grippe à bière… Il possédait une maison luxueuse à l’écart de la ville où il n’habitait pas par soucis d’éthique… Il avait deux amis qui étaient ses vendeurs dont il nous donne l’adresse: Nils et Lila… Werner nous apprend aussi qu’il y a eu du mouvement du côté de la vieille ville dans la nuit et qu’un nouveau cadavre a été retrouvé dans les quartiers riches… « Merci beaucoup pour ton aide l’ami !!! »

A présent, direction la vieille ville. Grâce à ses talents de pisteurs, Wangrall remarque des traces de pas. Quatre traces différentes mais qui ne correspondent pas à celles que nous avions découvertes avec Sigmar… « Restons sur nos gardes chers amis !!! » Tout à coup, pan, un coup de fusil retenti. Un cavalier fonce en notre direction. « Heu… Il se passe quoi là ??? » Nous comprîmes vite que cet homme était attaqué par une bande de brigands qui n’était autre que la bande à Borgan. En voyant apparaître une multitude d’éclairs dans le ciel, on se dit que le gars en question toucherait bien à la magie… Vu sa tenue et son équipement (notamment un fusil de l’ordre de Jade), Karl Marx nous dit que ce doit être Arhiman dont nous avions déjà entendu le nom. Allons lui prêter main forte.

Ni une ni deux, je fonce sur cet enculé de Borgan que je n’apprécie guère depuis le début de l’aventure. « Crève fils de pute !!! » Toute ma rage réunie lui porte un coup presque fatal, laissant le p’tit chef agonisant. J’en profite donc pour le tirer à l’écart et l’attacher à un arbre. Nous pourrons l’interroger pour en savoir plus sur ses agissements et sur son éventuel employeur. De retour sur le chemin, je reste la tête en l’air. « On se croirait un 14 juillet !!! Le ciel s’enflamme de mille feux… Puissant comme magie… Pis v’là ti pas qu’il se transforme en ours à présent !!! » En gros, le combat se termine très vite. Il n’aurait peut être même pas eu besoin de nous si ça se trouve… Mais faut mieux avoir donné un coup de mains, cet Homme peut être un allié important.

L’Homme se nomme bien Arhiman, c’est un seigneur-sorcier du « collège doré » comme en témoignent ses habits de Jade. Il est maître de plusieurs collèges de magie. Il porte sur son cheval Bigkis, une magnifique nymphe. « Je connais, j’ai déjà vu ça chez les Elfes !!! »

Nous allons ensuite interroger Borgan qui semble doucement se réveiller. Selon lui, nous n’avons aucune chance car nous ne savons pas contre quoi nous nous battons, dans quelques jours nous serons morts… Apparemment sa maîtresse ne nous laissera pas vivre… « Mais je ne demande qu’à la voir cher Borgan !!! » Malgré de jolies tortures (où j’ai commencé à prendre un certain plaisir, je dois le dire), impossible d’en savoir plus quant à une quelconque identité pour cette maîtresse… Je repère juste un étrange sigle dans son cou. « Tiens tiens, dans le cou… La thèse des vampires prend corps chers amis… »

Malgré les récents évènements, nous ne dérogerons pas à la tradition : fouillons rapidement les cadavres !!! Je m’occupe de Borgan sur qui je trouve une belle épée de très bonne facture, une côte de mailles complète, une dague et 5 Co. J’en profite pour découper le morceau de chaire de son cou où apparait le sigle Pi. C’est à cet instant qu’intervint l’Accident… Une personne de prime abord fort sympathique ( Wangrall pour ne pas la nommer), ne semble pas connaître nos habitudes d’aventures… En tuant le Nain de la bande à Borgan, il découvre un véritable pactole. Du 100% Nains, bien costaud. Mais la règle ayant changée, on garde ce qu’on trouve. « Ah ok très bien. On en reparlera !!! Sans doute l’inhospitalité des Montagnes Noires… » Ba tant pis, allons déjà fouiller les chevaux…

Nous nous retrouvâmes donc à cinq : trois Nains, Karl Marx le répurgateur et un nouveau compagnon magicien nommé Arhiman. « Voilà un bon p’tit groupe, Alors allons-y !!! Où ??? J’en sais rien, mais allons-y !!! »


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

28 "Une affaire de famille" (part2) le Mar 30 Mar 2010 - 4:26

Vykos

avatar
Au petit matin, le chant des coqs nous réveille… Alors que j’ai encore un peu la tête dans le cul, je vois deux hommes en armure qui nous attendent en bas de l’auberge… « Drôle de serveurs pour le p’tit déj’… » L’un d’eux se présente : il s’agit de Roscof, le capitaine de la garde dont nous avait parlé Bjorn le voyageur… Apparemment, Omar Kur Tis le bourgmestre veut nous voir… « Mangeons d’abord, j’ai la dalle moi le matin !!! Mais heu… Où est passé Wangrall ??? » Rolling Eyes

Alors que nous nous demandions bien où était passé ce bougre de Nain des montagnes noires, nous entendîmes des ronflements émaner de sous une table… « Tu vois c’que ça donne de se murger en début de mission l’ami !!! La fameuse crapoulette aura eu raison de toi !!! » Cléla nous apprend que l’autre groupe est parti très tôt, avant même le levé du soleil… Après que Roscof nous ait un peu expliqué l’organisation spatiale de la ville, nous demandons à la jeune serveuse l’adresse de Christina pour commencer notre enquête… Wink

En sortant de l’auberge c’est l’attroupement… Hormis un clochard qui nous prend pour les sauveurs, les gens avaient peur de nous… Le bourgmestre habite dans le quartier riche, au Nord Est de la ville. Surprise en entrant : nous sommes accueillis par un certain Schaeffer qui tient la place d’Omar Kur Tis« Encore des histoires d’Humains ça… » Il est entouré d’Hillianof, représentant d’Ulric et de Grant, représentant de Sigmar… « Tiens, il représente mon ami Sigmar ??? Je savais pas que tu étais si célèbre l’ami !!! » D’après tous ces politiciens, Térésa que nous recherchons serait déjà morte… Je remarque qu’ils semblent totalement se foutre d’Augustus et de ses problèmes. Tout ce qu’ils veulent c’est ramener le calme sur Krugenheim après les douze meurtres mystères… L’abondance d’aventuriers attire des voleurs… Pour de plus amples renseignements, nous pourrons consulter Roscof de la garde ou bien Murdok et Kravitz de la milice… « On verra ça plus tard !!! » Apparemment Borgan est aussi passé les voir ce matin… « Allons voir Christina. Et gloire à Grimni !!! » Cool

Nous devons traverser la ville pour nous rendre à la maison de Christina au Sud Ouest. Elle nous en apprendra sûrement un peu plus sur ce mystérieux Tristan… Je passe ma cape de discrétion pour avoir un peu moins la repère… Ca me permet d’être un peu plus proche des gens. D’après c’que j’peux entendre ça et là, les meurtres provoquent une véritable psychose dans la ville. On parle de 3 à 20 meurtres… Shocked

Nous arrivons devant une petite maison qui aurait bien besoin de travaux. « C’est donc ici chez Christina… » Malgré une légère réticence, le laissez-passer d’Augustus rassure la jeune fille qui nous ouvre sa porte. Après lui avoir démontré notre bonne volonté, nous parlons de Térésa. « Qui est réellement ce Tristan ??? » Selon Christina, les deux tourtereaux s’aimaient depuis plusieurs mois. On se rend compte en parlant avec elle que le beau Tristan est en réalité plus un doux rêveur qu’un noble… Christina l’a même hébergé pendant deux mois pour qu’il puisse voir sa bien aimée… « Un p’tit cochon oui !!! Il se tapait sûrement les deux copines !!! » Depuis la disparition de Térésa : plus aucune nouvelle… Il a même laissé son baluchon sur place. On y récupère 1Co, une flute, des maracasses et une petite mandoline… Soit il s’est fait enlevé lui aussi, soit il joue les aventuriers pour sauver sa belle, soit c’est lui qui l’a enlevée pour qu’il puisse vivre leur amour en toute tranquillité… « Chère Christina, on repassera te voir !!! A l’occasion, on se refera une tite bouffe !!! » Razz

Nous allons ensuite faire un tour dans la vieille ville où est parti Bjorn. Pour cela, nous passons par les bidonvilles histoire de voir de nos propres yeux de quoi il y est question… Dès les premiers pas, le constat est affligeant : tout n’est ici que misère et insalubrité… « Comment se fait-il que ces Hommes en soit réduit à se nourrir de rats alors qu’à l’autre bout de la ville d’autres se pavanent avec d’énormes bagues en or ??? Dieu soit loué, ceci n’existe pas chez les Nains !!! » Alors que nous observions ça et là avec Sigmar, un vieil Homme nous interpelle. Il s’agit de Werner « jambe de bois », le boss du bidonville. Après avoir un peu discuté avec lui, nous apprenons qu’il n’y a pas eu de meurtres ici mais qu’il est fréquent que les plus belles filles soient enlevées pour servir d’esclaves, ce qui est à mes yeux intolérable. Nous convenons donc ensemble d’un accord : s’il nous aide à retrouver Térésa, nous lui reverserons une partie de la prime pour qu’il permette aux habitants du bidonville de mieux vivre. Et il en sera de même pour toute contribution de sa part qui nous aidera à gagner des primes, concernant les voleurs, les meurtres mystères et l’ordre général de Krugenheim… « Voilà un allié inattendu mais qui pourrait s’avérer être précieux… » En guise de bonne foi, je lui donne 2 Co pour améliorer le quotidien de sa famille… Neutral

Nous voilà ensuite arrivés dans la vieille ville… Les lieux ont été abandonnés depuis l’incendie qui a ravagé la ville et la nature y reprend peu à peu ses droits… Alors que nous traversions tranquillement les ruines, une meute de cinq chiens enragés nous interpelle… « Cher Sigmar, nous allons avoir l’occasion de nous dégourdir un peu les bras !!! » Première attaque brutale en essayant de gueuler plus fort qu’eux : premier mort. Esquive et attaque : bloom, découpé de la tête à la queue… « Hum, ça pourrait faire un bon p’tit barbeuk pour les habitants du bidonville… » Bien que très menaçants, ces chiens ne nous résistent pas trop longtemps puisque je m’en tape un troisième en lui explosant le dos. « Et de trois !!! » Pendant ce temps Sigmar s’en fait un de son côté… Pour finir, nous finissons le dernier avant qu’il ne se barre… Nous ramenons vite fait les cadavres à Werner et retournons à notre enquête. « C’est qu’il se rempli petit à petit mon carnet de Colombo !!! » Rien de spécial dans la vieille ville hormis un vieux passage permettant de rentrer discrètement dans Krugenheim. Le vieux port ne nous apportera rien de plus… Suspect

La fin d’aprem arrivant et voyant l’enquête piétiner, nous décidons d’aller chez le tanneur au Sud Est de la ville. Surprise à notre arrivée : cela semble inhabité et la porte est ouverte… Approchant discrètement, nous entendons du bruit à l’étage et nous apercevons un cadavre sur la gauche… Ni une ni deux, je monte à l’étage !!! Deux portes s’offrent à moi. J’ouvre l’une d’elles et tombe nez à nez avec…une arme à feu !!! « Oh merde… » L’arme est tenue par un grand mec aux cheveux grisonnants doté d’une cape noire et d’une très belle épée… Il dit ne pas vouloir nous tuer mais seulement discuter… « Heu… Bien que n’appréciant pas trop la méthode, j’ai pas trop le choix si je veux garder ma cervelle intacte… » Il se nomme Karl Marx et se présente comme appartenant à l’ordre des « frères à la cape », une branche modérée de répurgateur… « J’suis pas trop au courant des pratiques humaines, mais je sais que les répurgateurs luttent comme moi contre le Chaos… Alors comme on dit : les ennemis de mes ennemis sont mes amis !!! » Il est mandaté pour enquêter sur les meurtres mystérieux et est présent à Krugenheim depuis une semaine. « Cet homme m’inspire confiance malgré ma méfiance légendaire… Son aide ne sera donc pas de trop… » Twisted Evil

Nous descendons ensemble et Karl Marx nous invite à examiner le cadavre du tanneur. Il nous montre des marques dans le cou qui d’après lui, sont l’œuvre de canines… « Quel genre d’animal n’aurait pas dévoré sa proie ??? » Il nous apprend que c'est typique des vampires qui plantent leurs canines pour vider leur proie de leur sang.… « Hein ??? Des vampires tu dis ??? C’est quoi ce truc ??? Je pensais que c’était le délire de Bladimire ??? Tu serais pas un parent à lui par hasard ??? » D’après Karl Marx, les vampires qui sévissent sur Krugenheim sont deux. L’un fait des marques de crocs vulgaires alors que l’autre est beaucoup plus fin… Les vampires étant des êtres étrangement puissants, nous ne serons pas trop de trois pour les affronter… Seul les armes magiques, les pieux dans le cœur et le feu peuvent en venir à bout… « Ca doit être sympa à voir !!! » Nous retrouvons des liens semblables à ceux retrouvés à la taverne du « Duffy Duck ». Ceux-ci ont peut-être été volés dans le but d’enlever Térésa… Son cadavre n’ayant pas été retrouvé, ils projettent peut-être de faire d’elle l’une des leurs… Peut-être la recherchaient-ils comme c’est le cas pour Bladimire… Dommage qu’il ne soit pas là d’ailleurs… « A l’occasion je lui ramènerais une canine souvenir !!! » Razz

Pour en savoir plus, nous allons étudier le profil des victimes : ont-ils des points communs et des liens entre eux ??? L’enquête ne fait que commencer mais nous tâcherons de rester discrets sur notre partenariat qui risquerait d’éveiller la curiosité de certains !!! La tannerie sera notre nouveau quartier général pour rencontrer Karl Marx« En attendant, allons donc voir si l’ami Wangrall s’est remis de sa cuitasse de la veille !!! » Razz


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

29 "Une affaire de famille" (part1) le Lun 15 Mar 2010 - 1:50

Vykos

avatar
Après ma dernière escapade dans les « montagnes noires », je suis rentré avec Sigmar à Wolfenburg, direction le « Fadakon ». Après avoir bien festoyé pour fêter la réussite de notre dernière mission, nous nous sommes attelés à la préparation du Génépy. Suivant les conseils du défunt Gontrect, pour une bouteille il faut de l’alcool, 50 brins de genévrier nain et 50 cuillères de sucre. Il faut ensuite laisser macérer le tout pendant au moins 50 jours. Nous laisserons le tout dans la réserve à l’abri de la lumière… Nous sommes aussi allés à « l’enclume de mithril » pour avoir la certitude que le métal récupéré était bien du Gromril. Cool

Profitant de ce retour, je suis resté quelques semaines au « Fadakon » pour peaufiner un peu le fonctionnement de la super-taverne. Pour améliorer la renommée j’ai mis en place plusieurs partenariats avec des commerçants de Wolfenburg. Avec Karakgrim nous avons aussi lancé les « mardi d’la poche », soirées à thèmes autour des jeux d’alcool permettant de fidéliser une certaine clientèle de joyeux lurons. Et pour finir, j’ai commencé à parler du futur « coffee shop » à certains clients de confiance. C’est lors d’une soirée tranquille que j’ai entendu parler d’un certain Augustus de Krugenheim dont me parlaient souvent mes amis d’aventure. Sa fille Térésa aurait été enlevée… Après en avoir averti mon pote Sigmar, nous avons décidé de nous rendre sans attendre à Krugenheim pour aider ce fameux Augustus et se faire quelques tunes… Very Happy

Nous sommes début février et ça pèle le cul dehors !!! Rentrons vite à l’auberge d’Augustus le « Duffy Duck » pour nous mettre au chaud. Après avoir commandé une chopine auprès de la jeune serveuse Cléla, nous vîmes dans le fond un collègue Nain la chopine à la main. « A la tienne l’ami !!! » La serveuse nous apprend qu’il est là pour la même raison que nous et que nous sommes les seuls pour le moment à avoir répondu à l’annonce. Entre ensuite un nouveau Nain. « On est en nombre ce soir !!! A la tienne l’ami !!! » Mais après un p’tit salut respectueux, il rejoint un groupe d’hommes. Shocked

« Allons rejoindre le Nain solitaire Sigmar !!! » Ce Nain assez ancien et atypique se nomme Wangrall et vient des montagnes noires. Sacré hasard : c’est un habitué du « canard sur le toit » la taverne des barbus de Rastok « barbe salle ». Apparemment il est chasseur... « Un Nain tireur à distance ??? Tiens donc... » Après avoir un peu causé, il nous parle d’un vieux Nain de 180 ans qui saurait comment fondre le Gromril… « A creuser… » On entend que le Nain et les trois humains sont là pour la même affaire que nous mais ils attendent leur chef BorganSmile

Cléla vient nous chercher : Augustus est arrivé. On le rejoint donc dans une arrière pièce. L’homme aux cheveux grisonnants et à la voix rauque a les yeux rouges de tristesse. Sa fille Térésa a été enlevée il y a une semaine alors qu’il a déjà perdu sa femme de la « grippe à bière ». Une nuit vers une heure il a entendu du bruit et vu sa fille sur les épaules d’un homme habillé de noir. Il a aussi perçu des cris d’homme. La seule trace visible est la découverte d’une chemise blanche, d’un chemisier, d’un châle et de liens sentant la merde. Aucune rançon n’a été demandée… Et d’après lui, aucun lien direct avec les meurtres sanglants dont nous avons entendu parler sur la route… Par contre Christina la collègue de Térésa pourrait bien savoir des choses… Si nous retrouvons Térésa vivante, on se fait 100 Co !!! Mais si on la retrouve morte, c’est 30 Co… « Alors c’est parti, faut enquêter !!! » Twisted Evil

Avant de commencer nos investigations, je demande à Augustus de quoi écrire et un calepin pour prendre des notes à la Colombo. « Toute info est bonne à prendre dans ce genre d’enquête !!! » Nous commençons par enquêter dans la chambre de Térésa qui ne pas l’air d’une sainte ni touche comme le croit son père… « D’après Gris, cette jeune demoiselle semblait aimer la bite !!! » Pendant que j’occupe Augustus en lui posant diverses questions, mes collègues trouvent 15 Co (que me file Wangrall pour les frais d’enquête) et des lettres d’amour signées d’un certain Tristan Lebreton qui serait un riche seigneur breton… « Pas si prude qu’il n’y paraît la p’tite Térésa !!! » Laughing

D’après Augustus, ce Tristan est un beau-gosse chanteur venant d’Aldorf qui bouge de ville en ville. D’après les registres, il était accompagné de trois mecs : Stanthon, Bauthon et Stals« Tristan est peut-être l’homme enlevé en même temps que Térésa ??? Peut-être une œuvre du Chaos recherchant un couple pur ??? A creuser… » Avant de partir, Augustus nous donne un laisser-passer en son nom et nous indique la maison du bourgmestre Omar Kur Tis. A notre sortie, nous croisons les mercenaires et j’en profite pour glisser quelques mots en Khazalid au Nain… Surprised

En attendant qu’ils sortent, Wangrall nous propose de jouer « au jeu de la crapoulette », un p’tit jeu d’alcool où le but est de viser la chopine des autres buveurs… « Allons bon, même si c’est pas du tout le moment, j’ai bien envie de découvrir ce p’tit jeu… Je pourrais peut-être le proposer dans ma taverne… » Après avoir bu trois chopines, je vois Wangrall un peu saoule… Il m’en veut le bougre et veut encore me faire boire. Je refuse. Celui-ci s’énerve mais devra apprendre qu’on ne force pas Gurlizek à boire comme ça… « Ya un temps pour tout mon cher. On a à peine commencé l’enquête, le temps n’est pas encore venu de se murger !!! » tongue

L’autre groupe ressort enfin et monte direct se coucher. J’essaye de les suivre mais Cléla m’emmerde avec les clefs… Prétextant un mal de bide, j’arrive à passer (merci Sigmar…) et j’interpelle le Nain. « Allez l’ami, viens donc boire un ch’tit canon avec nous !!! » Le Nain craque et nous rejoint. Il se nomme Bjorn le voyageur et est originaire de Karak Ungor. En le faisant boire un peu, on apprend que lui et son groupe ne sont pas là que pour la p’tite Térésa… Ils doivent aussi voir Roscof le capitaine de la garde par rapport à la série de meurtres mystères… Pour essayer de l’achever, je lui propose une p’tite pipe à eau… Il m’indique d’ailleurs une très bonne droguerie de sa connaissance tenue par un Hobbit sur Bechafen : « au ciel étoilé »… Après avoir fumé, je me rend compte que ce Bjorn est un fanatique cherchant à tous prix de l’argent pour monter une armée de mercenaires capable de reprendre les cités naines tombées entre les mains des peaux vertes… « Belles intentions mais je doute que nous n’y parvenions grâce à des mercenaires l’ami… Mais bon, l’espoir fait vivre comme on dit… » Nous apprenons qu’avant de bosser pour Borgan, il a notamment bossé pour l’armée de Pizarropirat

« Allez au dodo les amis !!! On a du pain sur la planche demain !!! Pis s’agirait de ne pas se faire griller la politesse par ces satanés mercenaires… » Evil or Very Mad


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

30 "Le fil d'ariane" (part3) le Mer 10 Fév 2010 - 5:27

Vykos

avatar
Après cette bonne nuit de sommeil, on casse la croute et on repart. Pour le moment c’est simple : ya juste à suivre la corde… Par contre la chaleur se fait de plus en plus pesante à mesure que l’on s’enfonce vers les profondeurs de la terre… Gontrect va même jusqu’à tomber la chemise… A un moment, nous sentons un léger ruissellement d’eau sous nos pieds… Nous fabriquons un tamis de fortune avec Sigmar pour analyser un peu la composition du sol… Nous ne trouvons pas mieux que quelques paillettes de cuivre et de mica… « Faut bien tenter si on veut le trouver ce fameux Gromril !!! » Rolling Eyes

Après une nouvelle démonstration des capacités hors-norme de Gontrect (il se rétame la gueule par terre…) je décide de prendre la tête de l’expédition. Nous arrivons face à un trou d’eau… Sigmar tente d’en vérifier la profondeur avec le manche de sa hache mais en vain… Nous décidons donc de nous encorder après que j’ai lancé mon grappin sur l’autre rive. Pour ne pas l’attacher de l’autre côté, nous devrons enrouler la corde autour de nos tailles… « 1,2,3, on tourne !!! » En fait il n’y avait guère plus de 20cm d’eau… « Tout ça pour ça... Mais mieux vaut prévenir que guérir !!! N’est-ce pas Gontrect !!! » Laughing

Alors que nous arrivons à un carrefour, un ours brun jaillit de nulle part sur Gontrect. Ni une ni deux, je me précipite pour tuer l’animal et ainsi sauver le vieux Nain. Sauvé !!! Alors que celui-ci s’affairait à récupérer la peau de l’animal, je voulu prendre comme d’habitude une petite canine pour ma collection personnelle. Mais cet enculé avait récupéré les quatre, refusant de m’en céder une seule… Va falloir que je vienne la récup comme il dit… « OK, tu vas voir ta gueule plus tard l’ami… J’te défonce quand tu veux tu sais… Ya intérêt d’y avoir du Gromril là dedans sinon j’te promets que tu ne verras plus la lumière du soleil… » Sigmar ayant repéré l’incident entre le vieux maladroit et moi, il décide de prendre la tête… Mad

Après quelques heures, nous arrivons à un carrefour. De la droite émane une forte lumière, de la gauche une autre lumière mais beaucoup moins vive… « A droite toute !!! » A 150m nous tombons sur une petite ouverture… Gontrect se précipite à l’intérieur et lance un hurlement rauque… « C’est sûrement le Gromril !!! » Vite on rentre !!! Un gros bloc rocheux blanc est là, scintillant de milles lumières… « Le Gromril, le Gromril !!! On a réussi !!! » Etant toujours vexé par ce voleur de canine, je regarde Gontrect démolir sa pioche en tapant sur le bloc… « Alors dugland, besoin d’aide ?!?! » C’est alors que je m’aperçus que la pioche de Gralek a changé d’apparence… « Sûrement la pioche qui doit servir à l’extraction du précieux minerai ». Après quelques essais infructueux, je passe l’outil à Sigmar qui réussit à extraire deux blocs d’environ 5Kg… A ce moment, le bloc cessa de reluire et une poudre jailli directement dans nos yeux nous empêchant d’y voir clair… « C’est quoi cette merde ??? » L’air est véritablement irrespirable nous obligeant ainsi à quitter la grotte au plus vite. « Ouf, la lumière du soleil nous permet d’y voir plus clair… » Shocked

Je sors alors la carte des montagnes noires pour nous situer. Apparemment, nous sommes désormais sur le versant Sud du Mont Pourri« Hum hum… Qui dit versant Sud dit génépy !!! Alors allons en chercher quelques brins supplémentaires !!! » Je trouve tout d’abord 68 herbes de soin comme m’avait montré Helmute. Comme d’hab, je partage avec Sigmar. Ensuite je trouve 66 brins de génépy en plus !!! « Cool !!! On va pouvoir s’en boire quelques bouteilles !!! » Gontrect bien conscient de m’avoir vexé, vint me voir me proposant les quatre canines de l’ours et 5O brins de génépy… Apparemment, môsieur voulait me tester… « J’ai pas besoin d’être testé dugland !!! » Bien sûr, je prend le génépy. Ensuite, afin de lui rendre la monnaie de sa pièce, je pris une canine comme je le souhaitais au départ, lui rendant les trois autres. Cette réaction eu pour conséquence de vexer à son tour môsieur Gontrect « le bienveillant » !!! « Ba alors, on prend la mouche !!! » Sigmar lui aussi parti chercher quelques herbes, revint avec 43 racines coupe-faim… « On va finir pare monter une herboristerie à ce rythme là !!! » Razz

Alors que nous redescendions tranquillement par la vallée en direction de Karak Hirn, Gontrect partit en sprint, persuadé d’avoir reconnu des amis à lui… « On peut me dire ce qu’il fout encore ce vieux fou ??? » Et ce qui devait arriver depuis bien longtemps arriva : Gontrect se fit littéralement déchiqueter par cinq hommes-bêtes… « J’me demande si ce mec n’aurait pas été pourfendeur de trolls dans une autre vie tellement il semblait chercher la mort à tout prix !!! D’un sens c’est mieux de mourir ainsi que sous les coups de ma hache !!! » Alors que les cinq créatures dévoraient les morceaux de Gontrect, mon ami Sigmar rechargeait précautionneusement sa Sulfateuse… « Dommage que tu sois mort Gontrect, tu aurais pu voir à quoi sert cette arme si particulière !!! Qui va honorer ton pari maintenant ??? » Boum !!! Premier tir, deux créatures mortes !!! « Bien joué Sigmar !!! A moi de jouer !!! » Malgré le peu d’affinité que je pouvais avoir avec ce vieux fou, je devais venger sa mort… « Alors à l’attaque !!! » Premier coup, premier mort… « J’aime quand le sang gicle à tout va !!! » Je me retourne ensuite vers Sigmar bien mal en point sous un homme-bête… En deux coups, Sigmar peut se relever… Par contre le cinquième a le temps de s’enfuir… « Fait chier j’aime pas laisser de survivants… » En descendant un peu plus bas, nous tombons sur un camp humain de six tentes. Plus aucun survivant… Nous trouvons quand même des couverts et des bols en bois ainsi qu’une malle de vêtements très joliment décorée… Ah si, il y a aussi ce joli briquet en os… Sigmar récupère quelques tunes sur Gontrect ainsi que quelques racines à mâcher… Sans oublier bien sûr trois canines d’ours !!! « Allez Sigmar, encore une tombe à creuser !!! Paix à son âme… » Surprised

Nous étions partis à six, nous revenons à deux… « Comme quoi, les Nains des montagnes noires ont du bon alcool mais ils tiennent pas le choc !!! » Malgré ce constat, nous ferons en sorte de leur inventer une mort honorifique… « Autant que la légende continue !!! Des fois qu’on aurait moyen de revenir dans quelques années chercher du Gromril… » Nous racontons donc à Rastok « barbe salle » de la taverne du « canard sur le toit » que la mission était réellement périlleuse mais que nous avons réussi au péril de notre vie… Les quelques Nains présents n’étant pas très jouasses, nous décidons de ne pas trop exprimer notre joie… Pourtant l’envie bouillonne de fêter tout ça !!! 5Kg de Gromril, des herbes de soin, de herbes coupe-faim et des herbes à alcool ça fait un joli butin !!! « Sigmar j’te propose de venir fêter ça au « Fadakon » !!! Nous pourrons aussi faire analyser notre minerai à « l’enclume de mithril » et voir ce que nous pourrons en faire… Pis le génépy, faut pas le laisser pourrir !!! En route pour Wolfenburg !!! » Cool


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

31 "Le fil d'ariane" (part2) le Mar 9 Fév 2010 - 3:46

Vykos

avatar
Après avoir dit au revoir à Helmute, Sigmar et moi nous concertons discrètement. Gontrect ne nous ayant pas apporté satisfaction, nous prenons la carte pour gérer le chemin. Après l’avoir finement observée, je vois cinq croix rouges au dessus de 2000m correspondant à cinq zones bien définies et un chemin en pointillé. Apparemment, de l’autre côté de la montagne se trouve le Mont Pourri que nous recherchons… Nous décidons donc de continuer dans la grotte. Comme d’hab, je fais mes p’tites croix de p’tit Poucet pour être sûr de ne pas se perdre. Je les reporte ensuite sur la carte grâce à une pointe du coffret de Sigmar. Wink

Après plusieurs heures de marche, nous apercevons enfin la lumière du soleil. Nous entrons dans le cirque de Baroude au centre duquel se trouve un magnifique lac. « Ya une truite les gars !!! » Je sors mon arbalète pour tirer le poisson mais je rate forcément… « J’aime pas le tir à distance… » L’endroit est vraiment magnifique… Comme quoi, la nature n’est pas une spécificité des oreilles pointues !!! D’après Gontrect, la légende dit que le Gromril se trouve dans une caverne éclairée… Shocked

Sigmar a repéré des herbes en forme de trèfle… D’après Gontrect, le fait d’en mâcher les racines permet de maîtriser sa faim… « Cool !!! » Nous traversons le cirque et arrivons sur un chemin parsemé de cailloux qui est apparemment un couloir d’avalanche. Alors que j’observais les restes de roches tombés des montagnes, des saletés de Gobelins déclenchent la chute d’énormes rochers… « Sauve qui peut !!! Ouf, on s’en est sorti… » Par contre Mineros et Karkanio n’auront pas eu cette chance… « Paix à leur âme… » Pas de sépulture car ceux-ci sont déjà enterrés… Une fois de plus, nous avons droit à la p’tite morale de Gontrect« Il commence vraiment à me gonfler ce monsieur je sais tout !!! Ca va mal finir cette affaire… » Mad

Bon, maintenant, nous ne sommes plus que trois… Profitons d’une petite pause pour faire une mise au point. Nous n’avons plus droit à l’erreur si on veut réussir notre mission… « Alors l’ami Gontrect, va falloir te bouger le cul… A présent, on vit ensemble, on meurt ensemble… » Nous trinquons alors pour fixer notre pacte commun. Alors que nous profitions du magnifique paysage qui s’offrait à nous, Gontrect me fit remarquer que je piétinais malencontreusement un brin de génépy… « Putain con, ya du génépy !!! Il nous en faut le plus possible !!! » Pour ma part, j’en trouve 44 brins. Mais d’après le vieux Nain, il en faut 50 pour faire une bouteille… Voyant ma tête déconfite, celui-ci m’en donne 10 pour arriver à un total de 54. « Merci bien l’ami !!! » Comme d’hab, on se boit une p’tite topette de Génépy pour fêter ça… Gontrect en profite pour me glisser discrètement un p’tit papier dans la poche… Tiens donc… Rolling Eyes

On repart à escalader le Mont Pourri jusqu’à ce que nous voyions une cavité à flan de montagne. Bien que sombre, celle-ci nous semble entretenue... En vérifiant sur la carte, nous nous trouvons sur une des croix rouges… Cependant la légende parle d’une importante source de lumière… « Allons déjà voir à l’intérieur pour en savoir plus !!! » Après un rapide coup d’œil, nous trouvons une fresque plus ou moins brillante… On y voit un aigle attaquer un caillou… Bizarre ça… D’après Gontrect, la pierre regorge de Mica aussi appelé « or des fous »... Ca ressemble à l’or mais ça s’effrite dès qu’on le touche… Qu’à cela ne tienne, je sors ma pioche pour en ramener un bon pochon. « Je trouverai bien quoi en faire plus tard !!! » En observant plus finement les alentours, nous trouvons une lampe tempête, une pioche et un sac en cuir avec une carte de la grotte… Sur cette carte, je vois un chemin menant à un G… « Faut trouver le point G les amis, c’est sûrement le Gromril !!! » Sur la pioche je repère trois lettres : « G.R.A »… D’après Gontrect, un des membres de l’expédition se nommait Gralek« Nous sommes donc sur la bonne piste !!! Gralek, Gurlizek… P’têtre un de mes ancêtres…» En attendant d’en savoir plus, faisons un p’tit dodo pour avoir la pêche demain !!! « Gromril nous voilà !!! » Cool


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

32 "Le fil d'ariane" (part1) le Lun 1 Fév 2010 - 23:16

Vykos

avatar
Peu de temps après l’ouverture du Fadakon, Kurgrim le porte-runes des tavernes des barbus m’a fait part d’une possible mission pour me dégourdir les jambes… Un Nain nommé Gontrect « le bienveillant » souhaite monter une expédition pour suivre les traces d’ancêtres mineurs… Ils étaient partis à la recherche de métaux précieux (notamment du Gromril…) dans les montagnes noires… Ca peut être tentant cette affaire… D’une j’ai besoin d’action et ça va être sympa de miner car ça fait un bail. De deux, ça va me permettre de découvrir les montagnes noires. Et de trois, si ya moyen de trouver ce métal légendaire ce serait terrible !!! « Ca te tentes l’ami Sigmar ??? » Pour en savoir plus, rendez-vous mi-janvier à la taverne des barbus « le canard sur le toit » à Karak Hirn... « Here we go !!! » Cool

On fait la route avec Sigmar… Après de longues journées de routes, nous apercevons enfin les montagnes noires. Ca change de mes montagnes du bout du monde !!! C’est vraiment inhospitalier comme montagnes… Les sommets sont à peine visibles sous ces cieux envahis de nuages. Après encore plusieurs heures de marche, nous apercevons enfin la cité de Karak Hirn« Ouf… » Paraît qu’il va falloir miner, donc ce serait pas mal de s’équiper un peu l’ami… Nous nous rendons donc au « parfait campeur » pour acheter quelques p’tites choses… Pour ma part je prends des bottes cloutées, une torche longue durée et une pioche. Et en cadeau de bienvenu une lampe à huile... Et maintenant, rendez-vous à la taverne du « canard sur le toit »… Smile

On m’avait bien dit que cette taverne était particulière… Bin en effet elle l’est !!! On peut y manger et y dormir… Heu…C’est une auberge alors !!! Chelou ces Nains des montagnes noires… Le tenancier se nomme Rastok « barbe salle ». Je vais de suite le saluer, me présentant comme un collègue depuis l’ouverture du « Fadakon ». Sigmar me paye sa tournée quand entre un Nain plutôt petit, baraque aux yeux et aux cheveux noirs… Ce serait Gontrect d’après le tenancier. Mais attention, il a sa table perso et pour prétendre lui parler, il faut lui montrer un objet nous représentant. Pour moi c’est simple : la hache de sang !!! Je m’asseois direct à sa table en commandant une tournée pendant que Sigmar fait sa pipelette… Il nous fait un rapide topo sur les montagnes noires, insistant lourdement pour que nous ne prenions pas nos armes, surtout la sulfateuse de Sigmar« Je parie un tonneau de bière que nous serons bien content de l’avoir en cas d’attaque !!! » Ensuite, il nous parle de la mission qui sera la notre. Nous devons aller au Mont Pourri pour miner… A priori, rien de bien difficile… Trois autres Nains nous rejoindrons demain matin pour former un groupe de six… Avant le dodo, Gontrect nous fait goûter un alcool bien de chez lui : le Génépy. Hum, c’est pas mauvais du tout ce p’tit breuvage… Et apparemment, il suffit de trouver une plante (le genévrier nain) pour produire du Génépy… « Voilà qui va doublement me motiver !!! Je pourrais ainsi rajouter un alcool à la carte du « Fadakon » !!! Par contre mon ami Sigmar tombe raid mort direct après avoir bu son verre… « Ba alors l’ami on tient plus la route ??!! » J’en profite pour lui faire une tite blague avec la complicité de Rastok et Gontrect : l’ami Sigmar se retrouve à poil avec un tonneau éventré en guise de loque avec la barbe et les cheveux tressés… Héhé !!! Laughing

Le lendemain, à peine le temps de prendre le p’tit déj’ qu’il faut y aller… Un Nain à l’allure solide et fière me presse de manger… « Heu t’es qui toi ??? » En fait c’est Karkanio, un des membres de notre expédition. Apparemment ça sera le costaud. « Ok, on devrait être amenés à nous croiser pendant le combat !!! » Ensuite il y a Mineros un mineur d’expérience et Helmute le guide de haute montagne qu’il faut absolument suivre (« Si tu suis Helmute, tu vivras… »). Après avoir prévu quelques vivres, nous voilà partis… D’après Helmute, nous en avons en gros pour une bonne journée de marche… Shocked

Dès le début, Helmute et Gontrect se positionnent aux avants postes… « Moi aussi j’veux voir ce qui s'passe !!! » J’essaye donc de me représenter une rapide ébauche de carte… Je repère que nous nous dirigeons vers les Voutes. Après avoir traversé une forêt de conifères, nous tombons en plein brouillard… On voit même pas à 10m… Karkanio arrive même à se paumer alors que nous étions à peine à 20m… Afin que cette mésaventure ne se reproduise pas, on s’organise un peu mieux… « Putain il fait de plus en plus froid !!! » Pourquoi ne pas plutôt passer par les galeries ??? Je serais à coup sûr bien plus à l’aise… Puis le sentier devient encore plus étroit alors obligé de s’encorder… Pas bien pratique tout de même en cas d’attaque… Puis nous voyons au loin un cairn qui nous permet de nous repérer… Nous ne sommes plus qu’à un sommet du Mont Pourri. D’après Helmute, la distance est la même par les galeries. « Ok. Alors on fonce se mettre au chaud !!! » Twisted Evil

A peine arrivés dans la galerie que j’entends des p’tits cris et des p’tits rires… De plus ma hache chauffe de plus en plus… « Ca sent les peaux vertes mes amis !!! » Après avoir dégommé deux trois chauves-souris, bingo, voilà des Gobelins !!! Ils sont onze organisés (si on peut dire…) en trois rangs. Sigmar tire avec sa « Sulfateuse » mais rien ne sort… Alors que je me préparais à attaquer, je me suis senti frénétiquement attiré par les peaux vertes… « Oh putain ça me fait la même que quand je l’ai découverte dans les mines de Zhufbar… No limit !!! » Première attaque, deux en moins : un découpé en deux et un tranché direct à la carotide… « Ca commence bien !!! » Coup suivant: un bras en moins mais pas encore mort... Le sang qui gicle augmente encore ma rage… Ce qui devait arriver arriva : frappe de mule avec 30 qui me permet de finir le bras coupé et de le traverser pour tuer le Gobelin juste derrière lui… « Et de quatre !!! » Karkanio est le seul au combat avec Sigmar et moi, les autres restants tranquilles derrières… « Pas bien téméraires pour des Nains… » Voyant Karkanio bien entouré, je lui prête main forte tuant un nouveau Gobelin. Merde, les trois restants fuient… « Tant pis, on aura déjà fait une belle boucherie ici !!! » Razz

Une fois le combat terminé, je fouille vite fait les Gobelins pour trouver 1 Co et un bout de caillou étonnamment lisse et noir… « Hum hum… P’têtre un bout de métal précieux ??? » Sigmar me fait signe qu’Helmute est dead… Et merde on a paumé le guide… « Bandes de bras cassés va !!! Vous étiez même pas au combat et vous avez réussi à laisser le guide crever !!! » Limite si c’est pas fait exprès ça… Ce Gontrect me laisse perplexe tout de même… Du coup je récupère la carte des montagnes noires pour gérer le chemin jusqu’au Mont Pourri… Pis Helmute avait une jolie veste en peaux de laine de chèvres angoras, ce serait dommage de la laisser ici… Du coup, au boulot pour creuser une jolie sépulture (n’est-ce pas Sigmar !!!) pour ce bougre d’Helmute tombé au combat… « Je fais bien attention à la pierre en creusant… Des fois que je trouverais un bout de métal précieux… » pirat



Dernière édition par Vykos le Sam 29 Oct 2011 - 10:25, édité 1 fois


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

33 Ouverture du "Fadakon" !!! le Sam 30 Jan 2010 - 9:44

Vykos

avatar
« Toujours aussi sympas et agréables ces p’tits tours de bateau volant !!! » Razik a encore une fois réussi à poser son engin sans problèmes dans une petite clairière de la forêt voisine de Wolfenburg. Après avoir rapidement déchargé l’équipement ramené de Karaz a Karak, nous nous dirigeons (famille, amis et futurs collaborateurs, …) vers le centre de Wolfenburg où se trouve la future taverne des barbus. « A quelque chose prêt, on formerait une vraie escadrille de combattants des tunnels !!! D’ailleurs il va être temps de retrouver les galeries un de ces quatre… » Arrivés au « Fadakon », je constate que les travaux de gros œuvre sont quasiment achevés… « C’est que ça commence à prendre forme tout ça !!! » Plus de trois mois auront été nécessaires pour aménager l’entrepôt de Wolfenburg en taverne… Construction de murs, installation de portes, de rideaux, de latrines, achats de comptoirs, de meubles, de vaisselle… « C’est qu’il y en a eu du monde de mobilisé pour ce pharaonique projet !!! »

A peine arrivé, je vais direct voir mon pote Karakgrim pour savoir si tout s’est bien passé durant mon absence. D’après lui, tout est OK pour l’ouverture. J’en profite pour lui présenter nos nouveaux collègues. Tout d’abord, il y a Hencorinpak « barbe de feu » qui sera notre tenancier et représentant du réseau des tavernes des barbus. Ensuite je lui présente Frapadek l’ancien soldat qui sera tout particulièrement chargé de la sécurité et de l’approvisionnement. Enfin je lui présente Helectrika la jeune étudiante qui sera notre serveuse… Les présentations étant effectuées, au boulot !!! Encore deux semaines pour peaufiner l’aménagement intérieur avant l’ouverture tant attendue !!! C’est prévu pour début décembre…

cheers cheers cheers Ouverture du « Fadakon » effective !!! cheers cheers cheers

Après une première pré-soirée en privé avec famille et amis, c’est le moment de l’ouverture officielle !!! « Je déclare solennellement ouvert le Fadakon !!! » La foule est nombreuse c’est super. Nombreuses sont les têtes connues. Bien sûr ma famille est restée. Mon padre a l’air fier de son fils, ça fait plaisir… Il y a aussi mes futurs collaborateurs de Wolfenburg comme mes potes de « l’enclume de mithril », Oliver Frasdorf le tenancier de la « vouivre hurlante » ou Brenner qui représente le Comte électeur qui m’a gracieusement offert l’entrepôt… Ya aussi plusieurs bons amis comme Kurgrim le porte-runes des tavernes des barbus, Karrik mon formateur qui représente mon ami Kwarak qui n’a malheureusement put venir, Kirkirk qui tient mon auberge préférée à Karaz a Karak, ce bon vieux Karlek revenu de Kislev, Storri le combattant des tunnels ou bien encore Throntok « barbe saillante » qui a réussi à se faire remplacer à Talabheim pour l’occasion… Même ce bougre d’Amanlumbar que j’avais pas revu depuis belle lurette est de la partie !!! Je reconnais aussi le Roi de la piche avec sa « Sulfateuse » : le bien nommé Sigmar !!! « Dommage que nombre de mes potes d’aventures n’aient pu venir eux aussi… Faudra se faire une tite soirée en privé un de ces jours… » Karakgrim a lui aussi invité plusieurs potes à lui. La partie tatouage tourne à bloc, tout le monde tiens à avoir un souvenir tatoué !!!

Les fontaines à bière coulent à flot quand les « march’pas sur ma barbe » entrent en scène !!! Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’en moins de temps qu’il en faut pour le dire, ils mettent une ambiance du tonnerre !!! Ce groupe de trois musiciens Nains complètement déjantés se qualifie lui-même de hard rock progressif alterné avec des cuivres !!! Tout un programme me direz-vous mais ça déménage !!! Pis ce soir n’oublions pas que pour une conso achetée yen a une offerte !!! Vous ne trouverez pas ça tous les jours les amis !!!

Après une bonne heure de concert, on fait une pause et j’en profite pour faire un remerciement général. Pis je m’en vais trouver mon ami de jeunesse : Karakgrim. « Trinquons au Fadakon l’ami !!! On a réussi à le monter notre fameux projet !!! Putain c'est qu'il en est passé de l’eau sous les ponts depuis notre délire dans les mines de Zhufbar à moins 800m sous terre… Tu te souviens… Mais nous y sommes l’ami !!! Alors santé bonheur, sexe et chaleur !!! » Pour l’occasion, nous annonçons à toutes les personnes présentes nos patronymes de taverniers… Appelez-nous désormais Karakgrim « barbe folle » et Gurlizek « barbe de sang » !!!

Après ce p’tit moment émotion, le groupe de Nains remonte sur scène... Place à la musique !!! « Et n’oubliez pas que ce soir c’est no limit !!! Il est absolument proscrit de rester sobre !!! Comme disaient nos ancêtres : dans l’cerveau, dans l’cerveau, on met le feu, on met le feu dans l’cerveau !!! » La fête battra ainsi son plein jusque très tard dans la nuit… Fin dans le matin… Fin… Pfff, j’en sais trop rien en même temps de quand ça s’est arrêté… C’est p’têtre même pas fini en fait… En tous cas, j’vais sûrement galérer à relire ça plus tard… Pis ça fait pas bien longtemps que je sais lire et écrire…



PS: résumé illustré pour les fainéants...


D'abord bounce

Pis cheers

Pis Bibine

Pis punk

Pis tchin

Pis smoke

Pis teuf

Pis blurp

Et enfin Sleep


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

34 Pendant ce temps là... le Sam 16 Jan 2010 - 7:38

Vykos

avatar
A la suite des tragiques évènements qui ont touchés le peuple Elfe, je fais part à Salva d’une lettre que j’ai eu l’occasion de lire qui « prévoyait » l’arrivée de Massaroth Sombrebois. Je dois voir un responsable Elfe pour expliquer ce que je sais… Nous allons donc voir le seigneur de guerre Aelthodriel qui est le seul Elfe après Salva en qui je puisse avoir confiance… Ceci étant fait, je peux rentrer prévenir mon peuple de la mort de Diozéfyr ainsi que de la merde ambiante qui plane sur notre monde.

Avant de partir, je salue mes compagnons d’aventure Salva et Luther Reise« Surprise !!! » Salva m’a préparé un p’tit quelque chose en remerciement de ma bonne action. Bien sympa ça… Elle m’offre un hamac elfique et 5 Co. C’est un réel signe de reconnaissance pour une Elfe et c’est bien cool de sa part.

Pour sortir de la forêt, je retraverse les montagnes grises en direction de l’Empire, Nuln plus précisément... Là bas, je me rends à la taverne « le Gobelin carbo ». Cet établissement du réseau des « tavernes des barbus » est dirigé par Krakdum « barbe d’or », un ancien voyageur chargé de faire le lien entre les peuples. Etant un des tenants de l’Alliance Nains, Humains et Elfes, il saura transmettre au plus vite à Kwarak les infos dont je dispose. J’en profite également pour boire une bonne bière naine (ouf j’arrivais à la fin de mon tonnelet…) et pour lui annoncer l’ouverture prochaine d’un nouvel établissement dans le réseau : le « Fadakon » !!! « Nous serons bientôt collègues l’ami !!! »

Après ces quelques jours sur Nuln, je me démmerde pour prendre un bateau sur la River Aver pour rejoindre au plus vite les montagnes du Bout du monde, Karaz a Karak plus précisément. Ce voyage me prenant deux bonnes semaines, j’en profite pour me reposer en repensant à mon voyage chez les Elfes. « C’est quand même une autre culture !!! Mais avec un peu de sociabilité, ils sont pas si méchants ces grandes oreilles !!! »

Par contre dans l’histoire, j’ai quand même amoché mon bouclier et ma chemise de maille… J’vais devoir me débrouiller pour les réparer… A Karaz a Karak ou chez mes potes de « l’enclume de Mithril » qui l’ont conçu… Faudra voir ça au plus vite. « C’est que j’me sens à moitié à poil sans bouclier moi… »

Arrivé à Karaz a Karak, je vais voir Meshine et lui demande une entrevue avec mon Roi Kwarak dès que possible. Deux sujets m’importent : ce qui s’est passé en forêt de Loren et l’ouverture du Fadakon. Ceci étant fait, je me rends comme d’habitude à la « rouste verte », l’auberge de mon ami Kirkirk pour me descendre quelques bonnes bibines en attendant d’être convoqué.

Le lendemain, Kwarak me reçoit autour d’un bon repas. Après les salutations habituelles, je mets ma casquette d’émissaire et je rentre dans le vif du sujet. J’explique tout d’abord que je reviens de la forêt de Loren (aussi étrange que cela puisse paraître…) où j’ai retrouvé (et tué !!!) Diozéfyr. J’étais là-bas avec l’Elfe Salva (qui était venue nous aider dans notre royaume) et l’Humain Luther Reise. Même si je ne porte pas les Elfes dans mon cœur (loin de là…), ce qui leur est tombé dessus est vraiment horrible. J’ai ramené l’anneau que portait ce salopard de nain du Chaos car je ne savais pas quoi en faire… Le mieux serait sans doute de le détruire… J’en ai profité pour lier contact avec un seigneur de guerre Elfe se nommant Aelthodriel au nom de notre peuple. Kwarak décide aussitôt de réunir l’ensemble des sages afin de discuter de cette question. La réunion durera jusque très tard dans la nuit… « Rendez-vous dans trois jours pour le « Fadakon »… »

Le jour J, je reviens donc comme convenu pour mon projet de « taverne des barbus ». Kwarak est accompagné d’un vieux Nain au tain pâlot et à la barbe incroyablement longue… Il se nomme Garbelak. D’après Kwarak, c’est le grand chef du réseau des « tavernes des barbus ». « Tiens ??? Je savais pas qu’il y avait un grand chef… Je pensais que c’était le Roi qui commandait… En tout cas, il en impose ce Garbelak… » Il me fait un topo sur le réseau m’apprenant qu’en gros, il doit y avoir une taverne dans chaque grande Cité de l’ancien monde où des Nains sont présents. Concernant le fonctionnement global, je connaissais déjà mais par respect j’écoute. Il me demande ensuite de lui décrire mes projets. Mon souhait est de remettre en place une « taverne des barbus » sur Wolfenburg où l’ancienne avait été rasée. Vu le bordel qui régnait dans cette Cité, je pense qu’un point d’ancrage sera plus que bienvenu. Je justifie ma présence à Wolfenburg par deux points : d’une part je connais le Comte électeur (je montre le médaillon de l’Ostland) et d’autre part je connais bien Kislev où j’ai vécu pendant plusieurs années… « Kwarak qui me regarde du coin de l’œil semble approuver mon discours : ça sent bon !!! » Garbelak me donne rendez-vous dès le lendemain matin à la taverne des barbus de Karaz a Karak « la bonne mousse » tenue par Brataflak « Barbe rebelle ».

« Autant j’ai parfois du mal à me lever mais là, limite j’ai pas dormi pour être sûr d’être à l’heure !!! » Garbelak m’informe que je vais devoir effectuer un stage pendant un bon mois à « la bonne mousse ». Brataflak me formera à la gestion d’une taverne des barbus... Il me présente son second nommé Hencorinpak. De premier abord, je sens un Nain chaleureux, accueillant et droit dans ses bottes. Garbelak m’apprend qu’il a été choisi par le réseau pour être le tenancier de mon établissement, le « Fadakon ». Son expérience au sein de la taverne phare du réseau sera à coup sûr bénéfique à la renommée de ma taverne. Nous aurons donc un bon mois pour apprendre à bien nous connaître… Je propose de trinquer tous ensemble à cette nouvelle aventure !!! « Comme on dit chez moi : santé bonheur, sexe et chaleur !!! Au fait Garbelak, pourrais-tu m’aider pour confectionner un coffre suffisamment sûr pour ma taverne ??? Je voudrais pas me faire cambrioler l’argent déposé par nos amis Nains… »

Pendant ce mois à Karaz a Karak, j’en profite pour revoir l’ensemble des mes vieilles connaissances pour faire un peu de pub pour le « Fadakon ». « C’est bientôt l’ouverture les mecs, je compte sur vous !!! » Quitte à être sur Karaz a Karak, je cherche la meilleure herbe du royaume (que je test bien sûr !!!) pour mon coffee et quelques jeux pour organiser quelques tournois d’argent… Je passe aussi voir mes parents pour les informer de la bonne nouvelle. Depuis le temps qu’ils voulaient voir leur fils se poser un peu… « Tiens au fait papa, t’aurais pas un peu de métal à trainer par hasard ??? Je dois retaper mon bouclier et ma chemise de maille… Tu sais que je sais forger maintenant !!! » Brakarik mon frère m’en vendra bien suffisamment contre 1 Co… Je prends aussi quelques cours pour apprendre à lire et écrire. « C'est mieux pour tenir les comptes quand même !!! »

J’organise aussi le recrutement du personnel pour ma taverne par une petite annonce placardée à divers endroits de Karaz a Karak : recherche un Nain et une Naine cherchant à découvrir l’Empire, ayant un bon contact avec autrui, sachant servir une pinte sans renverser et sachant se défendre en cas d’attaque. Bonne rémunération en prime et logement compris. S’adresser à Gurlizek après le boulot à l’auberge de « la rouste verte »… Après de nombreuses candidatures et un long casting, je retiens deux personnes : Frapadek un bon vivant d’une centaine d’années ancien officier de l’armée désireux de se faire une p’tite retraite tranquille et Helectrika une jeune étudiante de 35 ans désireuse d’assouvir sa soif de connaissance sur l’Empire.

Une fois tous les détails réglés, je demande à Razik s’il peut me conduire direct à Wolfenburg avec son super bateau volant. Si ya moyen, nous pourrons ainsi emmener l’ensemble de ma famille, de mes connaissances et les personnes qui vont m’accompagner pour tenir la taverne... En bonus je ramène dans mes valises un p'tit groupe bien sympatoche de Karaz a Karak: « march'pa sur ma barbe ». Ils seront en réprésentation exclusive pour la première semaine d'ouverture du Fadakon !!! Et je prends aussi bien sûr quelques fûts de bonne bière naine !!! Ca ne se loupe pas une ouverture comme celle-ci !!! « Tenez-vous bien, on décolle !!! « Fadakon », nous voilà !!! »


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

Vykos

avatar
C’est reparti. Nous devons atteindre le haut du col… Allez p’tite topette pour la route… Sans être très chaude, ma hache émet une légère chaleur permanente. Après pas mal de marche, nous nous arrêtons dans une caverne pour attendre des messagers j’crois…

Aelthodriel nous convie Salva, Luther Reise et moi. Il nous demande une petite présentation sur le pourquoi du comment de notre présence. Après avoir parlé de Kwarak, je lui fais part de mes talents de combattant des tunnels. Les sphères étant cachées dans les montagnes, il faudra sûrement fouiner !!! Quant à ma hache, il va bientôt voir de quoi elle est capable !!! Salva sera notre sergent. Notre référente quoi… «Promis, je ne foutrai pas la merde !!! La mission a trop d’importance pour ça. Pis elle n’est pas si naze pour une Elfe Salva. Elle avait bien bossé dans mes Montagnes.»

Tiens du mouvement… Les messagers ??? Ah non un seul survivant… Heureusement il a une carte censée nous amener aux sphères. Mais be careful, ya un très grand nombre de peaux vertes !!! «Chic chic chic !!!» Assez déconné, on repart.

Alors que nous marchions depuis quelques heures, une sorte de clairière se présente devant nous. Parfaite zone pour rencontrer nos deux premières vouivres !!! Une seule reste… «Font quoi les Elfes ???» Merde ils se cachent… Mais Luther Reise et moi ba…on n’arrive pas à se cacher… Alors à l’attaque !!! Et surprise… Comme la cerise sur le gâteau ya l’Orque sur la vouivre !!! «C’est sympa par chez vous !!! Très accueillant !!!» A donf sur l’Orque… BLOOM !!! Bras décapité et Orque mort direct… Belle entrée en matière !!! Je sens de mieux en mieux ma hache de sang. Bramenlakrak avait raison de dire que cette arme pouvait s’avérer être redoutable… La vouivre est vite décapitée aussi. Je constate direct que nous sommes un vrai commando. Organisé et efficace. «Je commence à aimer ça !!!»

plaf plaf plaf

On est sûrement repéré maintenant… Un p’tit capuchon et c’est reparti. L’entrée d’une galerie devant. Vite, à l’intérieur… Merde une troupe de 30 Orques… «Ca chauffe ça chauffe !!! Mais ça va je résiste…» Si je pète les plombes, notre mission risque d’échouer… Le bâti des galeries est bien de conception naine. Je peux donc donner un coup de main pour suivre la carte. Aelthodriel propose donc que Salva, Luther Reise et moi passions éclaireurs 5 – 6 mètres devant le reste du groupe. Etant jamais trop sûr des cartes, je réitère mes petits signes sur les murs pour me repérer. «Un vrai p’tit Poucet !!!» Après 5 heures de marche pause. Fait faim et soif bon dieu !!! On discute un peu avec le danseur de guerre… Chelou ce mec…

Lendemain on marche on marche quand tout à coup ma hache chauffe… «Ya d’la peau verte sergent !!!» Bingo !!! Six Gobelins nous attendent… Oh putain Salva attaque direct !!! Elle s’élance, saute, puis se rétame littéralement contre la paroi… «Bravo sergent !!! Luther Reise nous voilà avec six Gobelins !!!» Pas d’bol, j’en tue que deux… Mais le second n’est pas tué (51 comme le pastis), il est pulvérisé !!! Même Salva aura gouté son sang !!! «C’est pour moi les amis !!!» Pas de fuite nickel. «Ca va sergent ???» La technique de la pierre bien froide sur la plaie lui fera un peu de bien. On repart.

plaf plaf plaf

Un peu plus loin, on voit un gros tunnel croisant le notre. Tiens, un Scorpion géant… Et des Gobelins encore… Apparemment ils transportent des sphères… «De quel côté on va ??? A la source ou au lieu de stockage ???» Passage toutes les 20 minutes : va falloir se speeder le cul… Wouaw l’agilité !!! Je m’étonne moi-même !!! Tout à coup la forge… «Ok je comprends mieux…» 60 sphères, 80 Vouivres, 60 Trolls, 30 Gobelins, 8 Scorpions, 8 Orques et…un Nain du Chaos !!! «Diozefyr fils de pute te voilà donc !!!» Aelthodriel décide de faire trois groupes (décidément c’est une manie les trois groupes chez les oreilles pointues !!!) : un pour libérer les Trolls et les Vouivres pour foutre le dawa, un pour tenir les Orques et un pour Diozefyr«Pas besoin de réfléchir les zamis… On se fait un Nain du Chaos aujourd’hui !!!» Dernier cri de guerre et zag… En espérant que chacun des groupes réussissent…

Avec Luther Reise on décide d’attaquer fort d’entrée pendant que Torendil le danseur de guerre (qui nous file enfin son nom) le distrait et que Salva le crible de flèches. Premier coup : PAF !!! Mais rien… Cet enculé est entouré d’un champ de protection… C’est un anneau qui lui donne ça… Seule Salva le touche avec ses flèches puissantes… «Vise l’anneau !!!» Oh merde Torendil a perdu une jambe… Putain on peut pas le toucher… Alors Gurlizek, t’es revenu pour te faire tuer ??? «Vas te faire mettre ignoble !!! Prépare-toi pour l’enfer !!!» Et bloom plaquage au sol…mais non…rien à faire… Je regarde vite fait autour : faut tenir Luther !!! «Fait chier son anneau, j’vais le défoncer !!!» BLOOM gros coup dessus : Diozefyr a morflé. «Faut taper l’anneau !!!» Mais non Luther préfère les couilles… Curieuse technique… Tape fort cet enculé de Diozefyr !!! Obligé de boire deux potions après qu’il aie défoncé mon bouclier et ma chemise de maille… Joli tir de Salva : doigt coupé donc plus d’anneau !!! «Alors on fait moins le malin sans bulle de protection connard !!!» Je réuni mes dernières forces pour lui faire enfin gouter la force de ma hache… PAF, direct dans le cou !!! «Plus de tête l’ami !!!». Comme d’hab, une petite dent pour ma collec perso…

plaf plaf plaf

«On fait quoi de l’anneau ??? Faut le détruire peut être ???» On le balance dans le liquide chaud mais rien. Luther Reise le récupère et l’entoure de verre. «Et après ??? Bon allez, j’le prends… J’vais bien trouver à le détruire. Pis ca peut faire une preuve pour chercher une piste.» Mission accomplie !!! P’tite topette !!!

En sortant c’est le carnage dehors. «On sent que ça a chié ici !!!» De retour en forêt de Loren, les gens semblent faire la gueule… «Et bé, on a réussi. Un peu de reconnaissances les oreilles pointues !!!» Salva comprend vite. Les Elfes se sont fait baisé par des Elfes noirs… Ils sont venus voler le Trident et tuer les sages sous perfusion… Oh merde pauvre Salva… Son sage Aracano n’est plus… «Paix à son âme.» Plus de Trident, plus d’esprit de la forêt. Et en plus Orion est gravement blessé… J’ai déjà entendu parler d’un Trident volé… Par un Elfe noir en plus, Massaroth Sombrebois. Putain si j’avais su… Faudra que je parle de cette lettre une fois les esprits apaisés…

Avec Luther Reise, nous participons, bien qu’étrangers, au deuil de ce peuple qui m’étais pourtant si lointain il y a peu… «Comme quoi, l’ouverture culturelle rend moins con !!!» Un druide m’apprend qu’il a déjà entendu parler de l’anneau de Diozefyr. Un mage de l’Empire le recherchait il y a une bonne centaine d’année… A creuser… Je salue Aelthodriel. Je suis fier d’avoir combattu à ses côtés. D’ailleurs, si on a l’occasion de se revoir dans de meilleurs conditions, il me filera quelques tuyaux en agilité… «C’est vrai qu’ils sont balaises dans ce domaine les Elfes !!!» Malgré la tristesse de Salva, nous dinons comme convenu chez sa mère Eldaloté. C’est pas la fête comme prévu mais je partage un moment privilégié au cœur de cette maison avec deux Elfes, Salva et sa mère, un Humain, Luther Reise et un Nain, moi… «Qui l’eu cru en partant d’Aldorf !!!»


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

Vykos

avatar
« Ils sont bizarres ces oreilles pointues avec leurs maisons dans les arbres !!! » Nous nous rendons en premier chez Aracano qui est apparemment le sage de la communauté… Mais personne… Il est au Nord-Est… Et bé allons-y… Nous trouvons un vieil homme imposant le respect (même pour un Nain…) mais qui ne nous apprend pas grand-chose… On sait juste qu’un certain Lithilyr que Salva connaît doit lui rendre des comptes d’une réunion au sommet… « Pas bien nerveux ces Elfes !!! » Rolling Eyes

Retour case départ chez Salva… Pendant qu’elle rentre voir sa mère, une petite fille Elfe me tire la barbe… C’est vrai que vous êtes très méchant ??? me demande-t-elle. « Mais non petite, les grands Elfes ne disent que des bêtises… » Son nom est Amyn… Une vingtaine de gosses me regarde entretenir ma hache pendant que Salva papote. Sa mère, une dame très gentille se nommant Eldaloté nous propose des baies en guise de repas… « Heu… C’est sympa mais vous auriez pas un peu de bidoche plutôt ??? » En discutant avec la madre, je lui promets de lui faire un peu gouter la gastronomie naine à l’occasion, ça la changera de ses herbes !!! Cool

Allons chez ce fameux Lithilyr qui nous apprendra pt’ être des choses nouvelles… Et comme d’hab : personne… « Relou ces Elfes… ». Tout à coup, action !!! Non pas d’attaque bien sûr… C’est juste monsieur Lithilyr qui arrive enfin… Ca va il se rattrape en payant son coup d’hydromel… « Pas mauvais d’ailleurs ce breuvage… » Enfin il nous explique le bordel ambiant... En gros, c’est le même bordel que dans mes montagnes. Une terrible waaaaagh semble s’être mise en place… Ca sent le nain du Chaos à plein nez ça. « Diozephyr ??? Si tu m’entends… Je vais te butter !!! Pour avoir sali mon peuple et pour toutes les atroceries dont tu es responsable… » Apparemment, nous devons suivre Salva vers la clairière royale… Pt’ être enfin un chef qui va savoir quoi faire !!! Question

Spéciale cette clairière… J’suis vraiment pas dans mon élément… « Mais qu’est-ce que j’fous là au fait ??? » Bref… On croise une Elfe que Salva semble ne pas porter dans son cœur, Berciwyn j’crois… « Comme quoi deux gonzesses qui s’aiment pas, c’est aussi drôle chez les Humains, les Nains ou les Elfes !!! » On se sera bien marrés avec Luther Reise en tous cas… On cherche Malmir, un représentant d’après c’que j’ai capté… Et bé quel connard ce Malmir !!! Il envoie même chier Salva« Vas te faire va !!! » fuck

On retrouve ensuite un p’tit groupe (encore et toujours des Elfes bien sûr…) auprès du feu… Ya Adalbéron, Aeldurys et Ekani. Salva les connaît. D’après eux, les grandes manœuvres sont en marche !!! Et nous pendant ce temps on est comme des couillons au pied du feu… Heureusement, Ekani, un druide, a des herbes plutôt sympas… « Faudra qu’on reparle herbe d’ailleurs… Bonne nuit !!! » Suspect

Réveil en sursaut !!! Un putain de dragon est entrain de prendre son envol… « C’est quoi ce truc ??? Puis trois autres plus petits… Heu… On m’explique c’qui s’passe ??? » Malmir vient nous chercher pour nous emmener dans la clairière… 200 Elfes réunis autour d’une table ronde avec au centre Orion (un Elfe-Dieu de 3m de haut…) et des fées dans tous les sens… « Ouais… C’est quoi encore ??? » Un Elfe tout doré descend de nulle part. Aelthodriel apparemment… Un seigneur de guerre Elfe. Grand silence… Puis explications… « Il était temps !!! » pirat

En gros, c’est bien la merde… Les Elfes ont préparé une putain d’attaque de la dernière chance. Mobilisation générale !!! Même leurs protecteurs seront là : Orion et l’esprit de la forêt (le dragon primitif). En gros, il y aura trois fronts. Une big armée à la rencontre des peaux vertes avec les plus forts et les plus beaux au SW. Un front de diversion chargé de rentrer dans la première ceinture de peaux vertes au SE. Et un commando sous le commandement d’Aelthodriel chargé d’infiltrer la montagne à la recherche des sphères (et sûrement de Diozephyr…). « Ba voilà, les choses se précisent enfin !!! Salva, on te suit !!! » Les groupes se font rapidement. Nous choisissons pour notre part le commando. Perso le combat dans les tunnels ça me connait. Nous serons onze (Salva, Luther Reise et moi, Aethodriel, Aeldurys, la pute, deux danseurs de guerre et trois pisteurs…). « Here we go !!! » Smile

Commence alors un rituel Elfe auquel je ne comprends pas grand chose… Je sais juste que les sages des communautés se sacrifient d’une dague dans le cœur pour réveiller l’esprit de la forêt, un immense Dragon de plus de 200m d’envergure… Ya une histoire de trident aussi... En tous cas, direct après, c’est parti. On sent la gravité du moment dans la concentration et la motivation de chaque être vivant présent. « Foi de Gurlizek, ya de tout ici mais j’suis l'seul Nain !!! » Twisted Evil

Nous voilà partis derrière Aelthodriel (qui se la pête sur un élan qui parle…sont fous ces Elfes !!!) Comme d’hab je suis sur le cheval à Luther Reise« C’est qu’on commence à être très proches à force… » Le problème c’est qu’il fait nuit… Et Luther Reise ne voit pas la nuit… Il va devoir piloter le cheval pendant que moi je vais piloter le bonhomme… « Chaud les marrons chaud notre affaire !! ! » Il ne faudra surtout pas stopper. A fond à fond à fond !!! Le groupe de dispersion fait bien son boulot pour nous dégager un passage. Mais putain ma hache de sang est bouillante !!! « C’est gavé de peaux vertes là dedans !!! Ne pas y penser, ne pas y penser… » Ya des Dragons, des Orques, des Dryades, des Trolls, des Géants… « Révision du bestiaire en règle !!! » Enfin les montagnes !!! Merde des Gobelins nous suivent… Bling, un danseur de guerre de moins, nous ne serons plus que 10… Après des heures et des heures de galop (mal le cul bon dieu !!!) nous voilà enfin en haut… « Ouf !!! » Very Happy

« Je pense qu’une pause s’impose… » miam smoke hum punk


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

Vykos

avatar
Me revoilà dans l’Empire… Après un passage sur Wolfenburg pour démarrer mon projet de « taverne des barbus » me voilà sur Aldorf. Salva m’a convié pour une mission de la plus haute importance… Les Elfes auraient-ils besoin d’aide ???

Ah qu’il est bon de retrouver son p’tit chez soi… Cool, je vais enfin pouvoir aménager mon petit coin bar !!! J’ai ramené de Karaz a Karak 3 litres de très bonne bière naine (la bière des Trolls) et 2 litres de bonne bière (la Vieille Vigueur)… Mais avec ça il faut du saucisson… Direction le marché. J’y trouve 3 saucissons de sanglier et 2 jambons fumés au feu de bois… Pécable !!! Cool

Luther Reise arrive à son tour à notre « loft ». Salva nous explique en gros les raisons de son appel. Une partie de la forêt de Loren a été ravagée. Son récit est réellement touchant... L’entendre parler des arbres réduits à l’état de cendres m’en donnerait des frissons… Saloperie de Chaos va. A nous trois nous ferons à coups sûrs de beaux petits trous dans cette satané vague chaotique. Par ma hache, le sang va couler !!! Twisted Evil

C’est l’heure du départ mais je ne me rends toujours pas compte que je pars pour la forêt des oreilles pointues… Moi, Gurlizek le Nain, je vais au pays des oreilles pointues ??? Et si l’envie me monte de taillader deux trois, oreilles trop longues ??? Je fais comment ??? Ya ce bon gars de Luther Reise c’est cool. Et j’ai de la bonne bière, un saucisson et un jambon !!! Here we go !!!

Pour le voyage je monte à cheval avec Luther Reise. Heureusement son cheval est costaud !!! La route se passe sans encombre. En 3 jours nous sommes à proximité des Montagnes Grises… Puis nous voilà devant la forêt de LorenBon dieu quelle forêt… L’atmosphère y est chaude, étouffante et pesante. Luther Reise a l’air d’avoir bien chaud d’ailleurs !!! On sent Salva dans son élément en tous cas. J’avais peur qu’elle se la pète mais ça va, elle gère le chemin. Mais je fais gaffe aussi en faisant des petits repères sur quelques arbres… On ne sait jaimais !!! Tout à coup, Salva s’arrête. Des traces sur la droite… Hum… Vu la largeur, ça sent le Troll !!! Mais que foutrait-il ici ??? Question

J’enfile ma cape de camouflage et zag. On tente la technique de la tenaille avec Luther Reise à gauche, Salva dans les arbres à droite et moi eu milieu. Bingo !!! Ce sont deux Trolls du Chaos dotés de bonnes grosses masses. Un a deux têtes et l’autre a de beaux tentacules… A l’attaque !!! C’est costaud comme bébête mais ça se dégomme bien… Morts. Comme il est de tradition maintenant, petite découpe de dents. Mais pendant mon petit délire, Salva et Luther Reise aperçoivent de nouvelles traces… Shocked

Ils me parlent d’une sorte de forme reptilienne rapide et furtive se faufilant entre les arbres… Ca sent encore la castagne ça. Pas de répits pour la baston !!! En effet on tombe sur une troupe de maraudeurs Elfes noirs chevauchant des Sang Froid. Salva siffle ses potes oreilles pointues mais que dalle. Pas solidaires ou peur de se la mettre ??? Toujours est-il que pour nous le combat fut rude et difficile malgré notre sens tactique bien huilé. Luther Reise et moi-même profitons du fait que Salva retiennes l’attention de plusieurs maraudeurs en se faisant cribler de carreaux. Les feintes et les coups de haches virevoltent de droite à gauche, de haut en bas, ça déménage !!! Il me faut quand même deux potions mais on tient le coup. Ya de la fricassée chaotique au menu ce soir !!! Les derniers prennent la fuite quand arrivent trois faucons géants chevauchés par des tafioles habillées de frou-frou… Pas trop tard les filles !!! Un certain Gorondil nous casse vaguement les couilles alors qu’on est là pour donner un coup de mains… Salva tu gères les bla-bla cul-cul la praline, avec Luther Reise on gère la castagne !!! Cool

D’après Salva nous rejoignons sa communauté, la communauté Ecureuil. Trois Elfes nous attendent près de la rivière avec des radeaux. Bien plus sympathiques que cette tafiolde de Gorondil Un p’tit coup de bibine et un bout de saucisson en compagnie de Luther Reise me font le plus grand bien. C’est sympa ici quand même… Entrons maintenant dans le vif du sujet !!! Smile


_________________
"Les lames de l'ennemi peuvent vous priver de la vieillesse;
Les voleurs peuvent s'emparer de votre or;
La diffamation peut détruire votre réputation;
Mais le savoir, une fois appris, est gardé à jamais."

38 Au coeur de la pierre (part3) le Jeu 19 Nov 2009 - 3:15

Vykos

avatar
Lendemain, 6h de marche encore… Miam miam et glou glou puis encore une heure de marche quand tout à coup… « Wouaw !!! » Un immense espace agrémenté d’une coupole s’ouvre devant nous… « Mais on voit que dalle… » On est au moins sûr d’une chose : ça ne descend plus donc le « Bran A Grund » pourrait bien être par ici…

Va falloir s’organiser un peu pour fouiller cet espace… Premier essai : s’avoir la largeur de la pièce. Des Nains qui réfléchissent ça rigole pas !!! On s’organise avec des cordes pour tenter de mesurer (vu que nos cordes font 20m…) mais tentative vaine… On décide alors de suivre la paroi jusqu’à revenir au point de départ en tapant sur la paroi pour découvrir un éventuel passage secret ou une cavité… 2h comme ça quand nous détectons un bruit différent dans la roche, et ce, sur 10m… Une sorte de demi-globe se trouve à quelques mètres au dessus… Il y est écrit que la roche ne craint pas le feu… « Tiens tiens… » Alors que nous nous creusons le cerveau, Zaragork entend un bruit dans l’ombre… Fight ???

Et oui, fight !!!!!!!! C’est une araignée géante !!! Comme d’hab, Sigmar tire dessus mais pschit, rien ne sort de son engin. « Allons-y !!! » Je la frappe mais dans mon élan j’en aperçois une seconde. Charge !!!!!! Grâce à une série de feintes dont j’ai le secret, je parviens à grimper dessus. « Tayo tayo !!! » Un seul objectif : lui couper la tête !!! Je frappe, je re-frappe et je re-re-frappe…quand Stirack et Stirick me font signe que la bête est morte… « Elle est peut être morte mais sa tête n’est pas encore coupée !!! » Après acharnement, la tête se sépare du corps. « Ah !!! Objectif réussi !!! »

Cette phrase résonne dans ma tête : la pierre ne craint pas le feu… « Peut être faudrait-il faire un feu et voir les réactions du globe ??? » Nous cramons alors les corps d’araignées géantes mais rien… « Peut être faut-il mettre le globe en contact direct avec une flamme ??? » J’escalade pour m’exécuter mais rien… Durvill a l’idée de mettre à feu la ligne qui descend du globe… Quelque chose s’illumine alors… On a sûrement trouvé quelque chose !!! Je propose alors à l’ensemble de mes compagnons de se boire un coup de gnole pour se remettre de nos émotions…

Tout le tour du globe s’illumine… Il tourne et s’ouvre… Etant resté grimpé sur la paroi j’aperçois l’intérieur… « Le « Bran A Grund » est là !!!!!!! » Je m’empresse alors de le saisir avant de redescendre… Mission accomplie !!!!!!! Essayons de taper avec…mais rien de spécial… Même constatation pour l’ensemble de mes compagnons… « On est pas fait pour être de super piocheurs les gars !!! Buvons plutôt une p’tite goulinette !!! » Zakarog portera l’objet en tant que responsable de mission. Rien de spécial sur le retour…

De retour à Karaz a Karak, nous sommes accueillis en privé par Kwarak qui nous félicite vivement pour avoir accompli cette délicate mission… « Ce n’est pas donné à tout le monde de réussir à gommer une offense du « Dammaz Kron » !!! » Il n’y aura bien entendu pas de rémunération directe pour cet acte mais un p’tit plaisir nous sera accordé… J’ai déjà mon idée derrière la tête concernant ce plaisir…

Allons fêter cela tous ensemble autour d’un bon repas et de quelques chopines !!! "A la notre !!! On l'a bien mérité !!! Dommage que nous n'ayons pas croisé plus de peaux vertes... " J’en profite d’ailleurs pour sympathiser avec Zakarog dans l’optique pourquoi pas de devenir maître des tunnels un jour… [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

39 "Au coeur de la pierre" (part2) le Sam 14 Nov 2009 - 8:10

Vykos

avatar
"Allons-y, prenons ce pont dont on ne voit même pas le bout…" Et forcément, après quelques mètres, plus de pont… "Heu... On fait quoi? On saute jusqu’à l’autre côté c’est ça ??? Ah non tiens il y a un pont en dessous…" Demi-tour et retour à la case départ… On descend la paroi avec crampons et corde. Nous voilà sur l’autre pont, alors go !!!

Arrivés de l’autre côté, un couloir… On s’y avance jusqu’à un éboulement que l’on dégage en speed avec Skatik principalement (Skatak et Sigmar font les boulets…) Nous arrivons plus tard sur un embranchement de trois couloirs : un qui descend, un droit et un qui monte… On prendra celui qui descend après avoir constaté l’abondance des pièges dans le coin. "Sûrement nos ancêtres…" On arrive ensuite sur d’anciens chemins de fer et des galeries. C'est à coups sûrs ici qu'on extrayait le minerai.

Mais à la sixième galerie… Ma hache se met à chauffer… « Dites moi pas que c’est pas vrai… Mais si !!! Ca sent la peau verte mes amis !!! » On s’approche et ça se confirme : il y a ici une quinzaine de Gobelins accompagnés de quatre Squigs… Sigmar tire un coup de son nouvel arsenal qu’il nomme la sulfateuse. Le moins que l’on puisse dire c’est que ça cartonne son truc !!! "A mon tour !!!!!!" Blaam, un de mort… Ca commence bien. Je vois que le p’tit nouveau Durvill se démerde pas mal… Pas toujours académique comme technique mais ça marche… Enfin bon, quand il ne perd pas sa hache !!! J’attaque ensuite un Squig mais je ne fais que le blesser… « Ca m’énerve bon dieu !!! » Je me mets donc à taper sur mon bouclier et à hurler comme un fada pour atteindre un état de frénésie totale… Zakarog ayant aperçu la manœuvre me protège un peu…

C’est parti pour le carnage !!!!!!!! Première attaque pleine de rage sur le premier Gobelin venu. Pirouette de la mort !!! Résultat: un Gobelin mort, un squig sans pattes et un Gobelin sur une jambe… Tiens tiens, de nouveaux motifs semblent se dessiner sur ma hache… « Hum, c’est bon ça, puissance maximale !!! ». Coup suivant, attaque de bas-en haut, et paf, le Gobelin à une patte mort. Merde, un Squig me chope le bras droit… Pas grave j’ai encore le gauche, bloom coup de bouclier, mort… « Ah, ça fait du bon bien de se dégourdir un peu !!! ».

Comme d’hab, ma hache n’a plus une goutte de sang de Gobelin… Faut bien la nourrir !!! « Encore des Gobelins siou plaît !!! ». Je découpe en speed trois dents de Squig, ça peut servir pour ma collection de vraies dents (et pas faites en résine comme un fada aux cheveux blonds rencontré dans l'Empire se nommant Brice...) … Bon allez, on va pouvoir se poser un peu et manger un morceau. C’est que ça creuse le combat !!! Une petite potion d’apothicaire (quatre points de blessure) et au miam miam !!! "On a encore du chemin demain les amis…"



Dernière édition par Vykos le Sam 9 Avr 2011 - 7:31, édité 2 fois

40 Au coeur de la pierre (part 1) le Sam 31 Oct 2009 - 10:46

Vykos

avatar
Au coeur de la pierre


De retour dans les Montagnes naines pour la fête de la première gorgée, j’en profite pour demander un créneau à Meshine afin de rencontrer notre Haut Roi Kwarak. En ma qualité d’émissaire, je dois lui rendre compte de mon vécu dans l’Empire (notamment à Wolfenburg). Je lui fais également part de mon projet de taverne des barbus avec Karakgrim… Meshine en profite pour m’apprendre que Kwarak ne fait plus vraiment l’unanimité auprès des anciens… Il est très surveillé et en tant que proche de la première heure, je me dois de faire tout mon possible pour lui prêter mains fortes… Après ça, pif, paf, pouf, on fait la fête de la première gorgée !!! Melons, doigts dans l'cul et compagnie bien entendu…

Quelques jours plus tard, je suis convoqué par Meshine, à nouveau pour voir Kwarak… Mais cette fois-ci nous sommes cinq. J’observe attentivement mes collègues. D’abord, je reconnais ce cher Sigmar. Il est devenu ingénieur. Coool !!! On va encore bien se marrer !!! Il y a aussi deux jumeaux, Skatik et Skatak. Puis il y a un Nain plutôt bourru et peu causant répondant au nom de Durvill… Après qu’un groupe de cinq pourfendeur de trolls (dont un à la crête bleue…) soit sorti, c’est à nous de pénétrer dans la magnifique salle de réunion du Haut Roi des Nains…

Kwarak est là, assis sur le célèbre trône d’Azamar, la hache de Gimnir sur les genoux et orné de la couronne Dragon du Haut Roi… "Putain la classe !!! Ca impose le respect !!!" A sa droite je reconnais Kraggle « le lugubre », le seigneur des runes. A sa gauche, en retrait, se tient Zaragork un maître des tunnels… "Tiens tiens… Peut être mon futur maître…"

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. Kwarak nous a conviés pour l’honneur des Nains. Le Dammaz Kron, le livre des rancunes du peuple Nain, doit être réouvert afin de rayer certaines des offenses qui nous ont été faites. Mais pour ce faire, ces offenses doivent être vengées. Et le Haut Roi compte sur nous pour venger l’une d’entre elles. Une pioche runnique, le « Bran a grung » (malin de la mine) se trouve depuis une centaine d’année dans la mine de Moriak Dum prise par des peaux vertes il y a plusieurs années. Elle se trouve à 5 jours de marche à l’est de Karaz a Karak. Le chemin y menant est difficile mais des éclaireurs ont balisé un chemin plus ou moins accessible. Le commandant de l’expédition sera Zaragork. Il a l’expérience, Durvill a la rage, Sigmar a l’ingénierie, les jumeaux ont la connaissance des mines et moi j’ai l’abnégation des choses bien faites… "Allons-y !!! Il devrait bien y avoir moyen d’améliorer un peu mon décompte de peaux vertes tuées par ma hache !!!"

Wouaw, ça fout quand même un coup… L’occasion m’est donnée d’œuvrer au plus haut point pour mon Royaume… C’est autrement plus honorifique et sage que les gamineries humaines où les singeries elfiques ça !!! Ah quand je pense à cette relou-woman de Salva… Quelle nazebrok celle-là !!! Mais d’ailleurs ; que fait-elle de beau ??? J’espère qu’elle galère pas trop avec les vouivres parties sur sa forêt… Faudra que je passe la voir un de ces jours… Mais peut être pas accompagné de Durvill, ils ne s’apprécieraient guère…

Zaragork nous propose de boire un coup histoire de faire connaissance. Cool, je commençais à me dessécher le gosier !!! Et j’imagine que Sigmar « la poche » n’en pense pas moins !!! Je propose de passer à la « rouste verte » l’auberge de Kirkirk où j’ai mes habitudes. Grâce à Sigmar, on y retrouve mon frère Razik (ça fait un bail qu’on s’était pas vu !!!) et Norgan tous deux ingénieurs… C’est à ce moment qu’intervient l’incident… Durvill, notre berserk norse, s’énerve. Pas capté pourquoi, mais il balance sa bière… In the rock, on the rock, toujours est-il qu’il se prit un bon coup de plateau de Kirkirk dans la gueule… Bloom !!! Jamais vu Kirkirk dans un tel état… Après avoir apaisé quelque peu les esprits, on a pu trinquer à cette nouvelle aventure qui se profile. Ensuite avec Sigmar, on s’occupe de l’inventaire : grappins, piolets, briquet, couverture, potions de soin, poudre à canon. On passe aussi laisser quelques tunes (40 Co pour moi) à la taverne des barbus "la bonne mousse". C’est bon, paré au départ !!!

Première journée de marche pas de problème : 35Km. Avec en plus p’tit lapin grillé en guise de premier repas. Nikel. Deuxième jour, 30Km pour arriver dans un bois, à l’extérieur des mines. Troisième jour dans les bois, attaque de trois loups géants. Fight !!! Je fonce comme un fada sur le premier venu : mort direct !!! Putain trois nouveaux : cinq loups. Paf dans un autre loup, mort… Fin non… En tous cas bien mal en point !!! Putain encore trois autres !!! Bloom, vieux coup de hache, troisième de tué. C’est bon, j’vais pouvoir me faire un p’tit collier de dents… Mais trois autres loups arrivent. Et je vois Zaragork en difficulté. Je cours je cours et pim, coup de hache dans son loup. Mort. Et bé. En tout douze loups géants…. On part sur une bonne moyenne les mecs !!! Quatrième jour, pas de problèmes 30Km. Cinquième jour, forêt arpentée à flanc de montagne. Durvill a du mal mais on avance. A la tombée de la nuit, Zaragork nous dit que la mine n’est plus qu’à une heure de marche. On décide donc de poser le bivouac. Faudra être en forme et se préparer à tout !!!

Le lendemain matin, à l’entrée de la mine, une porte ouverte. On rentre, sentant aussitôt la froideur habituelle des mines. On avance on avance, et devant nous, un minuscule pont. Et à nos pieds en contrebas, un immense précipice... Be careful, poussez pas derrière !!! Il me semble que dans le livre il était écrit « cachée au plus profond de la nature de la pierre »… Mais c’est où ça concrètement ici, dans la mine… En bas… En haut… Au centre… Faudrait être plus précis merde !!!

Vykos

avatar
« Qu’il est bon de retourner chez soi !!! » En effet, après plusieurs mois passés dans l’Empire, Gurlizek est de retour à Karaz a Karak à l’occasion des fêtes de la première gorgée. « Alors elle vaut quoi cette nouvelle bière ???!!! C’est que j’pisserai bin mais j’ai rin dans la panse !!!»

Il y retrouve bien sûr son fidèle ami Karakgrim (toujours là pour festoyer !!!) à qui il reparle de leur pharaonique projet de super « taverne des barbus ». « On a une ouverture sur Wolfenburg mec !!! » Le Comte électeur de l’Ostland en personne est prêt à leur offrir le bâtiment pour service rendu. Restera donc plus qu’à payer l’équipement avec leurs économies et peut-être une aide du réseau des « tavernes des barbus » qui n’est plus représenté en Ostland… « Va falloir la jouer serré avec Kwarak sur ce coup là !!! ».

L’occasion est belle aussi pour en apprendre un peu plus sur cette fameuse « hache de sang ». « La dernière fois qu’elle a évoluée c’était lors de mon passage dans les Montagnes du bout du monde… » Le livre très rare sur les armes naines les plus réputées que Gurlizek a retrouvé chez les Von Husheim l’aidera sûrement dans cette quête personnelle…

« Bien sûr s’il ya moyen de donner un p’tit coup de main dans les galeries en allant butter quelques peaux vertes je serai là !!! Foi de Gurlizek, je ne suis pas chef des tunnels pour rien… Il est temps d’améliorer mon total de 42 Gobelins et 4 Orques !!!»

Dans l'attente d'un nouveau scénar... Je brûle d'impatience à l'idée de pouvoir enfin rejouer !!! Enculés de Free va !!! Cool

42 "La croisade de Gurlizek" (part4) le Sam 15 Aoû 2009 - 8:27

Vykos

avatar
Je prends rendez-vous avec le Comte électeur pour clarifier quelque peu cette histoire. Tout d’abord, il m’apprend que le père Von Husheim est une de ses connaissances d’enfance et qu’il a été son conseiller… Cependant, il ne l’avait pas vu depuis pas mal de temps. Il m’apprend également que la guilde de la Meute Hurlante était liée à Khorne un dieu du Chaos… Twisted Evil Enfin, il m’apprend qu’un assassin m’aurait protégé lorsque ma tête était mise à prix… Etrange tout cela… Peut-être ce mystérieux Heinz Amora que j’avais rencontré dans nos montagnes !!! Rolling Eyes

Je profite de cet instant avec le Comte pour lui demander un objet caractérisant mon implication à ses côtés. En tant qu’émissaire Nains dans l’Empire, il est bon d’avoir un signe d’un Comte électeur. Il m’offre donc un médaillon sur lequel sont gravés les insignes de l’Ostland: une tête de taureau avec un anneau dans le nez… Il me propose ensuite une récompense pour avoir aidé Wolfenburg mais je la refuse. Je préfère réhabiliter la « taverne des barbus » qui avait été rasée. En ce sens, le Comte m’a promis un terrain où elle pourra être reconstruite… Nickel !!! Mon Roi va être fier de moi !!! Laughing Après je verrai avec quel financement j’aurai à disposition… Peut-être que pourrai-je enfin réaliser mon projet pharaonique de taverne-casino-salle de fight-coffe shop-salon de tatouage avec mon pote Karakgrim !!! Razz Il faut être ambitieux dans la vie !!! Cool

Je pars ensuite vers la communauté Von Husheim avec Brenner et le mage San Diepac pour clarifier la situation. Ca me fait bien marrer de revenir ici !!! Laughing Nous frappons au manoir où nous sommes attendus par Von Husheim père… Il est dans son bureau avec une bouteille. Il bu une gorgée et nous commençâmes l’interrogatoire. Premier point : il dit ne pas être au courant de la présence du Croc runnique dans sa communauté. Pourtant il possède un livre dessus acheté chez mes amis Nains. Ensuite la grosse bébête… Il a assisté à sa naissance. Son fils Karl était mourant (on l’avait deviné) et le mage (un certain Léopold…) l’a maintenu en vie en échange d’un petit service. C’est ainsi que Madame Von Husheim s’est sacrifiée pour se transformer en bébête… Tant que la bête était en vie, le fils l’était aussi. Quand elle s’est pétrifiée, il s’est pétrifié. C’est donc lui le lien qui empêche de tuer cette bestiole chaotique. Il suffisait donc d’entretenir cette bête pour que le fils reste en vie et cela faisait déjà un an que cela durait. En échange, Léopold a demandé à ce qu’une prêtresse de Véréna (la sœur d’Aurus) soit tuée. Ce mage était apparemment un serviteur de Tzeentch pote avec Khorne… C’est lui qui a mis les Von Husheim en relation avec la Meute Hurlante. C’est bien cette même Meute Hurlante aidée par les Skavens qui a déménagé la bête après que nous ayons fourré notre nez dans leurs affaires… Par contre il ne savait rien sur le mystérieux mago au corbeau. Sacré merdier mais on avait bien deviné les choses quand même !!! Cool

L’interrogatoire terminé, le père Von Husheim s’écroula devant nos yeux. Il préféra mourir ainsi plutôt que d’être pendu sur la place publique… Après avoir perdu sa femme et son fils, il ne lui restait pas grand-chose à espérer de beau… Après sa mort, j’en profitai pour fouiller son bureau et retrouver le fameux livre sur les grandes armes forgées par les Nains. Peut-être y apprendrai-je des choses… Je pris aussi un sceau de la communauté… D’ailleurs cette communauté serait un parfait endroit pour ma taverne… L’esprit était sympa avant qu’on ne découvre toute cette merde… Twisted Evil

Ensuite, je demandai à mes camarades d’enquête (The Experts !!!) de fouiller un peu plus le manoir. Nous allâmes d’abord dans la chambre de Karl. Il était bien pétrifié telle une magnifique statue… On va le ramener au palais voir si on peut faire quelque chose sur lui. En sortant, j’en ai profité pour choper 8 Co sur un bureau… Ensuite, direction la chambre du mage Léopold. Pas grand-chose d’apparent à part des livres de magie démoniste de l’Empire d’après San Diepac… Chelou… En fouillant bien, je trouvai une lettre: « Tout se passe comme convenu. L’œuf, le miraculeux, va bientôt se réveiller. Nous avons besoin du signal pour que Massaroth Sombrebois puisse rechercher le trident. Nous n’avons pas le choix, notre vie en dépend… » Signé Siegfried… Mad San Diepac du domaine de la lumière va enquêter là-dessus car ce Siegfried est peut-être aussi de l’Empire… Nous passâmes vite fait chez Gouhor où je rencontrai sa femme à qui j’ai montré son ancienne belle épée mais rien de bien intéressant. J’ai juste ramené les symboles du Comte qu’il ne méritait après sa traitrise de fils de pute… Rolling Eyes

De retour au palais, je voulu exploser la statue de Karl Von Husheim pour en finir définitivement avec cette bête chaotique mais le Comte voulu attendre un peu de voir si on pourrait le désenvouter… Trois semaines pas plus, je ne voudrais pas avoir à revenir vous aider !!! Fort de ces explications, je pourrai enfin quitter cette ville… Etant au palais, j’en ai profité pour saluer la femme et le fils du Comte (un peu de lèche-botte pour être bien vu…) Cool ainsi que les membres du conseil de la ville. Les deux bizarres (Melhorn et Igornova) sont toujours là et le Comte n’a rien trouvé à leur reproché… Pourtant je suis sûr qu’ils ont quelque chose à voir là dedans…

Après avoir recherché en vain des traces de la Meute Hurlante, je décidai de retrouver mes amis Nains de l’enclume de Mithril. Tout d’abord pour parler affaires (je voudrai revendre le bouclier de Gouhor, en savoir plus sur son épée et acheter un fléau à deux mains…) et ensuite pour leur exposer mon projet de taverne un peu spéciale… pirat Après une petite semaine au calme, direction Karaz a Karak dans les Montagnes du Bout du monde !!! Dans une semaine c’est la fête de la première gorgée !!! Youpi !!!!!!!!!!!!! Wink S’agirait pas de manquer cette magnifique tradition de la nouvelle bière... drunken

43 "La croisade de Gurlizek" (part3) le Sam 25 Juil 2009 - 11:52

Vykos

avatar
20h36 précise, un soir de printemps, nous nous retrouvons avec Gris, Linnëa, Luther Reise et Otto à Wolfenburg entourés par le Chaos: que pouvons-nous faire ??? Shocked

Nous décidons de passer à la communauté Von Husheim qui nous semble bien être la base de l’introduction chaotique dans la ville. Beaucoup de personnes en sont virées et l’on apprend que Von Husheim père et Gouhor sont absents… Comme par hasard… Par contre un corbeau semble nous observer… Tiens tiens tiens… Surprised

Nous décidons de nous séparer pour en apprendre plus : Linnëa et Gris vont à la recherche de la « Meute Hurlante » pendant que Luther Reise et moi allons à la pêche aux infos en rendant visite à certaines connaissances. Chez mes amis Nains : personne. Sur le marché : pas de Kurt Ugfarden. Allons voir le mago au palais : impossible de rentrer…Apparemment il serait avec Brenner sur les remparts… Tout cela pendant que les projectiles enflammés tombent sur la ville !!! Ca m’énerve tout ça !!! Mad Mais tant pis, retournons retrouver les deux énergumènes au point de rendez-vous, peut être en sauront-ils plus…

Ils disent avoir vu des guerriers du Chaos sortir d’une ruelle et aller vers le palais… Retournons-voir d’où ils viennent !!! Ils sont sortis d’une ruelle sombre où est dissimulée une petite porte mais difficile de rentrer… Au dessus il y a des fenêtres mais tendu de grimper sur les toits… Par les égouts peut être… Linnëa descend la première (une fois n’est pas coutume !!!) et que vois-je : ma grosse bébête, deux Skavens, un mago, Gouhor et Von Husheim père. Et bé, que du beau monde !!! Razz « Nous vous cherchions justement chers amis!!! »

Pour les Skavens c’est vite réglé : un chacun avec Luther Reise. C’est qu’on est pressés d’en découdre !!! Pour la suite on s’organise : Linnëa vise la bête, Otto et Gris s’occupe du mago pendant que Luther Reise et moi attaquons Gouhor (ça me rappellerait presque une bonne bataille dans les tunnels de mes Montagnes… Vivement que j’y retourne tiens… Rolling Eyes Heu… Revenons à nos moutons… Wink ) « Comme on se retrouve batard de Gouhor !!! » Le combat est rude mais avec Luther Reise nous inventons un nouveau concept : la double charge !!! Twisted Evil Nous fonçons ensemble comme des barbares sur Gouhor et résultat : Luther Reise le fini pendant que je lui coupe la tête net !!! « C’est pour ton manque d’honneur fils de pute !!! » Razz

Alors que de nouvelles bestioles sont apparues, nous décidons avec Gris de monter à l’étage pour choper le fuyard Von Husheim. Mais nous tombons nez à nez avec un nouveau mago, le mago au corbeau. Plein le cul des mago, je fonce dessus. Alors que je m’apprêtais à frapper un énorme coup, d’un geste de main, il nous fait redescendre les escaliers sur le postérieur… Et voilà que le corbeau se transforme en bestiole démoniaque... « Laissez la moi !!! » pirat Hurlant de toutes mes forces, je transperce la bestiole de ma hache fétiche. « Chef, la suite s’il vous plait !!! » Cool Aussitôt dit, aussitôt fait…Voilà qu’arrivent quatre démons roses… « Quand yen a marre, ya malabar !!! » Wink Repérant Gris bien mal en point, je décide de lui prêter main forte et tue le démon. J’observe à ce moment que la grosse bébête serait bien l’œuf que nous recherchons car elle s’est figée et se fissure…

Le nettoyage terminé, je fais les poches de cet enculé de Gouhor (et je pèse mes mots) pour trouver le sceau de la communauté Von Husheim, 6 Co, une belle épée et un bouclier. A l’étage, nous trouvons quatre cadavres de guerriers du Chaos, des papiers détruits et brûlés mais pas de Von Husheim… A l’extérieur, le combat fait rage mais la garde de la ville semble tenir le coup…

Le lendemain, le Comte électeur arrive enfin. La ville a bien tenue. Je lui rends le croc runnique (en lui glissant discrètement à l’oreille que Luther Reise a bien aimé cette arme…). A propos de la bête, il semble qu’elle ne soit pas tuable… Merde !!! Elle m’énerve cette bestiole !!! Je suis resté exprès !!! Apparemment il faudrait d’abord détruire son lien… Voilà encore autre chose !!! Jamais débarrassé !!! Nous sommes chaleureusement remerciés par le Comte…



Dernière édition par Vykos le Mer 5 Aoû 2009 - 6:34, édité 2 fois

44 "La croisade de Gurlizek" (part2) le Sam 11 Juil 2009 - 7:47

Vykos

avatar
Ces derniers temps, l’atmosphère générale de la ville semble avoir changé… Des approvisionnements de nourriture sont livrés, des chasseurs de primes affluent en nombre recherchant apparemment un Nain… Shocked Tiens donc, comme par hasard… D’après Kurt Ugfarden, au moins 20 groupes d’aventuriers me cherchent… J’espère que mes amis ne vont pas tarder… En attendant, je me débrouille pour être le plus discret possible en me dissimulant sous une cape avec deux melons en guise de poitrine… On fait comme on peut !!! Laughing

Mes potes Nains m’apprennent que l’épée qui attire tant l’attention est en fait un croc runnique, une arme forgée par les Nains pour remercier Sigmar dans sa lutte contre les Orques et les Gobelins. Ces armes ont été partagées dans l'Empire comme symbole du pouvoir des Comtes électeurs sur leur terre. Ce sont aussi des épées magiques conçues pour combattre les infâmes créatures qui hantent le vieux monde. Mais qu’est-ce que cette arme foutait chez les Von Husheim ??? Question

Un messager de Véréna vient me prévenir qu’Aurus arrivera accompagné dans 4 jours. Enfin !!! Depuis le temps que je l’attends avec son épée… Un soir, je retrouve avec joie Luther Reise et Linnëa à l’auberge de la « vouivre hurlante »… Ouf, on se sent moins seul… Aurus arrive à son tour avec le jeune Gris et un certain Otto…

Les news : Gris a entendu par la guilde Grise que toute personne capable de ramener Gurlizek (c'est-à-dire moi !!! Cool ) mort ou vivant (ce mec n’est pas encore né !!! Evil or Very Mad ) sera richement récompensé de 10 Co… Depuis que le Comte est absent il y aurait une guerre d’influence entre plusieurs guildes… Et notamment la guilde de la meute hurlante… Encore un truc d’humains quoi… Aurus me parle quant à lui du croc runnique…

Après avoir fait ce petit point, nous décidâmes de passer à l’action. Luther Reise visite un peu la communauté Von Husheim mais rien de bizarre… Gris, Aurus et Linnëa se balladent dans Wolfenburg pour découvrir l’ambiance qui y règne… Le nom de Gurlizek y circule beaucoup !!! Wouaw, je suis une star !!! Cool

Avec Luther Reise, nous nous rendons chez Brenner le nouvel intendant de la ville. Nous sommes conviés à une réunion exceptionnelle où siègent la femme du Comte, Héléna Von Rauhor,son fils Zakari, Brenner, San Diepac un mage avec son servant, Kurt Melhorn le chef de la guilde des commerçants et le conseiller économique du Comte, Pieter Igornova le conseiller logistique de l’armement, Llujbié Horn le conseiller communautaire… Et bé, que du beau monde !!! Regardant chaque membre droit dans les yeux, nous voyons avec Luther Reise que Melhorn et Igornova sont mal à l’aise… A surveiller. Twisted Evil Brenner nous demande le croc runnique pour le remettre au Comte électeur. D’après un message de Kislev, des troupes chaotiques font route vers la ville. « Désolé mais cette arme sera remise en main propre au Comte » On nous parle aussi d’un mage chaotique à la recherche d’un œuf… C’est quoi encore ce truc ??? Shocked Il y aurait aussi des Skavens dans les égouts… Et difficile de nous dire si la bête des Von Husheim a un rapport avec tout ça…

Le lendemain, nous demandons à revoir le mage San Diepac avec Aurus pour lui montrer le parchemin trouvé chez les Von Husheim : il est chaotique… Et le calice servait à focaliser les vents magiques. Il nous apprend que l’épée a été volée dans le coffre fort du Comte il y a 9 mois… Tenons bon, le Comte arrive dans 3 jours…

Nous passons la première nuit au palais pour être tranquille. Luther Reise et moi étant en manque d’action, nous décidons de passer la nuit suivante à l’auberge la « vouivre hurlante » où il y aurait de l’action à coups sûrs… Very Happy Bingo !!! Au début je décide de protéger Aurus et l’épée donc j’attends dans la chambre. Mais plein le cul d’la diplomatie !!! A l’attaque !!! Premier coup et premier mort !!! tongue Ca me démangeait !!! Je le découpe au niveau de l’aine et le sang gicle !!! pirat C’est bon ça !!! Mais ça en fait reculer certains… Revenez les amis si vous voulez votre récompense, Gurlizek « hache de sang » est là, bien vivant !!! Cool Mec d’après et nouveau découpage : le bras et le thorax… J’vais me spécialiser en boucherie bientôt !!! Mais ma hache est coincée… Mad Bon dieu de chasseur de primes !!! Je récupère sur les morts un pendentif en forme de main en argent et 9 Co… Gris ayant endormi un mec, nous le faisons parler. Apparemment il y avait non pas 10 Co sur ma tête mais 100 !!! Et ce serait la guilde de la meute hurlante qui me cherche… Qu’est-ce que je leur ai fait à ceux là ?

Le lendemain c’est le branle-bas de combat dans la ville !!! Nous sommes attaqués par l’armée du Chaos… Rolling Eyes Des hommes-bêtes divers et variés (noms en or…) en guise de mise en bouche et une seconde armée de guerriers du Chaos… J’ai bien fait de rester dans le coin du coup !!! Le problème c’est que selon Brenner, le Comte est coincé de l’autre côté des armées… Allons voir ce qui se passe chez Von Husheim… Comme d’hab, j’me prends la tête avec cet abruti de Gouhor qui veut absolument pas me laisser passer… « Taffiole de Nurgle va !!! » Mad On passe vite fait voir le mage San Diepac qui nous apprend que le parchemin sert à créer un portail chaotique… C’est sûrement comme ça qu’ils ont fait disparaître la bête…

Qu’est-ce qu’on fout bordel de merde !!! Le Comte arrive dans 24 heures… bounce

45 "La croisade de Gurlizek" (part1) le Sam 16 Mai 2009 - 9:22

Vykos

avatar
Rendez-vous est pris avec le capitaine de la garde de Wolfenburg. Mais ce fainéant ne sera dispo qu’à 9H… Je passe donc au préalable faire un tour sur le marché où un antiquaire du nom d’Osberger m’informe un peu sur le calice retrouvé dans la communauté. Il aurait une origine noble et aurait pu servir pour récupérer une âme démoniaque…

Je passe ensuite à « l’enclume de mithril » tenue par mes amis Nains. J’y rencontre tout d’abord le jeune Greohrim à qui je montre l’arme trouvée. De premier abord, il remarque que cette épée est de confection naine mais trop grande pour être utilisée par un de nous. Sa forte résistance vient de la présence de mithril. Je vais ensuite voir Porkum dans l’atelier. Cette arme étrange lui dit quelque chose, il doit l’avoir vue dans un bouquin. Porkum prend le temps de faire une fidèle représentation de l’arme pour que je puisse la rendre à Aurus.

A 9H, je me rends enfin chez le capitaine de la garde. Il m’explique qu’il surveille plusieurs familles sur Wolfenburg. Je lui expose tout ce que je sais sur la famille Von Husheim et leur communauté et je lui montre les objets trouvés. L’épée lui dit aussi quelque chose… Il veut vérifier si ce que je dis est vrai donc nous nous rendons à la communauté Von Husheim. Mais comme je me serais douté, nous ne pouvons rentrer. Von Husheim et ce bâtard de Gouhor exigent un papier du Comte électeur pour que nous puissions entrer dans la communauté… Je remarque néanmoins que Gouhor est très nerveux et que je réussi à le déstabiliser… Le capitaine m’informe aussi que Von Husheim est un ami personnel de Fredrich le Comte électeur… Me v’là dans d’beaux draps avec ces histoires d’humains !!! Comme si je n’avais que ça à foutre bordel… Je vais devoir aller chercher une lettre auprès du Comte électeur dans deux jours… Ca me gave les humains !!! Un garde du nom de Sax Wenfried m’accompagnera…

J’en profite donc pour aller faire un peu de commerce. Je passe à l’armurerie « la lance d’argent » pour refourguer quelques babioles trouvées sur les cadavres de mes victimes. Je vends donc deux dagues de voleurs, une épée simple en bon état et un arc court avec seize flèches pour 12 Co et 15 Pa. Je passe aussi dans une boutique de textile « le noble en soi » pour me faire confectionner une cape de camouflage et une cape de discrétion pour 2 Co 1 Pa et 16 Sc. Je rencontre un bateleur du nom de Kurt Ugfarden à qui j’achète cinq dés et un jeu de cartes pour 14 Pa et avec qui je passe un deal pour des pétards… Enfin, je demande à mes amis Nains de l’enclume de mithril de me confectionner un bouclier sur mesure aux motifs de ma hache de sang. Je demande aussi un petit coffret d’outils me permettant d’entretenir mes armes. Le tout m’en coûtera 45 Co, prix d’ami d’Ulktar…

Je profite du temps qui m’est imparti pour rendre les objets à mes anciens compagnons Aurus, Beren et Linnëa qui doivent repartir. Adios los amigos !!! Je vais ensuite mener ma p'tite enquête sur le guilde de la « meute hurlante ». D’après le patron de l’auberge où j’ai bossé, cette guilde est toute jeune et à éviter. Son boss se nomme Valrim. Von Rohof et Raukov y sont aussi importants… Même le bâteleur Kurt Ugfarden m’a déconseillé de fréquenter cette guilde sanguinaire… Tant pis… Mais j’suis sûr qu’il y a un rapport…

Le Comte électeur se trouvant entre Farlangen et Kraussnick, je pars à sa rencontre en compagnie du garde Sax Wenfried. Sur la route nous fûmes attaqués par quatre hommes bêtes… Mais le combat ne fut que pure formalité pour moi. Comme quoi les gardes de la ville ne valent pas grand-chose !!! A moi les quatre hommes bêtes !!! Sur eux je trouve un collier de dent et un cœur humain… Sûrement la proximité de la forêt des Ombres…

Arrivés sur le campement du Comte, nous le rencontrons et lui donnons la lettre du cap’tain de Wolfenburg. Après 30 min de délibération, un mec bien baraque sort. Il s’agit de Brenner, champion du Comte et ancien de la communauté. Il prendra le contrôle de la garde de Wolfenburg pour représenter le Comte. Ce mec est parti de la communauté ya deux ans mais il refuse de m’en dire plus…

Après un rapide voyage de retour, nous nous rendons à la communauté Von Husheim avec la lettre du Comte comme laissez-passer. Mais comme je m’en serais douté, plus rien. Tout à disparu : la bête du souterrain, la machine à broyer les cadavres, les signes chaotiques… Les enfoirés essayent de me faire passer pour fou… On me demande de partir pendant que Brenner, Gouhor, et Von Husheim discutent ensembles… Brenner me donne rendez-vous à l’auberge de « la vouivre hurlante » dans la soirée. En attendant, je retourne voir mes amis Nains qui m’apprennent que le livre où Porkum avait vu l’épée a été vendu à Von Husheim… Et merde… Seuls les objets pourront m’aider à en savoir plus…

Le soir venu, Brenner et moi nous retrouvons autour d’un bon repas. Il m’apprend qu’il a déjà vu aussi cette épée. D’après lui, elle porte des runes chaotiques… Si cette arme est celle à laquelle il pense, il me certifie qu’elle est très dangereuse. Je dois donc faire en sorte d’en parler le moins possible. Je dois aussi absolument retrouver Aurus pour le mettre en garde et lui demander de bien vouloir la montrer à Brenner…

Cependant, ma confiance envers les Humains étant limitée, je préfère rester sur mes gardes et garder un œil sur la communauté Von Husheim, sur la guilde de la « meute hurlante » et sur Wolfenburg en général… La croisade de Gurlizek n’est pas finie !!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

46 "Infiltration" (part4) le Jeu 19 Mar 2009 - 20:42

Vykos

avatar
Vu qu’on doit rester en poste en attendant 9h demain pour voir Gouhor, profitons de cette belle victoire pour faire un p'tit pique-nique et faire connaissance avec Aurus… Il était ici pour protéger sa sœur qui était dotée de pouvoir par rapport à Véréna ou quelque chose comme ça… Apparemment leur mère voit des choses et elle avait détecté la présence du mal sur cette communauté… Il devait donc eux aussi se rapprocher de Von Husheim. Mais Aurus est tout seul à présent… Son aide pourra peut être nous être précieuse… Cool

A 9h, nous allons chez Gouhor et lui racontons l’attaque. Je lui donne d’ailleurs le sceau des voleurs en guise de preuve. J’en profite pour chercher quelque chose d’étrange chez lui mais rien. Avec Linnëa, nous décidons d’aller au manoir. Nous demandons au serviteur de rencontrer Von Husheim pour ma part et le fils Karl pour Linnëa. Tout à coup, l’appel à la garde retentit. Je me précipite en espérant lâcher le Baron pour fouiller un peu ce manoir…mais que dalle, il me suit. Nous arrivons à la chambre de Karl. Linnëa aurait-elle encore merdé ?! Bingo, elle se fait jarter du manoir par le padre. Ma discussion avec Von Husheim ne m’a rien apporté et je n’ai rien vu d’étrange dans le manoir… Pendant un instant, j’ai pensé ligoter le vieux et le faire parler vu que j’avais tout mon équipement… Tant pis, je vais essayer d’escalader à l’extérieur, la hauteur de ce bâtiment m’intrigue beaucoup… Mais là encore, rien… Ca m’énerve bordel de merde, ça fait plusieurs jours que je la joue discrète et toujours que dalle !!! Je vais bientôt y aller à l’arrache si ça continue !!! Twisted Evil

Allons rejoindre les autres à la réserve. Ils ont découvert une porte cachée… Mais les gardes nous ont repérés… Allons-y : go go go, enfin de l’action !!! Plusieurs corps sont suspendus ici dont les voleurs et les combattants d’hier, les combattants des arènes aussi… Des morceaux de corps sont broyés puis envoyés dans un caniveau… On est tombé sur du gore, j’adore !!! Il y a un passage à côté de la broyeuse où j’entends des vrombissements… Qu’est-ce que ça chlingue ici !!! Nous arrivons sur une porte de pierre avec trois symboles : le symbole de Khain, Dieu de la vengeance et du sang des Elfes noirs, le symbole d’une ancienne section de loups-garous et le symbole de Nurgle, Dieu du Chaos et de la putréfaction… On appuie sur celui de Nurgle et magie : ça s’ouvre !!! Un couloir nous mène vers une pièce avec des portes à gauche et à droite et en face quatre espèces d’hommes difformes… Foi de Gurlizek, allons-y !!! Charge brutale sur le plus proche !!! Un de mort. Ensuite j’attaque le plus gros. En deux attaques : mort. Les autres s’occupent du reste… Au centre de la pièce il y a un autel avec une épée, un parchemin et un calice… Ca sent le Chaos, je touche pas à ça… Evil or Very Mad

Ce qui m’intrigue ce sont les bruits dans le fond… L’odeur se fait de plus en plus horrible… Au fond d’un puit j’aperçois une grosse créature dans une marre de sang et de chair… Faut tuer ce truc !!! Mais les bruits des gardes se rapprochent… Cruel dilemme : fuir ou sauter dans ce truc ??? C’est top tard tant pis… Linnëa et moi prenons la porte sur la droite qui débouche sur une dalle en pierre : nous sommes dans le cimetière… Les gardes suivent : nous tentons une attaque surprise mais ils sont au moins vingt… Reconnaissant Gouhor, je tente donc une persuasion en jouant sur son honneur de guerrier mais ce chien n’a aucun honneur et préfère servir une cause maléfique… Foi de Gurlizek, j’aurai ta peau sale bâtard !!! Les gardes nous encerclent et Gouhor exige que l’on dépose nos armes… Jamais !!! Je tente une charge dans les archers afin de créer une brèche et nous barrer de cette communauté de merde. Mad

De retour en ville, je tente d’avertir les gardes sur le maléfice qui réside dans cette communauté mais ces abrutis ne bougent pas d’un poil… On peut vraiment compter que sur soit même… D’après mes compagnons, la mission est terminée car nous savons ce qui se passe ici. Ils décident de rejoindre Aldorf pour toucher leur prime auprès de Johann Ullrich… Pour ma part, je ne peux partir en sachant ce qui se manigance avec cette créature de Nurgle… La communauté Von Husheim ne m’a pas livré tous ses secrets et Gouhor doit payer pour son offense !!! Fort de mes connaissances, je vais tenter de réunir une équipe de choc capable de mettre fin à ce maléfice… Twisted Evil

Pis qui sait, une fois que tout sera nettoyé, je pourrais peut être rétablir la « taverne des barbus » de Wolfenburg avec mes nouveaux amis de « l’enclume de mithril »… Cool

47 "Infiltration" (part3) le Dim 15 Mar 2009 - 1:04

Vykos

avatar
Malgré la sympathie du tenancier de l’auberge « la vouivre hurlante », je dois démissionner de mon poste de cuistot après le service du midi… Mon rendez-vous étant qu’à 16h, j’en profite pour passer à « l’enclume de mithril »… Je demande à mes nouveaux amis s’il est possible d’effectuer un petit stage au sein de leur forge pour apprendre un peu les ficelles du métier… Par la même occasion, je me renseigne sur la possibilité de devenir actionnaire. Fort de mon rôle d’émissaire de Kwarak, je me dois de connaître un maximum de Nains dans l’Empire… A voir avec Ulktar… Ils m’apprennent qu’il existait une « taverne des barbus » à Wolfenburg mais que celle-ci a été brûlée il y a quelques mois… Tiens tiens, ça pourrait être intéressant de la reconstruire afin de garder le contact avec l’Ostland… C’est peut être le moment de réaliser le rêve de mon pote Karakgrim… Affaire à suivre…

16h approchant, je me rends à la communauté… Après avoir brièvement parlé avec Gouhor Weinfilm, je vais au manoir… Sans surprise, je retrouve Linnëa et Beren. Le travail qui nous est proposé nous permettra de faire nos preuves pour intégrer la communauté... Nous serons deux équipes à veiller sur son fils. Il est menacé à cause d’une amourette qui a mal tournée avec une gonzesse d’une guilde de voleurs : « la meute hurlante ». Nous rencontrons ensuite le fils en question, Karl Von Husheim. C’est un fils à papa qui ne pense qu’aux filles sans se soucier de l’amour que son père lui porte… Un parfait trou du cul quoi… Du moment qu’on est nourris, logés ici…

Pour la logistique, nous allons voir le chef de la garde. Il nous apprend que notre rôle sera de protéger la partie Nord des bois d’une intrusion qui doit avoir lieu ce soir… Vu que le père tient énormément à son fils, nous devrons être très vigilants. Nous ferons partie de la garde grâce à un écusson distinctif. Un appeau nous est remis afin de communiquer avec l’autre équipe composée d’une Humaine, trois Humains, un Elfe et un Nain… Après avoir pris quelques provisions (dont un tonneau de cervoise et de l’alcool de fleur), nous allons nous mettre en poste.

Nous optons pour une stratégie en triangle équilatéral qui nous permet d’avoir une vision d’ensemble de la forêt et de la palissade. Mon séjour dans les mines m’a apprit qu’une bonne stratégie est toujours la condition essentielle du succès. Malgré cela, Beren semble ne vouloir n’en faire qu’à sa tête… OK mais t’as pas intérêt de merder petit !!! Tout à coup, un appeau sonne au Sud. Allons voir sans se désorganiser… Cinq cadavres d’Hommes en noir gisent à terre, un Nain agonise, deux Hommes et un Elfe sont morts et un homme baraque tiens une fille dans ses bras… La guilde est passée à l’attaque… A nous de jouer !!! L’Homme encore vivant se nomme Aurus. Nous devons nous réorganiser pour tenir toute la forêt… Pour ma part, je fouille les cadavres (j’ai toujours une dette à combler…) et je découpe les têtes des voleurs afin de les lancer par-dessus la palissade… J’adore trancher des têtes !!! Mais ça me coute un point de folie…

Bien à mon poste, j’aperçus quatre ombres passer la palissade… C’est parti, ça va enfin castagner !!! C’est bien joli de s’infiltrer, de bien parler et tout le tralala mais ce que j’aime par-dessus tout c’est taper !!! Je fonce tel un mort de fin sur une carcasse de viande encore chaude… En deux attaques, deux morts... Quelle efficacité !!! Je vais peut être laisser un peu de boulot à mes nouveaux compagnons quand même, histoire qu’ils se dégourdissent les bras !!! Je vais donc en profiter pour fouiller mes victimes… Je récupère tout : tunes, armes, vestes noires et sceaux de leur guilde… Ca pourra servir de preuves…

48 "Infiltration" (part2) le Sam 14 Mar 2009 - 10:21

Vykos

avatar
Avant toute chose, une bonne bibine !!! C’est qu’il commence à faire soif par ici… En allant commander, j’apprends qu’il y a trois combats ce soir : deux à mains nues (deux femmes l’une contre l’autre et un Nain contre un Elfe) et un combat à mort (un barbare contre un p’tit jeune). Il est possible de faire des paris sur l’issue des combats. Je mise 2 Co sur une victoire du Nain à 1/3, 2 Co sur le fait que le Nain n’abandonnera pas à 1/2 et 2 Co sur une victoire du p’tit jeune à 1/5. L’arène se présente sous la forme d’un genre de colisée.

Une bibine et une tite pipe (à eau) et je vais m’installer dans les gradins… Je distingue une famille de nobles à part, sûrement la famille Von Husheim… Ils sont une dizaine en comptant les gardes. Le combat des deux femmes commence. J’en profite un peu pour observer la foule en délire. Je repère un groupe de huit Nains d’apparence bien sympathiques. Ils m’apprennent que le Nain qui va combattre se nomme Throntor… Le combat des femmes est terminé : c’était naze… Comme quoi la place des femmes est plus dans la cuisine que dans une arène !!! Viennent ensuite les choses sérieuses : un Nain opposé à un Elfe… Aucun doute sur l’issue du combat !!! Throntor ne fera qu’une bouchée de l’Elfe et me fera gagner un beau petit pactole… Et ce qui devait arriver, arriva, l’Elfe fut bousillé… Cette victoire me rapporte 10 Co… Cool !!!

Mes nouveaux amis me convient à l’extérieur de l’arène pour une tournée générale !!! Ils m’apprennent qu’ils tiennent une forge coopérative, « l’enclume de mithril », dont le responsable est Ulktar. Rien de tel que des armes de Nains, leurs talents pourraient bien me tenter… D’après eux, la famille Von Husheim s’est isolée depuis quelques temps… Les rondes de gardes à l’intérieur de la communauté se sont renforcées… Pourtant la communauté occupe ces terres depuis plusieurs générations… Ils ont déjà eu des contacts avec le responsable de la garde qui se nomme Gouhor Weinfilm et qui cherchait des armes magiques. A quelles fins ? Mystère…

Le combat suivant commence, magnons-nous !!! A première vue, le combat semble déséquilibré : un barbare à la grosse hache contre un p’tit jeune à la p’tite épée… Mais je sens bien le p’tit jeune… Et décidément ce soir, j’ai de la veine !!! Le jeunot l’emporte et me fait gagner 10 Co de plus… Je crois que je vais rester ici quelques temps, ya vraiment des tunes à se faire… De suite après, l’arbitre propose aux courageux de s’inscrire pour les combats à venir… Faut signer un contrat pour officialiser son inscription mais ya un mois d'attente... J’suis pressé moi bordel !!! Je dois aller voir Gouhor Weinfilm pour passer plus vite. J’irai demain. Je rentre à l’auberge j’suis naze…

Après avoir bossé avec Linnëa à l’auberge le matin, Beren nous rejoint et nous retournons à la communauté. Les Elfes de leur côté et moi du mien… Des gardes m’indiquent la maison du responsable de la garde : c’est la maison en face du manoir des Von Husheim. Je demande s’il existe un centre d’entrainement pour les futurs combattants et s’il peut me faire combattre plus vite… Pas de bol: c'est pas lui qui commande... Je devrai voir ça directement avec Von Husheim… Alors allons-y !!! Il habite dans le manoir. Un serviteur m’ouvre et me fait patienter avant que Von Husheim n'arrive et m’accueille dans son bureau. Cependant je dois enlever toutes mes armes… Heu… Veto, j’enlèverai pas ma hache l’ami !!! Je prétexte que cette arme est tout ce qu’il me reste de mon défunt père et que je ne m’en sépare jamais… Je lui propose mes services prétextant un attachement incommensurable à sa communauté (ce qui n’est pas si faux…). Je lui dis adorer l’ambiance qui y règne notamment le côté amical de la coexistence de plusieurs races… Je pourrais d’ailleurs l’aider à améliorer sa réputation auprès des Nains… Il essayera donc de me trouver un rôle à jouer dans la communauté afin que je puisse faire mes preuves… Notre entretien terminé, je rentre à l’auberge pour bosser.

Le soir, un homme est venu me porter un message de Von Husheim pour me proposer un poste de garde rapproché pour son fils… Rendez-vous à 16h demain…Mes compagnons m’apprennent qu’ils sont eux aussi conviés… Les portes de la communauté s’ouvrent pour nous… Smile

49 "Infiltration" (part1) le Mer 4 Mar 2009 - 0:17

Vykos

avatar
Etant de retour sur Aldorf, je me devais de faire un tour au « Nain ailé », une des plus belles auberges de l’Empire et une des rares à servir de la vraie bière : de la bière naine… Very Happy En plus, le tenancier Astérak a toujours soit de la bonne herbe, soit de bons champignons… Alors que je négociais un pochon d’herbe naine, il me parla d’une personne qui recherchait des aventuriers pour une mission périlleuse… Si ya de l’argent à se faire, ça peut être tentant… Rendez-vous le soir même pour le rencontrer…

De retour à l’auberge pour rencontrer cette fameuse personne, je vis entrer une personne qui m’est familière : Linnëa… Tiens tiens tiens, que fait-elle ici cette Elfe ? Elle m’apprend qu’elle est là pour la mission… Décidément les Elfes me collent à la peau !!! Mad Un homme répondant au nom de Beren se dit lui aussi intéressé… Astérak nous indique une table où est entrain de manger le responsable de cette mission…

L’homme s’appelle Johann Ulrich et est gardien du temple de Véréna à Aldorf. Il nous apprend que nous devrons nous rendre à Wolfenburg dans l’Ostland. Les brigands y sont de plus en plus nombreux et il n’a plus de nouvelles de la famille Von Husheim qui domine la ville… Notre mission sera de nous infiltrer dans une communauté pendant 15 jours afin d’en savoir plus… Pour 20 Co, ça devrait le faire !!! Un messager du nom de Gottfried nous emmènera gratuitement le lendemain…

Après une bonne nuit passée dans mon nouveau repère, je me rends à 6H30 au lieu de rendez-vous. Gottfried et mes compagnons sont bien présents alors allons-y !!! Je me rends compte que Beren n’est pas un homme mais un Elfe. Il se nomme en réalité Beren Tur-anion. Et merde, encore un… Mais il semble différent des autres : il me chambre pas, boit de la bière naine… Après un début de route tranquille, nous rencontrons soudain des bandits aux alentours de Ristedt. Ni une, ni deux, je fonce dessus… Laughing Bloom, un gros coup dans sa gueule !!! Cependant, ils s’avèrent être plus nombreux et plus résistants que prévu… Leurs putains d’archers me criblent de flèches… Mais puis-je savoir ce que fabriquent les Elfes qui m’accompagnent ??? Alors que le combat bat son plein, ils ne trouvent rien de mieux à faire que de vouloir m’aider… Mais merde, j’ai rien demandé bordel !!! Mad Résultat, ils laissent fuir deux bandits et m’empêchent de finir le mien… J’espère bien qu’ils vont pas tout le temps rester dans mes pattes !!! Mad Je récupère tout de même 4 Co et un fleuret sur un mort…

Reprenons la route… Alors que nous pénétrons dans Wolfenburg, nous décidons de rester un peu dans la diligence afin d’observer la ville. On dirait une ville à l’abandon : peu de gardes, beaucoup de mendiants, une population méfiante, des nobles escortés par des hommes armés… Shocked Arrêt à l’auberge « la vouivre hurlante »… L’ambiance y est beaucoup plus conviviale… Nous nous présentons comme des aventuriers ayant envie de se poser un peu dans cette belle ville… L’aubergiste nous propose de nous embaucher : Linnëa comme serveuse et moi comme cuistot… En échange, nous serons hébergés et nourris gratuitement. Nikel pour s’intégrer discrètement… En plus ça devrait être sympa de s’occuper de la bouffe !!! Allons nous coucher, demain boulot à 5H... Par la fenêtre de ma chambre, j’aperçois des hommes s’en prenant à une personne seule ainsi qu’un groupe hétérogène marchant sans crainte…

Le lendemain, le boulot se passe bien : préparation de la viande, des légumes… Ya du pain sur la planche… L’aubergiste me confit que la ville est étrange depuis que le Comte électeur est en vadrouille à droite à gauche… Les voleurs et les assassins semblent en profiter… En apportant les plats à la nouvelle serveuse, j’écoute un peu les personnes présentes. Un homme raconte qu’il a gagné 100 Co la veille grâce à des paris sur des combats… A la fin du service, je lui demande s’il me serait possible aussi de participer à ce genre de paris. Apparemment ils se déroulent dans la communauté Von Husheim à la périphérie de la ville… Intéressant tout ça… Twisted Evil

Enfin la pause… Nous en profitons pour retrouver Berenle glandeur et pour nous rendre dans une armurerie. J’y échange le fleuret plus 5 Pa contre un très beau poignard. Cool. Nous nous rendons ensuite au marché où les exposants sont nombreux… En laissant trainer un peu les oreilles, on apprend qu’ils doivent payer 10 Co par jour à cette fameuse communauté… Peu de personnes y appartiennent réellement mais tout le monde peu s’y rendre… Il est possible d’y gagner beaucoup d’argent notamment pour le vainqueur d’un combat… Tiens tiens… Ca me donne des idées ça… Smile Merde, c’est l’heure de retourner au taf… Ce soir, nous irons à cette réunion pour nous amuser un peu…

Beren vient déjeuner à notre auberge. Il s’est fait embauché chez l’armurier… Tant mieux, on sera plus discret… Je vais lui faire une petite farce en lui mettant quelques épices dans son assiette… Hé hé hé, on verra s’il a de l’humour… Razz Le taf terminé, nous nous rendons à cette fameuse réunion à la périphérie de la ville. Derrière une grande palissade, nous apercevons une population hétéroclite, des arènes, un étang, des stands, un manoir…

On devrait bien s’amuser ici !!! Heu…pardon… On devrait bien enquêter d’abord…

50 "La petite souris" (part2) le Ven 6 Fév 2009 - 10:03

Vykos

avatar
Le lendemain, je me lève à l'aube pour retourner au "Maziran". Gris m'a prêté 80 Co pour acheter l'amulette de frénésie... Merci Gris. Wink Je récupère par la même occasion l'amulette "tête de buffle" sur laquelle elle n'a rien trouvé de spécial. Une fois mes compagnons levés, nous nous rendons au rendez-vous à l’école de Behar. Un magicien se nommant Rodolphe Minoru nous accueille. Sachant que nous recherchions du travail, il nous propose d’enquêter sur la perte d’un p’tit colis contenant des dents. Ce colis devait venir du navire kislévite la « vouivre aqueuse » d’Erengrad dont le capitaine est Richnor. Il devait ensuite être convié jusqu'à l’école par la société « dépéchus ». Nous lui demandons une lettre attestant de notre légitimité à enquêter qu’il remet à Bladimire. Nous devrions toucher 20 Co une fois notre mission menée à bien. Cool

Nous décidons de nous rendre sur les quais afin de poser quelques questions à l’équipage de « la vouivre aqueuse ». Je retrouve Hans, le second du navire, à qui j’ai déjà parlé. « Bien le bonjour » lui dis-je en kislévite. Nous lui demandons à voir Richnor le capitaine mais il nous apprend qu’il est parti pour la journée prendre un peu de plaisir… Tant pis. Hans nous autorise à fouiller le navire de fond en comble : rien de suspect… Il nous apprend que les caisses venant de leur navire sont marquées d’un losange.

Nous nous rendons ensuite au siège de la société « dépéchus » où nous sommes accueillis par une jolie secrétaire (que j’essaye de caser avec Bladimire mais en vain…). Elle nous apprend que le dossier de l’école de Béhar est suivi par Rourke qui est parti manger… Allons faire de même, il fait faim !!! L’auberge « la grillerie » fera l’affaire. Nous y mangeons…du bœuf mariné… Rolling Eyes Dommage, j’aurais bien mangé une bonne grillade !!! De retour à la société « dépéchus », nous rencontrons Rourke. Selon lui, 43 caisses ont été déchargées par trois chauffeurs de charrette : Pif, Paf, Pouf et…Toc.

Nous retournons ensuite à l’école de Béhar (sauf Gris parti voir une guilde…) afin de rendre compte de l’avancement de notre enquête. L’école avait demandée 44 caisses donc il en manque bien une. Je retourne avec Bladimire au navire kislévite alors que Salva retourne à la société « dépéchus ». De parfaits Sherlock Holmes !!! Laughing Je demande à consulter le listing des marchandises mais celui-ci et détenu par Richnor. Tant pis, nous devons le voir, même s’il est dans un bordel… Hans appréhende un peu sa réaction d’ailleurs… En effet, Richnor s’apprêtait à… Embarassed Mais en étant bien persuasif, il décide de stopper son activité pour nous montrer le listing. Les kislévites ont bien emmené 44 caisses. Donc l’erreur ne vient pas d’eux.

Nous nous rejoignons tous à l’auberge « Kissambon ». Salva nous apprend qu’elle a rencontré Pif et Paf: rien de suspect à priori. Nous pourrons rencontrer demain Pouf et Toc. Au repas c'est agneau ou poisson. Heu…les deux pour moi, j’ai faim !!! Cool Nous prenons deux chambres de deux : je dormirai avec Bladimire. Alors que je préparais une bonne pipe à eau pour accompagner ma deuxième bibine, le jeune Gris vint nous rejoindre. « Alors, Salva n’a pas été gentille avec toi ?! » En fait, il voulait partager l’herbe kislévite qu’un marin lui a donné. Cooool !!! Razz Ca faisait longtemps que j’en avais pas fumé !!!

Après cette bonne nuit de sommeil, retour à l’enquête. Nous retournons direct à la société « dépéchus » où nous avons demandé à voir les deux derniers chauffeurs. Avec Salva, je vois Pouf. C’est un bonhomme tranquille, dans la boîte depuis pas mal de temps. En revanche Toc vient d’arriver. Au moment où Gris sort de la pièce où il interrogeait Toc, je rentre de façon énergique, chope Toc au colbac et le secoue très fort en lui disant de parler. Mad « J’ai tout dit, j’ai tout dit » cria-t’il… En effet, il a avoué à Bladimire et Gris qu’il avait accepté de trafiquer les comptes contre 15 Co qu’il doit d’ailleurs aller récupérer. Ok, on t’accompagnera…

En escortant Toc, nous nous sentîmes suivis… Et en effet, trois brigands s’enfuirent… Gris décida d’en poursuivre un. Nous voilà devant la porte. Je me dissimulai (grâce à ma taille) sous la petite trappe. Toc fit toc toc et la porte s’entrouvrit. Bloom, je l’ouvris violemment. Et à l’attaque !!! Salva et Bladimire me suivirent… Nous avançâmes de façon organisée : on tape, on dégomme, les autres avancent, je fouille les morts et je les rejoins… Nous tuâmes comme ça une quinzaine de brigands (dont cinq pour moi)… Puis, nous retrouvâmes Gris. Enfin, nous trouvâmes une calèche attelée chargée de caisses dont un p'tit colis marqué d’un losange… Mission accomplie !!! Cool

Une fois tous les brigands morts Gris nous regarda de son air malicieux : « c’est chez nous les amis !!! » Smile Smile Mais oui, il avait raison ce p’tit malin… Ca peut être bien pratique d’avoir un pied à terre sur Aldorf !!! Après estimation, il y a bien pour 200 Co de marchandises dans les caisses… Cet argent nous servira à officialiser l’acquisition de ce loft… De retour à l’école de Béhar, nous remettons la caisse de dents rares à Rodolphe Minoru qui nous remet en échange 20 Co chacun. Nous en profitons pour lui parler de Madrak le magicien qui pourrait être tenté par cette école… Pendant ce temps, Gris s’occupe du loft avec une guilde de sa connaissance. Nous faisons remplacer les serrures et faisons un double pour chacun de nous quatre. Voilà le loft d’un homme loyal, d’un jeune voleur, d’une Elfe et d’un Nain … Twisted Evil C’est pas commun quand même !!! Faudra lui trouver un nom !!!



Dernière édition par Vykos le Lun 23 Nov 2009 - 8:27, édité 1 fois

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum